N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en août 2058 sur le forum heart
La MAJ anniversaire du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en août, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !

 :: L'île d'Aikoyangi :: Actions :: Crimes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

i'm scared of myself

MessageSujet: i'm scared of myself Mar 28 Nov - 18:25


i'm scared of myself


C’est la détermination que l’on voit dans ses yeux, c’est la haine qui émane de ses iris marron. Ses pas sont sans hésitation, sa démarche est assurée. La tête haute, fixée sur ses épaules, son regard ne se détourne pas. Il fait nuit et le vent glacé de cette fin d’automne vient lui glacer l’épiderme et faire rougir ses joues et le bout de ses doigts. Silencieux et mystérieux, à la fois secret et discret, les regards ne se posent pas sur sa personne. Il passe inaperçu, il passe pour un jeune adulte un peu pressé par le temps. Le bruit de ses pas résonne entre les murs des ruelles peu éclairées qu’il emprunte. Son pas est pressé, rapide, mais il en émane une grande sérénité, balayant tout soupçon de stress. C’est pas la première fois qu’il a ce regard meurtrier, Yoo Hwan. C’est pas la première fois que ses intentions sont mauvaises. Mais Yoo Hwan il sait pas trop s’il fait le bien ou le mal. Yoo Hwan, il se débarrasse juste des personnes qui font souffrir ses proches, ceux qu’il aime. Comme il a éliminé sa belle-mère il y a un peu moins d’un an. Elle avait fait mal à sa jumelle, et Yoo Hwan il n’a pas supporté voir ce spectacle horrifique. Alors Yoo Hwan il a écouté ses pulsions, ce que son corps lui disait de faire. Il a pas écouté sa raison, sa tête, bien qu’innocente, essayait de le faire renoncer à ses envies primitives et sauvage.

Sa main rouge de froid sort de la poche de son manteau, et son doigt vient s’écraser contre la sonnette devant lui. Sa cigarette se consume, laissant la fumé planée au-dessus de sa tête, l’odeur venant s’imprégné dans sa chevelure et dans les tissus de ses accoutrements. Le regard dans le vide, il attend. Il attend que la porte s’ouvre, il attend de pouvoir rentrer. Il entend du bruit de pas, un juron qui se perd dans le couloir qui mène à la porte. Des clés cognent contre celle-ci avant qu’elle ne s’ouvre, avant qu’elle ne laisse apercevoir un jeune homme. Peut-être avait-il l’âge de Yoo Hwan, peut-être plus vieux ou plus jeune. C’est d’un léger sourire faussement amical qu’il affronte le regard haineux et interloqué du résident. « Qu’est-ce que tu me veux ? » qu’il lui lâche, et Yoo Hwan laisse échapper un gloussement avant de faire disparaître son semblant de sourire. Son regard change, ses traits sont sévères, et c’est du bout de son pouce et de son index qu’il ôte sa cigarette d’entre ses lèvres abîmés et écorchées par le froid automnal, avant de la déposer délicatement sur la main de son hôte. Ses orbes se focalisent sur la peau brûlée dû à son acte, tandis que ses oreilles se délecte des cris de douleur du blesser. Puis Yoo Hwan plonge son regard dans celui de l’autre jeune homme, lui accordant un deuxième sourire innocent, comme celui d’un enfant qui aurait compris comment marcher.

Yoo Hwan est rentré, la porte est fermée derrière eux. L’incompréhension et la peur dans le regard de l’un, le plaisir et l’excitation dans celui de l’autre, une vraie bataille entre leurs pupilles. Seuls leurs pas résonnent, Yoo Hwan il ne dit rien. Yoo Hwan il se tait. Il ne dit rien et avance, l’autre recule. Silence pesant, silence brisé, le premier coup a été donné. Le poing de Yoo Hwan atterri sur la joue de jeune homme, au sol suite au choc trop surprenant. Yoo Hwan le laisse se relever et répliquer, à son tour frappé dans le visage mais la douleur n’a jamais eu meilleur goût, il en sourit un peu avant de troquer la courbure de ses lèvres contre une expression des plus glaciale. Son point s’écrase dans son ventre cette fois, frappant ensuite son visage à l’aide du genou. Ses doigts se logent délicatement dans ses cheveux et s’y accroche fermement, faisait grimacer le propriétaire de la chevelure. Puis Yoo Hwan il ancre son regard dans celui de l’autre comme il aime le faire. Il lit la douleur dans les orbes du jeune homme et ça lui plait. Yoo Hwan regarde autour de lui, observe et enregistre. Il aperçoit le visage de Tae Oh imprimé sur du papier glacé, protégé par une fine plaque de verre. Et là, Yoo Hwan revoit Tae Oh. Il revoit Tae Oh devant lui, la main sur la joue, il revoit Tae Oh les yeux embrumé et humide. Il revoit Tae Oh souffrir, et il aime pas ça, Yoo Hwan. Il aime pas voir Tae Oh avoir mal, se sentir mal. Yoo Hwan il veut voir Tae Oh sourire, et Yoo Hwan il veut être la raison et la source des sourires de Tae Oh. Dans un excès de colère, il cogne la tête de l’ex petit ami de Tae Oh contre le mur derrière lui une première fois. Une seconde. Une troisième. Et puis il ne compte plus. La colère le submerge, la frénésie du meurtre l’emporte.

Il s’arrête soudainement. Il examine le blessé, la tâche de sang sur le mur. L’inquiétude sur le visage, il cherche le regard de l’autre, mais ne le trouve pas. Corps inanimé, corps vidé de son sang, inerte. Alors Yoo Hwan il panique. Yoo Hwan, il voulait juste lui faire peur, lui mettre la pression pour qu’il arrête d’harceler Tae Oh. Ses mains tremblantes s’accroche aux épaules du garçon, il le secoue, l’appelle. En vain. Il le lâche, se laisse tomber au sol, s’éloigne jusqu’à ce que son dos cogne contre un mur. Yoo Hwan se recroqueville sur lui-même, les larmes roules le long de ses joues tâchées du sang de l’autre, ses mains aussi sont sales. Yoo Hwan pleure, Yoo Hwan panique, Yoo Hwan a peur. Yoo Hwan se calme ensuite, ses membres se détendent et ses jambes glissent au sol. Il sourit. Il rit. Il éclate de rire à la vue de son chef d’œuvre. N’était-ce pas ce qu’il méritait ?




s a u v a g e i n n o c e n c e ☽
« ce fut un parfum endiablé de liberté, qui imprégna mes pores de sensualité, restant gravé à jamais dans l'inconscience, parfum passion aux effluves évanescence »
avatar
Avatar : taehyung
Pseudo : mimi ♡
Qui es-tu ? :

// a m o u r s a n s f i n //

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /



// d o u l e u r e x q u i s e //

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /



// c o e u r à l a d é r i v e //

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /

Ryo: Un gros caca e.e:
 


je parle en #99d5d8
Les fifiches : the story beginbest people are crazy ☽ contact
Messages : 650
Date d'inscription : 01/02/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

i'm scared of myself

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» I've never been one to walk alone, I've always been scared to try. [May]
» Seo Jun Wan || I'm scared if I wake up, everything will disappear before my eyes
» intrigue n°1 - be scared
» You're scared, I'm cold. Perfect match. (ft Ki Seok)
» scared of change Δ andrew.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: L'île d'Aikoyangi :: Actions :: Crimes-