N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en juillet 2058 sur le forum heart
La MAJ 9.2 du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en juillet, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !

 :: Rps abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une inconnue familière

MessageSujet: Une inconnue familière Mar 5 Déc - 18:12

Une inconnue familièreMOON Min Ah & ITÔ Mariko

Un nouvelle journée commençait sur Aikoyangi. Il était temps pour Riko de partir travailler afin de combattre les forces industrielles voulant s’emparaient du secteur cosmétique de l’île. Son cousin adoré lui avait adresser quelques mots en prenant leur petit déjeuner respectif avant de manquer de se noyer dans son café. Le réveil n'avait jamais été son truc. Mariko avait du le laisser un peu inquiète, seul dans l’appartement, de peur d’être en retard pour l’ouverture de la boutique. A huit heure tapante, Mariko avait ouvert le store de sa petite boutique de cosmétique au coeur de Kona. Quelques esthéticiennes étaient venu lui rendre visite, lui achetant des produits, tout en lui parlant de la mort toujours mystérieuse de la mégère d’Osanju. C’était lassant à force. On parlait beaucoup d'ne personne ne méritant pas tant d'attention. L’après-midi pointait enfin son bout du nez et les esthéticiennes avaient décidées retrouver leurs fonds de commerce laissant Mariko, seule, avec le réapprovisionnement des étagères. La boutique commençait enfin à marcher, et ce n’était pas de refus. Les premiers mois avaient étaient difficile avec des bénéfices suffisant à peine à couvrir les frais de la boutique, que cela soit le loyer ou les consommations intermédiaires nécessaire au renouvellement du stock. La situation s'était maintenant améliorer en raison de la popularité que les produits made-in-riko rencontrait. C'était un véritable soulagement pour la blondinette qui se laissa aller dans diverses réflexions sur la santé économique de son commerce.

La porte de la boutique s’ouvrit actionnant le tintement de la clochette accroché au dessus de cette dernière. Il était temps de repartir au travail pour présenter et vendre ses produits. Mariko se retourna pour saluer une étudiante … étrangement familière.

‘‘- Bonj...’’

Puis le cerveau de Mariko sembla disjoncter en reconnaissant le visage de la jeune étudiante ayant franchi la porte de sa simple boutique.

‘‘- Min-Ah ?! s’étrangla la blonde.’’

Comme dirait Lily, c’était tout simplement unbelievable. Comment sa cousine préféré pourrait se trouver sur Aikoyangi ? Ce n’était tout simplement pas possible ! Mariko devait être actuellement entrain d’halluciner.



La famille:
 

Nos chemin se sont unis un moment mais il est maintenant temps de nous séparer. Fais-moi confiance tout ira pour le mieux ▵
endlesslove.
avatar
Avatar : Son Wendy
Pseudo : Misuka
Qui es-tu ? :
伊藤まりこ
Itô Mariko
(19 ans)


Issu de l'union d'une mère coréenne et d'un père japonais, Mariko est bilingue dans ses deux langues. Elle a vécu avec ses parents jusqu'à l'âge de 15 ans dans la ville de Nara. Tout à changé quand ses parents ont choisis de déménager dans une nouvelle ville. Mariko a eu du mal à s'intégrer et a été très longtemps la cible de brimade de ses camarades de classes. La haine a fini par prendre possession de son corps. Jour après jour, le même plan revenait dans sa tête. Jour après jour, elle rêvait de le mettre en exécution.


Le 15 octobre 2055, la Kenpai tower, symbole de sa nouvelle ville, a explosé sous l'effet d'explosif posé à l'extrémité des points d'encrages du bâtiment. Le bilan final de l'accident était de 140 morts et de 230 blessés. Parmi ses personnes, 200 étaient élèves dans le lycée de Mariko. Mariko étant mineur, le gouvernement japonais n'a pu révéler qui était l'auteur de l'attentat. Les autorités ne pouvait prendre des mesures contre elle du fait de son âge, l'ont envoyés sur l'île d'Aikoyangi. Elle a reçu là-bas le célèbre sérum.


A partir de ce moment, elle a cru être une nouvelle élève ayant bénéficier d'une bourse pour ses études. Tout à changer à la fin du mois de novembre 2056. Sa classe a eu une activité dans un laboratoire avec des produits ayant des propriétés explosifs. En les manipulants, Mariko s'est souvenu de nombreuses choses. Par son inattention, elle les a mélangé et a à créer une explosion au sein de sa salle. Il n'y a eu heureusement aucun blessé mais Mariko a été suspendu de l'établissement et de l'internat. Elle se retrouve aujourd'hui à la rue.


Les fifiches :
Son histoireSa fiche de lienSa fiche de RPs • Fiche personnageSon téléphoneSon collier


Si vous voulez soutenir l'économie de Kyul, passez donc dans sa petite boutique en plein coeur de Kona ! Située dans un petit local, cette boutique nommé en hommage à l'amitié qu'elle entretient avec son cousin 'Rookie&Siko' est remplie de tous les produits nécessaires à votre bien-être ! Si vous souhaitez des commandes plus obscures, merci de vous adresser par téléphone à la gérante.

Messages : 1005
Date d'inscription : 25/12/2016
Memoria - Level 6
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une inconnue familière Jeu 7 Déc - 12:14

Une inconnue familièreMOON Min Ah & ITÔ Mariko

Dans la pénombre, un téléphone se mit à clignoter et jouer un tintement, une main sortit de la couverture à la recherche de ce dernier. Enfin éteint, ce fut une boule de poil blanche qui gigotait remuant sa queue avant de se lancer sur le lit.

« - Oui, Loki je me lève »

Min Ah caressa la tête de son chien avant de quitter son lit. Elle remplit la gamelle de son caniche avant de se servir son petit déjeuner : Jus d’orange et toast à la confiture de cerises. Après s’être régalé, la jeune femme alla se doucher et se préparer pour les cours mais avant elle devait sortir son colocataire. La promenade finie, Loki rentré, la coréenne attrapa son sac et parti pour l’université.
Les cours étaient habituels, des notes toujours prises et lors de la pause déjeuner, une de ses camarades lui répéta encore une fois qu’il fallait qu’elle aille dans une boutique sur Kona. Oui, Moon Min Ah est féminine mais elle n’a jamais été très fan des produits créés « maison ». Mais après moult et moult relances de ses camarades, surtout après plus d’une dizaine de mois, la demoiselle se dit qu’elle y passerait après le cours étant donné qu’exceptionnellement, ces derniers se terminaient plus tôt. Puis passer une petite heure dehors avant de retourner dans son appartement à câliner les boucles de sa peluche vivante n’allait pas la tuer.


Min Ah salua ses amis avant de rejoindre les transports pour le quartier de Kona. Elle devait juste trouver la boutique. « Quel était son nom déjà ?» se demandait l’étudiante. « Rookie & Siko », voilà la réponse que cherchait la fille Moon. Cette dernière se trouvait enfin devant la vitrine de la boutique, elle semblait accueillante. Elle ouvrit la porte, son arrivée fut annoncée par le tintement d’une clochette. Il n’y avait pas grand monde dans la boutique, juste une vendeuse qui faisait dos à la jeune femme. Quand l’employée se retourna, Min Ah allait la saluer en retour tout en lui adressant un sourire mais cette dernière lui rappelait étrangement quelqu’un.

Quand la jeune vendeuse prononça son prénom, elle fit choquée avant de réaliser que celle qui lui faisait face n’était que la version jeune adulte de sa cousine. Cousine qu’elle n’avait pas vu depuis plusieurs années.

« - Mariko ? C’est bien toi ? » n’a pu que prononcer la coréenne avant t’attraper les joues de son interlocutrice. Elles étaient comme dans ses souvenirs, joufflues à souhaits mais le visage, qui les accompagnait, semblait moins juvénile. « Je n’y crois pas , encore choquée les mains pinçant toujours légèrement les joues de Riko, « c’est bien toi, ma cousine ? »  Min Ah sentait les larmes lui montaient, elle était tellement heureuse de la revoir. « Tu m’as manqué » Et voilà, une larme qui commençait déjà à couler.

La demoiselle lâcha les joues rebondies de sa cousine pour essuyer les perles salées qui filaient sur les siennes. « - Si j’avais su que tu tenais cette boutique, je serai venue plus tôt et on aurait pu fêter nos retrouvailles bien avant. » Toujours le sourire aux lèvres, Min Ah sentit son cœur se serrer, et si Mariko lui demandait des nouvelles de son frère. Comment allait-elle lui annoncer que cela faisait plus de trois années qu’ils ne s’étaient pas vu, ni parler.

« - Dis, tu finis le travail quand ? » posa la Coréenne à la Japonaise. « qu’on se raconte nos petites vies, qu’on rattrape le temps perdu » Alors qu’elle finissait sa phrase, des clients entrèrent dans la boutique, Min Ah ne put que laisser sa cousine faire son travail. La jeune femme en profita pour visiter et découvrir les produits présentés, peut être trouvera-t-elle un produit attirant son regard. Ce fut un vernis couleur rose « spectral » qui lui plut directement. La couleur était envoutante et tellement spécial.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une inconnue familière Mar 26 Déc - 22:40

Une inconnue familièreMOON Min Ah & ITÔ Mariko

Avant que Mariko n’eut le loisir de cligner des yeux, les larmes étaient déjà là. C’était sa cousin ! Sa chère cousine avec qui, quelques années plus tôt elle faisait des châteaux de boue dans le jardin. C’était avec elle, et également Min Sook, que les clés de voiture de l’oncle Insu avait disparu dans un pot de fleurs. Mariko se souvenait très bien de la soufflante qu’ils s’étaient pris par la suite pour avoir fait rater une rendez-vous important à leur oncle. Ils avaient pu regretter leur action mais ce sentiment fut vite ravaler. Ils avaient pu rester ensemble un peu plus longtemps.

Les réunions de familles étaient des moment trop court pour eux. Ils avaient toujours eu besoin d’avoir plus de temps ensemble, et ce temps ils faillaient le gagner sur celui de leurs parents. Une vaste bataille leur ayant laisser quelques punitions et de nombreux pleurs. Le plus souvent Mariko se retrouver priver de dessin animé pour quelques semaines. Elle en avait rater des épisodes de Chocola & Vanilla, Sailor Moon et de Card Captor Sakura. Avec le recul de l’âge, Mariko commençait à comprendre ses parents. Eux-aussi ne voulait pas partir, mais ils n’avait pas le choix. Ils avaient un travail qui les attendaient à Nara.

‘‘- Oh Min Ah ! Tu m’as tellement manqué ! Je peine à croire que je te vois devant moi. J’ai l’impression de rêver. Après réflexions, c’est peut être pour ça que j’ai eu une journée agréable aujourd’hui ...’’

Mariko se précipita pour prendre les mains de sa cousine pour ensuite les balancer gentiment, comme de retour dans le passé. Malheureusement ce moment de complicité fut de courte durée. Des clients firent interruption dans la boutique réclamant leurs commandes. La blonde dut abandonner, à regret, quelques minutes, sa cousine pour apporter les paquets aux esthéticiennes qui lui laissèrent son du. La boutique de nouveau déserte, Mariko put enfin retourner vers sa cousine.

- Je finis le travail quand je veux. J’ai monté il y a quelques mois la boutique avec un fond de soutien à l’économie locale de la mairie. Oh, une histoire passionnante faite de quelques insultes et d’un conseiller municipal qui passait par là et qui m’a rendu possible l’accès à ce local et à des aides, bref, je m'égare.’’

La blonde risqua un regard dehors pour voir qu’il n’y avait personne devant la vitrine. Toutes les livraisons avaient été réceptionné. Elle n’attendait plus personne. La boutique pourrait peut être fermé plus tôt aujourd’hui. Mariko remarqua la fiole que tenait sa cousine entre ses délicats doigts.

‘‘- Il te plait ? Prend-le, je te le donne ! Non ne prend pas l’échantillon, prend la fiole de 15ml. Par contre, si tu veux conserver une couleur éclatante, je te conseille de faire deux couches après ta couche de protection. Sinon la couleur à tendance à être un peu terne et à être même transparente. Voilà là mon plus grand regret de ses derniers jours ! C’est les pigments, ils se fixent là où ils veulent et pas là où je veux. Un grand échec. Mais on me réclamait quand même … Que veux-tu les gens ne savent plus attendre. Ils veulent tout, tout de suite. C’est ce que je disais avec la vendeuse de fleur un peu plus haut. Elle a des supers compositions florales au passage ! Je pense que je vais lui demander un partenariat. Je ne sais pas encore pourquoi exactement, mais je suis sûre que je peut tenter quelque chose avec … son potentiel artistique.’’

Mariko s’était un peu perdu dans son fil de paroles.

‘‘Oh ! Je parle trop ! Comment vas-tu ? Que fais-tu là ? Tes études ? Raconte-moi tout !’’

Mariko était bavarde, peut être trop. Là était son plus grand défaut.

:
 


La famille:
 

Nos chemin se sont unis un moment mais il est maintenant temps de nous séparer. Fais-moi confiance tout ira pour le mieux ▵
endlesslove.
avatar
Avatar : Son Wendy
Pseudo : Misuka
Qui es-tu ? :
伊藤まりこ
Itô Mariko
(19 ans)


Issu de l'union d'une mère coréenne et d'un père japonais, Mariko est bilingue dans ses deux langues. Elle a vécu avec ses parents jusqu'à l'âge de 15 ans dans la ville de Nara. Tout à changé quand ses parents ont choisis de déménager dans une nouvelle ville. Mariko a eu du mal à s'intégrer et a été très longtemps la cible de brimade de ses camarades de classes. La haine a fini par prendre possession de son corps. Jour après jour, le même plan revenait dans sa tête. Jour après jour, elle rêvait de le mettre en exécution.


Le 15 octobre 2055, la Kenpai tower, symbole de sa nouvelle ville, a explosé sous l'effet d'explosif posé à l'extrémité des points d'encrages du bâtiment. Le bilan final de l'accident était de 140 morts et de 230 blessés. Parmi ses personnes, 200 étaient élèves dans le lycée de Mariko. Mariko étant mineur, le gouvernement japonais n'a pu révéler qui était l'auteur de l'attentat. Les autorités ne pouvait prendre des mesures contre elle du fait de son âge, l'ont envoyés sur l'île d'Aikoyangi. Elle a reçu là-bas le célèbre sérum.


A partir de ce moment, elle a cru être une nouvelle élève ayant bénéficier d'une bourse pour ses études. Tout à changer à la fin du mois de novembre 2056. Sa classe a eu une activité dans un laboratoire avec des produits ayant des propriétés explosifs. En les manipulants, Mariko s'est souvenu de nombreuses choses. Par son inattention, elle les a mélangé et a à créer une explosion au sein de sa salle. Il n'y a eu heureusement aucun blessé mais Mariko a été suspendu de l'établissement et de l'internat. Elle se retrouve aujourd'hui à la rue.


Les fifiches :
Son histoireSa fiche de lienSa fiche de RPs • Fiche personnageSon téléphoneSon collier


Si vous voulez soutenir l'économie de Kyul, passez donc dans sa petite boutique en plein coeur de Kona ! Située dans un petit local, cette boutique nommé en hommage à l'amitié qu'elle entretient avec son cousin 'Rookie&Siko' est remplie de tous les produits nécessaires à votre bien-être ! Si vous souhaitez des commandes plus obscures, merci de vous adresser par téléphone à la gérante.

Messages : 1005
Date d'inscription : 25/12/2016
Memoria - Level 6
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une inconnue familière

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Une inconnue familière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Prive]Une route familière ...
» Ta tête m'est familière, t'aurais-je déjà menacé ? (ft Fandral)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: Rps abandonnés-