AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en septembre 2057 sur le forum heart
La MAJ 5 du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en septembre, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !

Partagez| .

A birthday party with a sudden end ? || Ft YonXander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: A birthday party with a sudden end ? || Ft YonXander Dim 26 Fév - 12:48


A birthday party with a sudden end ?


Depuis quelques heures la cuisine était une sorte de chantier organisé où tu t’activais à faire un repas d’anniversaire. Pas grand-chose, cela dit, c’était simplement des tonkatsu avec du riz, des légumes ainsi qu’une sauce puis, bien évidemment, il y aurait un gâteau au chocolat avec de la crème chantilly en dessert. Bizarrement, même si vous n’en aviez pas reparlé de cette nuit où tu l’avais embrassé, tu ne pouvais pas t’empêcher d’y songer, ne comprenant pas ce qui t’avais pris. Un soupir quitta tes lèvres et tu secouas la tête pour éviter d’y penser et, de toute façon, ce que tu avais à faire ne te permettait pas d’être ailleurs.
Lorsque le téléphone sonna, tu pestas quelques secondes avant d’attraper le portable que tu coinças entre l’oreille et l’épaule. Tu retins une quelconque remarque envers la personne à l’autre bout du fil parce que c’était ta journée de congé et, comme d’habitude, on t’appelait pour savoir ce qu’il fallait faire. Comment ils faisaient avant sérieusement ? Calmement, tu répondis à leurs questions tout en continuant à faire ce que tu avais à faire puis tu raccrochas avant de poser ton téléphone.

Les préparations sur le feu, tu t’empressas de mettre la table et sortis même une bouteille de vin pour l’occasion. Ce n’était pas quelque chose dont tu étais friand mais tu savais quand même apprécier ce genre de chose, surtout que ça ne pourrait faire qu’améliorer le plat. Une fois cela fait, tu vérifias que rien ne brûlait et Alexander rentra juste à temps pour manger mais, bien entendu, tu avais le temps avant d’aller le voir pour lui souhaiter non seulement un bon retour mais aussi un bon anniversaire. Ton colocataire était la seule personne dont tu retenais la date d’anniversaire, c’était la personne la plus importante à tes yeux…

« Bon retour, dis-tu une fois à hauteur de l’autre jeune homme. Et joyeux anniversaire ! Je sais que, pour toi, c’est simplement un jour comme les autres mais pour moi, je pense que c’est un jour assez important. »

Hors de question de lui dire que, pour l’occasion, tu avais pris ta journée. Tu avais un peu trop de fierté pour cela. Après lui avoir esquissé un sourire et lui avoir fait signe de te suivre tu lui tournas le dos pour prendre la direction de la cuisine mais, au bout de quelques pas tu t’arrêtas puis fis demi-tour avant de rejoindre Alexander que tu serras dans tes bras quelques instants, le cœur battant un peu plus vite que précédemment.

« Joyeux anniversaire Alexander, répétas-tu doucement avant de te décaler avec un sourire. »

Par la suite tu le lâchas puis, inconsciemment, tu lui pris la main pour aller dans la cuisine où la table était mise alors que le diner cuisait toujours. Ne te rendant toujours pas compte de sa main dans la tienne, tu désignas la table avec ton bras libre avant de te tourner vers ton colocataire.

« Je n’ai pas fait quelque chose d’exceptionnel mais j’espère que ça t’ira quand même. »

La réponse, tu l’avais déjà parce que t’avais bien compris que tant que c’était comestible, ça lui allait mais, malgré tout, tu te faisais toujours en sorte de lui préparer quelque chose de bon quand tu le pouvais.


Can you feel it?
La solitude, la peur te sont bien connus mais aujourd'hui c'est à ses côtés que tu marches. C'est à ses côtés que tu aperçois un semblant de bonheur  ▬ ©bat'phanie.
avatar
Avatar : Yang Hong Seok
Les fifiches : My StoryLiensJournal rpCellphone
Messages : 245
Date d'inscription : 03/01/2017
Memoria - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A birthday party with a sudden end ? || Ft YonXander Sam 4 Mar - 17:02


A birthday party with a sudden end ?


Tes mains profondément enfouies dans tes poches, tu rentrais chez toi, pensif. Cela faisait plusieurs jours - 3 exactement - que ton esprit était en pleine réflexion. Tu aurais pu, certes, passer ton temps à repenser à cette soirée - du moins, cette nuit - durant laquelle, insomniaque, Yong Min t'avait embrassé. Mais c'était un tout autre sujet qui te préoccupait. Les petits incidents de tous les jours n'avait jamais engendré de blessés, et encore moins de mort - ou alors, lorsque c'était le cas, le maire se chargeait de tout camoufler aux yeux des autres habitants. Après tout, l'île avait son taux de criminalité quasi nul à préserver. Un incident de ce genre était donc bien regrettable, en plus d'être on ne peut plus surprenant. Comme la plus grande majorité des Agents, tu avais reçu cette note. Qu'il s'agisse ou non d'un supérieur, tu t'en fichais, car tu avais à peine prêté attention au morceau de papier que tu avais juste glissé dans ton livre de maths. Cependant, une fois arrivé à l'Université, tu l'avais lu de travers, avant de t'y pencher sérieusement, décontenancé par son contenu. Et depuis, tu cherchais bon nombre d'explications à cela.

En rentrant, ton sac sur le dos, tu avais fini par rater ton bus, entamant automatiquement le chemin de retour à pied. Cela te laisserait un peu plus de temps encore pour te perdre dans tes pensées. Après avoir marché une bonne vingtaine de minutes, tu étais arrivé. Tu avais sorti tes clés et en avait fait tourner une dans la serrure de votre appartement. Tiens, un détail retint ton attention et t’arrêta dans ton mouvement. Tu n’avais eu besoin que de tourner une seule fois la clé pour que la porte ne daigne bien s’ouvrir ; tu en conclus que Yong Min devait surement être rentré plus tôt que d’habitude. Une fois entré, tu déposas ton sac dans un coin, de sorte à ne pas gêner le passage, ainsi que ta veste sur le porte manteau. Il faisait vraiment meilleur à l’intérieur qu’à l’extérieur, ce qui te fit ouvrir légèrement ta chemise, déboutonnant ainsi les deux premiers boutons de cette dernière alors que ton colocataire venait à toi pour te souhaiter bon retour, ainsi qu’une seconde chose ...

« Ah ? » Tu avais penché la tête sur le côté. Alors comme ça, on était le quinze février ? Déjà ? Ta tête se pencha du côté opposé alors que tu haussais un sourcil, cherchant du regard le calendrier. Ah bah oui, effectivement, on était bel et bien le 15 février, Yong Min avait raison, c’était ton anniversaire. Un autre point qu’il pouvait marquer, c’était qu’à tes yeux, il s’agissait d’un jour comme un autre. La preuve était là, tu avais complètement oublié l’évènement de ce jour. Cela pourrait peut-être expliquer les quelques appels que tu avais reçu ‘sans raison’ aujourd’hui, et auxquels tu n’avais pas répondu, ta messagerie se trouvant fort utile pour ce genre de chose.

Le visage de nouveau neutre, tu avais remercié ton ami, par pure politesse. Quel était l’intérêt de fêter son anniversaire … Ce n’était pas quelque chose d’extraordinaire, et encore moins un âge marquant que de fêter ses 22 ans. Aussi, tu ne comprenais pas pourquoi le tien pouvait passer comme important aux yeux du jeune coréen. Ce dernier était à peine reparti qu’il fit demi-tour vers toi, sans te laisser le temps de réaliser qu’il venait de te prendre dans ses bras. N’ayant jamais éprouvé le besoin d’une telle preuve d’affection, tu ne réagissais que trop peu quand cela arrivait. Cette fois ne faisait pas coutume et tu avais juste laisser Yong Min te serrer doucement, sans rien dire, ni faire. Puis il avait attrapé ta main, te tirant à sa suite jusque dans la cuisine où tu pouvais désormais découvrir que la table avait déjà été mise et qu’un repas semblait cuire. Tu ne savais pas du tout quelle réaction avoir, mais l’intention derrière tout ça ne pouvait cependant que te faire plaisir. « Tu n’avais pas besoin de faire tout ça, tu sais ? » Tu avais tourné la tête vers le jeune homme, utilisant relevant ta main – toujours dans la sienne – vers ta tête pour remettre à l’aide de ton doigt tes cheveux correctement. « Mais dis-moi, tu es rentré à quelle heure pour tout préparer ? Tu ne finissais pas plus tard, normalement, aujourd’hui ? »





You're my world
That’s the only thing that remains - The moment we faced the edge of despair - Behind the late regrets - Only traces remain like ash - Protect you, don’t ever let me go - Even if the world turns against you - You are my universe universe - I can be your pentagon - You and I.
byfantasy
avatar
Avatar : Yeo Chang Gu
Qui es-tu ? :
Né à Hanari en Février 2035 d'origine anglaise et aikoyangienne, Alexander n'était pas attendu. Il avait un grand frère de 8 ans son ainé, passionné de Chimie. Ses parents ont toujours préféré son grand-frère à lui, l'image même de l'enfant parfait. William (de son prénom), a quant à lui toujours privilégié son petit frère qu'il aimait plus que tout au monde.

A ses 10 ans, alors qu'il revenait de course avec son frère, ce dernier s'est fait tiré dessus par un inconnu. Caché derrière une caisse, il a pu assister à cette scène où plusieurs personnes, qui étaient loin de ressembler à des policiers, avait attrapé le meurtrier de William. Il n'a jamais eu plus d'information au sujet de son frère et de son meurtre.



Alexander s'était renfermé sur lui-même, restant silencieux tout le temps, et ses résultats scolaires ne cessaient de régresser (déjà qu'ils étaient très bas) - ce qui engendra un décrochage scolaire. Le psy qu'il consultait mettait ça sur le choc de la mort de son frère. Seulement, personne ne savait qu'il avait assisté en direct à son meurtre.

C'est pourquoi ses parents avaient ensuite décidé de l'envoyer à Londres, où sa famille maternelle vivait. Mais c'est finalement dans un grand internat très stricte qu'il a fait sa rentrée de fin de 1ère année de collège. (Sa famille maternelle descendant directement d'une grande famille bourgeoise britannique). Alex n'arrivait pas à suivre le rythme, son niveau scolaire était tel qu'il était le dernier de tout l'établissement.

Xander, pressé de quitter cet endroit, passait le peu de son temps libre à rattraper son retard à la bibliothèque, et c'est ainsi qu'il s'est découvert - en tombant sur un livre de physique/chimie - une passion comme William pour toutes ces choses scientifiques. Il a par la suite lu tellement de livre sur le sujet et énormément travaillé, pour pouvoir accomplir le rêve de William à sa place (rentrer dans l'Université de Kyul pour devenir scientifique).



A force de travailler, il avait réussi à remonter dans les premières places. Il a quitté l'internat à ses 14 ans, avec déjà énormément de connaissance en science. On ne peut plus mature, il avait refusé de revoir ses parents, et a décidé de s’installer à Kyul (quand même financé par ses parents.). Il a un jour recroisé le meurtrier de son frère qui semblait ne se rappeler de rien, et a donc fait des recherches sur le pourquoi du comment on pouvait effacer ainsi la mémoire. (pendant 2 ans).

Ce n'est que peu de temps après ses 18 ans qu'on est venu le voir pour le recruter en tant qu'AOA, alors qu'il commençait ses études en Chimie. Il n'a pas pu refuser, lui même à la recherche de la vérité derrière tout ça. Seulement, personne ne sait, sauf Yong Min, qu'il est tout simplement contre tout ça, et que donner une seconde chance aux criminels l'insupporte.

Les fifiches : HistoryRelationShipMobile PhoneJournal des RPS
Messages : 220
Date d'inscription : 03/01/2017
AOA - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A birthday party with a sudden end ? || Ft YonXander Lun 6 Mar - 1:31


A birthday party with a sudden end ?


Une journée de congé un quinze février, cela ne pouvait vraiment pas tomber mieux surtout lorsque cela était dû au hasard. Ainsi, tu n’avais pas eu à aller voir ton supérieur pour qu’il t’accorde un jour de repos -même si, en vérité, il avait bien compris que tu voulais ne pas travailler ce soir-là et qu'il te l'avait gentiment accordé à la place d'une autre journée-, le jour de l’anniversaire de ton ami. Bien évidemment, tu te doutais que Alexander ne se souviendrait pas que c’était ce jour-là qu’il était venu à la vie parce que, pour lui, ce n’était qu’un jour comme les autres -oui, tu le connaissais quand même bien- alors tu te disais qu’il allait certainement être surpris. Ou peut-être pas, tu n’arrivais pas vraiment à savoir ce qu’il pouvait bien ressentir ou penser mais cela ne te dérangeait pas parce que tu avais appris à faire avec puis tu l’appréciais ainsi. Ce n’était pas son expressivité pareille à une pierre tombale qui allait t’éloigner de la seule personne qui comptait à tes yeux, de la seule personne que tu appréciais. La seule personne pour qui tu préparerais un repas d’anniversaire sans qu’on ne t’ait rien demandé… Quoique, peut-être pour Mi Yon mais cela restait quand même à voir.
Alors que tu finissais de préparer le repas, la porte d’entrée se fit entendre te faisant quitter la cuisine pour accueillir Alexander qui rentrait probablement de l’université. En le voyant, tu lui souhaitas un joyeux anniversaire, retenant un sourire amusé en entendant sa réaction. Exactement comme tu le pensais, il n’avait pas fait attention à la date du calendrier, comme quoi, il était quand même prévisible.

Après lui avoir souhaité son anniversaire, tu retournas dans la cuisine où le repas cuisait toujours mais, bien vite, tu t’arrêtas pour prendre Alexander dans tes bras. Tu ne savais pas pourquoi tu avais fait cela, ni pourquoi tu avais, ensuite, pris sa main dans la tienne mais tu ne te posas pas de question pour les simples et bonnes raisons qui étaient que tu n’avais pas envie de te prendre la tête et que tu n’avais pas remarqué avoir pris sa main. De ce fait, lorsque vous étiez arrivés dans la cuisine, ta main était restée dans la sienne même lorsque tu désignas la table qui était mise, utilisant seulement ton bras libre pour cela. A sa question, tu tournas la tête vers lui pour le regarder, puis leva les yeux au ciel. Il était incorrigible celui-là.

« Ce n’est pas grand-chose tu sais, certes ça demande quelques préparations mais beaucoup moins que dans un restaurant. Puis, bon, je prépare je ne sais combien de repas pour des inconnus, j’ai bien le droit de vouloir cuisiner de temps à autre pour une personne que je connais et que j’apprécie, expliquas-tu avec un sourire. »

Relevant ensuite la tête pour mieux le regarder, tu sentis bien ton bras se lever avec le sien lorsqu’il remit une mèche de cheveux en place. Cependant, comme il ne disait rien mais aussi parce que ce contact était loin d’être désagréable et plutôt chaleureux, tu laissas gentiment ta main là où elle était. De toute façon, elle ne gênait personne pour le moment puis tu la retireras lorsqu’il le faudra pour servir les plats.

« Je n’ai pas travaillé de la journée, j’ai eu un jour de congé, du coup j’en ai profité pendant que d’autre, comme toi, trime au travail. C’est entre autres pour me donner bonne conscience que j’ai préparé à manger… Je t’autorise à prendre cette explication si tu trouves la précédente trop sentimentale, dis-tu pour plaisanter. Maintenant que j’ai répondu à l’interrogatoire de monsieur Cho Alexander, âgé de vingt-deux ans, je suppose qu’on peut manger. Est-ce une bonne supposition ? Demandas-tu pour le taquiner. »

Sans lui laisser le temps de répondre, tu repris ta main avant de lui désigner la chaise pour qu’il puisse s’assoir alors que tu servais les plats. Ayant pris l’habitude de dresser toutes les assiettes que tu servais, tu ne pus t’empêcher de faire un dressage et, ce, sans t’en rendre compte. Tu s’assis, ensuite, face à ton colocataire avant de servir le vin et une fois cela fait, ton regard se posa sur son visage. Tu ne savais pas pourquoi, tu ne pouvais t’en détourner, tu étais comme hypnotisé par ses traits et tu dus secouer discrètement la tête pour reprendre tes esprits.

« Bon appétit, j’espère que c’est bon. »

Cependant, au lieu de commencer à manger, tu regardais Alexander tandis que ta fourchette était plantée dans ton Tonkatsu et que ton couteau reposait sur lui, t’attendant pour couper. Pourquoi n’arrivais-tu pas à détourner ton regard ?


Can you feel it?
La solitude, la peur te sont bien connus mais aujourd'hui c'est à ses côtés que tu marches. C'est à ses côtés que tu aperçois un semblant de bonheur  ▬ ©bat'phanie.
avatar
Avatar : Yang Hong Seok
Les fifiches : My StoryLiensJournal rpCellphone
Messages : 245
Date d'inscription : 03/01/2017
Memoria - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A birthday party with a sudden end ? || Ft YonXander

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

A birthday party with a sudden end ? || Ft YonXander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Julia Birthday Party || Ange ou Demon?
» (RP collectif) Birthday Party in the 20s
» Birthday Party - Cupidon secret !
» CHAPTER -XX : THE BIRTHDAY PARTY ! WILL HE BE ABLE TO GIVE HIS GIFT ? [Arihito&Rangiku]
» Topic de Groupe ❖ Frozen Birthday party for Aliénor ♥ (Invités)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: Kyul :: Kona :: Logements-