AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en septembre 2057 sur le forum heart
La MAJ 5 du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en septembre, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !

Partagez| .

A little boy ft. Hwang Eléa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: A little boy ft. Hwang Eléa Lun 26 Juin - 23:24



 


A little boy ft. Hwang Eléa

tenue & Elliot&Elly Dans un bar que t’avait fait connaitre Mikan lors de votre rencontre, tu étais par terre, couché. Ce que tu faisais couché par terre ? C’est très simple, tu n’étais pas dans un bar ordinaire, mais dans un bar à chat d’Osanju. Tu étais donc à terre, occupé de jouer avec des chats et des chatons du bar. Elly et Elliot, tes deux sphinx étaient non loin de toi, eux aussi occupés de jouer et même de se faire câliner par des clients du bar. Tu avais l’habitude de les prendre avec toi, car ils avaient beaucoup de succès ici, n’étant pas des chats très courant. Tu adorais les animaux, mais les chats étaient réellement ceux qui te faisaient le plus craquer. Tu jouais à l’aide d’un petit plumeau avec un chaton qui n’était là que depuis quelque jours, tu souriais, tu riais et lui faisais pleins de câlins et de bisous partout. Entre autre, une fois en compagnie de chat, tu étais méconnaissable. Tu voulais qu’une fois, Mikan et toi vous veniez passer du temps ici. En fait, tu aimerais passer du temps avec Mikan dans pleins d’endroits différents, mais étant en couple avec l’autre tapette*, tu  ne pouvais pas lui proposer cinquante rendez-vous au risque qu’il se pose des questions. Pour en revenir à tes chats, tu étais toujours occupé, complètement gaga devant eux, jusqu’à ce que tu entendes un client rentrer dans le bar. Quand tu relevas la tête pour lui souhaiter la bienvenue, tu l’as rabaissa immédiatement et tu continuas de jouer avec tes chats comme si de rien était, espérant qu’elle ne t’ai pas vu.

Qui ça elle ? Et bien il va falloir revenir quelques jours en arrière. Un après-midi où tu avais rendez-vous chez la masseuse pour détendre tes muscles et surtout celui de ton mollet droit qui te faisait affreusement mal, ce qui soit disant passant n’est pas pratique quand on est danseur. Tu t’étais évidement tranquillement installé et attendais la masseuse. Quelques tables de massage plus loin, une autre cliente était installée, et la masseuse qui s’occupait d’elle était différente des autres selon toi. Elle avait les cheveux court, un peu à la garçon manqué, et avait un visage très naturel, elle n’était pas maquillée, mais pourtant plus jolie que certaines de ses collègue qui pour toi ressemblaient toutes à des thons déguisées pour halloween. Ta masseuse était arrivée. C’était une nouvelle, cela ne te dérangeait pas du tout, temps qu’elle était doué et qu’elle n’empirait pas ta douleur au mollet. Tout se passait bien au départ, jusqu’à ce qu’elle arrive au fameux mollet en question. C’est là que tout était parti en vrille. Elle venait de te faire horriblement mal, et tu t’étais redressé, te mettant face à elle, les yeux effrayant et remplis de haine. Tu te mis à lui hurler dessus, d’une façon violente et très malpolie. Tu étais hors de toi. Il faut dire qu’en plus d’être instable, tu t’emportais très vite face à la douleur. La masseuse un peu plus loin était intervenu dans la bataille venant te remettre à ta place, et c’est là qu’avait commencé une bataille impressionnante entre vous deux, vous disputant comme des chiffonniers avant que la sécurité de l’établissement ne vienne te mettre dehors. Ça n’était pas la première, et sûrement pas la dernières fois que tu allais être mis dehors d’un endroit par la sécurité, ça c’est sur. Revenons-en donc à notre bar à chat et à la cliente qui venait de faire son entrée. Ça n’était autre que la fameuse masseuse avec qui tu t’étais engueulé comme un sauvage. Tu faisais donc semblant de rien, ne la regardant pas, et continuant de cajoler les chats à tes cotés, espérant qu’elle ne se souvienne pas de toi.

*Min Hyun Su est la tapette




I CAN'T CONTROL
MY MADNESS
avatar
Avatar : Kwon Ji Yong
Qui es-tu ? :
Kyung Min
24 ans



impulsif ❅ Violent ❅ Manipulateur ❅ Fêtard ❅Arrogant ❅ Envieux ❅ Grossier ❅ Instable ❅ Jaloux ❅ Provocateur ❅ Possessif ❅ Audacieux ❅ Charismatique ❅ Intelligent ❅ Fidèle ❅ Dévouer ❅ Attachant



Kyung Min est né en corée du sud, à Daegu. Il n'est pas réellement né le 6 juin, aillant été abandonné par sa mère à trois mois, et aillant été retrouvé le 6 septembre, le jours de sa naissance a été conté comme était le 6 juin à la place de sa date de naissance réel qui est le 17 juin. Il a été adopté par la famille Lee, un jeunes couple très chaleureux. Il était très doué à l'école durant toute ses études. Il a
cependant commencé à sortir en boite et boire au lycée, mais il le cachait à ses proches. Il faisait de la danse depuis qu'il était enfant. Sa meilleure amie est devenu par la suite sa petite amie qu'il aimait plus que tout, et même un peu trop. Il est totalement instable psychologiquement et peux vite changé du tout au tour, passer d'une personne adorable à un homme sans cœur et cruel. Il est devenu de plus en plus fou, et de plus en plus jaloux de tout ce qui entourait So Hyun, sa petite amie au point d’assassiner son frère et son meilleur ami, qu'il ne supportait pas. So Hyun a fini par avoir peur de lui, elle a essayé de s'éloigner de Kyung Min, et de finalement rompre avec lui, mais il l'a sauvagement assassiné le jours ou elle a rompus avec lui.



Il est maintenant sur l'île depuis trois mois et le sérum n'a eu aucun effet sur lui. Il est gogo dancer dans une boite de nuit et il vit actuellement dans le quartier d'Aoruji. Il est très agressif et aime provoquer. Il fume des cigarettes, et pas que.... Il bois énormément et se drogue beaucoup. Il n'a pas d'ami, mais s'en fiche, il ne veux qu'une personne. C'est un grand manipulateur, alors si vous voulez vous approchez de lui, faites bien attention à vous, car il pourrais facilement vous menez par le bout du nez sans même que vous vous en rendiez compte.




Les fifiches : Une petite histoire bien drôle ~ - Fiche de lien - Téléphone - Fiche personnage
Messages : 192
Date d'inscription : 16/05/2017
Memoria - Level 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A little boy ft. Hwang Eléa Mer 12 Juil - 19:33

A little boy
Lee Kyung Min & Hwang Eléa

Le regard tourné sur les différents édifices du quartier d’Osanju, Eléa se laissait guider par ses pas en direction du complexe sportif de ce lieu symbolisant le mélange entre la culture japonaise et la culture coréenne. Depuis plusieurs jours, la jeune femme ressentait le besoin de décompresser et de vider son esprit, esprit encombré par son travail qu’elle haïssait tant. Alors elle avait choisit de se rendre à la piscine municipale pour s’y prélasser, pour arrêter ne serait-ce quelques instants de penser aux dossiers qu’elle devait compléter, aux personnes qu’elle devait surveiller, à ce sérum qui était considéré comme une solution miraculeuse contre la criminalité alors qu’il n’était qu’un mensonge adressé aux habitants de cette île… Soupirant doucement, l’A.O.A aperçut alors le lieu de sa destination et elle pénétra ainsi à l’intérieur. Après un rapide tour dans les vestiaires, elle s’était immergée dans l’eau tiède d’un bassin et avait commencé à se mouvoir dans l’étendue transparente en se concentrant uniquement sur ses mouvements et non sur le monde qui évoluait autour d’elle. Elle ne pensait désormais plus qu’à son bien-être, et non à ses ennuyeux problèmes et questionnements existentiels.

Le temps avait alors défilé et quand la jeune femme avait immergé de l’eau, son esprit était dorénavant moins embrumer et un sentiment d’allégresse parcourait l’ensemble de son être. Le sourire aux lèvres, Eléa s’orienta de nouveau vers le vestiaire avant de quitter définitivement le complexe sportif. Et tandis qu’elle déambulait tranquillement dans le quartier, son regard était fixé sur les différentes édifices qui donnait à cet endroit un aspect reposant, emprunt de sérénité. Ses prunelles se posèrent alors sur une enseigne quelque peu atypique, enseigne où qui s’avérait être un bar à chat. S’arrêtant face à la devanture, Eléa observa les petits animaux à quatre pattes qui se tenaient derrière la vitre transparente, tandis que son sourire s’étira un peu plus sur son visage. Et ces animaux étaient si adorables et semblaient tant en quête d’affection que la jeune femme ne mit que quelques instants avant de pénétrer à l’intérieur du café. Mais à peine venait-elle de poser un pied sur le parquet de bois que son regard fut immédiatement par un jeune homme dont le visage lui était bien trop familier, visage que ce dernier essayait d’ailleurs vainement et maladroitement de cacher. Mais Eléa avait néanmoins déjà réussi à capturer tous ses traits, et un souvenir s’immisçait désormais dans son esprit. Et bien qu’elle ne parvienne pas à deviner son nom, elle se souvenait néanmoins de ce jeune homme. Jeune homme dont la colère avait sévèrement marquée son visage quand l’une de ses collègues masseuses l’avait malencontreusement blessé. L’A.O.A se rappelait alors de la hargne qui l’avait envahi, de sa voix qui s’était haussée, de ses mots qui avaient résonnés froidement et durement dans la pièce. Elle n’avait pas supporté son manque de politesse et de respect, alors n’avait su se retenir. Et au fond, elle ne regrettait pas les paroles qu’elle avait prononcé… Après tout, il les avait mérités selon elle.  

Poussant un faible soupire, Eléa se dirigea vers l’accueil pour commander une boisson sucrée, avant de se diriger vers un chat au pelage tigré pour le caresser, chat qui se trouvait non loin de cet homme. Elle se trouvait désormais à quelques pas de lui, assez proche pour qu’il entendre ses mots. « Alors comme ça, vous savez faire preuve de tendresse ? » Elle qui était habituellement si douce et gentille envers les autres, elle était désormais sarcastique et moqueuse envers cet homme. En réalité, elle savait pertinemment qu’elle ne devrait pas agir ainsi, surtout qu’il s’agissait d’une personne ayant reçu le sérum, une personne qu’elle se devait donc de surveiller… Mais la rancœur qu’elle éprouvait pour lui était-elle que la jeune femme parvenait difficilement à se contrôler.©️ 2981 12289 0


HRP:
 
avatar
Avatar : Amber Liu [f(x)]
Qui es-tu ? : UC.
Les fifiches : PrésentationFiche de liensTéléphoneFiche personnageJournal RP
Messages : 107
Date d'inscription : 07/06/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A little boy ft. Hwang Eléa Sam 15 Juil - 3:48



 


A little boy ft. Hwang Eléa

tenue & Elliot&Elly Couché sur le sol du bar à chat situé dans le quartier d’Osanju, tu étais entouré d’une multitude de petites boule de poils à quatres pattes qui couraient un peu partout autour de toi, qui grimpaient sur toi, te tiraient les cheveux et te mordillaient affectueusement les doigts. Tu adorais réellement les animaux, tu étais même fou d’eux, et tout particulièrement des chats. Non loin de toi se trouvait tes deux sphinx, Elly et Elliot, vêtus d’un vêtement en laine pour les protéger du froid. Les gens avaient tendances à se moquer de toi car tu habillais « tes pauvres petits chats qui n’avaient s’en doute pas besoin de subir ça » selon leurs dires. Les autres n’y connaissaient rien en sphinx, toi tu savais très bien ce que tu faisais. Cette race étant une race de chat dépourvu de poils, il est fortement recommandé de les vêtir pour sortir, de sorte à ce qu’ils n’attrapent pas froids. Quelque clients étaient rassemblés autour de tes compagnons car ils avisaient la curiosité de bien des gens dû à leur particularité. Tu étais plongé dans ton cajolage de chaton quand tu fus intrigué par la jeune femme qui venait de pénétrer dans l’établissement où tu te trouvais.  Il s’avérait que cette femme était une masseuse avec laquelle tu t’étais fameusement pris la tête, au point de te faire une nouvelle fois sortir par la sécurité de l’établissement où tu te trouvais.  A la vue de la jeune femme, tu avais rapidement tourné la tête, essayant d’éviter qu’elle ne te reconnaisse, mais c’était trop tard, elle avait bien plus qu’eu le temps de te reconnaître et s'était dirigé vers le un chaton tigré se trouvant juste à coté de toi. Tu fis une petite moue boudeuse à l’entente de ses dires. Tu te mis alors face à elle, assis sur tes fesses, les jambes croisées, toujours une petite moue sur ton visage et un chaton dans les bras.

« Je sais faire preuve de tendresse quand on en fait preuve envers moi également. Ce n’est pas vous qui vous faisiez masser par cette fille, elle a des mains de camionneuse, j’y peux rien ! » Avais-tu rétorqué à la jeune femme sur un ton outré.

Tu continuais de regarder la masseuse avec un air un peu désolé, tout en caressant le chat. Tu n’y pouvais rien dans le fond, c’était en toi. Tu avais un problème. Lequel ? Personne ne le sait. Mais ton caractère était très changeant, voir trop changeant. Tu passais d’un garçon gentil et attendrissant à un homme froid et sans cœur, un véritable psychopathe en quelques instants, il fallait juste éviter de t’énerver d’avantage. Le chaton que tu avais dans les mains venait de te mordre les doigts, à tel point que tu esquissas un petit gémissement de douleur, avant de retirer ton doigt de la gueule du félin. Tu scrutas alors ton doigt, et vis un peu de sang se mettre à couler de celui-ci. Tu reposas ensuite les yeux sur le bébé, le prenant dans tes mains pour le mettre face à ton visage.

« Tu m’as fait mal sale gamin ! » Dis-tu au chaton sur le ton de l’humour.

Tu lui fis ensuite un bisou sur la tête avant de le reposer sur tes genoux, ne sachant pas quoi faire avec ton doigt dégoulinant légèrement de ce liquide rouge. Mais ceci passa rapidement au second plant quand tu reconnus le soufflement de Elliot, ton chat. Tu te retournas alors ni une ni deux pour regarder ce qui se passait plus loin, et ton sang ne fit qu’un tour quand tu vis une femme stupide s’amuser à déranger ton animal en lui tirant la peau, ainsi que la queue et les oreilles. Tu déposas alors le chaton sur les genoux de la jeune femme assise devant toi et tu te dirigeas vers la débile attardée non loin de toi.

« Tu veux bien laisser ce chat tranquille la moche ? Ou bien tu préférerais que je te mette mon pieds dans ta sale gueule pour te refaire le portrait ? »

Tu avais un regard noir, voir même effrayant porter sur la femme qui dérangeait la tranquillité d’Elliot. Tu pris alors tes deux chats dans tes bras, et inconsciemment, tu retournas t’assoir aux cotés de la masseuse qui, elle, n’avait pas bougé de place. Quand tu fus installé, Elly et Elliot à coté de toi, tu regardas à nouveau la jeune femme avec un grand sourire, alors qu’elle te regardait d’un drôle d’air.

« C’est Elly et Elliot, mes chats ! »




I CAN'T CONTROL
MY MADNESS
avatar
Avatar : Kwon Ji Yong
Qui es-tu ? :
Kyung Min
24 ans



impulsif ❅ Violent ❅ Manipulateur ❅ Fêtard ❅Arrogant ❅ Envieux ❅ Grossier ❅ Instable ❅ Jaloux ❅ Provocateur ❅ Possessif ❅ Audacieux ❅ Charismatique ❅ Intelligent ❅ Fidèle ❅ Dévouer ❅ Attachant



Kyung Min est né en corée du sud, à Daegu. Il n'est pas réellement né le 6 juin, aillant été abandonné par sa mère à trois mois, et aillant été retrouvé le 6 septembre, le jours de sa naissance a été conté comme était le 6 juin à la place de sa date de naissance réel qui est le 17 juin. Il a été adopté par la famille Lee, un jeunes couple très chaleureux. Il était très doué à l'école durant toute ses études. Il a
cependant commencé à sortir en boite et boire au lycée, mais il le cachait à ses proches. Il faisait de la danse depuis qu'il était enfant. Sa meilleure amie est devenu par la suite sa petite amie qu'il aimait plus que tout, et même un peu trop. Il est totalement instable psychologiquement et peux vite changé du tout au tour, passer d'une personne adorable à un homme sans cœur et cruel. Il est devenu de plus en plus fou, et de plus en plus jaloux de tout ce qui entourait So Hyun, sa petite amie au point d’assassiner son frère et son meilleur ami, qu'il ne supportait pas. So Hyun a fini par avoir peur de lui, elle a essayé de s'éloigner de Kyung Min, et de finalement rompre avec lui, mais il l'a sauvagement assassiné le jours ou elle a rompus avec lui.



Il est maintenant sur l'île depuis trois mois et le sérum n'a eu aucun effet sur lui. Il est gogo dancer dans une boite de nuit et il vit actuellement dans le quartier d'Aoruji. Il est très agressif et aime provoquer. Il fume des cigarettes, et pas que.... Il bois énormément et se drogue beaucoup. Il n'a pas d'ami, mais s'en fiche, il ne veux qu'une personne. C'est un grand manipulateur, alors si vous voulez vous approchez de lui, faites bien attention à vous, car il pourrais facilement vous menez par le bout du nez sans même que vous vous en rendiez compte.




Les fifiches : Une petite histoire bien drôle ~ - Fiche de lien - Téléphone - Fiche personnage
Messages : 192
Date d'inscription : 16/05/2017
Memoria - Level 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A little boy ft. Hwang Eléa Mar 1 Aoû - 15:55

A little boy
Lee Kyung Min & Hwang Eléa

Tandis que ses doigts caressaient affectueusement le chat tigré allongé à ses côtés, ses prunelles se posèrent sur son interlocuteur qui venait de changer sa position afin de lui faire face. Ce jeune homme l’intriguait. Elle ne parvenait pas à le comprendre. Même s’il avait employé un ton légèrement outré pour répondre à sa remarque, il ne s’était ni exprimé avec colère, et n’avait ni adopté une attitude ou une gestuelle agressive à son égard comme lors de leur première rencontre. Il paraissait si différent aux yeux de la jeune femme. Pourtant, elle se souvenait parfaitement de la violence virulente et soudaine qui avait émanée de ses propos et de ses gestes ce jour-là. Pourtant, elle savait pertinemment que cet homme était un criminel ayant reçu le sérum capable d’altérer les souvenirs. Il avait été condamné pour plusieurs crimes, crimes dont elle connaissait la cruelle nature. Et pourtant, à cet instant même, il s’avérait être un individu se comportant de manière adorable et aimable. Ce jeune homme était devenu une énigme pour Eléa, et elle avait la ferme intention de la résoudre.

Avec douceur, l’A.O.A saisis alors le chat se trouvant à ses côtés pour le placer sur ses cuisses. Et tandis qu’elle ressassait les paroles de son vis-à-vis dans son esprit, elle riva ses prunelles sur ce dernier, comme pour essayer de le sonder afin de parvenir à le déchiffrer. « Certes, ma collègue a commis une erreur. Je l’admets. Mais pensez-vous sincèrement qu’elle méritait un tel déferlement de haine ? » Bien que sa voix eut été faible, mais bien assez audible pour que Kyung Min puisse l’entendre, elle n’en était pas moins sèche et traduisait ainsi l’aigreur qu’elle ressentait à l’encontre du jeune homme. Jeune homme qui venait de se faire mordre à l’instant où elle prononça ses mots. Et alors qu’elle s’attendait à une réaction impétueuse de sa part, il n’en fut rien puisqu’il s’était simplement contenter de gronder gentiment l’animal à quatre pattes et de venir doucement embrasser sa tête. Haussant les sourcils, la masseuse commença à analyser son attitude bien trop sereine selon elle avant de sursauter en apercevant le jeune homme s’agiter et s’élancer en direction d’une inconnue. Son regard s’était alors assombri et des mots crus avaient fusés de ses lèvres. Il était en proie à la fureur, en proie à la fureur à cause d’une dame qui s’était amusé à blesser un chat sphynx en lui tirant la peau.

Sous l’effet de la surprise, Eléa entrouvrit simplement la bouche et observa Kyung Min avec un regard médusé. Elle n’osait même pas intervenir pour essayer de le calmer alors que son instinct la poussait à réagir pour défendre cette inconnue. Peut-être agissait-elle ainsi car elle considérait le comportement de cette dame envers le chaton parfaitement injustifié. Ou peut-être était-elle tout simplement effrayée et paralysée par la stupeur… Quoi qu’il en soit, elle n’esquissait ni le moindre geste ni la moindre parole, alors que le jeune garçon insultait et menaçait même devant les autres clients du bar la jeune fautive, clients du bar qui ne comprenaient pas, tout comme Eléa, la scène se déroulant sous leurs yeux. Après tout, comment auraient-ils pu deviner que cet homme changerait subitement son comportement, passant d’un être silencieux et calme à un être furieux et blessant ? Comment auraient-ils pu devenir que l’atmosphère pourtant si chaleureuse allait devenir si glaciale ?

Avec la même absence de réaction, l’A.O.A observa Kyung Min s’asseoir à nouveau non loin d’elle en emportant avec lui deux chats qui lui appartenaient selon ses dires. Et sa mâchoire manqua de se décrocher quand elle aperçu son regard rieur et ses lèvres s’étirer en un fin sourire. Avait-elle réellement affaire au même homme ? Comment pouvait-il être aussi radieux et lui parler innocemment de ces deux animaux en cet instant ? « Hum… Ils sont très mignons… » Même si le ton de sa voix traduisait finalement son incompréhension et pouvait sembler mensonger, il n’en était rien. La masseuse pensait réellement que ses chats possédaient un certain charme, même si beaucoup de personnes pensaient le contraire. Et tandis que ses doigts s’échouaient de nouveau dans le pelage du chat tigré, elle posa une question qui lui brûlait désormais les lèvres. « Vous pouvez m’expliquer ce qu’il vient de se passer ? »© 2981 12289 0


 House Of Cards
Like there’s no tomorrow, like there’s no next time. Everything that you’ve done in front of my eyes, it’s a complete darkness. Say it like you mean it. In the end, we can’t make it. Even so, I keep hoping, even at the end, if you’re with me, I’m okay.
© ZIGGY STARDUST.
avatar
Avatar : Amber Liu [f(x)]
Qui es-tu ? : UC.
Les fifiches : PrésentationFiche de liensTéléphoneFiche personnageJournal RP
Messages : 107
Date d'inscription : 07/06/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A little boy ft. Hwang Eléa Ven 1 Sep - 22:21



 


A little boy ft. Hwang Eléa

tenue Tu venais de te rassoir aux cotés de la jeune masseuse, encore stupéfaite de la scène qui venait de ce produire sous ses yeux.  Toi qui, il n’y a même pas deux minutes, étais encore adorable et joueur avec les petites boules de poils qui couraient partout autour de vous, tu venais de rendre l’ambiance si conviviale de cet endroit en une ambiance froide. Tout les yeux étaient maintenant rivés sur toi à cause de ta réaction face à la détresse de ton animal. La femme que tu avais agressé était encore sous le choque, comme un peu tout le monde d’ailleurs.  Et ce choque fut renforcé après que tu sois retourné t’assoir comme si de rien était et avait continué tout naturellement ta discutions avec l’AOA face à toi. Souriant comme un enfant, tu lui présentais tes chats, Elly et Elliot, lui demandant si elle les trouvait mignon elle aussi. Te répondant de façon dubitative, la jeune femme semblait vrai semblablement troublé par ta personne. Peu de gens arrive à te comprendre et à te cerner. Un caractère si changeant, si imprévisible, tu passais d’un adorable garçon à un monstre en quelque seconde seulement.  De ça, tu n’en étais qu’à moitié conscient, tu ne comprenais donc pas pourquoi tout ses regardes braqué sur toi ainsi que la surprise de l’aoa.

« Expliquer quoi ? » Avais-tu répondu naturellement. « J’ai  été chercher mes animaux pour que l’on arrêt de leur faire du mal pour rien, c’est tout, que veux-tu que je te dise ? »

Il y avait encore eu un petit semblant de colère qui sonnait de la fin de ta phrase. Tu étais impulsif et violent, tu ne supportais pas que l’on te fasse du mal ou que l’on fasse du mal à ceux que tu aimes. Pour toi, ta réaction était totalement justifier et n’était pas exagérer. Les regardes commençait doucement à t’agacer et ça ce sentais bien dans ton comportement, bien moins jovial que de base. Le regarde sombre, tu regardais le sol tout en grattant ton ongle sur celui si.

Ton ongle continuait à gratter le sol, malgré qu’il soit maintenant en sang. Ton regard toujours planter dans le vide, tu relevas cependant  la tête pour planter ton regard dans celui de la jeune femme à tes cotés.

«  Est-ce que j’ai fait quelque chose de mal ? »

Ta question était évidement totalement ironique car un sourire avait étiré tes lèvres tout en prononçant tes mots. En vrai, tu te fichais éperdument de ce qu’on pensait de toi, que l’on te prenne pour un fou ou non, ça n’avait aucune importance à tes yeux. Tu étais comme ça depuis bien longtemps, même ce sérum, miracles de la science n’avait rien pu faire contre ta nature, ça n’était pas de vulgaire inconnu qui allait te faire changer.





I CAN'T CONTROL
MY MADNESS
avatar
Avatar : Kwon Ji Yong
Qui es-tu ? :
Kyung Min
24 ans



impulsif ❅ Violent ❅ Manipulateur ❅ Fêtard ❅Arrogant ❅ Envieux ❅ Grossier ❅ Instable ❅ Jaloux ❅ Provocateur ❅ Possessif ❅ Audacieux ❅ Charismatique ❅ Intelligent ❅ Fidèle ❅ Dévouer ❅ Attachant



Kyung Min est né en corée du sud, à Daegu. Il n'est pas réellement né le 6 juin, aillant été abandonné par sa mère à trois mois, et aillant été retrouvé le 6 septembre, le jours de sa naissance a été conté comme était le 6 juin à la place de sa date de naissance réel qui est le 17 juin. Il a été adopté par la famille Lee, un jeunes couple très chaleureux. Il était très doué à l'école durant toute ses études. Il a
cependant commencé à sortir en boite et boire au lycée, mais il le cachait à ses proches. Il faisait de la danse depuis qu'il était enfant. Sa meilleure amie est devenu par la suite sa petite amie qu'il aimait plus que tout, et même un peu trop. Il est totalement instable psychologiquement et peux vite changé du tout au tour, passer d'une personne adorable à un homme sans cœur et cruel. Il est devenu de plus en plus fou, et de plus en plus jaloux de tout ce qui entourait So Hyun, sa petite amie au point d’assassiner son frère et son meilleur ami, qu'il ne supportait pas. So Hyun a fini par avoir peur de lui, elle a essayé de s'éloigner de Kyung Min, et de finalement rompre avec lui, mais il l'a sauvagement assassiné le jours ou elle a rompus avec lui.



Il est maintenant sur l'île depuis trois mois et le sérum n'a eu aucun effet sur lui. Il est gogo dancer dans une boite de nuit et il vit actuellement dans le quartier d'Aoruji. Il est très agressif et aime provoquer. Il fume des cigarettes, et pas que.... Il bois énormément et se drogue beaucoup. Il n'a pas d'ami, mais s'en fiche, il ne veux qu'une personne. C'est un grand manipulateur, alors si vous voulez vous approchez de lui, faites bien attention à vous, car il pourrais facilement vous menez par le bout du nez sans même que vous vous en rendiez compte.




Les fifiches : Une petite histoire bien drôle ~ - Fiche de lien - Téléphone - Fiche personnage
Messages : 192
Date d'inscription : 16/05/2017
Memoria - Level 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A little boy ft. Hwang Eléa Dim 10 Sep - 21:27

A little boy
Lee Kyung Min & Hwang Eléa

Tandis qu’un silence presque morbide envahissait les lieux, le regard reflétant toute la stupeur d’Eléa demeurait toujours rivé sur le jeune homme. Elle ne parvenait pas à déchiffrer son comportement si lunatique. Pourtant, elle comprenait la raison qui l’avait poussé à sermonner cette inconnue qui avait osé maltraiter un pauvre animal sans défense. Mais son changement d’attitude était si brusque qu’il en était parfaitement énigmatique. En revanche, il permettait de comprendre pourquoi l’on ait injecté le sérum à cet individu. Il était instable psychologiquement et son dossier relatant entre autres ces crimes le démontrait aisément. Mais pourquoi le sérum ne semblait pas avoir modifié ses traits de caractère ? S’agissait-il d’un acte volontaire ou bien était-ce l’une des failles de ce « miracle » ?

Le cerveau de l’A.O.A bouillonnait, alors que d’autres interrogations vinrent sournoisement s’immiscer dans son esprit. Mais le jeune homme ne lui permit finalement pas de mener à terme de ces réflexions, et d’une voix encore empreinte de colère, il répondit à sa question qui avait franchit instinctivement la barrière de ses lèvres. Sa bouche s’entrouvrit alors légèrement, avant de se refermer presque aussitôt. Elle l’avait irrité. Et la colère qui coulait dans ses veines ne s’était pas estompée. Elle était simplement à demi endormie et manquait à tout instant de se réveiller de manière aussi virulente que la fois précédente. Mais Eléa ignorait comment parvenir à apaiser le jeune homme et redoutait d’adopter un comportement qui ne vienne qu’envenimer la situation. Alors elle se contentait de l’observer. Et malgré que sa tête soit baissée, elle pouvait aisément deviner que son regard soit empli de noirceur. Ces ongles grattaient machinalement le parquet de la boutique, sans interruption, alors que du sang commençait à s’écouler de l’épiderme. Et ce geste reflétant le caractère colérique du jeune homme angoissait profondément l’A.O.A, qui ne cessait alors de développer des hypothèses dans son esprit concernant la future réaction de son vis-à-vis.

Puis subitement, le regard du jeune homme vint se river dans le sien tandis qu’un sourire pernicieux s’étira sur ces lèvres. Et ce fut comme si tous les muscles du corps de la coréenne venaient de se figer instantanément. Il l’effrayait. De par sa gestuelle et son regard injecté de colère. Et la jeune femme eut en cet instant l’imminente envie de fuir, de s’éloigner de lui. Mais sa frayeur mêlée à sa curiosité l’en empêchait. Elle souhaitait comprendre le comportement de cet homme et elle ne pouvait se retenir d’écouter son envie morbide, quitte à encourir des risques. « Non. Au contraire je dirais, d’une certaine manière puisque votre volonté de protéger vos animaux est parfaitement compréhensible… Seulement… Pourquoi avoir usé de tant de virulence ? » Bien que teintée par la peur, sa voix n’en restait pas moins ferme. Pour l’instant, elle n’osa pas le questionner sur la soudaineté de son changement de comportement. Et elle préféra garder sous silence cette interrogation afin de ne pas évoquer indirectement le trouble dont il était atteint et dont il avait potentiellement conscience.© 2981 12289 0


 House Of Cards
Like there’s no tomorrow, like there’s no next time. Everything that you’ve done in front of my eyes, it’s a complete darkness. Say it like you mean it. In the end, we can’t make it. Even so, I keep hoping, even at the end, if you’re with me, I’m okay.
© ZIGGY STARDUST.
avatar
Avatar : Amber Liu [f(x)]
Qui es-tu ? : UC.
Les fifiches : PrésentationFiche de liensTéléphoneFiche personnageJournal RP
Messages : 107
Date d'inscription : 07/06/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A little boy ft. Hwang Eléa

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

A little boy ft. Hwang Eléa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» hwang da som ☆ life is a jungle (100%)
» Hwang Sohee ☆
» Hwang Su Il - Militaire Nord Coréen
» HYOMIN LENALEE HWANG ►Im Jin Ah (Nana - After School)
» ☆ Hwang Jay ▪ Come Closer and Rock Your Body

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: Kyul :: Osanju :: Bar à chat-