AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en novembre 2057 sur le forum heart
La MAJ 6 du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en novembre, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !

Partagez| .

forbidden love (mikan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: forbidden love (mikan) Ven 30 Déc - 22:27

ueda mikan
Citation au choix
gif
nom : ueda ❅ prénom : mikan ❅ surnom : mika, mimi, uemi ❅ âge : vingt années ❅ date & lieu de naissance : treize juin de l'année deux mille trente-six, à sapporo (japon) ❅ nationalité : japonaise ❅ origines : japonaise ❅ orientation : hétérosexuelle ❅ situation amoureuse : en couple ❅ situation financière : aisée ❅ métier : étudiante en marketing ❅ groupe : wasure ❅ temps sur l'île : trois ans ❅ célébrité : kim jennie (blackpink)

caractère : élégante ❅ attendrissante ❅ souriante ❅ patiente ❅ minutieuse ❅ organisée ❅ maligne ❅ compréhensive ❅ pointilleuse ❅ égoïste ❅ possessive ❅ territoriale ❅ sournoise ❅ pessimiste ❅ lunatique ❅ maniaque ❅ têtue ❅ émotive ❅ sensible
avatar
This is my story

Pauvre gamine orpheline. Tu vis chez tes grands-parents paternels, tes parents sont morts. Tués dans un crash d’avion. T’as pas pu beaucoup les connaître ; t’avais huit ans quand ils sont partis. Naïfs, ils prennent un allé simple pour le paradis au lieu de paris, capitale de l’amour. Ils t’ont laissé chez les parents  de ton père, sans se douter que tu y resterais plus longtemps que ce qu’il était prévu.  Ils ne savaient pas qu’en te déposant là-bas, ils te diraient adieu. Toi tu pensais innocemment les revoir quelques jours plus tard. Si tu avais su, tu les aurais empêché de te quitter, de partir. Si tu avais su que tu ne les reverrais plus jamais, tu aurais tout fait pour être une enfant plus sage que ce que tu as été. Insouciante et inconsciente, tu en avais fait voir des vertes et des pas mûres. Petite fille à tendance hyperactive, t’avais tendance à en faire qu’à ta tête, sans calculer les dangers. Tu en as vu plus d’une, de voiture s’approcher dangereusement de toi, des motos également. T’avais le bon réflex ; tracer ta route. Mais ça ne t’as jamais empêché de recommencer. T’as risqué tellement de fois ta vie, pourquoi eux, il suffit qu’ils prennent l’avion une seule fois pour perdre la leur ? Tu trouves ça injuste. Bien qu’au début, du haut de tes huit petites années, tu ne comprenais pas encore très bien les notions de « vie » et de « mort ». Mais en grandissant, tu connu la tristesse, le manque. Et puis enfin la rage. Tu jalouses tous ces gosses qui retrouvent leurs parents après leur journée d’école. Tous ces ingrats qui ne connaissent pas la chance qu’ils ont. Quand tu rentres chez toi, ta mère n’est plus là pour t’accueillir avec ton goûter. Ton père n’est plus là pour t’aider quand tu fais tes devoirs. Maintenant, c’est ta grand-mère qui te préparer des repas que tu n’aimes pas forcément. Ton grand-père n’est pas très fort pour t’aider dans tes exercices. Ton monde à basculer, ton quotidien s’est métamorphosé. Ta vie s’est écrouler, et il t’a brisée au passage. Tes blessures sont invisibles, mais elles te font souffrir comme si c’était physique. Et elles ne se renfermeront sans doute jamais.

T’as passé tes années de collège seule. Tu voulais pas te mélanger aux autres. Tu n’aimes pas la compagnie des autres. Tu préfères être seule. Tu n’as pas besoin d’eux pour avancer dans ta vie. Ni de personne d’autre, pas même de tes grands-parents. Tu n’avais qu’un envie ; retourner à Sapporo, retourner dans la maison de ton enfance. Dans cette maison tellement remplie de tes beaux souvenirs. C’était ton souhait. Une fois adulte, tu repartirais vivre là-bas. Et tu y arriveras sans l’aide de personne. Mais tu étais jeune et naïve, ne connaissant pas encore de quoi la vie était capable, à quelle point elle pouvait être injuste et ignoble.

Tes années de lycée, tu pensais les passer comme celles du collège. Mais c’était sans compter sur lui. A tes yeux, il avait tout pour plaire. Tu le définissais comme « parfait ». Tu ne savais plus quand ton cœur avait battu de la sorte pour la dernière fois. Ta respiration s’est accélérée. Tes yeux ont brillé pour la première fois depuis longtemps. Ton regard froid et éteint depuis la mort de tes parents avaient disparus. Poupée brisée a trouvé l’étincelle qui fera brûler son cœur d’un amour ardent. C’était ton professeur de mathématique, ainsi que ton professeur principal. Il a su faire réapparaître la Mikan d’antan. Celle qui s’était enfuie au plus profond de ton être depuis des années. Cette Mikan, elle était souriante, douce, attachante. Elle était joyeuse. Mais cette perte avait déchiré cette petite fille en deux, et l’a forcé à être enchaîner dans un coin sombre de la « nouvelle Mikan », qui fut donc aujourd’hui chassée à son tour. Tes cours de math, tu les passais à rêver. De rêver de ta vie future. Tes plans ont d’ailleurs changé ; tu ne voulais plus t’enfuir seule, mais avec lui. Vivre le reste de ton existence à ses côtés serait le plus beau cadeau que la vie puisse t’offrir. Cet homme a réveillé un côté de ta personnalité encore inconnue à ce jour. Le voir dans une salle de classe ne te suffisait plus, en connaître si pu sur sa personne ne te plaisait pas. En toute innocence, tu as commencé à t’informer sur ton amour de professeur. Armée de ton téléphone, ta mémoire était remplie de cliché de son visage sous tous les angles possibles. Chaque nouvelle photo était imprimée et affichée dans ta chambre. Tu ne pouvais défaire tes yeux de ce visage d’ange, de ses yeux brillants, de ses lèvres charnues. Il te plaisait comme personne ne t’as plus avant. Après quelques semaines, tu connaissais ses horaires, son planning. Tu connaissais presque tout de lui. Mais tu n’étais pas satisfaite. Tu en voulais bien plus de sa part. Tu voulais qu’il te voie, qu’il te remarque. Tu voulais qu’il t’aime, à n’importe quel prix. Il t’appartiendra, à toi seule.

T’étais en deuxième année de lycée. Les forces des choses ont fait en sorte que tu croises ton professeur à plusieurs reprises durant les vacances. Il a pu donc posé son regard et son attention sur toi uniquement. Tu étais seule avec lui, sans avoir ces potiches qui gloussent autour de toi, ces empotées à cause desquelles tes moments privilégiés avec ton professeur étaient gâché. Un premier pas était franchi, et tu étais prête à courir, à présent. L’année avait commencée avec une bonne nouvelle ; il serait ton professeur de math cette année aussi. Toute les chances étaient de ton côté pour vous rapprocher encore  plus. Bien sûr, tu avais le don de forcer les évènements, mais qui s’en doutait ? La magie opéra, et bien vite ton amour interdit débuta. Ton professeur était comme le fruit défendu que tu ne puisses toucher, mais tu en mourrait d’envie. De l’avoir pour toi toute seule, que personne d’autre ne pouvait toucher. Il était ton obsession. Tes pensée ne le rejoignaient que lui, et seulement lui. Tu n’as jamais compris, ni chercher à comprendre. Il était seulement à toi. Et il te rendait la plus heureuse des lycéennes. Il t’as tout fait découvrir, tu lui a tout donnée. Chaque partie de ton corps, tu lui as tout offert. Votre amour était fait pour durer et perdurer. Pour aucune raison au monde, tu le laisserais partir. Vous avez caché votre relation durant plus d’un an et demi. Un an et demi de parfait amour intense et ardent. Avant que ta vie de subisse une nouvelle secousse. Un nouvel effondrement, une nouvelle perte. Votre amour si parfait, il voulait y mettre fin. Tu as eu beau chercher toute les meilleures raisons, il a fait la sourde oreille. Il t’a quittée, il t’a laissée planter. Tu l’as vécu comme un abandon. Il était celui qui t’avais redonné goût à tout ce qu’il pouvait exister. Tu l’as très mal vécu, et tu n’as jamais compris pourquoi il est parti si subitement. Alors tes fissures se sont agrandies, tu étais à deux doigts de te briser totalement, et même la plus forte des colles ne pourrait recoller tes morceaux de poupée de porcelaine.

Ton cœur est brisé, écrasé par tous ces mots qu’il t’a fait entendre. Ses excuses, ses raisons, tout. Il t’a consumé à petit feu jusqu’à ce que tu finisses en cendres. Lorsqu’il a mis fin à votre idylle, tu t’es effondrée lascivement sur le sol. Genoux à terre, tu as laissé couler tes larmes. Celles que tu retiens depuis tant d’années. As-tu déjà pleuré depuis la mort de tes parents ? Tu ne t’en souviens pas. Sûrement en étant enfant, oui, tu as pleuré. Mais depuis le collège, cette eau salée, a-t-elle déjà roulé le long de tes joues de poupée ? Non, tu as toujours tous contenu dans ton petit corps. Jamais aucune de tes émotions ne s’étaient montrée, excepté la colère et la haine. Ta joie, ta tristesse et ta peur ont toujours été enfuies, enterré dans la tombe qu’était ton cœur. Celui-ci était scellé par un puissant cadenas, que seul lui avait la clé. Naïve, tu l’as laissé faire, croyant au grand amour, croyant en celui qui était l’homme de ta vie à tes yeux. Mais lui, il ne voyait pas les choses de la même manière. C’est certainement pour ça qu’il t’a jeté. D’abord dévastée par la douleur qu’il t’a infligée, tu fus ensuite motivée par la colère. Celle-ci était ta meilleure amie face à la vie cruelle que tu menais. La colère était toujours là, à te donner la main. Elle t’aidait à assouvir tes désirs depuis bien longtemps, tu ne doutais plus d’elle. Elle t’accompagnera jusque dans ta tombe, la colère.

Tu n’as jamais pu mettre de mot précis sur ce que tu as ressenti ce jour-là. Ni même ce jour où tu as reçu ce carton d’invitation à un mariage. A quoi il jouait ? Est-ce qu’il trouvait ça amusant, de t’inviter à son mariage après t’avoir abandonnée de la sorte six mois plus tôt ? Une douleur te serrait le cœur, tandis que des larmes menaçaient de couler sur tes joues rougies par la colère. Tes mains ont envie de déchirer ce bout de papier en confettis pour carnaval prochain. Mais tu te retiens. Tu saisi l’occasion pour passer à autre chose, l’oublier pour de bon. En le voyant avec une autre, peut-être que la réalité te rattrapera et te permettra d’arrêter de te faire des faux espoirs. Tu voulais pouvoir croiser le regard de ton professeur sans souffrir, tu ne le supportes plus. Tu vois votre histoire à travers ses yeux, tu as parfois l’impression de voir une once d’amour lorsqu’il pose ses pupilles sur toi. Enfin, tu espérais que ça soit de l’amour. Parfois quand tu y penses, tu te rends compte que c’est peut-être de la tristesse, du regret, tu penses parfois même à de la pitié. A-t-il pitié de toi, quand il te fois avec tes yeux larmoyants et gonflé ? La cérémonie était plus difficile que tu ne l’avais imaginé. Tu étais assise près des premiers rangs de chaises. Tu entendais les pas de la mariée se rapprocher de toi, tandis que tu torturais un petit bout de ta robe rose pâle entre tes mains, la tête baissée. Tu sentais les larmes monter, mais tu les ravalais. Tout voulais relever la tête et sourire, montrer que ça ne t’atteignait pas, mais tu ne pouvais pas te mentir à toi-même ; tu souffrais atrocement. Tu finis par lâcher ta pauvre robe et te mettre debout, toujours la tête baissée. Tes cheveux cachaient ton visage, tes joues étaient emplies de larmes. Dans un cri qui résonna dans l’église, tu t’étais jetée sur la mariée non loin devant toi, avant de posé tes mains autour de sa gorge. Tu exerçais une force que toi-même tu ne te soupçonnais pas d’en avoir une telle. Son visage devenait bleu, violacé. C’est au moment où elle commença à perdre la vie qu’un sourire naquit sur tes lèvres. Elle tombe inconsciente. Tu rigoles. Son mari, qui aurait dû être le tien, se dirige vers vous. Il te regarde avec effroi, il ne comprend pas l’horreur qu’il vient de se produire sous ses yeux. Dans un excès de colère, l’homme se jette à son tour sur toi pour te faire subir le même sort. Seulement, tu prends les devant et pose tes mains autour de sa gorge avant qu’il ne puisse atteindre la tienne. Lutter contre sa force n’était pas facile, mais tu appliquais toute la tienne pour le faire disparaître en premier. Son corps manque d’oxygène, il perd de la force. Tu inverses les positions pour avoir une meilleure prise. Peu a peu il perd conscience. Echec et mat.

Poupée de porcelaine brisée ne connait que le froid de sa cellule. Enfermée, renfermée dans ton coin, tu ne sais pas ce que tu fais là. Tu te souviens avoir pleuré, hurler, la mort de ton bien-aimé, malgré que tu es celle qui lui a donné la mort. Pourquoi l’avais-tu fait, d’ailleurs ? T’en avais vraiment envie ? Tu ne retiens plus tes larmes, tu les laisses glisser le long de ton visage. Tu n’as rien voulu de tout ça, tu souhaitais juste être heureuse avec quelqu’un, avec lui. La mort de tes parents t’avais coupée les ailes, tandis que lui, il avait trouvé le remède pour les faire repousser. Après un an et demi d’amour sincère, quelques plumes blanches éclatantes sont sorties de ton dos. Mais elles ont été arrachées aussi tôt, elles n’ont même pas eu le temps de te faire prendre un peu d’envol. Était-ce si mal, de vouloir un peu d’amour ? Était-ce si mal de vouloir aimer ? Était-ce pour ça que tu allais être jugée, aujourd’hui ? Par désir d’amour ? Ta meilleure ennemie ne t’avais jamais quittée, et la maintenant elle était plus présente que jamais. Tu bouillonnais de l’intérieur, tout en paraissant si froide à l’extérieur. Une émotion indescriptible dans tes yeux. Un mélange, de colère, de tristesse, de joie, de peur. D’inquiétude, de révolte et de désespoir. Tu savais que tu avais tout perdu, alors tu n’essayeras plus de gagner quelque chose, à partir d’aujourd’hui. Ton envie de vivre avait disparue. Mais avait-elle vraiment été là un jour ? Ton âme et ton esprit n’étaient pas parti avec eux, le jour où tes parents sont morts ?


Une seringue, une douleur...

2053 : « Le sujet Ueda Mikan s’est vue injecter le sérum, son envoie sur Aikoyangi est immédiat. »

Pauvre gamine orpheline. Tu vis chez tes grands-parents paternels, tes parents sont morts. Tués dans un crash d’avion. T’as pas pu beaucoup les connaître ; t’avais huit ans quand ils sont partis. Naïfs, ils prennent un allé simple pour le paradis au lieu de paris, capitale de l’amour. Ils t’ont laissé chez les parents  de ton père, sans se douter que tu y resterais plus longtemps que ce qu’il était prévu.  Ils ne savaient pas qu’en te déposant là-bas, ils te diraient adieu. Tu vis aujourd’hui sur l’île d’Aikoyangi, tu y as déménagé il y a six ans, avant d’entré au lycée. Tes années de collège ont été difficile pour toi ; tu n’avais pas encore fait le deuil de tes parents, malgré les cinq années passée depuis leur décès. Tes années de lycée, tu pensais les passer comme celles du collège. Mais c’était sans compter sur lui. A tes yeux, il avait tout pour plaire. Tu le définissais comme « parfait ». Tu ne savais plus quand ton cœur avait battu de la sorte pour la dernière fois. Lui, c’était Hyun Su. Vous vous êtes rencontré au lycée, et tu vis avec lui un amour parfait depuis six années aujourd’hui et tu es étudiante en marketing.
icon
Who are you ?

aesthetic unicorn, dix-neuf ans ! j'ai eu un crush pour le personnage (le côté yandere-chan, j'adore  ah ça), j'espère être à la hauteur ! et j'espère que le choix d'avatar conviendra à hyunsu  
avatar
Avatar : jennie (blackpink)
Qui es-tu ? :


tu as perdu ses parents dans un crash d’avion quand tu avais huit ans ♄ tes grands-parents ont eu ta garde après le décès de tes parents ♄ tu t’es complètement renfermée sur toi-même, jalousant tous les autres enfants qui avais encore leur famille complète ♄ tu as passé tes années au collège seule ♄ au lycée tu tombes amoureuse de ton professeur principal ♄ tu récoltes alors un tas d’information sur lui, le suivant un peu partout ♄ tu commences à entretenir une relation sérieuse avec lui après l’avoir croiser « par hasard » pendant les vacances d’été ♄ vous filiez un amour parfait, malgré que tu commences à devenir de plus en plus jalouse et possessive ♄ celui qui t’avais redonné goût à la vie t’abandonna du jours au lendemain, mettant fin à votre histoire d’amour interdit ♄ tu l’as très mal vécu, tu en as été dévasté longtemps ♄



quelque mois après la rupture, tu reçois un carton d’invitation à un mariage : celui de ton professeur ♄ tu veux faire l’effort de t’y rendre, cela t’aidera peut-être à faire une croix sur lui ♄ mais la vue de cet homme avec une autre t’insupporte, et la cérémonie tourne au cauchemar ♄ tu t’es jetée sur lui pour l’étrangler, tu lui as ôté la vie ♄ tu as été incarcérée et envoyée sur aikoyangi ♄ tu es arrivée sur aikoyangi il y a trois ans, mais avec tes nouveaux souvenir, tu y vis depuis six ans ♄ tu es en couple avec min hyun su depuis six années aussi (en réalité trois) ♄ vous êtes arrivée ensemble sur l’île, il a été décider de vous mettre des souvenirs en commun ♄ tu étudies le marketing à l’université de kona ♄ tu as récemment emménager chez yunah, ton bébé d’amour ♄



♥:
 

Les fifiches : tragic storysocial circlecontact
Messages : 255
Date d'inscription : 30/12/2016
Wasure
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: forbidden love (mikan) Ven 30 Déc - 22:41

OMG OMG OMG OMG Je suis en train de sauter partout là tellement je suis contente que ce PV soit pris omg omg omg omg
j'ai eu un roulement entre Min Sook et Yun Ah puis finalement Blackpink a eu raison de moi /pan/

Bienvenuuuuuuuuuuuue
Je suis contente de te voir par ici ** heart

Love love:
 

Honey (Hyun Su/Mi Yon/Sun Hae) est partie dodo mais je pense que demain matin elle donnera son verdict sur l'avatar heart
Je dois dire que Jennie est tellement classe omg siouplet

Courage pour la rédaction de la fichette, j'espère que tu t'amuseras bien parmi nous
En tout cas si tu as des questions/besoins n'hésite pas à venir nous voir Ryuki, Sun Hae ou moi, nous t'aiderons avec plaisir  Hero  heart  heart

Mais esfrdgtfhgjukhiljm je suis tellement de voir Mikan omg omg omg omg


Read  in my mind
like you read a book
Because I never say what I think ▬ ©bat'phanie.
avatar
Avatar : Park Chae Yeong aka Sweetie Rosé [Blackpink]
Qui es-tu ? :

Yun Ah est né le 11 février 2036 à Daegu en Corée. • Son père est spécialisé dans une entreprise d'information tandis que sa mère ne travaille pas pour s'occuper de sa fille, pour s'occuper de son éducation mais sans vouloir faire d'elle une beauté froide. • Yun Ah a peu connu son frère pendant son enfance, la personne dont elle a été la plus proche est Park Mi Yon, sa meilleure amie. • Elle est étudiante en lettres.


Les fifiches : PrésentationLiensJournal rpFiche personnageTéléphone
Messages : 421
Date d'inscription : 26/09/2016
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: forbidden love (mikan) Ven 30 Déc - 22:53

drftyguhi cet accueil ♥️ t'as raison, blackpink c'est la vie, omg **
jsuis contente de faire des heureux en prenant ce pv siouplet
j'espère vraiment que jennie lui conviendra alors yguhiguhi
merci pour ce bel accueil, ça me fait plaisir heart heart

amour:
 
avatar
Avatar : jennie (blackpink)
Qui es-tu ? :


tu as perdu ses parents dans un crash d’avion quand tu avais huit ans ♄ tes grands-parents ont eu ta garde après le décès de tes parents ♄ tu t’es complètement renfermée sur toi-même, jalousant tous les autres enfants qui avais encore leur famille complète ♄ tu as passé tes années au collège seule ♄ au lycée tu tombes amoureuse de ton professeur principal ♄ tu récoltes alors un tas d’information sur lui, le suivant un peu partout ♄ tu commences à entretenir une relation sérieuse avec lui après l’avoir croiser « par hasard » pendant les vacances d’été ♄ vous filiez un amour parfait, malgré que tu commences à devenir de plus en plus jalouse et possessive ♄ celui qui t’avais redonné goût à la vie t’abandonna du jours au lendemain, mettant fin à votre histoire d’amour interdit ♄ tu l’as très mal vécu, tu en as été dévasté longtemps ♄



quelque mois après la rupture, tu reçois un carton d’invitation à un mariage : celui de ton professeur ♄ tu veux faire l’effort de t’y rendre, cela t’aidera peut-être à faire une croix sur lui ♄ mais la vue de cet homme avec une autre t’insupporte, et la cérémonie tourne au cauchemar ♄ tu t’es jetée sur lui pour l’étrangler, tu lui as ôté la vie ♄ tu as été incarcérée et envoyée sur aikoyangi ♄ tu es arrivée sur aikoyangi il y a trois ans, mais avec tes nouveaux souvenir, tu y vis depuis six ans ♄ tu es en couple avec min hyun su depuis six années aussi (en réalité trois) ♄ vous êtes arrivée ensemble sur l’île, il a été décider de vous mettre des souvenirs en commun ♄ tu étudies le marketing à l’université de kona ♄ tu as récemment emménager chez yunah, ton bébé d’amour ♄



♥:
 

Les fifiches : tragic storysocial circlecontact
Messages : 255
Date d'inscription : 30/12/2016
Wasure
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: forbidden love (mikan) Sam 31 Déc - 0:15

Bonsoir et bienvenue sur le forum heart
Une Wasure, j'adoooore, j'ai hâte de découvrir ton histoire omg
A très vite par ici !


Die tomorrow
All this time, we only tried to find a way to runaway. Now everything must change. What if we could all just die tomorrow? When everything you see is a lie, all you have to do is close your eyes, listen to the voice inside cause our hearts must stay alive. It's time now.
avatar
Avatar : David Masato Hayakawa (Masato ; coldrain).
Qui es-tu ? :
金子グレゴリー Greg, 30 ans, japonais et américain. ❅ Postier, il est plutôt souriant bien qu'inconstant dans le fond. ❅ A des maux de tête depuis quelques semaines sans comprendre pourquoi. ❅ Il a tué le meurtrier de sa famille avant d'arriver ici et de tout oublier. ❅ Il était chanteur dans son propre groupe de musique, "Falling Down", avant. Et drogué, aussi. ❅ A retrouvé deux souvenirs qu'il essaie de noyer dans l'alcool car il ne comprend pas.
Les fifiches :
HistoireRelationsSujetsFiche personnage
Messages : 666
Date d'inscription : 19/10/2016
Wasure - Level 2
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: forbidden love (mikan) Sam 31 Déc - 7:57

Omg cette tristesse d'etre sur telephone je peux pas te couvrir d'amour comme il se doit sad

omg omg Trop de joie en moi ;w;.

BIENVENUUUUUUUE heart

Je suis tellement tellement tellement contente de voir Mikan prise, c'est vraiment un personnage qui me tient énormément à coeur et j'avais peur qu'il ne soit jamais tenté ;w; ♥️ Tu as fait un bon choix en le prenant ;w; /pan/.

Pour ce qui est de l'avatar, really no problem, etant fan des blackpink ... omg !!!!! J'adore Jennie tout comme j'adore les autres donc t'inquiète pas pour ça c'est tout aussi parfait sad

Si tu as des questions que ce soit par rapport au forum en général ou par rapport au PV n'hésite pas I'm here for you /pan/ heart

Bon courage pour ta fichette et promis, je repasse plus tard, et en plus avec une autre tête ♥️


Let Me Love You






avatar
Avatar : Park Jimin
Qui es-tu ? :

Blablablablabla






Min Sook:
 

Les fifiches : Mon histoireMa fiche de liensMon téléphoneJournal des rps
Messages : 472
Date d'inscription : 18/10/2016
Wasure - Level 2 - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: forbidden love (mikan) Sam 31 Déc - 10:59

OMG. J'AVAIS PAS COMPRIS LE SPAM DE YUKI SUR SKYPE NOW JE COMPRENDS. -en plus d'avoir lu les archives de la cb en long en large et en travers.

Mais omg omg omg

GENRE SI C'EST PAS LA DESTINY ÇA !!!!!

JE SUIS ENCORE PLUS HEUREUSE DE TE RETROUVER ICI. (je me disais bien que le pseudo me disait quelque chose (a)).

Kfjahxjaklflauxhajjdiakxmaoxjabvxyahxlalfj

t'as vu je me mets au joonais moi aussi /pan/

Je me meurs en vrai ;w;. Je suis vraiment trop contente ;w;.

Puis c'est méchant de comploter des spams dans mon dos ;w; ♥️

Mais omg omg je m'en remet pas /pan/.

*Part mourir dans un coin*



As if it’s the last night
As if there’s no tomorrow


avatar
Avatar : Lalisa Manoban
Les fifiches : Mon histoireMa fiche de liensJournal RP
Messages : 468
Date d'inscription : 22/08/2016
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: forbidden love (mikan) Sam 31 Déc - 13:26

gregory, merci à toi ♥️

boulet tfugyhjknl t'as vu, le destin voulait nous réunir une fois de plus ;w;
et te voir parler le joonais c'est tellement beau, je suis émouvantée ;w; /meurt/
tant mieux si jennie te plait, c'est le principal et tu vas voir, on va faire plein de belles choses, aussi bien pour hyunsu/minsook/mikan que yunah/miyon/mikan ah ça ah ça et si j'ai la moindre question je sais à quelle porte frapper heart heart

et pour le spam j'y suis pour rien, promis ah ça
avatar
Avatar : jennie (blackpink)
Qui es-tu ? :


tu as perdu ses parents dans un crash d’avion quand tu avais huit ans ♄ tes grands-parents ont eu ta garde après le décès de tes parents ♄ tu t’es complètement renfermée sur toi-même, jalousant tous les autres enfants qui avais encore leur famille complète ♄ tu as passé tes années au collège seule ♄ au lycée tu tombes amoureuse de ton professeur principal ♄ tu récoltes alors un tas d’information sur lui, le suivant un peu partout ♄ tu commences à entretenir une relation sérieuse avec lui après l’avoir croiser « par hasard » pendant les vacances d’été ♄ vous filiez un amour parfait, malgré que tu commences à devenir de plus en plus jalouse et possessive ♄ celui qui t’avais redonné goût à la vie t’abandonna du jours au lendemain, mettant fin à votre histoire d’amour interdit ♄ tu l’as très mal vécu, tu en as été dévasté longtemps ♄



quelque mois après la rupture, tu reçois un carton d’invitation à un mariage : celui de ton professeur ♄ tu veux faire l’effort de t’y rendre, cela t’aidera peut-être à faire une croix sur lui ♄ mais la vue de cet homme avec une autre t’insupporte, et la cérémonie tourne au cauchemar ♄ tu t’es jetée sur lui pour l’étrangler, tu lui as ôté la vie ♄ tu as été incarcérée et envoyée sur aikoyangi ♄ tu es arrivée sur aikoyangi il y a trois ans, mais avec tes nouveaux souvenir, tu y vis depuis six ans ♄ tu es en couple avec min hyun su depuis six années aussi (en réalité trois) ♄ vous êtes arrivée ensemble sur l’île, il a été décider de vous mettre des souvenirs en commun ♄ tu étudies le marketing à l’université de kona ♄ tu as récemment emménager chez yunah, ton bébé d’amour ♄



♥:
 

Les fifiches : tragic storysocial circlecontact
Messages : 255
Date d'inscription : 30/12/2016
Wasure
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: forbidden love (mikan) Dim 1 Jan - 1:47

I LOVE YOU. heart

Tu le sais mais omg trop de perfection dans ta fiche

       
   

Validation


Tout juste validé, tu viens de rejoindre le groupe Wasure et, avant de pouvoir joué avec nous n'oublie pas d'aller créer ta fiche de lien dans l'espace réservé aux Wasure. N'oublie pas que ton personnage est un ancien criminel. Il a tout oublié de sa vie avant l'administration du sérum et que tout a été remplacé par de faux souvenirs. Ceux-ci peuvent être retrouvés grâce au système de points.

Les rps rapportent des points et, pour savoir à quoi ils peuvent te servir, c'est ici que tu trouveras tes réponses.
Si tu recherches des rps pour lancer ton personnage, il t'est possible de faire une demande de rp.

Pour garder contact avec les autres habitants de l'île, il y a la zone sms qui rapporte aussi des points.

Entre les rps, il t'est possible de te détendre sur la zone du flood ! N'hésite pas à y aller pour faire un petit bonjour, personne ne mordra !
Si tu cherches un avatar, une création graphique ou que tu es un artiste dans l'âme, le coin graphique est fait pour toi ! N'hésite pas à y faire un tour ou passer commande.

Pour toutes questions ou demandes, n'hésite surtout pas à contacter le staff qui t'aiguillera ou te répondra au plus vite et avec plaisir !

Bon jeu à toi !




Let Me Love You






avatar
Avatar : Park Jimin
Qui es-tu ? :

Blablablablabla






Min Sook:
 

Les fifiches : Mon histoireMa fiche de liensMon téléphoneJournal des rps
Messages : 472
Date d'inscription : 18/10/2016
Wasure - Level 2 - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: forbidden love (mikan)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

forbidden love (mikan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» forbidden love (mikan)
» [Fanfiction] Forbidden love
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: Administration :: Les habitants de l'île :: Les admis :: Wasure-