AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en novembre 2057 sur le forum heart
La MAJ 6 du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en novembre, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !

Partagez| .

Sik Eun Jin • Don't forget

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageAuteur
MessageSujet: Sik Eun Jin • Don't forget Mer 8 Nov - 20:41

Sik Eun JinTime flies by... but I won't be able to forget

nom : Sik, le nom d'une famille que je n’ai pas pu oublier. Un nom incomplet depuis qu’il a disparu de ma vie puisqu’il n’existe pas qu’une Sik dans ce monde.  ❅ prénom : Eun Jin, un prénom donné par ce frère dont je ressens l’absence chaque jour et qui me pèse davantage depuis que j’ai conservé cette part de moi même qui aurait pourtant dû disparaître. Un prénom qui me semble dénué de sens en perdant celui qui l’a choisit. ❅ surnom : Qing, il s’agit plutôt d’un nom d’emprunt. Donné par mon bienfaiteur afin de me fondre dans la masse de cette vie bien loin de ma Corée natale. J’y réponds d’ailleurs bien plus facilement qu’à mon vrai prénom, et chaque fois, c’est un pincement au cœur qui me rappelle que je tends à oublier, enfouir ce frère dont les traits juvéniles restent gravés dans ma mémoire. ❅ âge : Vingt ans, l’enfance ne me fut pas enlevée puisque je ne l’ai jamais connue, l’adolescence une part de moi même qui n’a jamais éclot face à cet environnement dans lequel j’évoluais, entre ces corps dénudés et ces hommes en mal d’amour. Vingt ans et pourtant… j’oscille entre l’enfant et l’adulte, allant et venant entre deux personnalités qui ne sont qu’une seule et même personne. ❅ date & lieu de naissance : Le 27/09/2036 à Hyesan en Corée du Nord. Nombreux sont ceux qui commémorent ce jour particulier, un événement alors qu’ils poussaient leurs premiers cris dans un monde qui les accueillaient à bras ouvert, mais si je me souviens de cette date, je refuse d’y trouver de la joie chaque année à le fêter. Mes cris n’avaient pas résonnés, mes pleurs n’avaient pas retentis dans ce camp marqué par la douleur et la peur. ❅ nationalité : Coréenne, ou Chinoise ? Les deux ? Aucune ? Je dispose néanmoins de papiers d’identités Chinois, fournis illégalement par l’homme qui m’a élevé sans pour autant savoir quelle est ma réelle patrie.  ❅ origines : Nord-Coréenne, la dictature coule dans mon sang. La loyauté se lit sur mes traits, inculquée dès mon plus jeune âge par des moyens peu orthodoxes, à la manière d’un entrainement militaire… la petite fille semblait apprivoisée et pourtant, elle a fuit avec sa famille, s’éloignant de la cruauté d’un pays grimé par le pouvoir. ❅ orientation : Je ne me suis jamais posé la question, mais les larges épaules, les mâchoires carrées, et les bras musclés m’attirent plus que les courbes douces et féminines.  ❅ situation amoureuse : Méfiante ? Indépendante ? À quoi sert de s’engager dans une relation ? À quoi bon dévoiler mon âme noircie et déchirée ?  ❅ situation financière : Moyenne, je ne compte pas les billets tant qu’ils me permettent de survivre. Le confort n’a jamais été un objectif à atteindre, trop habituée à vivre au jour le jour sans même m’attendre à ouvrir les yeux le lendemain. Je reste cependant obstinée et m’accroche à ce semblant de vie, avec l’espoir qu’un jour je puisse retrouver ce bout de moi qui me manque. ❅ métier : Serveuse dans un club de strip tease. N’importe qui aurait tenté de trouver un autre emploi, mais malgré quelques tentatives, je ne me sens à ma place que dans cette ambiance glauque éclairée par des néons aux couleurs fluorescentes. ❅ groupe : Memoria, j’avais espéré oublier, mais les souvenirs sont bien plus forts. Inaltérables et indépendants de ma volonté, mon passé se joue encore et toujours derrière l’opaque de mes paupières. ❅ temps sur l'île : Deux ans seulement. Deux ans déjà.  ❅ célébrité : Shin Se Kyung

Caractère & Anecdotes
avatar

caractère : Indépendante ❅ Méfiante ❅ Loyale ❅ Séductrice ❅ Manipulatrice ❅ Lunatique ❅ Éffacée ❅ Froide ❅ Pessimiste ❅ Angoissée ❅ Solitaire … et pourtant … Souriante ❅ Impulsive ❅ Franche ❅ Déterminée ❅ Joueuse ❅ Puérile ❅ Sauvage.

La faucheuse suit mes pas, elle est là chaque fois que je regarde par dessus mon épaule présente et pourtant invisible. Je crains qu’elle ne m’entraine et pourtant, j’attends de pouvoir échapper ce soupire de soulagement lorsqu’elle le fera. J’ai appris depuis longtemps à rester impassible et froide, parant mon visage d’un masque sur lequel il est impossible d’y lire mes émotions. Enfouies, je semble distante et détachée de l’environnement dans lequel je vis, mais j’en retiens chaque instant. Ils se gravent dans une mémoire qui refuse d’effacer le passé. Je me noie sous les émotions contradictoires, cherchant  à satisfaire l’enfant qui ne demande qu’à combler ses envies démesurées au détriment de la jeune adulte qui peine à trouver sa place. Je souffle le chaud et le froid, d’humeur changeante au gré de mes envies, un comportement déviant dit-on. Séductrice, j’aime me comparer à une mante religieuse lorsque je jette mon dévolu sur les hommes, ils l’ont cherchés après tout. Faisant de moi un objet, je ne fais que reproduire le schéma qui les a menés à moi, les affublant d’une image dont ils m’ont gratifié. Je ne sais pas faire la différence entre le bien et le mal, mais je demeure néanmoins un mystère pour quiconque croise ma route. Mon regard vide peut s’animer et pétiller d’une malice qui m’est propre ou rester aussi froid que la glace. Mes lèvres s’étirent devant cette violence qui m’est familière, et lorsque je ne souffre pas, je cherche à ressentir de nouveau cette sensation qui noue ma gorge et tord mes entrailles. L’adrénaline ? Ou simplement l’inconscience ? Je me nourris de tout ce qui semble inapproprié, déplacé, tordu et vile. Je me complais dans une vie décousue qui a guidé mes pas depuis mon plus jeune âge. Je fais de la douleur un jeu, de la peine une récompense. Et si rien ne parvient à combler mes envies, je replonge dans les troubles qui me font sentir vivante, les troubles alimentaires qui m’affaiblissent et m’obligent à rester cloitrée sur mon lit des jours durant. Je ne fleuris que dans l’obscurité et cette douce agonie qui se reflète néanmoins sur un corps décharné. Abrutie par le manque d’éducation, je ne réfléchi pas et ne comprends pas les sous entendus. Il suffit de me donner le feu vert pour que je fonce sans même me poser de questions, sans même penser aux regrets qui pourraient me frapper. Accables moi donc de tes douces paroles, je les croirais sans siller. Couvres moi de ton doux sourire, j’y répondrais sans y penser. Etouffes moi de ton amour, j’y jouerais sans me faire prier.


Anecdotes : Son prénom lui a été donné par son frère ainé, et même si dans ses souvenirs, le visage de ce dernier apparaît encore sous ses traits juvénile, elle conserve l’espoir de le retrouver et s’acharne à faire les recherche nécessaires pour y parvenir • Elle ne s’est jamais nourrit correctement depuis son enfance. Le résultat d’une vie conditionnée par la dictature nord coréenne, et elle a conservé depuis de très mauvaises habitudes alimentaires quitte à mettre sa santé en danger très régulièrement • En fuyant la Corée du Nord avec son frère et sa mère, Eun Jin s’est blessée en tombant et s’est fracturé la clavicule gauche, une blessure qui n’a jamais bien cicatrisée et qui la fait encore souffrir quelques fois et lui paralyse entièrement le bras gauche lors de forte crise de douleur • À dix ans seulement, elle s’est retrouvée seule face à un homme dont elle ignorait tout et qui s’est présenté à elle comme son nouveau protecteur. Mais derrière son sourire bienveillant, elle n’a jamais su lui témoigner de l’amour dont il a fait preuve à son égard • En dépit de son jeune âge, il n’a jamais voulu l’instruire correctement et l’a fait travailler aussitôt dans le club de striptease qu’il possédait et où elle a découvert le proxénétisme au travers de filles qui semblaient toutes plus malheureuses les unes que les autres, et si en réalité elle tentait de leur remonter le moral du mieux qu’elle pouvait, elle apprenait l’art de la séduction avec elles • Elle a de très grosses lacunes et si elle parvient à lire et écrire, c’est avec une difficulté sans nom, à tel point qu’il lui arrive de s’énerver dès lors qu’elle tente d’apprendre de nouvelles choses qui lui semblent hors de portée • Son père d’adoption voulait, en revanche qu’elle sache se défendre et lui a donc dispensé des cours d’autodéfense, et l’a notamment initié au tir en lui offrant sa première arme à feu. Aujourd’hui elle excelle en la matière et c’est sans doute la seule chose dans laquelle elle est douée • En dépit de son statut privilégié, elle s’est souvent fait agressée par les hommes qui venaient se défouler dans le club, l’un d’eux est même entré dans sa chambre une nuit alors qu’elle n’avait que 14 ans. Depuis, elle ne dort plus sans son arme sous son oreiller, une protection sans doute excessive mais qui la rassure • Elle n’a jamais eu d’amis si ce n’est le fils d’un passeur chinois, un peu plus âgé dont l'attitude témoignait d'une vie certainement aussi décousue que celle d'Eun Jin. Il lui a promis de s'occuper d'elle et même de l'épouser, mais en entrant dans sa chambre sans prévenir, Eun Jin lui a tiré dessus. Il en conserve un souvenir indélébile et s’est éloigné d’elle depuis ce jour • Officiellement, elle n’existe pas. Née dans un camp de l’horreur en Corée du Nord, elle ne dispose d’aucun acte de naissance, et même si elle a des papiers chinois, ils n’ont aucune légitimité • À 17 ans seulement, elle a fait un an de prison lorsque son père adoptif fut arrêté. Durant son incarcération, elle a de nouveau connu la souffrance en se faisant maltraité par les femmes qui la toisaient du regard. Son jeune âge lui a valut de devoir se plier aux exigences de ses ainées, écrasant sa dignité au passage. • Elle ne fut pas relâchée facilement, son cas fut sujet à controverse. N’ayant aucune existence, les autorités chinoises on voulu la renvoyer en Corée du Nord en se basant sur des spéculations qui s'avéraient justes, là où l’attendait son exécution, mais elle s’est servi de tout ce qu’elle avait appris pour faire du charme à l’un des soldats Sud Coréen pour échapper à sa sentence, lui promettant amour et fidélité • Les choses n’ont néanmoins pas tournées comme elle le voulait, alors qu’elle pensait couler des jours paisibles aux côté d’un homme qui semblait honnête, elle niait avec tant de force ce qu’on lui reprochait qu’il n’a pas tenu sa promesse et a lui-même fait l’injection avant qu’elle ne soit conduit sur l’île pour lui accorder une seconde chance • Malgré un corps abîmé et parsemé de cicatrices, elle fait souvent l’objet d’une attention particulière de la gente masculine, admirée pour sa beauté, elle se laisse facilement utilisée à cause de son manque de discernement • Elle parle couramment le Coréen et le Mandarin • C’est une adepte des glaces, si elle vient à être de mauvaise humeur ou triste, un cornet saura la faire sourire de nouveau à la manière d’une enfant

Histoire



**********


Cours. Continues de courir sans te retourner, ou ils vont nous rattraper. Mais qui ? Chut, cours, ne poses pas de question et fuis ! D’accord mais ne lâche pas ma main, promis ? J’ignorais où j’allais, mais si je courrais sans but, j’avais une vague idée de ce que je fuyais. Non, je savais exactement pourquoi j’abandonnais la rue dans laquelle j’avais grandi. Je courrais comme une dératée aux côtés de ma mère et mon frère, échappant à cette vie de prisonnière. Je revoyais le regard de ma génitrice alors qu’elle nous cloisonnait dans une pièce en attendant de subir la violence des hommes. Je puisais le courage dans sa force, m’imaginant qu’une fois que nous serions en sécurité, elle me prendrait dans ses bras pour me rassurer. Mais je sentais la fatigue me gagner en même temps que le froid perçait au travers de mes vêtements trop fins. Le vent fouettait mes joues, et alors que je relevais le visage et bravais la tempête une nouvelle fois pour suivre l’avancée de ma famille et trébuchais. Une chute stupide dans laquelle je brisais mes os trop fragiles. La douleur m’aveugla. Lancinante et étourdissante, elle me coupa le souffle et troubla ma vision une fraction de secondes. Un instant court et pourtant, ce furent ces quelques secondes qui m’éloignèrent d’eux. Mais le lien qui nous unissait était bien plus fort que tout et ils entendirent ma détresse alors que des larges mains s’enroulaient autour de mon corps trop fragile. « Omma… » La peur luisait dans son regard, et j’étouffais un nouveau cri lorsque l’un des hommes l’attrapa à son tour. Je n’entendais plus rien, ne sentant que la douleur qui se diluait dans mes veines pour assombrir ma vue et me frapper brutalement. Je ne l’avais pas entendu crier à mon frère de fuir devant ces hommes à la poigne de fer, mais je comprenais. Pour elle et moi, la fuite touchait à sa fin. « Emmène la gamine chez Hong, il recrute en ce moment ! Je m’occupe d’elle. » Le sourire mauvais qui étirait ses lèvres ne me rassurait pas, et je cherchais désespérément le soutien de ma mère en plongeant mes prunelles dans ses iris sombres et déformées par la peur. Omma… l’appelais-je silencieusement. Je voulais qu’elle me prenne dans ses bras, qu’elle m’emmène avec elle, mais l’homme qui me maintenait bifurqua pour s’éloigner d’elle. « O… » Elle secoua son doux visage, m’incitant à garder le silence alors qu’elle m’offrait son dernier sourire. Je voyais ses joues inondées des larmes qu’elle ne parvenait pas à retenir, mais il ne fallait pas que je cris, pas que je pleures. Les perles roulèrent sans bruit pour s’échouer sur mes lèvres laissant un goût amer et salé jusqu’à ce que sa silhouette ne disparaisse complètement. Si j’avais su que je perdrais ma mère et mon frère, aurais-je seulement pensé à fuir mon pays ? Oui. J’aurais tenté le tout pour le tout en priant pour trouver cette vie à laquelle nous rêvions.


« Quel âge ont-elles ? » « Dix, douze et seize ans. Je pense qu’elles feront l’affaire. » « Qu’est-ce qu’elle a au bras la petite ? » Il me toisa du regard, affichant un air dégouté au vu de ce bras qui pendait mollement contre mon flan. « Je pense qu’elle s’est cassée le bras dans sa fuite, rien de bien grave. » J’écoutais attentivement l’échange auquel je ne comprenais pas grand chose, espérant qu’ils me ramènent à ma mère et mon frère qui devaient s’inquiéter de ne plus me retrouver. « ET QUE VEUX-TU QUE JE FASSE D’UNE INFIRME ? » Il pinça l’arrête de son nez, fronça les sourcils comme s’il devait prendre la décision la plus dure au monde, et ses yeux glissèrent sur moi avant de s’arrêter de nouveau sur son collègue. « Je suis sûr qu’elle sera utile ! Depuis quand rechignes-tu sur de la main d’œuvre ? Elle est jeune, elle apprendra vite ! » La colère se lisait toujours sur ses traits, mais il fit un pas en ma direction, se baissant jusqu’à être à mon niveau. Ses doigts s’accrochèrent à ma mâchoire, m’obligeant ainsi à tourner la tête pour qu’il puisse me scruter de toute part. Il m’examinait minutieusement jusqu’à finalement appuyer sur ma blessure. Je retins le cri mais la grimace m’échappa, provoquant un soupir d’exaspération de mon vis à vis. « Comment t’appelles-tu ? » Il souffla ces mots dans ma langue avec un fort accent et une haleine chargée d’alcool, des effluves acides qui vinrent saturer mon odorat, mais je restais muette, paralysée par la peur. « Ne me fais pas répéter petite, ton prénom ! » La boule se forma dans ma gorge, étouffant le courage qui m’avait fait tenir jusqu’à cet instant, et lorsque son visage rougit, les larmes coulèrent à nouveau. Il leva les yeux vers son acolyte sans pour autant rompre son emprise sur mon bras valide. « Elle est muette ? Handicapée et muette ? Tu penses vraiment que je vais payer pour ça ? » « Aiya, tu lui fais peur avec ta grosse voix, cesse un peu de t’impatienter. Depuis combien de temps n’as-tu pas accueilli d’enfant ? Tu ne sais plus t’en occuper correctement ? » Ses yeux roulèrent dans leurs orbites avant qu’il n’offre un sourire démoniaque à l’homme odorant. « Très bien, puisque tu n’en veux pas, j’en tirerais certainement un très bon prix chez Wang ! » L’annonce eut l’effet d’un coup de massue pour celui qui refusait de me lâcher, et je compris à cet instant que l’endroit serait ma nouvelle demeure.  « Très bien, alors pour le tarif que l’on avait convenu, j’espère qu’au moins tu me fournis les papiers ! » souffla-t-il avant de reporter à nouveau son attention sur moi, le regard déterminé et partiellement satisfait. « Bien puisque tu n’as pas de prénom… tu t’appelleras Qing ! » Un nouveau prénom pour une nouvelle vie. Une autre identité à laquelle il me fallait répondre pour survivre dans cet environnement hostile.




**********


« Empotée ! » Je sentis sa main s’attarder sur moi avant d’entendre les insultes dont il me gratifiait. Mais je ne relevais plus les noms peu flatteurs dont ils m’affublaient, ces ivrognes qui passaient leur temps à baver devant les jeunes femmes qui se donnaient en spectacle bien trop souvent contre leur gré. Comme moi, elles avaient été vendue à un établissement qui se servait d’elles pour s’enrichir. Les faisant travailler comme des esclaves, j’étais néanmoins plus chanceuse d’avoir pu m’attirer les faveurs de mon nouveau père. Il voyait en moi la petite coréenne perdue, mais s’il s’évertuait à prendre soin de moi les autres eux se gardaient bien de se montrer cléments. Je n’avais que les formes d’une adolescente de quatorze ans, mais peu leur importaient s’ils pouvaient satisfaire leurs besoins primaires. Alors j’oubliais. Je me forçais à avancer dans les allées, plateau à la main pour leur servir boissons et nourriture qu’ils ingurgitaient avant de porter de nouveau leurs regards sur ces danseuses de la nuit. « Qu’est-ce qu’il t’a dit ? » « Rien ne t’inquiète pas. » « Qing… je t’ai déjà dit que si tu as besoin d’aide, il te suffit de me demander ! » Je m’interrompais un moment pour poser le regard sur Xian Hua, le seul ami que je pouvais avoir. Grand et fort, il était quelque peu plus âgé et veillait sur moi comme une sœur. Je me plaisais parfois à imaginer mon frère sous ses traits, mais rapidement, j’oubliais. Car la peine qui lacérait mon cœur était bien trop forte, je préférais ne voir en lui qu’un simple ami avec lequel échanger des banalités sur mon quotidien. « Je sais Xian, et cesses de t’inquiéter, tout va bien. » Je mentais, lui servant cette habituelle litanie, ces phrases toutes faites juste pour qu’il cesse de me harceler de questions auxquelles je ne pouvais pas répondre. Mais j’étais terrifiée. Chaque jour était un combat pour survivre, ne pas écouter les propos de ces hommes à l’humeur changeante, ne pas faire de faux pas. Être souriante mais pas trop… J’avais la sensation de marcher sur des œufs ou de courir un marathon juste pour parvenir à exister. « J’ai fini mon service, je vais rentrer et me reposer. On se voit demain ? » Je venais déposer un baiser sur la joue de mon ami avant de m’enfoncer dans l’obscurité de la nuit, juste sur quelques mètres pour gagner ma maison. Je n’étais soulagée qu’après m’être enfermée dans ma chambre, mais même à cet instant, les cauchemars accompagnaient mes nuits. Et cette nuit là, il fut bien vivant. L’homme était allongé dans mon lit, me toisant du regard comme il le faisait avec les danseuses. « Vous vous êtes trompé Mr Lee. » Je tentais de garder mon calme face à l’habitué qu’il était. Un bon ami de mon père. « Je ne pense pas Qing, pourquoi restes-tu aussi loin ? » Je fus frappée de mutisme, comme à mon arrivée alors qu’il quittait mes draps. Les rides parsemaient son visage et son corps dénudé, et la vue qu’il m’offrait me donnait la nausée. Cette nuit là je compris, que mon sort dans cette maison, dans ce club et cette ville ne dépendait pas que de mon père.


« Qing veux-tu éteindre cette lumière ! » Allongée dans mon lit, je ne parvenais pas à m’endormir. Serrant la crosse de mon arme sous mon oreiller, même le froid du métal sur lequel j’enroulais mes doigts ne me rassurait pas. Mais dans un élan de courage, j’appuyais sur l’interrupteur pour finalement être plongée dans l’obscurité. Les lampadaires de la rue m’envoyaient des ombres terrifiantes sur les murs, et je forçais mes paupières à se fermer pour sombrer dans un demi-sommeil. Je revoyais son visage, son sourire démoniaque et ce corps qu’il m’avait imposé. Il avait suffit d’une nuit. Il suffirait toujours d’une nuit pour tout changer. J’entendis la poignée de ma porte tourner, le battant en bois pivoter pour finalement se refermer, mais je gardais les yeux clos. Je ne voulais pas ouvrir les yeux et le découvrir encore, une fois avait été largement suffisante. Je sentais mon cœur battre à tout rompre derrière mes côtes, j’entendais presque le sang affluer à une vitesse folle dans mes veines. Et je pris la seule décision qui me semblait juste. Ouvrant brutalement les yeux sur la pièce, je voyais à peine mais percevais la silhouette qui s’approchait à pas feutrés. Tout se passa trop vite : tirant l’arme pour la pointer sur mon visiteur, appuyant sur la détente avant même d’être sûre de savoir où je visais. Tout ce qui comptait était de le ralentir, le faire fuir. Et le cri de douleur déchira le voile de la nuit en même temps que le coup de feu. Mais ce ne fut pas la voix rauque à laquelle je m’attendais. Je ne comprenais pas. Mon père se précipita dans ma chambre, et en allumant la lumière, dévoila le corps tordu par la douleur de mon seul et unique ami. « Xian… » J’étais incapable de bouger ou de parler, stupéfaite devant le tableau qui s’offrait à mes yeux. Jamais je n’avais imaginé ce scénario, jamais je n’aurais cru que lui aussi viendrait me rendre visite la nuit tombée. Son ventre saignait abondamment, laissant entrevoir une plaie qui avait déchiré sa peau, et je m’en voulais. Comme je m’en voulais d’avoir manqué de discernement et de l’avoir réduit au silence de la pire des manières. Je n’entendais pas les voix qui hurlaient dans la chambre, assise sur mon lit, j’étais bien trop choquée pour comprendre. L’avais-je tué ? Non. J’avais juste anéanti notre amitié.



**********


Les sirènes retentissaient, les soldats fouillaient la maison, retournant tout sur leur passage, mais si je les voyais, eux passaient à côté de moi sans me trouver. J’étais invisible aux yeux du monde, dans cette cachette à l’abri des regards, là où mon père m’avait intimé de reste tant qu’ils ne seraient pas partis. Mais s’ils se servaient de leurs gros bras avant tout, l’intelligence ne semblait pas leur faire défaut, puisque je fus découverte. L’un d’eux me tira de la minuscule cavité dans laquelle j’étais réfugiée, et son regard noir et froid s’adoucit un peu en se posant sur moi. « Qui est-ce ? » « Une gamine… encore une. » Ses doigts s’enroulèrent autour de mon bras, une emprise ferme mais sans violence. « Qu’est-ce que tu fais ici ? » Ne dis rien Qing… reste muette, comme toujours. Je savais tellement bien jouer les ignorantes, plongeant mes yeux arrondis par la peur dans des iris noires et qui se voulaient bienveillantes. Était-il là mon salut ? Je n’en avais aucune idée, me contentant de suivre le soldat qui m’entrainait vers les camions qui attendaient dans la rue. Je vis mon père à genoux sur le sol, les mains attachés dans son dos, ligoté comme un vulgaire animal, et je compris. Le soulagement m’étreignit soudainement, trop brutalement pour que je puisse retenir les larmes qui roulèrent sur mes joues, des perles salées que j’avais trop longtemps refoulé pour qu’à cet instant, elles ne se transforment en véritable torrent silencieux. J’étais sauvée ! Du moins c’est ce que je pensais alors que les soldats se relayaient devant moi. Un seul restait à mon côté, et je m’accrochais à lui comme à une bouée de sauvetage. « Alors ? Tu as trouvé ? » « Des faux encore ! Cette gamine n’est pas chinoise. En revanche, nous avons le registre de Hong. Tous ses achats, et si je me fis à ce qui est écrit, elle en est un qui vient de Corée du Nord. » « Et merde ! Corée du Nord, tu es sûr ? » « Malheureusement oui. » Je suivais l’échange entre les deux hommes sans véritablement en comprendre le sens caché. Tout ce que je savais, c’est que mes origines semblaient poser problème, et même si j’avais partiellement oublié ma vie d’enfant, des bribes de souvenirs s’imposaient à moi, teintées de souffrance et de douleur, de peur et de fuite. Je ne voulais pas y retourner. « Elle est trop jeune, comment peut-on la renvoyer là bas ? » « C’est la procédure ! Attendons déjà le jugement, mais d’après ce que j’ai pu amassé comme information, elle n’est pas non plus innocente. Un certain Mr Lee affirme qu’elle a tué l’un de ses hommes et qu’elle a tenté d’assassiner un autre jeune homme du nom de Xian Hua. » Mon cœur cessa de battre. On m’accusait de meurtre maintenant ? Et des mensonges éhontés venant d’un homme qui avait abusé de moi ? Je n’avais pas compris combien ces accusations était grave, mais ils rassemblèrent les preuves, et l’arme sous mon oreiller fut l’évidence dans cette marre d’indices qui jouaient en ma défaveur.


« Verdict ? » « On doit la renvoyer. » « T’es pas sérieux ! Tu sais ce qui va lui arriver là bas ? » L’oreille collée contre le battant, j’écoutais les soldats converser sur mon sort, et à les entendre, rien ne présageait l’avenir paisible auquel j’aspirais. Les voix se turent, et les pas frappèrent le sol en ma direction, m’obligeant à m’asseoir sur le lit qui m’avait été attribué. J’aurais pu être considérée comme chanceuse de vivre dans un tel luxe depuis l’arrestation de mon père. Mais mon sort était en suspens entre les mains de soldats et d’hommes qui ne voyaient en moi que la fugueuse nord coréenne. Il me fallait trouver une solution et vite si je voulais échapper à ce qui m’attendait. Il poussa la porte, le soldat qui s’était prit d’affection pour moi. Si je lui trouvais un charme certain, il me laissait pourtant indifférente, mais je décidais qu’il était temps d’agir en me servant de ce que j’avais pu apprendre dans ma vie de captive. « Il va falloir qu’on parle Qing, j’ai quelques explications à te fournir avant que tu ne partes pour ta… patrie. » « Je ne veux pas y retourner. » Ma supplique eut l’effet escompté, et je pus lire dans ses yeux la douleur qu’il ressentait à m’envoyer à l’abattoir. « Je pourrais rester ici ? Avec toi ? » Je me levais souplement pour m’approcher de l’homme en uniforme. J’enroulais mes bras autour de sa nuque pour me hisser jusqu’à son visage. « Ne m’abandonne pas. » soufflai-je. Sa mâchoire se crispa, et tout son corps se contracta alors que je l’implorais. Ses mains vinrent se poser sur mes bras sans pour autant me faire lâcher prise, j’avais passé suffisamment de temps avec lui, l’avais suffisamment observé pour comprendre qu’aucune femme ne l’attendait. « Qing… tu as dix sept ans à peine, j’en ai le double. » « Je m’en moque. » Sans attendre, je vins m’emparer de ses lèvres, je tentais tout ce que je pouvais pour ne pas être renvoyée comme une criminelle dans ce pays que j’avais fui. Je venais goûter à cette bouche qui savait me rassurer, et l’espace d’un instant, je m’imaginais vivre à ses côtés, une vie sans aucun doute paisible. Je venais taquiner sa langue de la mienne, mordant avec envie son inférieure, resserrant mon étreinte que je voulais passionnée. Le souffle court, je savais que j’avais réussi lorsque je m’éloignais et qu’il m’empêcha de fuir en me retenant. Venant réclamer à nouveau mes lèvres, je fis glisser mes mains sur son torse, le délestant de ses vêtements pour découvrir un abdomen musclé. Je laissais mes doigts courir sur son ventre, traçant les contours de sa peau tendue. Je jouais et abusait d’un jeu de séduction que je maîtrisais mal et pourtant, je parvins à le guider jusqu’au lit. Dans un échange langoureux et fougueux, je le laissais jouer avec mon corps comme je me servais du sien jusqu’à l’épuisement. Une fatigue agréable que je partageais avec lui en me blottissant dans ses bras. Mais la crainte pesait toujours, m’obligeant à me redresser et faisant glisser le draps qui me recouvrait. « Je ne veux pas y retourner. » Le soupire s’échappa de ses lèvres, me glaçant un peu plus à l’idée de devoir revivre l’horreur et la souffrance. Les sourcils froncés, il semblait réfléchir à une autre alternative. « Je peux rester avec toi ! Je serais si discrète que ce sera comme si je n’étais pas là ! » « J’ai peut être une solution, mais en attendant, reposes toi, et nous verrons ça demain ! »  




**********


« Jung Hoo ? » Sa voix ne résonna pas, mais je sentis sa main prendre la mienne pour m’attirer vers lui, et instinctivement, je l’enlaçais, cherchant cette chaleur qu’il savait si bien m’offrir. « Tu as trouvé une solution ? » Il s’empara de mes lèvres dans un baiser timide, bien plus chaste que ceux que nous avions pu échanger. « J’ai trouvé une solution. » « Alors je reste ? » Je ne pus réfréné l’enthousiasme qui me grisait. Je n’allais pas retourner en Corée du Nord, il m’offrait le plus beau des cadeaux en acceptant de me laisser rester à ses côtés. Et il vint une nouvelle fois apposer son sourire sur le mien, plus pressant cette fois-ci. De sa main gauche il bloqua ma nuque, mais je me fichais de la tension qu’il m’infligeait jusqu’à sentir l’aiguille. Mes yeux s’arrondirent en sentant la seringue s’insinuer sous ma peau, et je croisais le regard désolé de mon amant. Quelques larmes s’échappèrent de ses yeux. « Je suis désolé. » souffla-t-il. Désolé ? De quoi ? De me trahir ? Mais je n’eus pas le temps de prononcer ces quelques mots que je m’effondrais dans ses bras. Presque sans vie.


Ce furent les rayons du soleil qui vinrent me tirer d’un sommeil pourtant profond. Et des yeux, je cherchais déjà mon soldat. « Jung Hoo ? » Je ne comprenais pas. Pourquoi j’étais seule dans cet appartement ? Pourquoi étais-je vêtue d’un pyjama qui ne m’appartenait pourtant pas. Où avais-je atterri ? Et surtout, où était passé Jung Hoo ? Mais j’appris bien vite qu’il me fallait me faire à cette nouvelle vie, croisant les regards vides, je compris que j’aurais dû oublier. Mais ma mémoire était intacte, les souvenirs douloureux étaient toujours là, et je préférais jouer les ignorantes pour me fondre dans la masse plutôt que de craindre une nouvelle fois de subir une trahison cuisante. Et je me fixais un nouvel objectif : retrouver ce frère qui me manquait.

Derrière l'écran
icon

Bao, aka une rpgiste compulsive et sadique. J'adore torturer mes personnages et les idées de RP et de liens tordus  ah ça
Je n'ai pas le temps tout de suite, mais promis, je m'occupe de la petite soeur Sik d'ici ce week end !  quoi ? Pardonnez-moi pour cette fiche vide...

©️ boulet

avatar
Avatar : Shin Se Kyung
Qui es-tu ? :

UC

UC


Les fifiches :
Liens~Prez~RPs~
Messages : 14
Date d'inscription : 08/11/2017
Memoria
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sik Eun Jin • Don't forget Mer 8 Nov - 20:49

BIENVENUUUUE omg heart
C'est vraiment génial d'avoir pris un PV, ça fait toujours plaisir

Je ne connais pas la madame sur l'avatar mais elle a la classe omo **
Courage pour la fichette, j'espère que tu t'amuseras bien sur RY
En tout cas, je crois que je viendrais te réclamer un lien et que je t'aime déjà parce je suis sadique aussi avec mes perso et les liens tordues are the beeeeest qmzl)ersmkewrjsfdg

Si tu as une question, n'hésite pas à nous contacter @Sik Im Jin, @Choi Joon Hee, @Choi Sun Hae, @Hanasegawa Ryuki ou moi-même heart


DART
Pourquoi ne nous ennuyons-nous pas et devenons plus dangereux ? ▬ ©bat'phanie.
avatar
Avatar : Kim Hyuna
Qui es-tu ? :

Après avoir fait une bêtise, ses parents l’ont reniés et on même fait en sorte qu’elle galère à trouver un travail❅ Elle a en horreur le monde mondain. Cela lui rappelle de mauvais souvenirs • Yukari est une personne qui aime bien avoir le dessus sur ses adversaires • Très observatrice, une chose lui échappe rarement • Franche, on peut lui reprocher souvent de même que son côté naïf mais qui sait si ce n'est une astuce pour mieux vous attraper ? • Elle est très séductrice mais l’était surtout pour son métier de strip-teaseuse qu'elle n'appréciait franchement pas surtout que le patron lui réclamait des Show Privés. Cependant, elle refusait que d'autres en aient... Ce travail ne lui manque absolument pas • C’est une personne très souriante et qui va facilement vers les autres • Elle ne sait pas s’ouvrir, seulement intérioriser pour éviter qu’on voit ses faiblesse • La demoiselle peut manger des quantités de nourriture sans prendre un gramme, ça ne lui dessert absolument pas vu comme elle est gourmande • C’est une personne nocturne, souvent elle est plus en forme et productive une fois la nuit tombée • Elle a une peur panique des araignées ou encore des orages et des serpents • A plusieurs tatouages : à sa chute de rein, un sur le côté pas loin de sa poitrine, un derrière l'oreille, un sur chaque épaules et un sur chaque bras, un derrière son coude, un à son poignet… Peut-être que d'autres surviendront. • Elle a revu deux de ses anciens petits-amis : Sato Keisuke et Shin Ruki. Ce dernier est celui qui l'a escroqué mais il a complètement oublié à cause du sérum. • Elle s'occupe actuellement des dossiers de Fang Do Han et de Im Jin


Les fifiches : PrésentationLienJournal rpFiche personnageSMS
Messages : 1417
Date d'inscription : 16/03/2016
AOA - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sik Eun Jin • Don't forget Mer 8 Nov - 21:17

MA SOEEEEEEEEEEEEEEUR omg omg omg omg
La famille Sik au complet c'est magnifique ! heart 
(avec deux beautés en plus, ci c'pas beau ça. ah ça )

BIENVENUE ENCORE UNE FOIS. heart 
J'ai tellement hâte de voir ce que tu vas faire d'elle. omg Bonne chance pour la fichette ! heart


Falling Slowly

it's time that you won
avatar
Avatar : Lee Hongbinnie
Qui es-tu ? :
Caractère

De nature timide, Im Jin n'est pas le garçon qui fera le premier pas ou qui engagera la conversation, à moins qu'il ne vous connaisse. Ou qu'il y soit contraint. Par contre, une fois qu'il vous porte dans son coeur, il devient très loyal et peut être très bavard aussi. • Malheureusement, il a tendance à être trop honnête. Parfois même sec, s'il est de mauvaise humeur. • Il a également du mal à bien retranscrire ce qu'il pense #cestunboulet Quand il a trop d'idées qui arrivent en même temps, il a du mal à toutes les mettre en mots et du coup s'emmêle les pinceaux rapidement. • De plus, il a une mauvaise mémoire. Vraiment rien pour l'aider. • C'est une personne discrète et qui garde sa vie privée pour lui : pour lui sortir les vers du nez, c'est très difficile. Et encore plus pour le faire parler de ses sentiments. • Il n'est pas très tactile et au contraire, n'apprécie pas qu'on le touche trop surtout quand la permission n'est pas demandé. Il ne comprends pas les personnes qui touchent des inconnus comme ça, comme si c'était des amis de longue date. • Sensible, il déteste l'injustice car il a été victime de maltraitance au lycée • Malheureusement naïf, il est très facile de lui faire croire ce que bon vous semble. Après, il ne faut pas non plus pousser : les personnes qui essayeront de se servir de lui se retrouveront couper court car il n'est pas du genre à rendre de trop gros services pour des inconnus. • Conscient de son apparence, il prend soin de lui et se soucis beaucoup de ce que pense les autres.


Ses faux souvenirs


Il pense être né à Séoul dans une famille aimante et être fils unique • Pour lui, il n'a jamais quitté le sol Sud-coréen • Dès la crèche, il a eu du mal à se faire des amis • Au collège, il a pris conscience de sa condition médicale quand les autres élèves se sont moqués de lui après un cours d'athlétisme • Au début il ne s'en souciait pas et la solitude ne l'a jamais gêné • Au lycée, un grand complexe s'est installé en lui et il n'allait plus au cours de sports • Il en est d'ailleurs venu à complexer sur son physique à cet âge, se trouvant trop maigre • Mais aussi car il a de nombreuses cicatrices sur le corps • Il pense se les être faites car il était un enfant maladroit • En fait, à son adolescence, il se détestait tout simplement • Ses camarades le détestait aussi et le lui faisaient bien comprendre, se moquant de lui constamment • Certains s'amusaient même à le pousser dans les couloirs ou autre • Il pense avoir été scolarisé comme un enfant normal mais en réalité, il a eu une mise à niveau qu'à partir de ses 15 ans quand il est arrivé en Chine • Il n'a jamais eu de relation tout simplement car il n'a jamais trouvé de filles l'intéressant • Il est venu vivre sur Aikoyangi car il n'arrivait pas à trouver du travail sur Séoul • Ses parents sont morts après qu'il ait été diplômé dans un accident de voitures alors qu'ils se rendaient à la cérémonie.


Sur Aikoyangi

Il parle couramment Chinois et Coréen, et a totalement perdu son accent de Corée du nord • Il a un chat pour lui tenir compagnie sur Aikoyangi qui s'appelle Pleum • Il a prit ce chat car il fait beaucoup de cauchemar la nuit (même s'il ne s'en rappelle jamais après seulement quelques secondes) et Pleum arrive à le calmer • Il vit à Kona dans un petit appartement • Il a découvert sa sexualité peu après son arrivé sur l'île, quand un jeune homme lui a tout simplement fait tourner la tête • Il va a l'hôpital une fois par mois pour faire vérifier ses malformations. • Sa condition physique est bonne mais pourrait être mieux • Il a des malformations au niveau des rotules et des omoplates à cause des longues heures de tortures à Hyesan • Du coup ses mains tremblent constamment (tremblements qui s'amplifie quand il stresse) et il a du mal à courir de manière normale • Pour aider, il va régulièrement à la salle de sport. Ce qui donne ça ou encore ça • Il adore les enfants et s'est attaché à ceux dont il s'occupe à Kona • Malheureusement, la directrice ne l'apprécie pas.


Les goûts et les couleurs

Il adore les jeux vidéos en tous genres, retros comme nouveaux • Passionné de volley-ball, il pratique ce sport depuis 5 ans maintenant • Il est Bouddhiste mais ne pratique pas régulièrement • Quand il a finit sa semaine de travail il a tendance à sortir pour visiter la ville • Pour éviter les moqueries, il court seul sur la plage • Il n'aime pas danser • Il préfère la nature à la ville et aime beaucoup visiter Hanari • Il a une forte tolérance à l'alcool • Il adore découvrir l'île et ses nouveaux endroits • Sportif depuis qu'il est petit, il adore aller à la salle de sport et pratique le volley-ball quand il a du temps libre • Aimant l'art, il a toujours rêver de se faire un tatouage • Il aimerait également se faire un piercing • Il a une grande tolérance à la douleur • La photographie est une passion pour lui et il prends tout ce qu'il aime en photo. • Il aimerait d'ailleurs pouvoir faire des photoshoots professionnels en plus de travailler avec les enfants.


Les fifiches : PrésentationLiensJournal rpFiche personnage


Messages : 464
Date d'inscription : 10/05/2017
Wasure
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sik Eun Jin • Don't forget Mer 8 Nov - 21:43

Tu es toujours d'un canon

Je sais d'ores et déjà qu'on va se trouver un lien de fou, comme d'habitude. omg De fait, j'ai hâte de voir ce que tu vas faire de ta miss pour pouvoir y réfléchir admines
en tout cas, sache que moi je ne te pardonne pas admines au boulot ah ça


❝ the past is more than a memory❞ Tantum autem cuique tribuendum, primum quantum ipse efficere possis, deinde etiam quantum ille quem diligas atque adiuves, sustinere. Non enim neque tu possis, quamvis excellas, omnes tuos ad honores amplissimos perducere, ut Scipio P. Rupilium potuit consulem efficere, fratrem eius L. non potuit. Quod si etiam possis quidvis deferre ad alterum, videndum est tamen, quid ille possit sustinere..
avatar
Avatar : LJS
Qui es-tu ? : secret ❅ loyal ❅ possessif❅ jaloux ❅ intelligent ❅ machiavélique ❅ manipulateur ❅ franc et ou/ menteur ❅ déterminé ❅ rancunier ❅ vengeur ❅ imperméable ❅ détaché ❅ fier ❅ orgueilleux ❅ lunatique ❅ insaisissable ❅ mystérieux ❅ captivant ❅ charmeur❅ charismatique ❅ protecteur ❅ inconscient ❅ imprévisible ❅ borné ❅ ingénieux ❅ diabolique ❅ indomptable ❅ bagarreur ❅ sans pitié

Il a été diagnostiqué à l'âge de trois ans comme ayant un trouble psychiatrique, à savoir un déficit d'inhibition latente. Incapable de s'en tenir au premier aspect visuel ou superficiel de la chose, il ne peut s'empêcher d'analyser, disséquer et prendre en compte chaque détail de ce qu'il regarde, objet comme situation + petit génie en mathématique et en ingénierie, il a démonté et remonté son premier ordinateur à l'âge de six ans + sa mère et lui ont vécu seul pendant des années, si bien qu'ils entretenaient une relation fusionnelle. Elle était sa maman, sa grande sœur et sa meilleure amie + sa mort fut un choc psychologique suffisamment important pour le plonger dans un « coma » éveillé de plusieurs semaines + il s'est enfui de l'orphelinat très rapidement et s'est fait « ramasser » par un gang à l'âge de dix ans. Il y a apprit les arts martiaux, et plus particulièrement le taekwondo, avec une facilité déconcertante + une dizaine de cicatrices maculent sa peau blanche, esquissées à la pointe de couteaux ou déchirées par les balles qui l'ont traversé +les barres chocolatées sont le seul souvenir de l'enfant qu'il a été. Son métabolisme et son goût pour le sport lui permettent d'en consommer de manière immodérée + à son arrivée sur l'île, il a participé à des combats illégaux pour mettre de l'argent de côté avant de se lancer dans l'écriture de sa propre vie et de celle d'une femme qui l'a oublié + il est aujourd'hui connu sous un pseudonyme + il exècre les hôpitaux, au point qu'il préfère se soigner lui même. Une aversion mise à mal depuis qu'il a retrouvé So Hee + il court régulièrement pour aplanir ses pensées et pouvoir gérer ses émotions + il peut tuer d'un simple geste de la main et est également un excellent tireur + un tatouage est gravé à l'encre noire dans son dos. Juste quelques mots. "forcer le destin"
Messages : 21
Date d'inscription : 21/10/2017
Memoria
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sik Eun Jin • Don't forget Mer 8 Nov - 21:49

Yukari : HAN MAIS MERCI
MAIS VIENS DONC ME RÉCLAMER UN LIEN JE VEUX !
#lientordu stp think ah ça

Mon frangin : Je crois que tu en as eu une ébauche en MP, promis je vais la torturer comme il faut pour qu'elle ressemble à son frangin ah ça
Évitons donc les débordements .... n'est-ce pas ah ça ah ça ah ça ah ça

Su Ha : C'est quoi ce nom de fille ? think
Bah toi t'es pas beau what ?
Bon ok... si, quand même un peu think Et j'veux un lien de folie, as usual ah ça
Et t'inquiète, j'ai déjà tout plein d'idées pour elle cache
avatar
Avatar : Shin Se Kyung
Qui es-tu ? :

UC

UC


Les fifiches :
Liens~Prez~RPs~
Messages : 14
Date d'inscription : 08/11/2017
Memoria
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sik Eun Jin • Don't forget Mer 8 Nov - 21:50

Bienvenuueeeee *lui donne des cookies* heart heart
C'est trop cool que tu ais choisi un pv et en plus cette avatar .... juste magnifique

En tous cas courage pour ta fiche et d'avance amuse toi bien ici

Citation :
Bao, aka une rpgiste compulsive et sadique. J'adore torturer mes personnages et les idées de RP et de liens tordus  ah ça

J'aimmme lire ce genre de chose **
La souffrance, la douleur et les larmes c'est la vie

EDIT : par contre, on évite de critiquer l'homme de ma vie mad


Who am i really?
L'un des sentiments les plus accablants est de ne pas savoir s'il faut attendre ou abandonner.•°¤

   


Toujours ensemble ♥:
 
avatar
Avatar : Han Hyo-joo
Qui es-tu ? :

☽ Elle n’oublie jamais rien et est très rancunière donc attention à vous ☽ Elle adore le gout de la fraise par-dessus tout ☽ C’est une fanatique de glace en tous genre ☽ En privée elle peut être très enfantine, adorable et à croquer ☽ Trilingue, elle parle parfaitement l’anglais, le japonais et le coréen ☽ Danser est son plus grand plaisir et défouloir ☽ Elle est toujours la première à faire la fête jusqu’au bout de la nuit du moment qu’elle reste présentable le lendemain ☽ Elle déteste pleurer devant les autres et se mord la lèvres quand c’est sur le point d’arriver ☽ Possède une cicatrice d'un impacte de balle au niveau de sa hanche droite



Caractère sans souvenirs : Attentive ❅ Douce ❅ Attentionné ❅ Sociable ❅ Impulsive ❅ Intelligente ❅ Persévérante ❅ Rancunière ❅ Charismatique ❅ Dévouée ❅ Énergique ❅ Fêtarde ❅ Empathique ❅ Rêveuse



Caractère avec souvenirs : Manipulatrice ❅ Calculatrice ❅ Charmeuse ❅ Impulsive ❅ Jalouse ❅ Têtue ❅ Loyale ❅ Rancunière ❅ Observatrice ❅ Courageuse ❅ Franche ❅ Bagarreuse ❅ Joueuse ❅ Provocatrice ❅

Les fifiches : FichetteJournaux des rp's Fiche personnage LienCellphone


Messages : 74
Date d'inscription : 13/09/2017
Wasure
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sik Eun Jin • Don't forget Mer 8 Nov - 22:01

So Hee : Hyo Joo
J'aime les cookies ah ça

Faisons souffrir les gens alors ! ah ça

ET JE CRITIQUE SI JE VEUX NAMÉHO, IL A UNE GROSSE BOUCHE D'ABORD, FAIS GAFFE IL VA TE BOUFFER ! quoi ?
avatar
Avatar : Shin Se Kyung
Qui es-tu ? :

UC

UC


Les fifiches :
Liens~Prez~RPs~
Messages : 14
Date d'inscription : 08/11/2017
Memoria
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sik Eun Jin • Don't forget Mer 8 Nov - 22:05

Tututut On ne critique pas Jong Suk #PasObjectiveAvecCePetit /sort très loin/

Sinon So Hee vient de me dire que tu étais également sur Bb, ça fait toujours plaisir de se retrouver sur d'autres fofo heart


DART
Pourquoi ne nous ennuyons-nous pas et devenons plus dangereux ? ▬ ©bat'phanie.
avatar
Avatar : Kim Hyuna
Qui es-tu ? :

Après avoir fait une bêtise, ses parents l’ont reniés et on même fait en sorte qu’elle galère à trouver un travail❅ Elle a en horreur le monde mondain. Cela lui rappelle de mauvais souvenirs • Yukari est une personne qui aime bien avoir le dessus sur ses adversaires • Très observatrice, une chose lui échappe rarement • Franche, on peut lui reprocher souvent de même que son côté naïf mais qui sait si ce n'est une astuce pour mieux vous attraper ? • Elle est très séductrice mais l’était surtout pour son métier de strip-teaseuse qu'elle n'appréciait franchement pas surtout que le patron lui réclamait des Show Privés. Cependant, elle refusait que d'autres en aient... Ce travail ne lui manque absolument pas • C’est une personne très souriante et qui va facilement vers les autres • Elle ne sait pas s’ouvrir, seulement intérioriser pour éviter qu’on voit ses faiblesse • La demoiselle peut manger des quantités de nourriture sans prendre un gramme, ça ne lui dessert absolument pas vu comme elle est gourmande • C’est une personne nocturne, souvent elle est plus en forme et productive une fois la nuit tombée • Elle a une peur panique des araignées ou encore des orages et des serpents • A plusieurs tatouages : à sa chute de rein, un sur le côté pas loin de sa poitrine, un derrière l'oreille, un sur chaque épaules et un sur chaque bras, un derrière son coude, un à son poignet… Peut-être que d'autres surviendront. • Elle a revu deux de ses anciens petits-amis : Sato Keisuke et Shin Ruki. Ce dernier est celui qui l'a escroqué mais il a complètement oublié à cause du sérum. • Elle s'occupe actuellement des dossiers de Fang Do Han et de Im Jin


Les fifiches : PrésentationLienJournal rpFiche personnageSMS
Messages : 1417
Date d'inscription : 16/03/2016
AOA - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sik Eun Jin • Don't forget Mer 8 Nov - 22:26

@Oh So Hee a écrit:
EDIT : par contre, on évite de critiquer l'homme de ma vie mad

I want you

@Kwon Yukari a écrit:
Tututut On ne critique pas Jong Suk #PasObjectiveAvecCePetit /sort très loin/


Tu as entendu les demoiselles fufu admines

Va faire ta fiche au lieu de dire des bêtises
évidemment que je vais la bouffer


❝ the past is more than a memory❞ Tantum autem cuique tribuendum, primum quantum ipse efficere possis, deinde etiam quantum ille quem diligas atque adiuves, sustinere. Non enim neque tu possis, quamvis excellas, omnes tuos ad honores amplissimos perducere, ut Scipio P. Rupilium potuit consulem efficere, fratrem eius L. non potuit. Quod si etiam possis quidvis deferre ad alterum, videndum est tamen, quid ille possit sustinere..
avatar
Avatar : LJS
Qui es-tu ? : secret ❅ loyal ❅ possessif❅ jaloux ❅ intelligent ❅ machiavélique ❅ manipulateur ❅ franc et ou/ menteur ❅ déterminé ❅ rancunier ❅ vengeur ❅ imperméable ❅ détaché ❅ fier ❅ orgueilleux ❅ lunatique ❅ insaisissable ❅ mystérieux ❅ captivant ❅ charmeur❅ charismatique ❅ protecteur ❅ inconscient ❅ imprévisible ❅ borné ❅ ingénieux ❅ diabolique ❅ indomptable ❅ bagarreur ❅ sans pitié

Il a été diagnostiqué à l'âge de trois ans comme ayant un trouble psychiatrique, à savoir un déficit d'inhibition latente. Incapable de s'en tenir au premier aspect visuel ou superficiel de la chose, il ne peut s'empêcher d'analyser, disséquer et prendre en compte chaque détail de ce qu'il regarde, objet comme situation + petit génie en mathématique et en ingénierie, il a démonté et remonté son premier ordinateur à l'âge de six ans + sa mère et lui ont vécu seul pendant des années, si bien qu'ils entretenaient une relation fusionnelle. Elle était sa maman, sa grande sœur et sa meilleure amie + sa mort fut un choc psychologique suffisamment important pour le plonger dans un « coma » éveillé de plusieurs semaines + il s'est enfui de l'orphelinat très rapidement et s'est fait « ramasser » par un gang à l'âge de dix ans. Il y a apprit les arts martiaux, et plus particulièrement le taekwondo, avec une facilité déconcertante + une dizaine de cicatrices maculent sa peau blanche, esquissées à la pointe de couteaux ou déchirées par les balles qui l'ont traversé +les barres chocolatées sont le seul souvenir de l'enfant qu'il a été. Son métabolisme et son goût pour le sport lui permettent d'en consommer de manière immodérée + à son arrivée sur l'île, il a participé à des combats illégaux pour mettre de l'argent de côté avant de se lancer dans l'écriture de sa propre vie et de celle d'une femme qui l'a oublié + il est aujourd'hui connu sous un pseudonyme + il exècre les hôpitaux, au point qu'il préfère se soigner lui même. Une aversion mise à mal depuis qu'il a retrouvé So Hee + il court régulièrement pour aplanir ses pensées et pouvoir gérer ses émotions + il peut tuer d'un simple geste de la main et est également un excellent tireur + un tatouage est gravé à l'encre noire dans son dos. Juste quelques mots. "forcer le destin"
Messages : 21
Date d'inscription : 21/10/2017
Memoria
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sik Eun Jin • Don't forget Mer 8 Nov - 22:47

BIENVENUUUUUUE ! Une nouvelle Sik encore.~ Vous êtes une race qui prolifère vite !

Et puis j'aime ton perso et hâte de lire sa fichette ! Et aussi fière de voir une amie sadique qui aime les liens bizarres sinon Hikaru aurait pas du tout était un violeur à 11 ans et je l'aurais pas créer de sorte à ce qu'il ait 15 ans now alors je viendrai t'en reclamer avec mes deux personnages Parce que vive Toshio, je l'aime beaucoup quand même xD
avatar
Avatar : Yoshino Hokuto
Qui es-tu ? : Ce jeune homme de 15 ans est un lycéen, mais pas n'importe quel lycéen, un lycéen yakuza. Traitant des affaires de la famille à Aikoyangi, le jeune n'hésite pas également à montrer son statut et en a profité. Il aime énormément se battre et coucher à droite et à gauche. Il a décroché également un poste en tant que hôte et aime beaucoup son travail. Mais bien sûr personne ne s'en doute avec cette jolie petite bouille !



Et puis, il a sa noona qui s'occupe bien de lui comme un frère. Il l'admire et adore passer du temps en sa compagnie. De toute façon le premier qui lui fait du mal se verra enterrer vif.


Les fifiches : Présentation
Fiche de lien
Journal RP
Messages : 37
Date d'inscription : 24/08/2017
Wasure - Level 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sik Eun Jin • Don't forget Sam 11 Nov - 12:26

'Tention au flood, les gens... ah ça

Bienvenue ici, c'est cool que tu aies pris un PV, c'est super sympa heart
Bon courage pour ta fiche et n'hésite surtout pas si tu as une question niveau contexte tout ça, le staff est toujours là pour ses membres

(et c'est bien, le sadisme... fufu )


I’m so nervous X I’m smiling at you
» I love you, I need you. Just like this, forever, in your arms, I love you, I need you, I’ve fallen for you like this. If only you liked me, if only you loved me. I miss you, I hope I can see you again. Like a fool, I’m thinking of you and another day passes. •• unbreakable.
avatar
Avatar : Wong Viian (Vivi - LOONA)
Qui es-tu ? : 17 ans ❅ rentre en première année de lycée ❅ galère avec les cours ❅ a tué son père, sa mère est morte de maladie mais le sérum lui a fait oublié tout ça ❅ elle avait une relation plutôt compliquée avec son frère - uniquement de son côté - mais le sérum a tout arrangé ❅ son frère est toute sa vie et elle l'admire énormément ❅ elle est aussi très proche de Byun Yoo Mi et Itô Mariko ❅ elle dessine beaucoup ❅ elle ne sait pas quoi faire de sa vie mais elle ne s'en inquiète pas trop pour l'instant ❅ son frère lui a récemment offert un chiot femelle qu'elle a appelé Daisy et qu'elle aime déjà énormément, elle a hâte qu'elle soit plus âgée pour pouvoir l'emmener à la plage et courir avec elle dans l'eau
Les fifiches : Ma fiche, mes liens, mon téléphone, ma fiche de personnage et mon journal de RPs.
Messages : 220
Date d'inscription : 18/07/2017
Wasure - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sik Eun Jin • Don't forget Mar 14 Nov - 23:48

BIENVENUUUUE !!!!! Une nouvelle tête ça fait aussi zizir !

Bon courage pour ta fiche ma zoulie !


Dare if you can - Monster
avatar
Avatar : Kim Himchan [B.A.P]
Qui es-tu ? :
Un orphelin + un informaticien + un indécis + un civil mafieuseux + un solitaire depuis peu + une taupe + une mère poule + un arrogant + un perfectionniste + un mec sensible + un capricieux + un complexé + un introverti + un matérialiste

+++

Il a une petite sœur qu'il n'a pas revu depuis que cette dernière a été adoptée. Son plus grand souhait est de la retrouver, mais avant tout il doit retrouver Do Han et Min Ki. ❅ Il a une maladie respiratoire chronique, mais il la cache à Do Han. Ce dernier pense qu'il a seulement une fragilité physique et donc, il souhaite absolument que In Su porte une arme sur lui. ❅ Il a hérité de la passion informatique de ses parents. ❅ Il garde d'ailleurs, une photo d'eux et une de sa sœur toujours sur lui. ❅ Bien qu'il ne roule pas sur l'or, il sait se faire plaisir et n'hésite pas à être au top de la technologie, il est d'ailleurs un peu trop accro à son ordi. ❅ Il est accro également à son profil. ❅ Il se sent complexé par son physique et s'est pour cela qu'il se console en ayant un profil parfait. ❅ Il n'aime pas parler de ses soucis, donc il garde tout pour lui. ❅ Il conserve tout, surtout son matériel informatique. Son labo informatique est un véritable musée et on ne parle même pas de sa fourgonnette...

Les fifiches : Ma vieMes amours et mes emmerdesCall me
Messages : 104
Date d'inscription : 05/07/2017
Civilis
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sik Eun Jin • Don't forget Mer 15 Nov - 12:56

Su Ha : Je vais la finir namého u_u

Hikaru : J'ai beaucoup entendu parlé de toi, ou alors j'ai lu par-ci par-là que tu embêtais Su Ha XDD
Mais logiquement on s'arrête à deux Sik hein :/

Lily : Merciiiiiiiii :$:$:$
Je n'hésiterais pas si besoin est !

In Su :Merci :$

Je suis désolée les gens, je ne suis pas sur ordinateur donc les smileys c'est compliqué :(
Je finis ma fiche très très vite, ne me supprimez pas hein. Je n'ai juste pas eu le temps :((((


feel the pain,
through your veins

I'm a mess of beautiful chaos, and you can see it in my eyes... Sweet dream or beautiful nightmare ?
 

avatar
Avatar : Shin Se Kyung
Qui es-tu ? :

UC

UC


Les fifiches :
Liens~Prez~RPs~
Messages : 14
Date d'inscription : 08/11/2017
Memoria
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sik Eun Jin • Don't forget Dim 19 Nov - 11:48

La fiche est parfaite, j'adore l'histoire d'Eun Jin, vivement que tu sois acceptée. ** heart


Falling Slowly

it's time that you won
avatar
Avatar : Lee Hongbinnie
Qui es-tu ? :
Caractère

De nature timide, Im Jin n'est pas le garçon qui fera le premier pas ou qui engagera la conversation, à moins qu'il ne vous connaisse. Ou qu'il y soit contraint. Par contre, une fois qu'il vous porte dans son coeur, il devient très loyal et peut être très bavard aussi. • Malheureusement, il a tendance à être trop honnête. Parfois même sec, s'il est de mauvaise humeur. • Il a également du mal à bien retranscrire ce qu'il pense #cestunboulet Quand il a trop d'idées qui arrivent en même temps, il a du mal à toutes les mettre en mots et du coup s'emmêle les pinceaux rapidement. • De plus, il a une mauvaise mémoire. Vraiment rien pour l'aider. • C'est une personne discrète et qui garde sa vie privée pour lui : pour lui sortir les vers du nez, c'est très difficile. Et encore plus pour le faire parler de ses sentiments. • Il n'est pas très tactile et au contraire, n'apprécie pas qu'on le touche trop surtout quand la permission n'est pas demandé. Il ne comprends pas les personnes qui touchent des inconnus comme ça, comme si c'était des amis de longue date. • Sensible, il déteste l'injustice car il a été victime de maltraitance au lycée • Malheureusement naïf, il est très facile de lui faire croire ce que bon vous semble. Après, il ne faut pas non plus pousser : les personnes qui essayeront de se servir de lui se retrouveront couper court car il n'est pas du genre à rendre de trop gros services pour des inconnus. • Conscient de son apparence, il prend soin de lui et se soucis beaucoup de ce que pense les autres.


Ses faux souvenirs


Il pense être né à Séoul dans une famille aimante et être fils unique • Pour lui, il n'a jamais quitté le sol Sud-coréen • Dès la crèche, il a eu du mal à se faire des amis • Au collège, il a pris conscience de sa condition médicale quand les autres élèves se sont moqués de lui après un cours d'athlétisme • Au début il ne s'en souciait pas et la solitude ne l'a jamais gêné • Au lycée, un grand complexe s'est installé en lui et il n'allait plus au cours de sports • Il en est d'ailleurs venu à complexer sur son physique à cet âge, se trouvant trop maigre • Mais aussi car il a de nombreuses cicatrices sur le corps • Il pense se les être faites car il était un enfant maladroit • En fait, à son adolescence, il se détestait tout simplement • Ses camarades le détestait aussi et le lui faisaient bien comprendre, se moquant de lui constamment • Certains s'amusaient même à le pousser dans les couloirs ou autre • Il pense avoir été scolarisé comme un enfant normal mais en réalité, il a eu une mise à niveau qu'à partir de ses 15 ans quand il est arrivé en Chine • Il n'a jamais eu de relation tout simplement car il n'a jamais trouvé de filles l'intéressant • Il est venu vivre sur Aikoyangi car il n'arrivait pas à trouver du travail sur Séoul • Ses parents sont morts après qu'il ait été diplômé dans un accident de voitures alors qu'ils se rendaient à la cérémonie.


Sur Aikoyangi

Il parle couramment Chinois et Coréen, et a totalement perdu son accent de Corée du nord • Il a un chat pour lui tenir compagnie sur Aikoyangi qui s'appelle Pleum • Il a prit ce chat car il fait beaucoup de cauchemar la nuit (même s'il ne s'en rappelle jamais après seulement quelques secondes) et Pleum arrive à le calmer • Il vit à Kona dans un petit appartement • Il a découvert sa sexualité peu après son arrivé sur l'île, quand un jeune homme lui a tout simplement fait tourner la tête • Il va a l'hôpital une fois par mois pour faire vérifier ses malformations. • Sa condition physique est bonne mais pourrait être mieux • Il a des malformations au niveau des rotules et des omoplates à cause des longues heures de tortures à Hyesan • Du coup ses mains tremblent constamment (tremblements qui s'amplifie quand il stresse) et il a du mal à courir de manière normale • Pour aider, il va régulièrement à la salle de sport. Ce qui donne ça ou encore ça • Il adore les enfants et s'est attaché à ceux dont il s'occupe à Kona • Malheureusement, la directrice ne l'apprécie pas.


Les goûts et les couleurs

Il adore les jeux vidéos en tous genres, retros comme nouveaux • Passionné de volley-ball, il pratique ce sport depuis 5 ans maintenant • Il est Bouddhiste mais ne pratique pas régulièrement • Quand il a finit sa semaine de travail il a tendance à sortir pour visiter la ville • Pour éviter les moqueries, il court seul sur la plage • Il n'aime pas danser • Il préfère la nature à la ville et aime beaucoup visiter Hanari • Il a une forte tolérance à l'alcool • Il adore découvrir l'île et ses nouveaux endroits • Sportif depuis qu'il est petit, il adore aller à la salle de sport et pratique le volley-ball quand il a du temps libre • Aimant l'art, il a toujours rêver de se faire un tatouage • Il aimerait également se faire un piercing • Il a une grande tolérance à la douleur • La photographie est une passion pour lui et il prends tout ce qu'il aime en photo. • Il aimerait d'ailleurs pouvoir faire des photoshoots professionnels en plus de travailler avec les enfants.


Les fifiches : PrésentationLiensJournal rpFiche personnage


Messages : 464
Date d'inscription : 10/05/2017
Wasure
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sik Eun Jin • Don't forget Dim 19 Nov - 16:15

Bienvenue sur le forum (avec beaucoup de retard, désolé... )


C'est tellement génial que tu ais choisis de jouer ce PV omg
Sinon, j'aime beaucoup ta façon d'écrire Et l’histoire... Mais cette histoire quoi... sad Mon cœur va pas s'en remettre là sad

En tout cas, j'espère que tu te plairas ici


 House Of Cards
Like there’s no tomorrow, like there’s no next time. Everything that you’ve done in front of my eyes, it’s a complete darkness. Say it like you mean it. In the end, we can’t make it. Even so, I keep hoping, even at the end, if you’re with me, I’m okay.
© ZIGGY STARDUST.
avatar
Avatar : Amber Liu [f(x)]
Qui es-tu ? : UC.
Les fifiches : PrésentationFiche de liensTéléphoneFiche personnageJournal RP
Messages : 118
Date d'inscription : 07/06/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sik Eun Jin • Don't forget

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Sik Eun Jin • Don't forget

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ENEYA • « never forget where you came from »
» ♥ - Forget Your Past
» || Come save me, unbreak me, cause I just can't forget you ;

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: Administration :: Les habitants de l'île :: Les admis :: Memoria-