N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en août 2058 sur le forum heart
La MAJ anniversaire du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en août, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !

 :: L'île d'Aikoyangi :: Actions :: Crimes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Attaque sur le lycée Moore

MessageSujet: Attaque sur le lycée Moore Dim 18 Fév - 19:15

Attaque sur le lycée Moore

Hier, un vieux film étaient passé à la télévision. Un peu par flemme, Mariko et son cousin n’avaient pas oser changer de chaines et avaient finit par le regarder intégralement. La jeune cousine blonde avait trouvé ce dernier passionnant. A tel point, qu’à la fin du film, elle avait pointé du doigt l’écran et c’était exclamé ‘‘je veux faire la même chose !’’ réveillant quelque peu son cousin, endormi par le film. Min Sook n’avait pas su quoi répondre hormis de lui demander d’être prudente et de porter un masque pendant les manipulations. Son cousin était toujours de bon conseil.

Vingt-quatre heure plus tard, une combinaison noir kitsh et une lampe torche sous le bras, Mariko faisait son apparition dans le lycée de la municipalité de Kyul. Arrivée au poste de commande désert, elle désactiva les caméras de vidéo-surveillance et supprima les bandes où on avait pu l'apercevoir. Le gardien devait être en patrouille. Elle devrait prendre soin de l’éviter. A pas de loups, la blonde se dirigea vers les casiers des élèves. Elle sourit en voyant l’écriture de Lily sur ce qui devait être son casier. Mais il fallait qu’elle continue sa mission. Le sourire partit vite, laissant place à de la concentration. Il lui suffisait simplement de se glisser dans la salle de professeur et qu’elle glisse quelques substances ici et avec un mécanisme de sa création. Un gaz toxique devrait pouvoir se répandre de façon ingénieuse par l’action de l’ouverture de la porte. C’était le plan de Mariko. Il suffisait simplement qu’elle fixe cette poche au-dessus de la porte. Rien de plus simple. Elle pourrait également laisser un sympathique liquide dans la machine en café. Les possibilités étaient multiple, mais pour l’instant elle devait surtout atteindre la fameuse salle.

‘‘- Hé ! Qui va là ?’’

Un halo de lumière blanche, provenant surement d’une lampe torche fit son apparition. Un homme s’approcha, semblant furieux. C’était surement le gardien. Que faire ? Que faire ? Mariko ne savait pas quoi faire. Avant même qu’elle le puisse penser à fuir, il l'attrapa. Elle se défendit comme elle put et ils finirent parterre. Après seulement quelques secondes de lutte, l'adolescente se retrouva plaqué contre le carrelage froid du couloir menant à la salle des professeurs. Elle avait été si proche de son but.

Mariko ne pouvait pas abandonner comme ça. Sa jambe trouva accès à cette zone si sensible pour les hommes. Le gardien la laissa échapper sous le choc. L'adolescente pensa enfin s’être sortit de cette affaire mais une main lui attrapa les cheveux.

‘‘- Pas si vite ma jolie’’

Mariko se cabra et se retrouva un nouvelle fois parterre, cette fois face parterre. Un poids se fit sentir sur son dos. Pour éviter qu’elle ne bouge à nouveau, le gardien avait pris position sur elle.

‘‘- Allo, central ? J’ai un …’’

Il se prenait pour qui le pédophile ? Il pensait qu’elle allait le laisser faire ? Mariko tendit le bras vers son sac. Le gardien était trop occupé à avertir les autorités pour remarquer son acte désespéré. Ses doigts arrivèrent à toucher la bouteille d’acide prévu pour la salle des professeurs. La fiole fut ouverte avant que le contenu ne soit lancé sur la figure du gardien. La réaction fut immédiate. Son visage fondit alors que ses doigts essayèrent de retenir sa chair. Des cris de douleurs atroces se firent entendre. Mariko eut également les larmes aux yeux, mais pour une autre raison. Quelques goutes d'acide avait trouvé moyen de ruisseler sur l’arrière de son pull, commençant à l’attaquer avant de chatouiller se peau. Ca faisait un mal de chien, et cela ne devait être rien comparés à ce que subissait le gardien perdant littéralement la tête. Son visage serait à jamais mutiler, s’il s’en sortait vivant évidemment. Bien fait pour lui. Qui était-il pour avoir oser arrêter Mariko dans son plan qu’elle avait minutieusement étudié ? A cause de lui, tout était foutu et elle aurait surement elle-aussi des souvenirs de cette nuit gravé dans sa peau. C’est avec un effort qui lui parut surhumain que Mariko réussit à se lever, maintenant libérée du gardien continuant à crier parterre se cabrant sous la douleur.

Mariko fut tenter de continuer son plan, mais le gardien avait appeler les autorités avec son téléphone. La brune le remarqua du coin de l’oeil. L'appareil avait glissé lors de l’altercation. Son pied s'écrasa sans émotion sur ce dernier. Mariko n’avait plus de temps à perdre, elle devait fuir de toute urgence. Agrippant son sac, l'adolescente se précipita vers l’issue de secours la plus proche. Au loin, des sirènes se firent entendre. Il n’y avait pas une minute à perdre. Son sac fut projeté au dessus du mur d’enceinte avant qu’elle ne l’escalada grâce à un arbre proche. La scolarité devrait vraiment faire quelque chose pour cet arbre. C’était devenu presque trop facile de faire le mur. La douleur naissante dans son dos était infâme. Le pull avait fini de se faire bouffer par l’acide, c’était au tour de sa peau. Il fallait qu’elle trouve de l’aide vite. Puis, la blonde se souvint d'un nouveau médecin à Kona très discret. Il pourrait l'aider et c'est avec une nouvelle conviction qu'elle se mit en direction de son cabinet. Peut être aurait-elle du mieux réfléchir ? Les forces l’a quittaient progressivement. Elle du s’arrêter dans une ruelle incapable de continuer. La fatigue, la peur, l’acide, son dos, la douleur, autant de mots traversant à toutes allures sont esprit. Sa tête tournait. Le sol ne lui avait jamais semblé aussi proche. Quelques secondes plus tard, son corps s'effondra sur le dallage froid de la ruelle. Mariko venait de perdre connaissance.
Codage par Libella sur Graphiorum
:
 


La famille:
 

Nos chemin se sont unis un moment mais il est maintenant temps de nous séparer. Fais-moi confiance tout ira pour le mieux ▵
endlesslove.
avatar
Avatar : Son Wendy
Pseudo : Misuka
Qui es-tu ? :
伊藤まりこ
Itô Mariko
(19 ans)


Issu de l'union d'une mère coréenne et d'un père japonais, Mariko est bilingue dans ses deux langues. Elle a vécu avec ses parents jusqu'à l'âge de 15 ans dans la ville de Nara. Tout à changé quand ses parents ont choisis de déménager dans une nouvelle ville. Mariko a eu du mal à s'intégrer et a été très longtemps la cible de brimade de ses camarades de classes. La haine a fini par prendre possession de son corps. Jour après jour, le même plan revenait dans sa tête. Jour après jour, elle rêvait de le mettre en exécution.


Le 15 octobre 2055, la Kenpai tower, symbole de sa nouvelle ville, a explosé sous l'effet d'explosif posé à l'extrémité des points d'encrages du bâtiment. Le bilan final de l'accident était de 140 morts et de 230 blessés. Parmi ses personnes, 200 étaient élèves dans le lycée de Mariko. Mariko étant mineur, le gouvernement japonais n'a pu révéler qui était l'auteur de l'attentat. Les autorités ne pouvait prendre des mesures contre elle du fait de son âge, l'ont envoyés sur l'île d'Aikoyangi. Elle a reçu là-bas le célèbre sérum.


A partir de ce moment, elle a cru être une nouvelle élève ayant bénéficier d'une bourse pour ses études. Tout à changer à la fin du mois de novembre 2056. Sa classe a eu une activité dans un laboratoire avec des produits ayant des propriétés explosifs. En les manipulants, Mariko s'est souvenu de nombreuses choses. Par son inattention, elle les a mélangé et a à créer une explosion au sein de sa salle. Il n'y a eu heureusement aucun blessé mais Mariko a été suspendu de l'établissement et de l'internat. Elle se retrouve aujourd'hui à la rue.


Les fifiches :
Son histoireSa fiche de lienSa fiche de RPs • Fiche personnageSon téléphoneSon collierSon instagram


Si vous voulez soutenir l'économie de Kyul, passez donc dans sa petite boutique en plein coeur de Kona ! Située dans un petit local, cette boutique nommé en hommage à l'amitié qu'elle entretient avec son cousin 'Rookie&Siko' est remplie de tous les produits nécessaires à votre bien-être ! Si vous souhaitez des commandes plus obscures, merci de vous adresser par téléphone à la gérante.

Messages : 1022
Date d'inscription : 25/12/2016
Memoria - Level 6
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Attaque sur le lycée Moore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Le contaminant Gem contre-attaque![Grand Line, Rang B, Révolutionnaires, Massacre ou Fuite?]
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» L'attaque orque
» Attaque d'un camp orque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: L'île d'Aikoyangi :: Actions :: Crimes-