AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en juillet 2057 sur le forum heart
Quatrième MAJ du forum en place, rendez-vous par ici pour réagir heart

Partagez| .

Cho Alexander ⬟ You're my universe, universe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageAuteur
MessageSujet: Cho Alexander ⬟ You're my universe, universe Mar 3 Jan - 21:44

Cho AlexanderJe jure solennellement que mes intentions sont mauvaises

nom : Cho ❅ prénom : Alexander ❅ surnom : On te surnomme principalement Alex.❅ âge : 21 ans ❅ date & lieu de naissance : T'es né le 15 février à 00:00, dans la chambre 104 de l'hôpital d'Hanari. ❅ nationalité : Aikoyangienne ❅ origines : Anglaises et Aikoyangiennes ❅ orientation : T'as besoin d'une boussole. ❅ situation amoureuse : C'est une perte de temps. ❅ situation financière : T'es plutôt de classe moyenne .. ❅ métier : T'es passioné de sciences et te voilà désormais à la fin de ta 3ème année d'études en ingénierie scientifique. Tu t'es spécialisé en chimie, c'est ta passion.❅ groupe : AOA ❅ temps sur l'île : T'es sur l'île depuis ta naissance, mais tu l'as quittée pendant 3 ans et demi pour vivre à Londres. ❅ célébrité : Yeo Chang Gu - Yeo One [PENTAGON] (parce que t'es une perfection (a)).

Caractère & Anecdotes
avatar

caractère : Attentif ❅ Audacieux ❅ Calculateur ❅ Calme ❅ Cultivé ❅ Curieux ❅ Débrouillard ❅ Déterminé ❅ Discipliné ❅ Discret ❅ Distant ❅ Doué ❅ Légèrement Froid ❅ Habile ❅ Hypocrite ❅ Impatient ❅ Imperturbable ❅ Indifférent ❅ Intelligent (Bien qu'il mette du temps à comprendre certaines choses, surtout dans le domaine sentimental) ❅ Manipulateur ❅ Méfiant ❅ Menteur ❅ Minutieux ❅ Ordonné ❅ Persévérant ❅ Perspicace (même si ça dépend des situations) ❅ Ponctuel ❅ Prudent ❅ Réaliste ❅ Réservé ❅ Respectueux ❅ Têtu ❅

Anecdotes : écrire ici

Histoire

Tu étais né en 2035, à Hanari. Ce qui était bien à Hanari, et en général sur l’Ile d’Aikoyangi où se trouvait cette municipalité aux tendances traditionnelles, c’est que le monde entier avait beau ne pas connaitre cet endroit - pourtant on ne peut plus paisible et attirant - toi, tu pouvais connaitre la globalité du monde. Tu aurais très certainement pu naître le 14 février, mais il faut croire que tu en avais décidé autrement, si bien qu’après de longues heures de dur labeur de la part de ta maternelle, tu avais poussé ton premier cri le 15 février. Toi, Alexander Cho, étais né le 15 février à exactement minuit. Tu ne sais pas s’il s’agissait là d’un coup de chance ou non, ni même si tu aurais préféré naître ce jour si significatif pour les couples … Tout ce que tu savais, c’est que ta mère t’en avait toujours voulu d’avoir gâché ce jour qu’elle affectionnait particulièrement.

Cho William, c’était ton grand-frère. Il avait 8 ans quand tu es né. Il était grand déjà, mais il n’a jamais cessé d’être là pour toi. C’était la fierté de tes parents, et si l’écart entre lui et toi était si important, c’est parce que tu n’étais pas attendu, et qu’il avait été trop tard pour avorter. Alors tes parents t’avaient gardé, mais sans jamais réellement te porter dans leur cœur. Pour eux, il n’y avait presque que William. Il était mignon, adorable, gentil, intelligent. Il avait tout pour lui. Etrange pas vrai ? Quand on sait que le plus souvent, le plus chouchouté d’une famille c’est souvent le petit dernier. Pour eux, il n’y avait que William, mais pour William, il n’y avait que toi.

Tu étais son petit frère adoré. Le temps qu'il te consacrât était considérable, si bien que maintenant que tu y repenses, c’est peut-être lui qui t'as élevé quand tu étais gamin. Toi aussi tu l'aimais. Toi aussi tu étais fier en primaire de pouvoir parler d'un grand frère si admirable. On t'enviait pour ça d'ailleurs. Et c’était bien la seule chose qu'on pouvait t’envier avec tes nobles origines britanniques. Ta mère était issue d'une grande famille anglaise, et était venue s'installer à Aikoyangi pour y travailler. Elle avait rencontré ton père, habitant d'Hanari, et POUF … Coup de Foudre. Un premier enfant et enfin toi. C’étaient les seules choses qu'on pouvait t’envier car le reste … Tu étais d'une nullité pathétique en cours, tes parents se demandaient même si tu étais né ou non avec un petit pois à la place du cerveau. – Et encore, un petit pois c’était gros –. Tu ne comprenais rien à ce qu’on te disait, tu faisais des bêtises à tout bout de champ, et tu avais même réussi à te faire exclure deux fois de ta primaire. Évidemment, tes parents avaient su te punir comme il se devait, mais tu n'y pouvais rien si tu recommençais à chaque fois, c’était dans ta nature. Mais lui était toujours là pour te réconforter, pour te dire que ce n’était pas grave, et que ce n’était qu'une mauvaise période à passer, que plus tard tu serais aussi intelligent que lui et qui sait tu pourrais même être accepté dans la grande Université de Kyul pour, comme lui le souhaitait, le rêvait, et le ferait, des études en sciences.

Un jour, alors que vous rentriez tous les deux d'une course de dernière minute, William avait eu comme un mauvais pressentiment lorsqu’une silhouette malveillante avait fait son apparition au bout de la rue. Cachée derrière lui, vous avanciez assez rapidement. Jusqu’à ce que ton ainé ne te pousse vers une caisse alors qu'un coup de feu se fit entendre. Un deuxième, puis un dernier. Et William tombait à terre dans un bruit lourd. Tu n'avais pas compris, tu étais resté caché derrière cette caisse en bois, dans la pénombre de la ruelle. Et très rapidement, plusieurs personnes étaient venues attraper le meurtrier. Pourquoi n'étaient-ils pas arrivés plus tôt ?! Pourquoi ton frère ne bougeait-il plus ?! Qui étaient-ils, ils n'étaient pas de la police. Pour y avoir jouer de nombreuses fois avec ton ainé, tu savais à quoi ressemblait une plaque de policier, mais eux c'était si différent. Ils ne portaient même pas d'uniforme. Trop de questions se bousculaient dans ton esprit encore immature. Tu retenais ton souffle comme si ta vie en dépendait, comme si la moindre de tes inspirations ou expirations pouvait te trahir. Qu'avait-il fait ... Pourquoi ce mec s'en était pris à vous ... Pourquoi l'embarquait-il dans une ambulance aussi ... Tellement de questions, sans réponses, tandis que tu restais là, à trembler de peur ... De froid ... Tu ne savais plus.

Tu étais rentré chez toi, le regard vide. Tu n'avais même pas eu le cran de parler à tes parents de ce qu'il venait de vous arriver à toi et à ton frère. William ... Tu en serrais encore le pendentif que tu avais récupéré, ensanglanté. C'était celui que tu lui avais offert pour Noël. Tu n'avais pas tout compris du haut de tes dix ans, et inconsciemment, tu ne cherchais pas à comprendre, et ne faisais que refouler cette scène - qui serait celle qui hanterait tes nuits pendant si longtemps - au fond de ton esprit. Tes parents ne savaient pas que tu avais assisté à toute la scène. Personne ne savait, et personne n'a jamais su.

Les jours qui avaient suivi, aucune information sur l'état de ton frère n'était parvenue jusqu'à toi, pas même de la part de tes parents. Étaient-ils seulement au courant ... ? Toi qui ne souriais déjà qu'en compagnie de ton ainé, voilà que le coin de tes lèvres ne s'était plus relevé depuis. Même légèrement. Ce ne fut qu'au bout de deux semaines, après être resté dans ta chambre, que ton père était venu te voir, qu'il t'avait dit que ton frère t'avait toujours aimé - à défaut d'avoir été réellement aimé de tes parents. Qu'avaient-ils eu à faire d'un enfant médiocre, alors que leur ainé avait été brillant. Vous étiez si différent, mais vous vous aimiez tellement. Tellement ... Tu t'étais effondré en larmes devant lui, et il t'avait pris dans ses bras, alors que tu pleurais toutes les larmes de ton corps jusqu'à t'endormir. Ton ainé n’était plus. Et ce fut la seule fois que ton père montra un possible intérêt à ton égard.

Tu étais resté silencieux pendant de nombreuses semaines. Le psy disait à tes parents que tout ça n'était dû qu’à la mort de William, l'avoir appris t'aurait soi-disant choqué. Si seulement il ne s'agissait que de l’avoir appris. S'ils savaient … Pour te changer les idées, ton père t'avait renvoyé à l’école que tu fuyais. Mais tes résultats étaient encore plus catastrophiques qu'avant. De toute façon, ton frère n’était plus là pour tout t'expliquer. Tu n'avais jamais été fait pour l’école, ou bien l’école n'avait jamais été faite pour toi … C'est pourquoi tu n'y allais plus. Le monde autour de toi avait tendance à parler d’un décrochage scolaire, chose qui ne plu en rien à tes parents qui décidèrent de s'occuper réellement de ton éducation. Du moins, façon de parler.

Pour ta rentrée de fin de première année de collège, voilà que tu portais un uniforme chic, bien différent de ceux que tu avais pu porter en primaire à Hanari, et que tu peinais à comprendre tout ce qu'on te disait. Après tout, ton anglais était loin d’être parfait et encore moins complet. Mais tu allais devoir te débrouiller comme un grand, car tu étais désormais … tout seul. Tes parents t'avaient envoyé à Londres, où la famille de ta mère vivait. Tu n’étais jamais allé chez eux, et finalement tu avais découvert en arrivant dans le grand manoir, ta petite valise à la main, que ta famille maternelle était loin d’être d'un rang moyen. Mais bien évidemment, ton aventure ne s’arrêtait pas à t’habituer à cette vie de bourgeois, vu qu'on t’envoya dans un endroit bien plus stricte. On t'y penserait loin de tout ce qui pouvait te lier de près ou de loin à William. Et ils avaient bien raison, car tu n'avais même plus le temps de penser à autre chose.

Là-bas, c’était stricte, très stricte. Tu n'avais le choix de rien, et si tu voulais t'en sortir le plus rapidement possible, tu n'allais devoir que travailler, toujours. Toi qui n'avait jamais appris à le faire, qui ne comprenait jamais rien, tu étais perdu. Tous les jours, ton quotidien devenait une routine insupportable. Réveil à 5h, cours de 6h à 11h, pause déjeuner. Et rebelote. Cours de 12h à 17h. Tu étais dans un internat d'élite, et le pire dans tout ça, c’est qu'on te regardait de haut pour tes résultats médiocres. Tu étais dernier de tout l’établissement … Alors le temps qu'il te restait, hors pause dîner, tu le passais à la bibliothèque, à essayer de rattraper tout le retard que tu avais pu accumuler au cours de ces dernières années. Les matières scientifiques étaient ton point faible. Tu n’étais pas comme William, tu n'avais jamais excellé là-dedans, et tu n'avais jamais été aussi passionné que lui pour ces choses totalement incompréhensible. Jusqu’à ce que tu attrapes ce livre poussiéreux qui n'avait pas du être ouvert depuis des lustres. De la chimie, de la physique, comme tu n'en avais jamais entendu parler.

Toi qui n’avais jamais su ce qui attirait tant ton grand-frère dans ces choses-là, ça te sautait désormais aux yeux. Un monde complètement différent, inconnu, que tu mourrais d’envie de découvrir. Ce livre, tu l'avais lu en un mois. Tu n'y comprenais pas grand-chose, et pour chaque terme inconnu, tu étais allé chercher un autre bouquin qui pouvait te l'expliquer. Tu te découvrais toi aussi une passion pour ces matières incompréhensibles. Tu ne saurais pas dire pourquoi ça t’intéressait autant, mais tu passais désormais une grande partie de tes nuits à chercher à en apprendre plus, toujours plus. Dire combien du temps tu avais passé à étudier serait difficile. En une année, tu devais bien avoir travaillé deux fois plus que dans toute ta vie, si bien qu'au bout de ta troisième année au sein de l’internat, tu attirais l'attention de tous pour tes résultats remarquables. Tu avais envie de réussir, tu avais envie de découvrir toujours plus de choses, principalement en Chimie. Mais cela n’empêchait en rien un certain intérêt pour les mathématiques et la physique. Tes résultats ne représentaient certes pas grand-chose pour un collégien de ton âge, mais tu avais acquis un nombre de connaissances incroyable dans ce domaine si vaste. Tu comprenais parfaitement maintenant pourquoi William rêvait de devenir ingénieur en laboratoire et tu te le promettais, tu réaliserais ce rêve pour lui.

Voilà désormais un peu plus de trois ans que tu avais intégré l'internat. Les responsables restaient incrédules face à un tel changement. C'est vrai que tu n’étais plus du tout le même que celui qui avait intégré l’internat et que de la dernière place tu étais passé aux premières. Toi-même, parfois, tu ne te reconnaissais plus. Ce qui était sûr, c'est que tu étais devenu très sérieux, et plutôt froid dans ton attitude. Tu préférais rester distant de tout, tu ne voulais pas qu'on vienne te faire perdre ton temps. 14 ans, tu quittais l'internat, un diplôme d'excellence en poche, et on te renvoyait à Hanari. Tu avais revu tes parents pour la première fois depuis longtemps mais bizarrement, tu n'avais pas pensé à eux, et ils ne t'avaient pas manqué une seule seconde. Tu leur avais adressé de simple formalité à ton retour, et les échanges entre vous se faisaient rares. Chaque jour, tu passais par le cimetière où se trouvait ton frère. Tu en voulais à tes parents de ne pas t'avoir mis au courant et de l'avoir appris par un camarade de ton ainé. L'enterrement avait eu lieu sans toi. Et tu ne pouvais retenir cette haine envers ceux que tu te devais d'appeler « parents ».

Un jour, alors que tu te baladais dans Kyul à la recherche d’un possible appartement, il y avait eu ce garçon. Il n’avait pas l'air d'aller très bien. Tu le savais, tu le voyais. Tout simplement parce que l'air qu'il arborait t’était familier. Tu avais toi-même affiché un air de profond désespoir il y a un moment. Quand il était passé devant toi, c’était à peine s'il t'avait vu l'interpeller. C’était à peine s'il avait pris conscience de ton existence. Son cas t'intriguait alors tu l'avais suivi, jusqu’à ce qu’il entre dans un immeuble qui n’était décidément pas le sien. Jusqu’à ce qu’il en grimpe toutes les marches. Jusqu’à ce qu'il se penche au bord du vide alors que tu peinais à récupérer ton souffle, ta main fermement accrochée à la rambarde des escaliers. Et tu avais levé les yeux. Il était sérieux ?! Tu ne savais pas quoi faire. Tout s’enchaînait tellement rapidement dans ton esprit. Des questions, surtout. « Pourquoi ? » Puis soudainement une colère importante. « Pourquoi ?! » La vie lui était-elle si insupportable que ça ? Comment avait-il pu en arriver à ce stade de pensées à un si jeune âge. Tu en étais furieux. Tu avais attrapé sa main avant qu'il n'ose passer de l'autre côté et tu ne l'avais pas lâché une seule seconde des yeux, et ce pendant un certain moment, jusqu’à ce que tu lui proposes de parler. Tu l'avais fait se reculer du vide, le forçant à s'en asseoir le plus loin possible. Tu avais envie de t'énerver contre lui, de lui faire comprendre que la vie était précieuse et que jouer avec était la pire chose qu’il pouvait faire. Qu'il avait encore pleins de choses à vivre, qu'il était impensable quoi qu’il lui arrive qu'il y mette fin par ses propres moyens. Parce qu’à tes yeux c’était ce qu'on avait tous de plus précieux. Parce qu’à tes yeux, d'autres personnes aurait sûrement rêvé pouvoir vivre plus longtemps. Et toi le premier … Toi, tu aurais aimé que tu frère vive plus longtemps. Alors ce genre de personne te donnais la nausée rien que d'y penser. Mais tu n’avais rien dit … Du moins, pas comme tu aurais pensé et voulu lui dire. Vous aviez juste discuté … T'avais essayé de le rassurer, de le faire changer d'avis ... Et à ta grande surprise, tu l'avais laissé en bas de l’immeuble après lui avoir donné tes coordonnées.

Finalement, tu t’étais trouvé un petit appartement, bien assez grand pour toi qui y vivrait seul. Tu n’avais aucune envie de vivre avec tes parents, et de toute façon, tu venais de t’inscrire dans un lycée de la capitale aikoyangienne. Ils n’avaient pas leur mot à dire, et pour ne plus te voir non plus, avaient accepté de te le payer, chaque mois. Ce fut d’ailleurs un bon point pour toi, car la pension qu’ils t’envoyaient te suffisait largement. Pour une fois qu’ils faisaient quelque chose qui n’était pas contre toi … Tu entrais au lycée et tu avais l’impression de retourner dans un monde que tu avais autrefois quitté. Ça te faisait bizarre quand même. Passer d’une ambiance on ne peut plus stricte à un environnement beaucoup plus libre avait plutôt tendance à te déstabiliser. Point positif, tu ne connaissais personne et personne ne te connaissais. Alors tu avais pris ça comme un nouveau départ. Et tu l'avais revu. Vous étiez dans la même classe. Comment s’appelait-il déjà ? Jong Min ? Hong Min ? Yong Min ? Tu ne te rappelais même plus de son prénom, mais tu te souvenais parfaitement de lui. Il était venu te voir et toi qui ne t’étais jamais lié d’amitié avec quelqu’un depuis longtemps, étais un peu perdu. Vous discutiez, puis par moment, il arrivait même à te décrocher quelques petits sourires. Quelle fut ensuite ta surprise en le voyant débarquer au club de sciences – que tu t’étais empêché de rejoindre dès la rentrée. Alors lui aussi était intéressé par ça ? Ça leur faisait déjà un gros point commun en plus, et une nouvelle raison de le considérer comme un possible « ami ».

Tout allait bien, tu étais toujours aussi excellent en science, et plutôt bon pour le reste – même si les cours littéraires t'en faisaient voir de toutes les couleurs. Tu t'entendais bien avec certains camarades de classes, mais tu ne cherchais jamais à créer des liens bien trop important. Les filles du lycée te surnommaient même le « prince mystérieux ». Bizarre, tu ne pensais pas du tout ressembler à un prince, mais de nature les jeunes femmes t’étaient incompréhensibles. Il n’empêche que tu étais vraiment mignon, c’est vrai, et que tu avais la cote même en te faisant le plus distant possible. Que fallait-il faire pour que l'attention ne soit plus tournée vers toi ? C'est ce que tu demandais tous les jours.

Et le cauchemar recommençait.

Tu l'avais vu. Vu de tes yeux vu. Ce n’était pas possible autrement et ce visage avait à jamais été gravé dans ton esprit. Tu étais en première quand tu l'avais recroisé pour la première fois depuis 6 ans, mais tu le reconnaîtrais entre mille. Néanmoins l’espace d'un instant tu avais douté, tu t’étais dit que cela ne devrait être qu'un mirage. Jusqu’à ce que tu le recroises encore et encore. Il était à Kyul, et tes pires cauchemars que tu avais enfouis te sautaient à la figure. Tu en étais malade et tu n'en dormais plus. Que faisait l'assassin de ton frère en liberté ?! C’était un homme qui aurait dû croupir à vie derrière les barreaux ! Il était devant toi, au coin d'une rue, et tu l'avais attrapé. Tu l'avais fait se retourner vers toi et ta main gauche tenant fermement son col, tu devais bien lui avoir cassé le nez de l'autre. Tu l'avais fait se décaler dans une rue déserte et avait essayé de comprendre, de lui demander ce qu’il foutait dehors. Mais devant toi se trouvait un homme complètement perdu. Il ne semblait pas comprendre ce qui lui arrivait et tu l'avais lâché. C’était lui à n'en plus douter, mais il ne se souvenait de rien. Rien du tout. Comment était-ce possible … ? On se foutait de toi, ça ne pouvait être autre chose ! Mais non. Il fallait vraiment croire que cet homme vivait une autre vie. C'est à ce moment-là que tes souvenirs revenaient avec plus de clarté, ces personnes qui étaient venues chercher ton frère et son meurtrier étaient derrière tout ça, c’était sûr et certain.

Tu avais fait des recherches, passé beaucoup de temps à te questionner. Comment pouvait-on effacer de la sorte de tels accidents de la mémoire d’une personne. Quel était le but derrière tout ça. Existait-il une organisation secrète comme on pouvait en voir dans les films ? Puis soudain. Un déclic. Tu étais loin d’être lent de réflexion, et tu finis par faire le lien entre le taux de criminalité de l’île proche de 0, et le criminel amnésique. Il n'y avait pas d'autre possibilité, on faisait en sorte que ce taux ne bouge pas. Certes, c’était fait d'une manière complètement inconnue du jeune homme que tu étais, mais tu t’intéressais particulièrement à cette histoire. Si bien qu'un jour, peu de temps après tes dix huit ans, on était venu à toi. Tu ne savais s’ils avaient découvert ou non ton intérêt pour leurs affaires, mais ils s’intéressaient à toi. Tes capacités en chimie, ils voulaient que tu les mettes à leurs services. C'est là que tu avait tout compris, c'est là qu'on t'avait tout expliqué. Tu n'avais décidément jamais été si près de la vérité. Mais tu n'avais pas eu besoin d'en dire plus. Tu avais refusé de perdre du temps dans un laboratoire alors que tu avais un rêve à accomplir. Était-ce ton rêve ou le sien ? Peu importe, tu irais jusqu’au bout, et tu deviendrais ingénieur en laboratoire. Néanmoins, tu ne comptais pas laisser filer une telle offre, et on ne voulait pas non plus te laisser filer comme ça. Alors tu avais rejoint leurs rangs, feint suivre leur cause. Agent Of Aikoyangi. AOA. Pas très recherché comme titre, mais ça te convenait. Tu avais en horreur leur méthodes. Tout d'abord parce que personne ne méritait qu'on touche ainsi à sa mémoire et à ses souvenirs, et surtout … Parce que les criminels qui rejoignaient l’ile méritaient encore moins une seconde chance. C’était quoi cette histoire sérieusement. Donnait-on une seconde chance à leurs victimes ?! Non. Jamais. Les victimes n'avaient jamais le droit à une seconde chance.

Tu n'avais pas grand-chose à faire, juste des passages de temps en temps au quartier général, et on avait été clément avec toi au vu de la personne qu'on t’avait demandé de surveiller. Elle ne méritait aucune réelle attention et semblait même ne pas avoir besoin d’une surveillance H24. Alors de temps en temps tu t'en occupais, mais tu préférais toujours plus t’intéresser à tes études qui débutaient. Tu les faisais en compagnie de Yong Min. Maintenant tu n’oubliais plus son prénom, c’était un ami. Vous étiez ce qu'on pouvait considérer comme proche, mais à tes yeux tu ne distinguais pas cette différence entre votre relation et celle que tu avais avec tes autres camarades. Certes, tu l'avais hébergé quelques semaines avant qu’il ne trouve son propre appartement, mais sans plus.

Tu ne passais pas si souvent que ça au quartier général des AOA, peut-être était-ce là la principale raison du pourquoi tu ne l’avais pas croisé auparavant. La bouche légèrement entrouverte, tu fixais le jeune garçon face à toi. Alors comme ça … lui aussi il s’était laissé embarquer dans cette affaire .. ? Depuis quand, tu ne savais pas, mais tu pouvais cependant émettre certaines hypothèses en repensant à son léger changement de comportement. Il est vrai qu’il y a quelque temps, tu avais remarqué qu’une certaine distance entre toi et Yong Min s’agrandissait, sans que tu n’en connaisses la raison. Désormais, tu envisageais certaines réponses, mais s’il avait voulu s’éloigner, c’était son propre choix, et tu ne ferais jamais rien pour lui en empêcher. Seulement, tu ne t’attendais pas à ce lot d’informations sur sa propre vie ce soir-là, alors que vous vous étiez retrouvés autour d’un verre. Tu n’avais pas trop su comment réagir alors tu l’avais juste écouté t’avouer toutes ses choses qu’il semblait gardé pour lui depuis bien trop longtemps, gardant ton air neutre habituel. Au moins, tu t’étais rendu compte que vous aviez un point commun. Lui aussi pensait que les criminels n’avaient pas droit à une seconde chance, et inconsciemment, tu étais content de le savoir. Par la suite, tu avais été mis au courant de ses objectifs, du pourquoi il avait décidé de créer ce laboratoire seul chez lui – bien que ce ne soit pas l’idée du siècle de le faire dans un endroit aussi accessible d’accès – et tu n’avais encore une fois toi-même rien dit de tes propres intentions. En avais-tu seulement ?

Il était évident qu’il ne passerait pas inaperçu très longtemps à agir ainsi dans son coin, et tu ne fus en aucun cas surpris d’apprendre – alors que tu passais au QG – qu’on avait découvert ce qu’il cachait et qu’on lui faisait passer en ce moment même tout un interrogatoire. Tu avais confiance en quelque sorte en lui, et tu savais qu’il s’en sortirait comme un grand. Surtout, tu savais qu’ils en useraient contre lui. Ce sérum avait fini par lui être administré, sans que tu aies pu lui reparler une seule fois avant. Ça te faisait bizarre parce que depuis ce jour-là, vous passiez beaucoup de temps ensemble, à parler, ou même à juste être dans la même pièce. Sa présence t’était rassurante. On était venu à toi, qu’on savait dans la même université que lui, sans pourtant connaître exactement votre relation. Pour eux, vous n’étiez que des simples connaissances. Tu n’avais pas le choix – pour changer – et on te demandait non seulement de prendre sa place au sein même du laboratoire, mais aussi, on te chargeait de sa surveillance. Il est clair que ce n’était pas la meilleure des nouvelles qu’on pouvait t’annoncer, mais tu n’avais pas bronché un seul instant. Tu allais juste apprendre à gérer cette charge en plus. Tu avais déjà surmonté des épreuves bien plus difficile. Pour te faciliter la tâche, tu avais seulement imposé une chose : qu’on te laisse vivre avec celui que tu devais surveiller. Tu avais pris comme argument le fait que vivre aux côtés de celui que tu surveillerais te permettrait de mieux en cerner le caractère et ce qu’il pourrait éventuellement cacher, manigancer, ou encore tout autre chose complètement bidon que tu sortais pour qu’ils se laissent berner. Et ils avaient fini par accepter.

C’était rare que tu laisses transparaître tes émotions, mais tu n’avais pas pu retenir cet air surpris quand il était sorti de la chambre qu’on lui avait attribué dans ce nouvel appartement, et qu’il t’avait sorti qu’il se souvenait de tout. Yong Min n’avait perdu aucun de ses souvenirs et il s’agissait là d’un détail on ne peut plus important à tes yeux. S’il pouvait se souvenir, cela signifiait que d’autres criminels eux aussi pouvaient se rappeler de leurs méfaits passés, et désormais, tu ne pouvais plus t’enlever cela de l’esprit. Tu ne pouvais pas passer outre ces informations qui montaient à ton cerveau. Tous ces meurtriers en liberté … C’était trop pour toi. Tu refusais qu’une telle chose puisse continuer et désormais, tu t’étais fixer un objectif. Etudier chaque cas des criminels ayant reçu le sérum, et travailler sur ce dernier comme avait pu le faire Yong Min auparavant. Tu te le promettais. Non seulement tu deviendrais ingénieur en laboratoire – parce que tu savais clairement en avoir les capacités -  mais tu ferais éclater au grand jour ce terrible secret que gardait Aikoyangi.

Derrière l'écran
icon

E PASSE TOUJOURS DU COTE OBSCUR DE LA FORCE.
DARK VADOR POWA.
BTW J'suis un boulet.

© boulet

avatar
Avatar : Yeo Chang Gu
Qui es-tu ? :
Né à Hanari en Février 2035 d'origine anglaise et aikoyangienne, Alexander n'était pas attendu. Il avait un grand frère de 8 ans son ainé, passionné de Chimie. Ses parents ont toujours préféré son grand-frère à lui, l'image même de l'enfant parfait. William (de son prénom), a quant à lui toujours privilégié son petit frère qu'il aimait plus que tout au monde.

A ses 10 ans, alors qu'il revenait de course avec son frère, ce dernier s'est fait tiré dessus par un inconnu. Caché derrière une caisse, il a pu assister à cette scène où plusieurs personnes, qui étaient loin de ressembler à des policiers, avait attrapé le meurtrier de William. Il n'a jamais eu plus d'information au sujet de son frère et de son meurtre.



Alexander s'était renfermé sur lui-même, restant silencieux tout le temps, et ses résultats scolaires ne cessaient de régresser (déjà qu'ils étaient très bas) - ce qui engendra un décrochage scolaire. Le psy qu'il consultait mettait ça sur le choc de la mort de son frère. Seulement, personne ne savait qu'il avait assisté en direct à son meurtre.

C'est pourquoi ses parents avaient ensuite décidé de l'envoyer à Londres, où sa famille maternelle vivait. Mais c'est finalement dans un grand internat très stricte qu'il a fait sa rentrée de fin de 1ère année de collège. (Sa famille maternelle descendant directement d'une grande famille bourgeoise britannique). Alex n'arrivait pas à suivre le rythme, son niveau scolaire était tel qu'il était le dernier de tout l'établissement.

Xander, pressé de quitter cet endroit, passait le peu de son temps libre à rattraper son retard à la bibliothèque, et c'est ainsi qu'il s'est découvert - en tombant sur un livre de physique/chimie - une passion comme William pour toutes ces choses scientifiques. Il a par la suite lu tellement de livre sur le sujet et énormément travaillé, pour pouvoir accomplir le rêve de William à sa place (rentrer dans l'Université de Kyul pour devenir scientifique).



A force de travailler, il avait réussi à remonter dans les premières places. Il a quitté l'internat à ses 14 ans, avec déjà énormément de connaissance en science. On ne peut plus mature, il avait refusé de revoir ses parents, et a décidé de s’installer à Kyul (quand même financé par ses parents.). Il a un jour recroisé le meurtrier de son frère qui semblait ne se rappeler de rien, et a donc fait des recherches sur le pourquoi du comment on pouvait effacer ainsi la mémoire. (pendant 2 ans).

Ce n'est que peu de temps après ses 18 ans qu'on est venu le voir pour le recruter en tant qu'AOA, alors qu'il commençait ses études en Chimie. Il n'a pas pu refuser, lui même à la recherche de la vérité derrière tout ça. Seulement, personne ne sait, sauf Yong Min, qu'il est tout simplement contre tout ça, et que donner une seconde chance aux criminels l'insupporte.

Les fifiches : HistoryRelationShipMobile Phone
Messages : 201
Date d'inscription : 03/01/2017
AOA - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cho Alexander ⬟ You're my universe, universe Mar 3 Jan - 21:46

Encore un nouveau petit membre heart bienvenue parmi nous, Alexander !

Bonne continuation pour la rédaction de ta fiche et au plaisir de te croiser sur RY Poney


Die tomorrow
All this time, we only tried to find a way to runaway. Now everything must change. What if we could all just die tomorrow? When everything you see is a lie, all you have to do is close your eyes, listen to the voice inside cause our hearts must stay alive. It's time now.
avatar
Avatar : David Masato Hayakawa (Masato ; coldrain).
Qui es-tu ? : 金子グレゴリー Greg, 30 ans, japonais et américain.
❅ Postier, il est plutôt souriant bien qu'inconstant dans le fond.
❅ A des maux de tête depuis quelques semaines sans comprendre pourquoi.
❅ Il a tué le meurtrier de sa famille avant d'arriver ici et de tout oublier.
❅ Il était chanteur dans son propre groupe de musique, "Falling Down", avant. Et drogué, aussi.
❅ A retrouvé deux souvenirs qu'il essaie de noyer dans l'alcool car il ne comprend pas.
Les fifiches : Histoire
Relations
Fiche personnage
Messages : 540
Date d'inscription : 19/10/2016
Wasure - Level 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cho Alexander ⬟ You're my universe, universe Mar 3 Jan - 21:50

Bienvenue

Bon courage pour continuer ta fiche heart



       
    I screamed… until my voice died out, for it to reach that place where light shines. I screamed… until my throat burned and I could escape from this lightless place... Weighing heavily on me are nothing but anxiety and the feeling of dismay. I gradually lose knowledge of who I am and where I’m from.I have thought over and over that it would be better if I died… ©endlesslove
avatar
Avatar : Kim Min Seok (XiuMin) [EXO]
Qui es-tu ? : Il a tué sous le coup de la colère un ancien camarade de classe qui avait agressé sexuellement sa petite sœur • Il aurait préféré oublier à tout jamais le crime qu’il a commis et qui ne cesse de le hanter • Même si sa famille ne se souvient désormais plus de lui, il est persuadé que c’est mieux ainsi car ils n’ont pas à subir sa faute et à être considérés comme les proches d’un criminel • L'unique souvenir qui lui reste de sa famille est un bracelet offert par sa sœur, qu'il garde précieusement attaché à son poignet • Les enfants sont les seuls êtres qui parviennent à le convaincre qu’il n’est pas un monstre
Les fifiches : PrésentationFiche de liensFiche personnageJournal RP
Messages : 848
Date d'inscription : 17/09/2016
Memoria
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cho Alexander ⬟ You're my universe, universe Mar 3 Jan - 21:57

darkiiie, bienvenue ici hâte de voir ce que vous allez faire avec vos bonhommes **
fighting pour ta fiche ♥




moon child ☽
« c'est sacré, un amour d'enfance, rien ne peut vous l'enlever. Ça reste là, ancré au fond de vous. Qu'un souvenir le libère et il remonte à la surface, même avec les ailes brisées »
avatar
Avatar : jennie (blackpink)
Qui es-tu ? :


tu as perdu ses parents dans un crash d’avion quand tu avais huit ans ♄ tes grands-parents ont eu ta garde après le décès de tes parents ♄ tu t’es complètement renfermée sur toi-même, jalousant tous les autres enfants qui avais encore leur famille complète ♄ tu as passé tes années au collège seule ♄ au lycée tu tombes amoureuse de ton professeur principal ♄ tu récoltes alors un tas d’information sur lui, le suivant un peu partout ♄ tu commences à entretenir une relation sérieuse avec lui après l’avoir croiser « par hasard » pendant les vacances d’été ♄ vous filiez un amour parfait, malgré que tu commences à devenir de plus en plus jalouse et possessive ♄ celui qui t’avais redonné goût à la vie t’abandonna du jours au lendemain, mettant fin à votre histoire d’amour interdit ♄ tu l’as très mal vécu, tu en as été dévasté longtemps ♄



quelque mois après la rupture, tu reçois un carton d’invitation à un mariage : celui de ton professeur ♄ tu veux faire l’effort de t’y rendre, cela t’aidera peut-être à faire une croix sur lui ♄ mais la vue de cet homme avec une autre t’insupporte, et la cérémonie tourne au cauchemar ♄ tu t’es jetée sur lui pour l’étrangler, tu lui as ôté la vie ♄ tu as été incarcérée et envoyée sur aikoyangi ♄ tu es arrivée sur aikoyangi il y a trois ans, mais avec tes nouveaux souvenir, tu y vis depuis six ans ♄ tu es en couple avec min hyun su depuis six années aussi (en réalité trois) ♄ vous êtes arrivée ensemble sur l’île, il a été décider de vous mettre des souvenirs en commun ♄ tu étudies le marketing à l’université de kona ♄ tu as récemment emménager chez yunah, ton bébé d’amour ♄



♥:
 

Les fifiches : tragic storysocial circlecontact
Messages : 230
Date d'inscription : 30/12/2016
Wasure
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cho Alexander ⬟ You're my universe, universe Mar 3 Jan - 21:59

Alors déjà bienvenue, j'oublie toujours de le dire alors je le dis ...
Bienvenue dans la petite mais très aimante famille Remember you !

Je suis déjà super heureuse de voir un petit chou débarqué encore plus en sachant qu'il est A.O.A (ah le manque d'effectif dans la fonction public !), mais je suis d'autant plus contente de voir un petit bout de chou A.O.A porté un prénom étranger ! ça donne un côté multiculturel /sort Je ne connais pas encore le groupe mais tu m'as donné envie de me renseigner sur eux !

J'ai hâte de lire la suite de ta fiche !
Courage ! Fighting !




Minacroyable !
© Joy
avatar
Avatar : Kim JaeKyung [ex-Rainbow]
Qui es-tu ? :
田中 みな
Tanaka Mina
(21 ans)


Mina, c'est la fille du maire de Kyul, mais ce serait trop simple de la résumer par ce simple lien de filiation. Cette charmante jeune femme a su s'imposer dans la vie locale de Kyul comme la peste la plus insupportable de l'île. Elle ne reculera devant rien pour mettre la misère à ses adversaires. Vous l'aurez compris. Elle tient de son père.


Lors d'une sortie involontaire en forêt, elle a trouver une étrange carte. Ce bout de plastique éveilla des suspicions mais ce ne fut rien comparés à la suite. Pour Noël, voulant faire une surprise à son père, elle partit l'attendre dans son bureau. Elle y trouva une salle caché rempli de coupures de presses sur des criminels japonais et coréens. Le doute n'était plus possible. Il se passait des choses étranges sur l'île et Mina sera la première à le découvrir.


Yong Min, Yukari, Gerg', Taehyung, Sun Hae et même l'inconnu qu'elle insulte par SMS peuvent aller se rhabiller. Mina va les remettre à leur place. Bon, pour l'instant, il faudrait déjà qu'elle sorte de sa chambre d'hôpital.


ღ Mina vous remercie d'avoir lu ces quelques lignes ღ

Les fifiches : présentationfiche de liencellphoneJournal de RPFiche de personnage
+amv trouvé sur Utube + une autre
Messages : 541
Date d'inscription : 24/08/2016
Civilis - Level 5
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cho Alexander ⬟ You're my universe, universe Mer 4 Jan - 6:13

Je connais pas ton avatar mais il m'a l'air bien agréable à regarder dis donc *.*
Bienvenue ici et bon courage pour ta fiche, en tout cas!


Fall into me, fresh and sweet
Curiosity spreads on my lips. Throw away this boredom, no need to hesitate anymore. Dreams become new faces filled with nervous, fluttering feelings. Be courageous, be all right, I taste of honey. Come closer, be all right. This strange feeling, enjoy it, be all right × by lizzou.
avatar
Avatar : Kim Hyo Jeong (Hyorin)
Qui es-tu ? : Câline ❅ Bosseuse ❅ Tactile ❅ Têtue ❅ Souriante ❅ Perfectionniste ❅ Timide ❅ Silencieuse ❅ Discrète

Elle a tué trois hommes pour venger son ex-petite-amie et ne l'a jamais regretté, même lorsque la police l'a arrêtée et qu'elle est allée en prison, le souvenir de ces meurtres a été remplacé par une tentative de suicide ❅ Elle avait un frère jumeau (Hae Joon), mort de leucémie lorsqu'elle avait neuf ans, elle ne s'est jamais vraiment remis de son décès et il lui manque encore énormément ❅ Le sérum lui a fait oublié son homosexualité et le fait qu'elle a été, à une époque, proche de son père ❅ Elle pense ne jamais avoir eu de petite-amie ou petit-ami ❅ Elle enseigne la littérature à mi-temps au lycée et est serveuse le reste du temps mais espère pouvoir bientôt arrêter ce deuxième boulot ❅ Elle vit avec deux chats : Lino (♀) et Simba (♂) ❅ Elle a honte de son passé et le fuit, priant pour qu'il ne la rattrape pas ❅ Elle n'a plus du tout de contact avec ses parents, surtout sa mère qui l'a effacée de sa vie en se remariant, quant au père, Hae Ri pense avoir déménagé sans lui laisser d'adresse, en réalité, il ne sait rien de ce qui est arrivé à sa fille
Les fifiches : Mon histoire est consultable, tout comme mes liens et vous pouvez me téléphoner si nécessaire. Enfin, vous pouvez voir comment avance ma vie ici et mes travaux .
Sache aussi que j'attends une belle Lee Sun Hee
Messages : 212
Date d'inscription : 01/11/2016
Wasure - Level 2 - Modérateur
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cho Alexander ⬟ You're my universe, universe Mer 4 Jan - 17:58

Mains en l'air, sur la tête, aux épaules et en avant.

Rebienvenue ~ ah ça



   
Decalcomanie
I can't control my self junbihaesseo neol wihae P!A
Spoiler:
 
avatar
Avatar : Quelqu'un ~ (edit Sun Hae : vas-y c'est de la torture morale là de pas savoir qui tu prends tu te rends compte ? /pan/) (edit Min Sook : moi je saiiiiis peut-être) (edit Sun Hae : Vas-y raboule l'indice) (edit Min Sook : ce sera un avatar asiatique et une fille 8D) (edit Sun Hae : GENRE. ... u.u A part ça chère Heaven, bienvenue ♥ !) (edit Min Sook : moi aussi je t'aime Sunnie (a) ... Bienvenue ♥ 8D)
Qui es-tu ? : Je suis qui je suis ~ ♡

☆Orpheline☆ Maladroite☆ Tête en l'air ☆ Sensible☆ Obéissante☆ Attachante☆ Pétillante☆ Innocente☆ Naïve☆


☆le 22 décembre n'est pas ma vraie date de naissance juste la date de ma trouvaille☆ Je n'ai jamais mis les pieds dans une école☆Mon patron m'a vendue à un méchant monsieur èé☆D'ailleurs ce monsieur dit que je suis adorablement drôle☆ Mais que je suis trop calme☆ Je ne sais pas lire ☆

☆Je suis Iron girl☆ Ou alors un carapuce☆Mon meilleur ami est justement carapuce☆
Les fifiches : My name is Choi Heaven or JeeHooLet go my friends


Messages : 91
Date d'inscription : 18/12/2016
Civilis
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cho Alexander ⬟ You're my universe, universe Jeu 5 Jan - 16:00

Merci à tous. heart

Mikan : Love U heart

Mina : N'est-ce pas ! Il faut recruter plus d'AOA, il est parti en vacances ton père ou ... ? Pour Pentagon, vraiment, j'aurai pas un avis très objectif mais vraiment ils valent le détour à 200%. omg

Heaven : ... Je plaide non coupable votre honneur.




You're my world
That’s the only thing that remains - The moment we faced the edge of despair - Behind the late regrets - Only traces remain like ash - Protect you, don’t ever let me go - Even if the world turns against you - You are my universe universe - I can be your pentagon - You and I.
byfantasy
avatar
Avatar : Yeo Chang Gu
Qui es-tu ? :
Né à Hanari en Février 2035 d'origine anglaise et aikoyangienne, Alexander n'était pas attendu. Il avait un grand frère de 8 ans son ainé, passionné de Chimie. Ses parents ont toujours préféré son grand-frère à lui, l'image même de l'enfant parfait. William (de son prénom), a quant à lui toujours privilégié son petit frère qu'il aimait plus que tout au monde.

A ses 10 ans, alors qu'il revenait de course avec son frère, ce dernier s'est fait tiré dessus par un inconnu. Caché derrière une caisse, il a pu assister à cette scène où plusieurs personnes, qui étaient loin de ressembler à des policiers, avait attrapé le meurtrier de William. Il n'a jamais eu plus d'information au sujet de son frère et de son meurtre.



Alexander s'était renfermé sur lui-même, restant silencieux tout le temps, et ses résultats scolaires ne cessaient de régresser (déjà qu'ils étaient très bas) - ce qui engendra un décrochage scolaire. Le psy qu'il consultait mettait ça sur le choc de la mort de son frère. Seulement, personne ne savait qu'il avait assisté en direct à son meurtre.

C'est pourquoi ses parents avaient ensuite décidé de l'envoyer à Londres, où sa famille maternelle vivait. Mais c'est finalement dans un grand internat très stricte qu'il a fait sa rentrée de fin de 1ère année de collège. (Sa famille maternelle descendant directement d'une grande famille bourgeoise britannique). Alex n'arrivait pas à suivre le rythme, son niveau scolaire était tel qu'il était le dernier de tout l'établissement.

Xander, pressé de quitter cet endroit, passait le peu de son temps libre à rattraper son retard à la bibliothèque, et c'est ainsi qu'il s'est découvert - en tombant sur un livre de physique/chimie - une passion comme William pour toutes ces choses scientifiques. Il a par la suite lu tellement de livre sur le sujet et énormément travaillé, pour pouvoir accomplir le rêve de William à sa place (rentrer dans l'Université de Kyul pour devenir scientifique).



A force de travailler, il avait réussi à remonter dans les premières places. Il a quitté l'internat à ses 14 ans, avec déjà énormément de connaissance en science. On ne peut plus mature, il avait refusé de revoir ses parents, et a décidé de s’installer à Kyul (quand même financé par ses parents.). Il a un jour recroisé le meurtrier de son frère qui semblait ne se rappeler de rien, et a donc fait des recherches sur le pourquoi du comment on pouvait effacer ainsi la mémoire. (pendant 2 ans).

Ce n'est que peu de temps après ses 18 ans qu'on est venu le voir pour le recruter en tant qu'AOA, alors qu'il commençait ses études en Chimie. Il n'a pas pu refuser, lui même à la recherche de la vérité derrière tout ça. Seulement, personne ne sait, sauf Yong Min, qu'il est tout simplement contre tout ça, et que donner une seconde chance aux criminels l'insupporte.

Les fifiches : HistoryRelationShipMobile Phone
Messages : 201
Date d'inscription : 03/01/2017
AOA - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cho Alexander ⬟ You're my universe, universe Jeu 5 Jan - 16:12

Ce sont les Pentagon les coupables

afufu ~ :
 


Can you feel it?
La solitude, la peur te sont bien connus mais aujourd'hui c'est à ses côtés que tu marches. C'est à ses côtés que tu aperçois un semblant de bonheur  ▬ ©bat'phanie.
avatar
Avatar : Yang Hong Seok
Les fifiches : My StoryLiensJournal rpCellphone
Messages : 228
Date d'inscription : 03/01/2017
Memoria - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cho Alexander ⬟ You're my universe, universe Jeu 5 Jan - 16:52

boude




You're my world
That’s the only thing that remains - The moment we faced the edge of despair - Behind the late regrets - Only traces remain like ash - Protect you, don’t ever let me go - Even if the world turns against you - You are my universe universe - I can be your pentagon - You and I.
byfantasy
avatar
Avatar : Yeo Chang Gu
Qui es-tu ? :
Né à Hanari en Février 2035 d'origine anglaise et aikoyangienne, Alexander n'était pas attendu. Il avait un grand frère de 8 ans son ainé, passionné de Chimie. Ses parents ont toujours préféré son grand-frère à lui, l'image même de l'enfant parfait. William (de son prénom), a quant à lui toujours privilégié son petit frère qu'il aimait plus que tout au monde.

A ses 10 ans, alors qu'il revenait de course avec son frère, ce dernier s'est fait tiré dessus par un inconnu. Caché derrière une caisse, il a pu assister à cette scène où plusieurs personnes, qui étaient loin de ressembler à des policiers, avait attrapé le meurtrier de William. Il n'a jamais eu plus d'information au sujet de son frère et de son meurtre.



Alexander s'était renfermé sur lui-même, restant silencieux tout le temps, et ses résultats scolaires ne cessaient de régresser (déjà qu'ils étaient très bas) - ce qui engendra un décrochage scolaire. Le psy qu'il consultait mettait ça sur le choc de la mort de son frère. Seulement, personne ne savait qu'il avait assisté en direct à son meurtre.

C'est pourquoi ses parents avaient ensuite décidé de l'envoyer à Londres, où sa famille maternelle vivait. Mais c'est finalement dans un grand internat très stricte qu'il a fait sa rentrée de fin de 1ère année de collège. (Sa famille maternelle descendant directement d'une grande famille bourgeoise britannique). Alex n'arrivait pas à suivre le rythme, son niveau scolaire était tel qu'il était le dernier de tout l'établissement.

Xander, pressé de quitter cet endroit, passait le peu de son temps libre à rattraper son retard à la bibliothèque, et c'est ainsi qu'il s'est découvert - en tombant sur un livre de physique/chimie - une passion comme William pour toutes ces choses scientifiques. Il a par la suite lu tellement de livre sur le sujet et énormément travaillé, pour pouvoir accomplir le rêve de William à sa place (rentrer dans l'Université de Kyul pour devenir scientifique).



A force de travailler, il avait réussi à remonter dans les premières places. Il a quitté l'internat à ses 14 ans, avec déjà énormément de connaissance en science. On ne peut plus mature, il avait refusé de revoir ses parents, et a décidé de s’installer à Kyul (quand même financé par ses parents.). Il a un jour recroisé le meurtrier de son frère qui semblait ne se rappeler de rien, et a donc fait des recherches sur le pourquoi du comment on pouvait effacer ainsi la mémoire. (pendant 2 ans).

Ce n'est que peu de temps après ses 18 ans qu'on est venu le voir pour le recruter en tant qu'AOA, alors qu'il commençait ses études en Chimie. Il n'a pas pu refuser, lui même à la recherche de la vérité derrière tout ça. Seulement, personne ne sait, sauf Yong Min, qu'il est tout simplement contre tout ça, et que donner une seconde chance aux criminels l'insupporte.

Les fifiches : HistoryRelationShipMobile Phone
Messages : 201
Date d'inscription : 03/01/2017
AOA - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cho Alexander ⬟ You're my universe, universe Ven 13 Jan - 17:59

Je demande un petit délai pour cette perfection ;w;. heart
avatar
Avatar : Lalisa Manoban
Les fifiches : Mon histoireMa fiche de liens • Et .. J'ai pas de téléphone pour le moment ~
Messages : 433
Date d'inscription : 22/08/2016
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cho Alexander ⬟ You're my universe, universe Ven 13 Jan - 18:08

Jusqu'au 21 ça irait ? heart


Read  in my mind
like you read a book
Because I never say what I think ▬ ©bat'phanie.
avatar
Avatar : Park Chae Yeong aka Sweetie Rosé [Blackpink]
Qui es-tu ? :

Elle est étudiante en lettres.


Les fifiches : PrésentationLiensJournal rpTéléphone
Messages : 380
Date d'inscription : 26/09/2016
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cho Alexander ⬟ You're my universe, universe Ven 13 Jan - 18:40

J'ai ma semaine de partiel mais je vais essayer sad



As if it’s the last night
As if there’s no tomorrow


avatar
Avatar : Lalisa Manoban
Les fifiches : Mon histoireMa fiche de liens • Et .. J'ai pas de téléphone pour le moment ~
Messages : 433
Date d'inscription : 22/08/2016
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cho Alexander ⬟ You're my universe, universe Ven 13 Jan - 18:41

Ah oui c'est vrai think
Le 25 ça irait ou plus le 28 ? heart


Read  in my mind
like you read a book
Because I never say what I think ▬ ©bat'phanie.
avatar
Avatar : Park Chae Yeong aka Sweetie Rosé [Blackpink]
Qui es-tu ? :

Elle est étudiante en lettres.


Les fifiches : PrésentationLiensJournal rpTéléphone
Messages : 380
Date d'inscription : 26/09/2016
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cho Alexander ⬟ You're my universe, universe Ven 13 Jan - 18:44

En vrai je demande un délai mais au pire, je vais essayer de la faire ce soir /meurt/. Et on verra ensuite heart. Dans tous les cas je vais la finir cette fiche donc ... /pan/



As if it’s the last night
As if there’s no tomorrow


avatar
Avatar : Lalisa Manoban
Les fifiches : Mon histoireMa fiche de liens • Et .. J'ai pas de téléphone pour le moment ~
Messages : 433
Date d'inscription : 22/08/2016
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cho Alexander ⬟ You're my universe, universe

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Cho Alexander ⬟ You're my universe, universe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]
» WRESTLING UNIVERSE
» ✝ I'M JUST HAVING AN ALLERGIC REACTION TO THE UNIVERSE.
» DC Universe : LE nouveau MMORPG ?
» DC Universe online

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: Administration :: Les habitants de l'île :: Les admis :: A.O.A-