AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en juillet 2057 sur le forum heart
Quatrième MAJ du forum en place, rendez-vous par ici pour réagir heart

Partagez| .

Promenons-nous sur le chemin de la torture, on trouveras peut-être un mort au bout ? //[FLASHBACK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Promenons-nous sur le chemin de la torture, on trouveras peut-être un mort au bout ? //[FLASHBACK] Mer 24 Aoû - 0:36


Promenons-nous sur le chemin de la torture, on trouveras peut-être un mort au bout ?
Ah Young adresse un sourire à sa soeur, posant un léger bisous sur sa joue avant d’entrer dans la pièce. Elle est toute excitée par ce qui va se passer dans un peu près trente secondes. Ce frisson d’envie qui lui vrille les tripes, elle ne le ressent que quand elle va tuer. Et c’est exactement ce qui va se passer dans la pièce dont elle s’apprête à franchir la porte accompagné de son joli ange de sœur. Qu’est ce qu’elle peut avoir hâte. Ses doigts impatients tapent une mélodie contre la peau nue de sa cuisse alors qu’elle attends qu’Ah Yeon ouvre la porte. Elle veut réduire en miette l’homme derrière, en faire une magnifique œuvre d’art ! Et elle est sûre que sa jolie sœur pense la même chose. « C’est parti ! » Et Dieu seul sait comme elle a envie d’entrer dans cette pièce ! Ah Yeon ouvre la porte et la jolie brune entre d’un pas léger dans la pièce à coucher.

L’odeur de l’alcool lui saute aux nez mais ça ne lui fait que peu d’effet. Elle est bien trop habituée à cela pour y faire attention. Comme une machine bien huilée, les deux jeunes femmes agissent sans se concerter et Ah Young s’avance vers le gros tas affalé dans son lit. Il est même pas beau… Pff qu’elle vie injuste ! La coréenne s’humecte les lèvres avant de se glisser silencieusement dans le lit de l’homme. Assise sur ses hanches - énormes comme tout cet immonde corps - elle de penche sur l’oreille du gros porc pour murmurer à son oreille. « Monsieur, il faut se réveiller. Vous avez un cadeau qui vous attends. » Sa voix est taquine, sensuelle. Elle a l’habitude de faire ça et au fond, ça l’amuse parce que cet homme quand il se réveillera pensera à un magnifique cadeau alors qu’il n’en est rien. Mais alors vraiment rien.

Sa main gauche descend dans une caresse aérienne vers une partie plus basse de l’homme. Il semblerait que le monsieur se réveille et un sourire carnassier orne les lèvres de la tueuse alors que sa langue repasse dessus. Elle va bien s’amuser avec cet homme, c’est sûr. Il ouvre les yeux, visiblement perdu mais la main baladeuse de la coréenne le ramène bien vite sur terre. Il allait parler mais l’autre main de la jeune femme se pose sur ses lèvres. « Chuuut. Je pensais qu’avec toutes ses prostituées que tu es allé voir tu saurais qu’on n’aime pas trop quand vous parlez… » Elle capte l’éclair de panique dans les yeux de l’homme. Oh il a compris comme c’est mignon. Sa main resserre sa prise plus bas, serrant à en faire mal et la grimace de douleur de l’homme, elle l’a voit bien. La brune penche la tête sur le côté, laissant sa langue repassée sur ses lèvres. Son tic à elle. « C’est dommage que tu es cherché à rouler mon patron dans la farine… Vraiment dommage. Mais, moi ça m’arrange, je commençais a m’ennuyer et ma soeur aussi. Tu tombes vraiment à point. »

Et sans prévenir un couteau sorti tout droit de ceux qu’elle a à la cuisse droite se fiche dans le poignet de l’homme, le clouant efficacement à la tête de lit. Premier cri de douleur de la soirée, et elle ne fait que commencer. « Yeonnie tu en penses quoi toi ? » Un sourire innocent est collé à son visage pendant qu’elle regarde sa compagne dans les yeux.

AVENGEDINCHAINS
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons-nous sur le chemin de la torture, on trouveras peut-être un mort au bout ? //[FLASHBACK] Mer 24 Aoû - 22:29


Promenons-nous sur le chemin de la torture, on trouveras peut-être un mort au bout ?
La chose préférée de Ah Yeon dans la vie de tous les jours était la vue du sang aussi bien celle qu'elle avait sur la viande qu'elle cuisinait ou encore celle qu'elle avait lorsque quelqu'un se coupait. Aujourd'hui, comme souvent, son regard aura droit de voir du sang sortir d'une plaie qu'elle aurait elle-même créée ou une faite par Ah Young. La demoiselle adresse un sourire à sa sœur quand elle sent ses lèvres sur sa joue. Yeonnie est excitée, ses muscles tremblent presque sous la montée d'adrénaline et cela s'accentue lorsqu'elle enclencha la poignée pour ouvrir la porte.
En voyant le tas de chair humaine affalée tranquillement dans le lit en train de dormir, la tueuse passe une main dans ses cheveux alors qu'un sourire carnassier se dessine sur ses lèvres. Elle avait hâte de commencer le chef d'œuvre !

Avant toute chose, il fallait réveiller cet homme et personne d'autre que Younnie ne pouvait le faire bien. Riant intérieurement de façon presque sadique, Ah Yeon observe la scène en se mordant la lèvre inférieure, son sourire toujours présent sur les lèvres. Ce tas ne l'avait pas encore remarqué mais elle n'allait pas s'en plaindre pour le moment, elle l'aurait par surprise.
Attendant patiemment tout en se délectant de la panique de l'homme, Ah Yeon sent son cœur battre plus vite surtout quand elle voit la souffrance. Il n'y avait là aucune culpabilité mais de l'excitation car elle aimait voir souffrir les autres, enfin sauf Ah Young et des personnes faisant partie de leur mafia.

« Ce que j'en pense ? Demanda-t-elle en croisant les bras sous sa poitrine et arquant un sourcil. »

Connaissant déjà la réponse, la tueuse fit seulement mine de réfléchir, un doigt tapotant contre ses lèvres. L'homme commençait à souffrir physiquement, si mentalement elle pouvait lui faire peur, lui faire mal, elle n'allait pas se gêner, pas du tout même. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle ne regardait pas la cuisse de l'homme ensanglantée, sinon elle ne serait plus capable de rien à par fixer ce délicieux spectacle.

« Il n'aurait réellement pas dû se moquer de notre patron, mais grâce à lui on a une occupation alors remercions-le comme il se doit, dit-elle avec une lueur presque bestiale dans le regard. »

Après avoir déposé un baiser sur le coin des lèvres de Ah Young, Ah Yeon s'assit au bord du lit puis décroisa les bras avant d'arracher les boutons de la chemise de l'homme. Elle prit ensuite son couteau se situant à sa ceinture puis observa la lame ruisselante avant de la positionner près du cou de l'homme. D'abord doucement, comme une douce caresse, elle descendit le couteau puis l'enfonça dans la chair quand elle fut en dessous de sa poitrine. Elle coupa une grande partie de la peau avant de faire une moue boudeuse.

« Votre sang coule pas assez vite ! Il va falloir remédier à cela. »

Il pourrait la remercier quand même car il allait comprendre le sens de l'expression remuer le couteau dans la plaie. Doucement car sinon ça ne faisait pas assez mal, Ah Yeon enfonça la lame quelque part dans la plaie puis s'arrêta. A ce moment, elle commença à faire des mouvements de la gauche vers la droite alors que son sourire s'accentua. Elle se délectait de chacun de ses cris. C'était une mélodie si douce.
Descendant sans arrêter le mouvement, la tueuse retira la lame quand elle arriva à la fin de la plaie. Des goutes de sang goutaient de la lame, c'était tellement beau et Ah Yeon en mit sur son index avant de le poser sur la bouche de l'homme puis reprendre son index.

« Votre dernier repas se trouve sur cette lame, c'est magique... Tu ne trouves pas Younnie ? »

Sur ces mots, elle se leva puis se positionna au niveau de la tête de leur victime pour lui ouvrir la bouche d'une main alors que l'autre tenait le couteau au dessus de sa bouche. Le sang goutait sur ses dents jaunies, ce rouge était tellement beau. Elle avait envie de pleurer.
Une fois que ça ne goutait plus, Ah Yeon reprit sa place sur le bord du lit et laissa sa sœur continuer la torture. C'était tellement satisfaisait comme situation.

AVENGEDINCHAINS


Brokens wings
Prisonnière d'un monde qui n'est pas le mien, mes ailes sont bloquées
Je suis un papillon emprisonné dans le mensonge ▬ ©bat'phanie.
avatar
Avatar : Kim Seol Hyun (AOA)
Qui es-tu ? :
Adoptée à la naissance par monsieur Jeong à Séoul • Elle a été élevée pour devenir tueuse à gage en compagnie de Ah Young sa sœur de cœur • Elle était très douée avec les différentes armes • A été tueuse à gage dans une mafia de la prostitution et avait un travail de serveuse comme couverture • Elle aimait torturer • N'avait aucune pitié • En voulant protégée Younnie, Ah Yeon s'est faite prendre avec le reste de sa mafia et a été condamnée à perpétuer sans droit de visite • Véritable psychopathe • Elle a tout oublié de sa vie passée • A toujours une certaine fascination pour le sang mais aussi pour les papillons.

Les fifiches : PrésentationLiensJournal rpSMS
Messages : 556
Date d'inscription : 07/08/2016
Wasure - Level 1 - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons-nous sur le chemin de la torture, on trouveras peut-être un mort au bout ? //[FLASHBACK] Jeu 15 Sep - 22:45


Promenons-nous sur le chemin de la torture, on trouveras peut-être un mort au bout ?
Assise sur les hanches de cet homme, Ah Young ne peut s'empêcher de sourire. Oh, pas un joli sourire innocent qu'elle sait très bien faire, loin de là. Non, c'est un sourire de chasseur, de traqueur qui orne les lèvres de la jeune femme. Sourire qui ne cesse de grandir quand elle enfonce sa lame dans le corps de l'homme sur qui elle est. Il n'y a rien de plus beau, rien d'aussi passionnant que ce rouge carmin qui ne cesse de couler. Jusqu'à ce que tout s'arrête parce que plus une goutte ne circule dans le corps. Mais la coréenne laisse la place à sa soeur, lui adressant un joli sourire après qu'elle est posé ses lèvres juste au coin des siennes. Le spectacle ne fait que commencer et elle à tout le loisir de le regarder comme d'y participer. « Tu a raison, il faut le remercier avec tous les honneurs qui conviennent. » Parce que ce serait trop gentil, surtout de la part des deux Jeong de tuer simplement et proprement l'homme. Ce ne serait pas drôle et si il y a une chose que les deux jeunes femmes aiment faire... C'est s'amuser.

C'est avec délice que Ah Young regarde la peau se déchiré sous la coupure du poignard de sa soeur. Il n'y a pas à dire, le sang qui jaillit de la plaie, il n'y a rien de mieux. Sa langue passe sur ses lèvres sans qu'elle ne s'en rende compte, hypnotisée par le spectacle de sa soeur en train de torturer cet homme infâme. Elle sait pourquoi Ah Yeon est la plus belle à ses yeux. Elle sait que sans sa soeur, elle ne serait qu'une coquille vide à qui il manquerait une raison d'exister. En silence, elle acquise aux dires de sa soeur, d’accord avec elle jusqu'au bout du monde. Mais elle se relève bien vite quand les yeux de Ah Yeon se collent aux siens. C'est son tour et aussitôt, elle sent cette excitation si familière lui prendre les tripes. Se levant de sa position assise sur les hanches du porc dont elles doivent s'occuper, Ah Young s'avance à quatre pattes par dessus l'homme et s'arrête au niveau de son visage. Sa langue passe doucement sur ses lèvres une nouvelle fois alors qu'elle voit la terreur augmenter dans les yeux de sa victime. C'est sa future oeuvre d'art qui se trouve sous elle et rien qu'à cette pensée, la jeune femme à envie de hurler de joie. Délicatement, elle passe sa main sur la joue de l'homme, un sourire presque doux sur le visage. « Je pourrais vous promettre de vous laissez en vie, mais mentir c'est mal vous savez. Alors promis, je vous ferais souffrir le plus possible et aussi longtemps que ma soeur et moi en auront envie. J'espère que vous serez un bon jouet. » Ah Young lui adresse un nouveau sourire avant de griffer la joue de l'homme avec ses doigts. Défigurer, c'est enlever une partie de l'âme de ses victimes à ses yeux. Parce que c'est clair que ces hommes qui désobéissent aux règles simples de son monde ne sont pas fait pour y vivre et être considérés comme des humains. Toujours avec ce sourire angélique, la coréenne prends une des aiguilles toutes fines à sa ceinture et la montre à l'homme. Elle à l'air vraiment enchanté de ce qui vient de lui traverser l'esprit.

Elle penche la tête sur le côté pesant le pour et le contre mais finalement, sa décision et vite prise et Ah Young approche plus l'aiguille du visage de l'homme. Sa main gauche se pose en douceur sur le plaie ouverte de son torse et deux de ses doigts pénètrent à l'intérieur, semblant chercher quelque chose. mais tout ce que veut la tueuse à gage, c'est les cris qui sortent de la bouche de sa victime. Cris qui double d'intensité quand elle plonge son aiguille dans l'oeil droit du gros tas. « Ca c'est pour avoir reluquer la marchandise sans avoir payer. » Et comme une enfant de cinq ans devant son jouet favori, elle tourne vivement l'aiguille dans l'oeil de l'homme, le faisant crier un peu plus.
AVENGEDINCHAINS
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons-nous sur le chemin de la torture, on trouveras peut-être un mort au bout ? //[FLASHBACK] Jeu 29 Sep - 16:43


Promenons-nous sur le chemin de la torture, on trouveras peut-être un mort au bout ?
Si Ah Yeon n’en était pas à son coup d’essai vis-à-vis de la torture, elle n’en restait pas moins excitée à l’idée de voir du sang couler, de voir Ah Young aussi prise qu’elle dans ce jeu et de savoir qu’ainsi, elle vengeait son patron Jae Sun de ceux qui osaient se moquer de lui. Quand on jouait avec la mafia sans faire attention, on en payait vite les frais surtout celle-ci. L’homme allongé sur le lit allait rapidement comprendre son erreur surtout avec les sœurs Jeong qui étaient plus redoutable que belle et il ne fallait jamais se fier à leur gentil sourire. Pour l’heure, surtout concernant la plus jeune, son sourire était plus machiavélique qu’autre chose, surtout en voyant sa sœur s’amuser autant. Cependant, même si le spectacle de tant de souffrance ainsi que celui du sang coulant de l’œil étaient plus que plaisant, elle ne pouvait s’empêcher de trépigner sur place alors que ses bras étaient croisés et son couteau gentiment ranger à la ceinture. Il n’y avait pas, elle voulait participer aussi !
Sans faire de bruit, la demoiselle réussit à quitter la pièce pour aller récupérer la male qu’elle avait laissée dans l’entrée. Son trésor en main, elle revint ensuite rejoindre la pièce pour la poser la boite à côté de la table de chevet. Patiemment elle attendit que sa compagne en ait terminé pour prendre le relai. Doucement elle plaça son index sous le menton du gros tas pour qu’il relève son visage alors qu’il haletait violemment.

« Alala, vous n’êtes vraiment pas solide vous. Vos yeux sont tout rouge alors qu’on a même pas commencé les choses sérieuses. Votre souffle est tout coupé aussi alors on va arrêtez la violence physique pour le moment parce que ça serait dommage pour vous de mourir sans connaître la douleur morale. Vous ne trouvez pas ? Demanda-t-elle avec un doux sourire. »

Contrairement à sa sœur, Yeonnie ne montait pas sur lui mais elle attrapa chacun de ses poignets pour les attacher à la tête de lit. Elle revint ensuite à sa place avant de ramener Younnie au sol parce qu’elle ne voulait pas la blesser. Si cela avait été quelqu’un d’autre, pour sur qu’elle n’aurait pas fait attention mais c’était parce qu’elle ne les aimait pas autant qu’elle aimait sa sœur. C’était la seule avec qui elle faisait preuve d’empathie.

« Evitez de trop crier, ne ? Vous risquez de vous casser la voix et ça risquerait de nous contrarier énormément et croyez-moi, il vaut mieux éviter. »

Il valait mieux prévenir que guérir parce que ces deux tigresses étaient assez redoutables mais pour l’heure, il n’était pas question de cela. En effet, elles étaient encore dans la torture à son état plaisant, il y avait plus plaisant c’était sur et certains mais ce n’était pas pour maintenant. Mais ce n’est pas pour autant qu’elles allaient se précipiter et, de toute façon, ce n’était pas dans leurs habitudes. Prendre son temps c’était bien mieux.
Doucement, Ah Yeon ouvrit la male pour prendre une boite qui était à l’intérieur. Elle l’ouvrit ensuite avant de regarder son contenu et prit rapidement l’une des boules de poiles qu’elle contenait puis la referma pour éviter que d’autres sortent. Elle remit la boite dans la male puis posa un bout de ce que contenait sa main sur la joue de l’homme. Ainsi, les huit pattes de l’araignée furent sur sa joue puis elle ouvrit la main pour dévoiler un énorme corps velu et noir. Libérée, l’araignée gambadait tranquillement sur la joue de l’homme, s’approchant parfois de sa bouche ouverte et qui laissait sortir des cris de frayeurs. Un son si beau, si délectable qu’elle ne pouvait que sourire de satisfaction à son entente. Ah, elle adorait réellement son métier d’homme de main au sein de la mafia !
N’aimant pas rester inactive, Yeonnie sortit une seringue puis la positionna de la façon à ce que la pointe caresse la joue de l’homme puis remonte sur son front. Elle pinça ses lèvres avant qu’un rictus se dessine sur ses lèvres avant qu’elle plonge l’aiguille dans l’œil sauf de l’homme. Elle remplit le contenant de sang avant d’observer son œuvre, et ouvrit légèrement la bouche.

« C’est tellement rouge, murmura-t-elle plus pour elle-même. »

Absorber par ce sang d’une couleur magnifique, la demoiselle était dans son monde mais elle entendit le « pitié » crié par l’homme. Yeonnie détourna son regard vers lui le faisant comprendre que la pitié, elles ne connaissaient pas.

AVENGEDINCHAINS


Brokens wings
Prisonnière d'un monde qui n'est pas le mien, mes ailes sont bloquées
Je suis un papillon emprisonné dans le mensonge ▬ ©bat'phanie.
avatar
Avatar : Kim Seol Hyun (AOA)
Qui es-tu ? :
Adoptée à la naissance par monsieur Jeong à Séoul • Elle a été élevée pour devenir tueuse à gage en compagnie de Ah Young sa sœur de cœur • Elle était très douée avec les différentes armes • A été tueuse à gage dans une mafia de la prostitution et avait un travail de serveuse comme couverture • Elle aimait torturer • N'avait aucune pitié • En voulant protégée Younnie, Ah Yeon s'est faite prendre avec le reste de sa mafia et a été condamnée à perpétuer sans droit de visite • Véritable psychopathe • Elle a tout oublié de sa vie passée • A toujours une certaine fascination pour le sang mais aussi pour les papillons.

Les fifiches : PrésentationLiensJournal rpSMS
Messages : 556
Date d'inscription : 07/08/2016
Wasure - Level 1 - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons-nous sur le chemin de la torture, on trouveras peut-être un mort au bout ? //[FLASHBACK]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Promenons-nous sur le chemin de la torture, on trouveras peut-être un mort au bout ? //[FLASHBACK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Promenons-nous sur le chemin de la torture, on trouveras peut-être un mort au bout ? //[FLASHBACK]
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois, tant que la nuit n'est pas là.... oups, trop tard ! || Neil J. Smith
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons-nous dans le parc pendant que le lapin n'y ais pas... Oh wait...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: Rps abandonnés-