AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en septembre 2057 sur le forum heart
La MAJ 5 du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en septembre, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !

Partagez| .

Kim Yong Min ♠ Can You Feel It ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Kim Yong Min ♠ Can You Feel It ? Mar 3 Jan - 19:54

Kim Yong Min
“Ce qui est créé par l’esprit est plus vivant que la matière.” Baudelaire
gif
nom : Kim ❅ prénom : Yong Min ❅ surnom : Yonnie et peut-être d’autres, tu sais pas trop, tu n'y prêtes pas attention ❅ âge : 22 ans ❅ date & lieu de naissance : 17 avril 2034 à Kyul ❅ nationalité : aikoyangienne ❅ origines : coréennes ❅ orientation : bisexuel  ❅ situation amoureuse : célibataire secrètement amoureux vivant dans le déni sans le savoir ❅ situation financière : modeste ❅ métier : chef cuisinier ❅ groupe : Memoria ❅ temps sur l'île : 12 ans ❅ célébrité : Yang Hong Seok of Pentagon

caractère : anticonformiste ❅ chaleureux en société ❅ souriant en société ❅ hypocrite ❅ confiant ❅ débrouillard ❅ déterminé ❅ discret ❅ gentleman ❅ habile ❅ possessif surtout quand ça concerne Alexander ❅ obstiné ❅ réfléchi ❅ patient ❅ persévérant ❅ maniaque ❅ sensible et le vis mal ❅ sociable en société ❅ travailleur ❅ passionné ❅
avatar
This is my story

C’est sur cette île, Aikoyangi, connue seulement des japonais et des coréens que tu es né. Tu étais un petit nourrisson, certes, mais tu étais, déjà très aimé de tes parents qui te donnèrent le prénom Yong Min qu’ils avaient soigneusement choisi. Tous deux étaient coréens, ils étaient à Aikoyangi pour passer des vacances et tu es arrivé à ce moment-là, un mois avant la date prévu mais tes parents étaient heureux. Leur petit ange était arrivé, la famille de ton papa pouvait te voir pendant les premiers jours de ta vie. Tu ne restas pas longtemps à Kyul puisque tes parents, notamment ton père, devaient rentrer à Séoul pour leur travail. Ta maman était photographe, ton papa était en liste pour reprendre la succession de l’entreprise que ton arrière-grand-père a monté, ils avaient des obligations mais ils faisaient tout pour s’occuper de toi. Pendant les cinq premières années de ta vie tu ne manquas de rien, tu avais tout ce qu’un enfant pouvait désirer, tes parents étaient là, tu étais insouciant et heureux.
Ce fut quand tu eus cinq ans et demi que ta vie bascula. Toi qui ne demandais jamais rien de déraisonnable, tu avais fini par demander quelque chose que tu n’auras plus jamais. Vous étiez partis en vacances chez ton oncle et ta tante à Kyul, vous passiez un bon séjour jusqu’à ce jour. Tes parents étaient sortis pour dîner en amoureux au restaurant, il pleuvait, la route était glissante et pour éviter la silhouette qui se tenait sur la route, immobile, ton père donna un coup de volant et la voiture finit dans un ravin. Avec le peu de force qui lui restait, ta mère essaya de sortir mais ses dernières forces la quittèrent alors qu’elle continuait de s’acharner sur la portière qui ne s’ouvrit pas et sa tête finit par rejoindre l’épaule de ton père alors que la vie la quittait.

Ce sont ton oncle et ta tante qui te prirent sous leur aile. Tu n’avais pas de cousins, tu étais le seul enfant de la famille. Tu étais aussi le seul orphelin de ta famille. Suite à la mort de tes parents, dans cette chambre aménagée pour toi, tu te levais souvent la nuit pour aller à la fenêtre et tu regardais le ciel où quelques étoiles brillaient. Tu tendais les mains pour les poser sur le rebord de la fenêtre et, pour la première fois de ta vie, tu fis une demande irraisonnable. Tu demandais à ce que tes parents reviennent à la vie mais c’était une demande en vain, tu le savais peut-être au fond mais tu ne pouvais t’empêcher de faire cette demande.
Jusqu’à tes dix ans, tu n’eus pas vraiment à te plaindre. Ton oncle et ta tante s’occupaient bien de toi, tu avais l’impression qu’ils t’aimaient, qu’ils voulaient ton bonheur et, pour eux, tu fis un effort pour sourire, pour être un minimum heureux même si tes parents te manquaient énormément. Cependant, ce semblant de bonheur s’effondra le 18 avril 2044 alors que tes parents adoptifs montraient leur vrai visage. Tu tombas de haut tandis que tu devenais leur esclave, que tu supportais les coups qu’ils te donnaient quand tu faisais mal les choses. Tu ne mangeais pas tous les jours à ta faim, tu te retrouvais parfois à voler pour ne pas mourir. Tu supportas cette situation jusqu’à la fin du collège.

Le dernier jour, après le dernier cours, après les dernières brimades que tu recevais de ces gosses pourris gâtés, tu avais décidé d’en finir. Tu avais décidé de rejoindre tes parents. Les seules personnes de l’univers que tu aimais malgré le fait qu’ils t’aient laissé aux mains de ces montres. Tu avais marché pendant plusieurs minutes avant de suivre discrètement une vieille dame qui entrait dans un immeuble. Tu avais gravi les marches quatre à quatre avant d’arriver sur le toit et tu ne perdis pas de temps pour aller au bord. Tes yeux avaient regardé le vide, ton pied avançait vers le vide, tu étais prêt à plonger dans ce vide mais tu quittas ce vide, tu t’en éloignas.
Une main avait agrippé la tienne pour t’attirer sur la terre ferme, pour te mettre en sécurité. Tu avais tourné ton regard vers le propriétaire de cette main et découvrit un jeune homme de son âge. Tu ne sais pas exactement ce qu’il s’est passé mais tu as parlé avec ce garçon pendant de longues minutes, il t’a redonné une chose que tu avais perdu depuis trop longtemps. L’espoir. Tu avais l’impression que, dans les ténèbres où tu étais plongé, tu apercevais une once de lumière et tu gardas le bout de papier où était inscrit son numéro de téléphone ainsi que son adresse. Tu rentras ensuite chez toi, posant le bout de papier sur le bureau avant de reprendre le cours de ta vie. Pendant les vacances, tu dus prendre sur toi pour continuer à être l’esclave de ton oncle et de ta tante mais, quand ton regard se posait sur ce bout de papier, tu oubliais tes soucis. Un sourire se dessinait sur ton visage. C’est d’ailleurs ce simple bout de papier qui te fit sourire ce jour-là avant de te rendre au lycée où tu fis la rencontre de tes nouveaux camarades de classe. Tu appris aussi que Alexander serait dans ta classe aussi et, sans savoir pourquoi, tu allas vers lui. C’était naturel, tu n’y comprenais pas grand-chose et tu te fichais de connaître la raison. Quelque part, au fond de toi, tu avais l’impression que vous vous complétiez.

Au lycée, tu te découvris une passion pour le domaine scientifique et tu ne perdis pas de temps pour t’inscrire au club de science. Tu ne savais pas qu’en faisant cela tu rejoignais le même club que lui, tu avais l’impression que le destin voulait vous réunir tous les deux. Vous partagiez quelques passions communes, au fond de toi tu avais envie que d’une chose : quitter la maison où tu vivais pour aller au lycée et retrouver la seule personne en qui tu avais réellement confiance. Tu avais d’autres amis que lui mais ce n’était pas pareil surtout que, une fois le lycée finit, vous vous retrouvèrent dans la même fac tous les deux pour étudier les sciences. Cependant, avant l’université, tu dus continuer le lycée et, tandis que tu étais en seconde année, ta tante te fit une révélation des plus choquante. Elle t’apprit que c’était ton oncle la silhouette que tes parents avaient voulu éviter. Qu’elle n’en pouvait plus de ce mensonge ni de vivre avec ça sur la conscience. Elle empoigna ensuite un couteau qu’elle plongea dans sa poitrine, là où il y avait son cœur.
Avec horreur, tu avais reculé d’un pas alors que, sous tes yeux, son sang s’écoulait. Tu ne pouvais détourner ton regard, ce fut les sirènes qui te ramenèrent sur terre. Tes parents étaient morts pour que ces gens puissent toucher une assurance, pour que ton oncle hérite de l’entreprise et ça, tu ne l’acceptais pas. Finalement, tu montas dans ta chambre comme pour essayer de te remettre du choc mais tu fis autre chose. Tu l’appelas, tu avais comme besoin d’entendre sa voix mais tu ne parlas pas de ce qu’il venait de passer. Tu lui demandas simplement s’il pouvait t’héberger pendant quelques jours avant que tu puisses trouver un logement. Il accepta. Sans le savoir, il te sauva la vie.

Tu restas chez Alexander le temps de trouver un travail ainsi qu’un petit studio. Ce n’était pas un très grand logement mais, pour la première fois depuis le décès de tes parents, tu avais l’impression de te sentir chez toi. Tu travaillas dur dans ton comme poissonnier à plein temps qui se transforma en travail à mi-temps quand tu commenças l’université en section sciences. Au vu de tes résultats, tu eus droit à une bourse qui te servit à arrondir les fins de mois parfois difficiles. Tu ne lâchais rien, tu devenais insomniaque, tu faisais tout pour avoir la vie dont tu aurais été privé si ta tante ne s’était pas suicidé. Tu faisais tout pour réaliser ton rêve d’être chimiste et, plus vite que tu ne pouvais le croire, il se réalisa. En effet, un matin, tu reçus un appel d’un laboratoire qui travaillait sur un gros projet. Si, au départ, tu voulus refuser parce que tu avais peur de ce qui pouvait se passer, tu compris rapidement que tu n’avais pas le choix. Ton destin était scellé sans que tu ne puisses rien faire.
Comme tu ne pus faire autrement, tu te rendis au lieu où on t’avait sommé de te rendre. Tu n’avais pas envie d’y aller. Tu sentais ton cœur battre de plus en plus vite au fur et à mesure que tu t’approchais.
En entrant dans le laboratoire, tu peinas à décliner ton identité. Tu peinas à suivre la secrétaire qui t’emmenais à un bureau. Tu peinas à entrer dans ce bureau mais, surtout, tu peinas à garder ton calme une fois dans ce dit bureau. Ton monde s’effondrait presque alors que tu apprenais qu’il existait un sérum permettant de donner une nouvelle vie aux criminels… De leur donner une seconde chance. Tu allais travailler à l’amélioration de ce produit, tu allais devenir un agent de l’île, un AOA plus précisément. Ce qui, pour beaucoup, était un honneur, pour toi était un malheur et tu te mis à détester l’homme en face de toi qui était un messager du maire. Cet homme t’expliqua en quoi consisterait ton travail, il te dit aussi qu’il te formerait dans la fonction d’agent et il te laissa, ensuite, rentré chez toi. Une fois arrivé à ton domicile, tu t’étais laissé glisser contre la porte d’entrée alors que ta main agrippait ton téléphone. Tu voulais l’appeler. Tu voulais lui parler de tout ça mais tu n’y arrivas pas. Tu savais que si tu disais quoique ce soit, tu le mettais potentiellement en danger ce que tu ne voulais pas. S’il y avait bien une personne qui comptait dans ta vie, c’était bien lui et personne d’autre.

Les jours passaient, tu ne faisais que simuler. Tu ne faisais que simuler le fait que tu sois d’accord avec l’idée que les criminels puissent avoir une seconde chance alors qu’en vérité, tu les haïssais. Selon toi, ces personnes n’avaient pas le droit au bonheur mais tu n’avais pas vraiment le choix. Tu ne faisais que simuler le fait que tu ailles bien alors que tu te dégoûtais tout seul. Tu ne te supportais plus et, inconsciemment, tu t’éloignas d’Alexander. Pas énormément parce que tu ne voulais pas l’inquiéter ou plutôt… Tu ne voulais pas vivre loin de loin.
Les jours passaient, tu n’arrivais plus à te nourrir et quand tu mangeais, généralement tu le rendais.  Tu n’arrivais plus à te supporter mais ce n’est pas pour autant que tu décidas de mettre fin à tes jours. De toute façon, ça tu ne pouvais plus. Tu lui avais promis.

Un jour, alors que tu arrivais au QG des AOA en trainant légèrement des pieds, comme toujours, tu t’arrêtas en voyant une silhouette familière. Celle d’Alexander. Tu ne savais pas si tu étais heureux ou non de le savoir là mais c’est à partir de ce jour que tu as commencé à vraiment t’ouvrir à lui. Enfin, à partir de ce soir où, une bière à la main, tu avais déballé ce que tu avais sur le cœur. La mort de tes parents, la révélation de ta tante, son suicide. Tu lui avais confié ô combien tu détestais les criminels et que, pour toi, ils n’avaient pas le droit à une seconde chance parce que les victimes, elles, n’avaient le droit qu’à une chance. Tu n’avais pu retenir le fait que tu contribuais à cette abomination et à quel point ça te dégoutait. A quel point tu te dégoutais.
Ces aveux furent comme libérateur pour toi. Ils te permirent de prendre conscience du fait que tu pouvais faire quelque chose pour changer les choses. Pour détruire cette île plus proche d’une dystopie qu’une utopie.

Suite à cette nuit, tu créas un laboratoire dans la pièce vide de ton appartement. Connaissant la composition du sérum, tu pouvais le recréer, le retravailler pour le rendre plus vulnérable. Tu passais te journée à travailler pour la faculté, pour le laboratoire, pour le maire. Tu passais tes nuits sur le sérum. Tu oubliais parfois de dormir, tu foutais ta santé en l’air mais tu t’en fichais. La cause valait la peine d’être défendue.
La seule personne au monde à connaître ton projet était Alexander. Tu savais qu’il ne te trahirait pas, tu avais une confiance aveugle en lui et, cette confiance en lui tu l’auras certainement toujours. C’est la seule personne capable de te faire garder les pieds sur terre. Tu sais que ce n’est pas lui qui te trahit mais la façon dont tu vivais. Le doute avait commencé à habiter un des chercheurs au laboratoire qui en parla à plusieurs collègues et, quelques jours plus tard, des AOA firent une descente chez toi. Ils découvrirent ton laboratoire secret pourtant bien dissimulés. Ils t’emmenèrent directement au QG des AOA où un supérieur te posa diverses questions comme si tu étais en garde à vue. Cependant, tu ne dis rien. Tu n’avouas rien. Tu gardas les bras croisés, tu gardas ton calme alors qu’il essayait de te faire faiblir. La seule chose qu’il tira de ta part fut un sourire en plus des soixante-douze heures qu’il avait perdues à t’interroger. Ils étaient tous à bout. Il ne voyait plus qu’une solution : t’injecter le sérum.

Calmement, tu te laissas emmener en dehors du QG pour monter dans la voiture qui t’attendait. Tu les laissas t’emmener dans un laboratoire qui était différent de celui où tu travaillais. Tu les laissas t’allonger sur une table, tu les laissas t’attacher à cette table et, surtout, tu les laissas t’injecter le sérum. Tu savais que tu ne risquais rien.

Lorsque tu te réveillas, tu étais dans un lit. Plus précisément tu étais dans une chambre et ta tête te lançais horriblement. Tu avais l’impression que ta mémoire contenait des souvenirs qui n’étaient pas les tiens et c’était très dérangeant.  Cependant, au fur et à mesure que tu retrouvais tes esprits, tu te rendis compte d’une chose et, à cette constatation tu te levas du lit. Tu commenças à marcher dans l’appartement à la recherche d’une chose. A la recherche d’une personne et, lorsque tu la trouvas, tu posas ton index sur son nez puis avec un grand sourire tu croisas les bras avant d’expliquer la raison de ton geste.

« Je me souviens Alex. Je me souviens de tout ! Le sérum n’a pas fonctionné. »

Savoir que le sérum avait des failles te ravissait. C’était une bonne chose et tu espérais que cela allait vous servir. Cependant, en attendant de trouver comment attaquer l’île, tu restes sage en vivant la vie qu’on a voulu te faire vivre. Tu détestes toujours autant les criminels, tu es toujours un célibataire n’ayant eu aucune expérience amoureuse, tu passes tes journées en cuisine, en société tu es une personne sociable, souriante, chaleureuse et volontaire mais, surtout, tu habites avec Alexander. Tu ne sais pas si c’est l’effet de la cohabitation mais plus le temps passe, plus tu as l’impression que ton corps désire le sien et, tellement fermé à l’amour, tu ne te rends pas vraiment compte de ce que tu ressens… Surtout que ta priorité reste de détruire l’île ou plutôt, de détruire les criminels qu’elle protège.
icon
Who are you ?

Stormtrooper pour vous servir siouplet Fidel allié de Dark Vador, je le suis comme son ombre et je faiblis aussi vite que lui surtout face à l’adorable bouille de Hong Seok ! Les Pentagon c’est trop la life avec Star Wars omg
Plein d'amour sur vous heart


Can you feel it?
La solitude, la peur te sont bien connus mais aujourd'hui c'est à ses côtés que tu marches. C'est à ses côtés que tu aperçois un semblant de bonheur  ▬ ©bat'phanie.
avatar
Avatar : Yang Hong Seok
Les fifiches : My StoryLiensJournal rpCellphone
Messages : 245
Date d'inscription : 03/01/2017
Memoria - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kim Yong Min ♠ Can You Feel It ? Mar 3 Jan - 20:35

tfyguojiko bienvenue heart heart contente que vous aillez craqué avec darkie ah ça z'allez voir on est bien ici **
fighting pour ta fiche, j'ai hâte d'en lire plus ♥
avatar
Avatar : jennie (blackpink)
Qui es-tu ? :


tu as perdu ses parents dans un crash d’avion quand tu avais huit ans ♄ tes grands-parents ont eu ta garde après le décès de tes parents ♄ tu t’es complètement renfermée sur toi-même, jalousant tous les autres enfants qui avais encore leur famille complète ♄ tu as passé tes années au collège seule ♄ au lycée tu tombes amoureuse de ton professeur principal ♄ tu récoltes alors un tas d’information sur lui, le suivant un peu partout ♄ tu commences à entretenir une relation sérieuse avec lui après l’avoir croiser « par hasard » pendant les vacances d’été ♄ vous filiez un amour parfait, malgré que tu commences à devenir de plus en plus jalouse et possessive ♄ celui qui t’avais redonné goût à la vie t’abandonna du jours au lendemain, mettant fin à votre histoire d’amour interdit ♄ tu l’as très mal vécu, tu en as été dévasté longtemps ♄



quelque mois après la rupture, tu reçois un carton d’invitation à un mariage : celui de ton professeur ♄ tu veux faire l’effort de t’y rendre, cela t’aidera peut-être à faire une croix sur lui ♄ mais la vue de cet homme avec une autre t’insupporte, et la cérémonie tourne au cauchemar ♄ tu t’es jetée sur lui pour l’étrangler, tu lui as ôté la vie ♄ tu as été incarcérée et envoyée sur aikoyangi ♄ tu es arrivée sur aikoyangi il y a trois ans, mais avec tes nouveaux souvenir, tu y vis depuis six ans ♄ tu es en couple avec min hyun su depuis six années aussi (en réalité trois) ♄ vous êtes arrivée ensemble sur l’île, il a été décider de vous mettre des souvenirs en commun ♄ tu étudies le marketing à l’université de kona ♄ tu as récemment emménager chez yunah, ton bébé d’amour ♄



♥:
 

Les fifiches : tragic storysocial circlecontact
Messages : 252
Date d'inscription : 30/12/2016
Wasure
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kim Yong Min ♠ Can You Feel It ? Mar 3 Jan - 21:19

Bienvenue

Bon courage pour terminer ta fiche heart (et pourquoi tous les nouveaux inscrits ont des vava à tomber ? c'est trop pour mon petit kokoro là )



       
    I screamed… until my voice died out, for it to reach that place where light shines. I screamed… until my throat burned and I could escape from this lightless place... Weighing heavily on me are nothing but anxiety and the feeling of dismay. I gradually lose knowledge of who I am and where I’m from.I have thought over and over that it would be better if I died… ©endlesslove
avatar
Avatar : Kim Min Seok (XiuMin) [EXO]
Qui es-tu ? : Il a tué sous le coup de la colère un ancien camarade de classe qui avait agressé sexuellement sa petite sœur • Il aurait préféré oublier à tout jamais le crime qu’il a commis et qui ne cesse de le hanter • Même si sa famille ne se souvient désormais plus de lui, il est persuadé que c’est mieux ainsi car ils n’ont pas à subir sa faute et à être considérés comme les proches d’un criminel • L'unique souvenir qui lui reste de sa famille est un bracelet offert par sa sœur, qu'il garde précieusement attaché à son poignet • Les enfants sont les seuls êtres qui parviennent à le convaincre qu’il n’est pas un monstre
Les fifiches : PrésentationFiche de liensFiche personnageJournal RP
Messages : 902
Date d'inscription : 17/09/2016
Memoria
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kim Yong Min ♠ Can You Feel It ? Mar 3 Jan - 21:20

Bienvenue !! heart

*sort le sabre laser, puis décide de finalement remonter sa braguette pour pas finir en prison* /MUR/

J'espère que tu te plairas ici, tu verras les gens sont cool (sauf Mariko) et on s'offre des crêpes en toute occasion ! Hâte d'en savoir plus sur toi en tout cas ! (on va être des memoria tout les deux !! Coupains ? éè)

Que la force soit avec toi pour ta fiche ! o/
avatar
Avatar : Ikari Mitsuo
Qui es-tu ? : S'appelle Kang Sung Jil mais n'utilise plus cette identité pour ne pas être repéré • Il a simulé son suicide et a changé d'identité mais il est quasi certains que la milice de la ville n'est pas dupe et le cherche • Son père était un dealer, sa mère une loque humaine • Atteint d'insuffisance cardiaque, il a un pacemaker implanté depuis ses vingt-cinq ans • Sous l'emprise de psychotropes, il a tué sa femme avec des camarades puis ils ont fais des choses avec son cadavre. C'est la partie de sa vie dont il ne parle jamais, quand il dit qu'il est veuf, les gens ne posent heureusement pas de question • Il est intimidé par les femmes et a sans arrêt peur de les blesser alors qu'il est sobre depuis plusieurs années • Luthier, il sait jouer de beaucoup d'instruments à cordes et donne des cours de guitare • A une peur panique des marmottes en peluche pour une raison inconnue • Aime vraiment beaucoup les jeux vidéos, le maquillage et les sucreries • Il sait coudre et fait lui-même certains de ses vêtements • Son passé le tourmente et il s'interdit toute vie sentimentale au profit des coups d'un soir • Gaara en veut beaucoup à sa mère, il est certain que son insuffisance cardiaque vient de l'alcool ingurgité par sa mère quand il se trouvait dans son ventre • Il a eut sa première expérience sexuelle à 14 ans avec un homme et une femme
Les fifiches : L'histoireLes liens
Messages : 232
Date d'inscription : 03/01/2017
Memoria
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kim Yong Min ♠ Can You Feel It ? Mar 3 Jan - 21:44

Bienvenue sur le forum heart

Bonne continuation pour la rédaction de ton histoire, et au plaisir de te croiser sur le forum fighting !


Die tomorrow
All this time, we only tried to find a way to runaway. Now everything must change. What if we could all just die tomorrow? When everything you see is a lie, all you have to do is close your eyes, listen to the voice inside cause our hearts must stay alive. It's time now.
avatar
Avatar : David Masato Hayakawa (Masato ; coldrain).
Qui es-tu ? :
金子グレゴリー Greg, 30 ans, japonais et américain. ❅ Postier, il est plutôt souriant bien qu'inconstant dans le fond. ❅ A des maux de tête depuis quelques semaines sans comprendre pourquoi. ❅ Il a tué le meurtrier de sa famille avant d'arriver ici et de tout oublier. ❅ Il était chanteur dans son propre groupe de musique, "Falling Down", avant. Et drogué, aussi. ❅ A retrouvé deux souvenirs qu'il essaie de noyer dans l'alcool car il ne comprend pas.
Les fifiches :
HistoireRelationsSujetsFiche personnage
Messages : 642
Date d'inscription : 19/10/2016
Wasure - Level 2
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kim Yong Min ♠ Can You Feel It ? Mar 3 Jan - 22:13

Le deuxième Pentagon (enfin le premier si on compare de façon efficace l'heure de publication des fiches de présentation) !

Bienvenue au sein de Remember You !

C'est cool de compter en même temps un A.O.A et un memoria, on se rapproche timidement d'un équilibre de force entre les groupes ! (oui il y a actuellement environ 5 A.O.A pour surveiller une vingtaine de criminel, la sécurité a son paroxysme think)

Pour Sora/Gaara/Kinaku d'amour:
 

Si tu as besoin d'aide, n'hésite pas ! On est là pour ça  ...
... et juste un conseil, n'écoute pas Gaara heart
je rigole

Fighting pour la fin de ta fiche !


La famille:
 

Crossing our path is like a formula of math
Commandements of religion, providence of the universe ▵ ©endlesslove.
avatar
Avatar : Son Wendy
Qui es-tu ? :
伊藤まりこ
Itô Mariko
(18 ans)


Issu de l'union d'une mère coréenne et d'un père japonais, Mariko est bilingue dans ses deux langues. Elle a vécu avec ses parents jusqu'à l'âge de 15 ans dans la ville de Nara. Tout à changé quand ses parents ont choisis de déménager dans une nouvelle ville. Mariko a eu du mal à s'intégrer et a été très longtemps la cible de brimade de ses camarades de classes. La haine a fini par prendre possession de son corps. Jour après jour, le même plan revenait dans sa tête. Jour après jour, elle rêvait de le mettre en exécution.


Le 15 octobre 2055, la Kenpai tower, symbole de sa nouvelle ville, a explosé sous l'effet d'explosif posé à l'extrémité des points d'encrages du bâtiment. Le bilan final de l'accident était de 140 morts et de 230 blessés. Parmi ses personnes, 200 étaient élèves dans le lycée de Mariko. Mariko étant mineur, le gouvernement japonais n'a pu révéler qui était l'auteur de l'attentat. Les autorités ne pouvait prendre des mesures contre elle du fait de son âge, l'ont envoyés sur l'île d'Aikoyangi. Elle a reçu là-bas le célèbre sérum.


A partir de ce moment, elle a cru être une nouvelle élève ayant bénéficier d'une bourse pour ses études. Tout à changer à la fin du mois de novembre 2056. Sa classe a eu une activité dans un laboratoire avec des produits ayant des propriétés explosifs. En les manipulants, Mariko s'est souvenu de nombreuses choses. Par son inattention, elle les a mélangé et a à créer une explosion au sein de sa salle. Il n'y a eu heureusement aucun blessé mais Mariko a été suspendu de l'établissement et de l'internat. Elle se retrouve aujourd'hui à la rue.


Les fifiches :
Son histoireSa fiche de lienSa fiche de RPs • Fiche personnageSon téléphoneSon collier


Si vous voulez soutenir l'économie de Kyul, passez donc dans sa petite boutique en plein coeur de Kona ! Située dans un petit local, cette boutique nommé en hommage à l'amitié qu'elle entretient avec son cousin 'Rookie&Siko' est remplie de tous les produits nécessaires à votre bien-être ! Si vous souhaitez des commandes plus obscures, merci de vous adresser par téléphone à la gérante.

Messages : 710
Date d'inscription : 25/12/2016
Memoria - Level 3
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kim Yong Min ♠ Can You Feel It ? Mer 4 Jan - 6:23

Wow il faut que j'aille voir Rogue One et que je m'ennuie profondément pour que deux nouveaux débarquent avec des pseudos en rapport, c'est ça??? Même si c'est pas le cas... ça fait bizarre xD
Et je plussoie Young Jae, trop de beauté en vos avatars je vais pas survivre ;w;
Bienvenue quand même, hein et bon courage pour ta petite fichette 8D


Be courageous
I know you waited for me, I see that look in your eyes. From the moment we touched – I gotta crush – Come a little closer, hurry, I’ll refresh your typical days You and me, is this really coincidence? Curiosity spreads on my lips, throw away this boredom. No need to hesitate anymore, dreams become new.
avatar
Avatar : Kim Hyo Jeong (Hyorin)
Qui es-tu ? : Câline ❅ Bosseuse ❅ Tactile ❅ Têtue ❅ Souriante ❅ Perfectionniste ❅ Timide ❅ Silencieuse ❅ Discrète

Elle a tué trois hommes pour venger son ex-petite-amie et ne l'a jamais regretté, même lorsque la police l'a arrêtée et qu'elle est allée en prison, le souvenir de ces meurtres a été remplacé par une tentative de suicide ❅ Elle avait un frère jumeau (Hae Joon), mort de leucémie lorsqu'elle avait neuf ans, elle ne s'est jamais vraiment remis de son décès et il lui manque encore énormément ❅ Le sérum lui a fait oublié son homosexualité et le fait qu'elle a été, à une époque, proche de son père ❅ Elle pense ne jamais avoir eu de petite-amie ou petit-ami ❅ Elle enseigne la littérature à mi-temps au lycée et est serveuse le reste du temps mais espère pouvoir bientôt arrêter ce deuxième boulot ❅ Elle vit avec deux chats : Lino (♀) et Simba (♂) ❅ Elle a honte de son passé et le fuit, priant pour qu'il ne la rattrape pas ❅ Elle n'a plus du tout de contact avec ses parents, surtout sa mère qui l'a effacée de sa vie en se remariant, quant au père, Hae Ri pense avoir déménagé sans lui laisser d'adresse, en réalité, il ne sait rien de ce qui est arrivé à sa fille
Son protégé:
 

Son infirmière préférée:
 

Les fifiches : Mon histoire est consultable, tout comme mes liens et vous pouvez me téléphoner si nécessaire. Enfin, vous pouvez voir comment avance ma vie ici et mes travaux .
Sache aussi que j'attends une belle Lee Sun Hee
Messages : 260
Date d'inscription : 01/11/2016
Wasure - Level 3 - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kim Yong Min ♠ Can You Feel It ? Mer 4 Jan - 17:59

Bras croisés, sur les côtés, Moulinet. Et on se tait... Chuuuuuuut ...

Rebienvenue ~ ah ça



   
Decalcomanie
I can't control my self junbihaesseo neol wihae P!A
Spoiler:
 
avatar
Avatar : Quelqu'un ~ (edit Sun Hae : vas-y c'est de la torture morale là de pas savoir qui tu prends tu te rends compte ? /pan/) (edit Min Sook : moi je saiiiiis peut-être) (edit Sun Hae : Vas-y raboule l'indice) (edit Min Sook : ce sera un avatar asiatique et une fille 8D) (edit Sun Hae : GENRE. ... u.u A part ça chère Heaven, bienvenue ♥ !) (edit Min Sook : moi aussi je t'aime Sunnie (a) ... Bienvenue ♥ 8D)
Qui es-tu ? : Moiiiiiiiiiiii

☆ Maladroite☆ Sensible☆ Attachante☆ Pétillante☆ Innocente☆ Naïve☆ Gourmande ☆ Pleurnicheuse ☆Gamine ☆ Égoïste sauf avec
son Appa oppa


♡Complexée par sa petite taille ♡ A sautée une classe ♡ A été élevée par son frère ♡ Son frère qu'elle a longuement appelée "Appa oppa" ♡Elle passait son temps à se disputer avec ses parents ♡ Himeka a très mal vécue le départ de son frère ♡ Possède beaucoup trop de costume ♡ Himeka travail le soir dans un café car elle trouve ça cool ♡ Adore son frère et ses neveux

☆Aime sauter sur les canapés, lits et sur le dos des personnes qu'elle aime ☆ Hime pense qu'elle n'a pas d'ennemi ☆ Sailor moon et Dae Ho sont ses modèles ☆ Peut être bipolaire sur les bords ☆ très capricieuse ☆ Viens d'avoir un chaton nommé twinkle

Les fifiches : My name is Himeka
Messages : 93
Date d'inscription : 18/12/2016
Civilis
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kim Yong Min ♠ Can You Feel It ? Jeu 5 Jan - 16:01

Nous sommes repérés. Retrait total des troupes stormtrooper.
avatar
Avatar : Yeo Chang Gu
Qui es-tu ? :
Né à Hanari en Février 2035 d'origine anglaise et aikoyangienne, Alexander n'était pas attendu. Il avait un grand frère de 8 ans son ainé, passionné de Chimie. Ses parents ont toujours préféré son grand-frère à lui, l'image même de l'enfant parfait. William (de son prénom), a quant à lui toujours privilégié son petit frère qu'il aimait plus que tout au monde.

A ses 10 ans, alors qu'il revenait de course avec son frère, ce dernier s'est fait tiré dessus par un inconnu. Caché derrière une caisse, il a pu assister à cette scène où plusieurs personnes, qui étaient loin de ressembler à des policiers, avait attrapé le meurtrier de William. Il n'a jamais eu plus d'information au sujet de son frère et de son meurtre.



Alexander s'était renfermé sur lui-même, restant silencieux tout le temps, et ses résultats scolaires ne cessaient de régresser (déjà qu'ils étaient très bas) - ce qui engendra un décrochage scolaire. Le psy qu'il consultait mettait ça sur le choc de la mort de son frère. Seulement, personne ne savait qu'il avait assisté en direct à son meurtre.

C'est pourquoi ses parents avaient ensuite décidé de l'envoyer à Londres, où sa famille maternelle vivait. Mais c'est finalement dans un grand internat très stricte qu'il a fait sa rentrée de fin de 1ère année de collège. (Sa famille maternelle descendant directement d'une grande famille bourgeoise britannique). Alex n'arrivait pas à suivre le rythme, son niveau scolaire était tel qu'il était le dernier de tout l'établissement.

Xander, pressé de quitter cet endroit, passait le peu de son temps libre à rattraper son retard à la bibliothèque, et c'est ainsi qu'il s'est découvert - en tombant sur un livre de physique/chimie - une passion comme William pour toutes ces choses scientifiques. Il a par la suite lu tellement de livre sur le sujet et énormément travaillé, pour pouvoir accomplir le rêve de William à sa place (rentrer dans l'Université de Kyul pour devenir scientifique).



A force de travailler, il avait réussi à remonter dans les premières places. Il a quitté l'internat à ses 14 ans, avec déjà énormément de connaissance en science. On ne peut plus mature, il avait refusé de revoir ses parents, et a décidé de s’installer à Kyul (quand même financé par ses parents.). Il a un jour recroisé le meurtrier de son frère qui semblait ne se rappeler de rien, et a donc fait des recherches sur le pourquoi du comment on pouvait effacer ainsi la mémoire. (pendant 2 ans).

Ce n'est que peu de temps après ses 18 ans qu'on est venu le voir pour le recruter en tant qu'AOA, alors qu'il commençait ses études en Chimie. Il n'a pas pu refuser, lui même à la recherche de la vérité derrière tout ça. Seulement, personne ne sait, sauf Yong Min, qu'il est tout simplement contre tout ça, et que donner une seconde chance aux criminels l'insupporte.

Les fifiches : HistoryRelationShipMobile PhoneJournal des RPS
Messages : 220
Date d'inscription : 03/01/2017
AOA - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kim Yong Min ♠ Can You Feel It ? Jeu 5 Jan - 17:46

aszdesfrdgthyuj que d'amour, je meurs vous êtes trop cute sad heart je vous aime sad heart

Mikan : merci ma belle
Luv You ♥

Young Jae : parce que les Pentagon sont choupinets (et badaaaaaass #pardonjesuispasobjectivetellementcesontmesbébés ;w; #jesuistellementcontentequeilsaientdébutés ;w; )
Merci heart

Gaara : omg pourquoi.... POURQUOI SUR MA FICHE HEIN ? what ?
Comment tu parles de cousine Riko quand même... Honteux boude Mais soyons coupins 8D

Gregory : merci mon chat ♥ heart

Mariko : 2ème Pentagon (si on compare l'ordre d'inscription... DarkieHoney me fait faiblir trop vite jpp)... C'est Pentastic /pan/
Il faut un équilibre des choses parce que ça va plus là what ? /meurt/

Riri : perso j'ai adoré ce film C'est le destin qui veut que tu ailles le voir heart
Merci ♥

Heaven : je plaide non coupable
Félicitation d'avoir fait le lien entre notre engouement Pentagonistique sur le flood et l'arrivée des Pentagon
Merci heart

Alexander : on se replie où Darkie ?


Can you feel it?
La solitude, la peur te sont bien connus mais aujourd'hui c'est à ses côtés que tu marches. C'est à ses côtés que tu aperçois un semblant de bonheur  ▬ ©bat'phanie.
avatar
Avatar : Yang Hong Seok
Les fifiches : My StoryLiensJournal rpCellphone
Messages : 245
Date d'inscription : 03/01/2017
Memoria - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kim Yong Min ♠ Can You Feel It ? Jeu 5 Jan - 20:34

Trouvons refuge ... Au pentagone .. *fuit*

rocka, rocka rock (so pentastic)
go rocka, rocka, rocka
rocka, rocka, rock (so elastic)
Pentastic pentastic pentastic pentastic,
elastic elastic elastic elastic ...
Ring Ding Dong Ring Ding Dong
RING DIGGI RING DIGGI DING DING DING.
avatar
Avatar : Yeo Chang Gu
Qui es-tu ? :
Né à Hanari en Février 2035 d'origine anglaise et aikoyangienne, Alexander n'était pas attendu. Il avait un grand frère de 8 ans son ainé, passionné de Chimie. Ses parents ont toujours préféré son grand-frère à lui, l'image même de l'enfant parfait. William (de son prénom), a quant à lui toujours privilégié son petit frère qu'il aimait plus que tout au monde.

A ses 10 ans, alors qu'il revenait de course avec son frère, ce dernier s'est fait tiré dessus par un inconnu. Caché derrière une caisse, il a pu assister à cette scène où plusieurs personnes, qui étaient loin de ressembler à des policiers, avait attrapé le meurtrier de William. Il n'a jamais eu plus d'information au sujet de son frère et de son meurtre.



Alexander s'était renfermé sur lui-même, restant silencieux tout le temps, et ses résultats scolaires ne cessaient de régresser (déjà qu'ils étaient très bas) - ce qui engendra un décrochage scolaire. Le psy qu'il consultait mettait ça sur le choc de la mort de son frère. Seulement, personne ne savait qu'il avait assisté en direct à son meurtre.

C'est pourquoi ses parents avaient ensuite décidé de l'envoyer à Londres, où sa famille maternelle vivait. Mais c'est finalement dans un grand internat très stricte qu'il a fait sa rentrée de fin de 1ère année de collège. (Sa famille maternelle descendant directement d'une grande famille bourgeoise britannique). Alex n'arrivait pas à suivre le rythme, son niveau scolaire était tel qu'il était le dernier de tout l'établissement.

Xander, pressé de quitter cet endroit, passait le peu de son temps libre à rattraper son retard à la bibliothèque, et c'est ainsi qu'il s'est découvert - en tombant sur un livre de physique/chimie - une passion comme William pour toutes ces choses scientifiques. Il a par la suite lu tellement de livre sur le sujet et énormément travaillé, pour pouvoir accomplir le rêve de William à sa place (rentrer dans l'Université de Kyul pour devenir scientifique).



A force de travailler, il avait réussi à remonter dans les premières places. Il a quitté l'internat à ses 14 ans, avec déjà énormément de connaissance en science. On ne peut plus mature, il avait refusé de revoir ses parents, et a décidé de s’installer à Kyul (quand même financé par ses parents.). Il a un jour recroisé le meurtrier de son frère qui semblait ne se rappeler de rien, et a donc fait des recherches sur le pourquoi du comment on pouvait effacer ainsi la mémoire. (pendant 2 ans).

Ce n'est que peu de temps après ses 18 ans qu'on est venu le voir pour le recruter en tant qu'AOA, alors qu'il commençait ses études en Chimie. Il n'a pas pu refuser, lui même à la recherche de la vérité derrière tout ça. Seulement, personne ne sait, sauf Yong Min, qu'il est tout simplement contre tout ça, et que donner une seconde chance aux criminels l'insupporte.

Les fifiches : HistoryRelationShipMobile PhoneJournal des RPS
Messages : 220
Date d'inscription : 03/01/2017
AOA - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kim Yong Min ♠ Can You Feel It ? Sam 14 Jan - 14:03

https://www.youtube.com/watch?v=roughtzsCDI /meurt/ Je vous invite à cliquer sur le lien et à avoir la chanson en tête (a) /pan/
Allons au Pentagone Hero xDD

Fiche finie


Can you feel it?
La solitude, la peur te sont bien connus mais aujourd'hui c'est à ses côtés que tu marches. C'est à ses côtés que tu aperçois un semblant de bonheur  ▬ ©bat'phanie.
avatar
Avatar : Yang Hong Seok
Les fifiches : My StoryLiensJournal rpCellphone
Messages : 245
Date d'inscription : 03/01/2017
Memoria - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kim Yong Min ♠ Can You Feel It ? Sam 14 Jan - 16:20

Rebienvenue avec cette perfectitude heart


       
 

Validation


Tout juste validé, tu viens de rejoindre le groupe Memoria et, avant de pouvoir joué avec nous n'oublie pas d'aller créer ta fiche de lien dans l'espace réservé aux Memoria. N'oublie pas que ton personnage est un criminel. Il connait l'existence du sérum mais, contrairement aux Wasure, il se souvient de tout et se cache parmi les citoyens... Attendant le bon moment pour passer à l'action.

Les rps rapportent des points et, pour savoir à quoi ils peuvent te servir, c'est ici que tu trouveras tes réponses.
Si tu recherches des rps pour lancer ton personnage, il t'est possible de faire une demande de rp.

Pour garder contact avec les autres habitants de l'île, il y a la zone sms qui rapporte aussi des points.
Dans cette zone, il y a aussi un flood privé des Memoria pour comploter contre l’île, pour faire en sorte que des Wasure retrouvent des souvenirs ou se rebellent aussi contre l’île.

Entre les rps, il t'est possible de te détendre sur la zone du flood ! N'hésite pas à y aller pour faire un petit bonjour, personne ne mordra !
Si tu cherches un avatar, une création graphique ou que tu es un artiste dans l'âme, le coin graphique est fait pour toi ! N'hésite pas à y faire un tour ou passer commande.

Pour toutes questions ou demandes, n'hésite surtout pas à contacter le staff qui t'aiguillera ou te répondra au plus vite et avec plaisir !

Bon jeu à toi !




 
Alone
Even though you are being alone,
Remember we are on your side and
Don't be affraid of the all
The fears you have P!A
avatar
Avatar : Vernon [SEVENTEEN]
Qui es-tu ? : Riche héritier d'une des plus grandes entreprises de Kyul, il n'en restes pas moins une personne agréable à vivre. Policier, comme sa mère, il a développé un syndrome du héros et un jour, ça va réellement lui poser problème !



Si durant son adolescence, il s'entourait de personne qui ne le méritait pas, aujourd'hui, il sait faire la part des choses. Ceux qui l'entoure, ce sont des gens sûrs et en qui il a toute confiance.


Une fille qu'il doit protéger à tout prix, Heaven


Une amie avec qui il parle par les réseaux sociaux, Yun Ah


Même si c'est une peste, il veut voir sous sa carapace. Peut-être qu'il arrivera à voir en Mina, une petite sœur ?
Les fifiches : histoirelienscellphoneJournal RPsFiche personnage



Messages : 122
Date d'inscription : 24/12/2016
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kim Yong Min ♠ Can You Feel It ?

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Kim Yong Min ♠ Can You Feel It ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» Your worst battle is between what you know and what you feel ▬ Nolà&Lulla
» Rosemary > Can you make it feel like home ?
» Sahara ▬ I feel so close to you right now, it's a force feel [DONE]
» Kang Seung Joo ft. Bang Yong Guk (b.a.p)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: Administration :: Les habitants de l'île :: Les admis :: Memoria-