AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en septembre 2057 sur le forum heart
La MAJ 5 du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en septembre, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !

Partagez| .

Ishida Makoto - Stars can't shine without darkness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Ishida Makoto - Stars can't shine without darkness Mer 12 Juil - 1:03

Ishida MakotoStars can't shine without darkness

nom : Ishida ❅ prénom : Makoto ❅ surnom : Mako, Mako-chan, Mishi, Sempai ❅ âge : 19 ans ❅ date & lieu de naissance : Le 7 Janvier 2038, à Kyul❅ nationalité : Aikoyangienne ❅ origines : Japonaise ❅ orientation : Homosexuelle ❅ situation amoureuse : Célibataire ❅ situation financière : Très modeste❅ métier : Tatoueuse & Blogeuse ❅ groupe : Civilis ❅ temps sur l'île : Natif ❅ célébrité : Wylona Hayashi

Caractère & Anecdotes
avatar

Caractère : Impulsive † Sensible † Sociable † Manque de confiance en elle † Indifférente † Attachante † Sincère † Franche † Fidèle † Ambitieuse † Débrouillarde † Assidue †  Observatrice † Têtue † Lunatique † Sarcastique † Rebelle † Caractérielle † Forte † Affectueuse

Anecdotes : Folle d'animaux, elle n'en possède pas par manque de place mais passe la plus par de son temps libre dans un refuge pour animaux † Makoto joue de la guitare acoustique et électrique † Elle n'écoute que tu rock ou du métal † Passionné de dessin depuis qu'elle est mioche † Elle déteste la couleur rose †  Elle est blogueuse sur instagram † Quand Makoto étais jeune, elle avait du mal à ce lié d'amitié avec les garçons, mais depuis sa rencontre avec Tae Oh, elle n'a plus de problème à ce niveau la † Elle pense  tout de même les hommes en général sont des obsédés † Elle adore aller dans des salon ou expos de tatouage † Elle possède un tatouage sur le poignet droit ainsi que un sur le ventre † Tae Oh la surnomme Mishi depuis qu'ils ce connaissent † Makoto dit toujours que Tae Oh est son petit lapin car il lui fait pensé à l'animal † Elle est très protectrice envers lui, mais lui l'est encore plus envers elle † Elle est très petite en taille et porte souvent des chaussures à plateforme style Creepers † Makoto n'a jamais osé poser de question à Tae Oh à propos de ses parents, elle ne sait donc pas ce qu'ils leurs est arrivé. Mais il l'a une fois emmené voir leurs tombes au cimetière mais n'en n'a tout de même pas parlé plus † Elle porte souvent des lentilles de contacte de couleur

Histoire


Une vie



Makoto. C’est le nom que ma mère m’avait donné avant de mourir, quelques jours après ma naissance. Je suis née sur la petite île d’Aikoyangi. Une île que les coréens et les japonais se sont longtemps disputés. Mon père et ma mère sont tous deux japonais. Ma mère avait toujours eu une santé très fragile depuis qu’elle était petite, elle ne pouvait pas faire trop d’effort physique, c’était très mauvais pour elle. Le fait qu’elle ait su accoucher de moi, est un véritable miracle selon les médecins. Elle a réussi à tenir le coup jusqu’à la fin, et elle est morte peut après que l’on m’ait posé dans ses bras. Mon père, je ne l’ai jamais aimé. On m’a raconté que quand ma mère était encore là, elle devait tout faire dans la maison. Le ménage, le repas, et ce même lorsqu’elle était enceinte de moi. C’était un macho qui la prenait pour une moins que rien. Elle ne lui servait réellement qu’à faire les corvées et à satisfaire ses envies de sexe. Aujourd’hui encore, je me demande pourquoi ma mère est-elle restée avec cet homme. J’ai grandi aux cotés de cet homme, ou plutôt, face au dos de cet homme. Il ne s’occupait pas de moi, il ne me voulait même pas. Il avait engagé une nourrisse pour s’occuper de moi à sa place. Elle s’appelle Yuri. C’est une jeune femme douce et gentille qui ne ferait jamais de mal à une mouche. Elle s’occupait bien de moi, elle était attentionné, bienveillante, et m’aimait sincèrement. Je ne la remercierais jamais assez pour tout ce qu’elle a fait pour moi. C’est une femme extraordinaire. Je ne savais rien de ce qu’elle subissait pour moi au départ, mais le jour où je l’ai appris, j’ai senti mon estomac se retourner dans mon ventre. C’était un soir, Yuri m’avait mise au lit mais je n’arrivais pas à dormir. J’avais décidé de descendre rapidement pour aller boire dans la cuisine, mais une fois arrivée dans les escaliers, j’avais entendu des bruits étranges. J’avais également l’impression d’entendre Yuri pleurer. Et quand je vis ce qu’il se passait devant moi, je ne pus retenir mes larmes. Personnes ne m’avait vu, j’étais vite remonté dans mon lit, sous ma couverture, et j’avais pleuré toute la nuit. Je n’avais que 12 ans cette fois-là. Le lendemain, j’avais timidement posé la question à Yuri, à propos de ce que j’avais vu. Elle n’a pas réussi à me répondre. Elle m’avait simplement regardé, les yeux brillant, avant qu’ils ne se remplissent de larmes et qu’elle ne finisse en sanglots sous mes yeux. J’étais peut-être jeune à cette époque là, mais je n’étais pas stupide. J’avais bien compris que mon père abusait d’elle chaque soir. Pourquoi devait- elle subir tout ça par ma faute ? Tout ça, simplement pour s’occuper de moi. J’avais hâte de rentrer au lycée, et qu’elle n’ait plus à venir s’occuper de moi. Je ne voulais plus qu’elle souffre, elle ne le méritait pas.

Un amour naissant


Mais avant le lycée, il y avait le collège. Je suis rentrée au collège seule. Je n’avais pas d’amis, je m’en fichais un peu. Ça n’était pas ma préoccupation principale. Je me sentais toujours mal et je préférais rester seule. Pour moi, le jour de ma naissance était un jour maudit. Je pensais toujours que je n’aurais jamais du naitre. Que si je n’étais pas née, la vie aurait épargné plus d’une personne. Ma mère ne serait peut-être pas morte, elle aurait peut-être même pu fuir mon père. Yuri, n’aurait pas eu à subir tout ça. J’étais la seule responsable de toutes ces choses et je me renfermais sur cette idée. Pour ce qui était des cours, je ne suivais jamais rien. Je n’écoutais pas les professeurs, je n’avais pas de bonnes notes. Yuri me tapait souvent sur les doigts à ce propos, me disant que je devais devenir sérieuse si je voulais un bel avenir. Mais je ne pouvais pas m’imaginer que pour moi, la vie me réservait un bel avenir, alors je n’écoutais rien, et je n’en faisais qu’à ma tête. Je me souviens que je n’aimais pratiquement personne de ma classe, et certainement pas les groupes de garçons, qui passaient leurs journées à faire n’importe quoi. Ils avaient tous l’air plus stupides les uns que les autres. À part un. Il avait l’air diffèrent, je ne pourrais pas expliquer pourquoi j’avais ce ressenti. Peut-être que c’était un signe du destin ? Ce jeune garçon se nommait Nam Tae Oh. À l’époque, je ne m’en souvenais plus du tout. À vrai dire, je ne connaissais le nom d’aucun de mes camarades de classe. Un jour, pendant que je rêvassais en regardant par la fenêtre pendant les cours, je reçu un petit coup de coude de la part de ma voisine de banc. Elle m’avait ensuite pointé le professeur du doigt. Je me rendis alors compte qu’en fait, il  attendait mon attention depuis quelques minutes pour nous annoncer que nous allions devoir faire un travail de groupe. Je n’étais pas franchement faite pour les travaux, mais en plus en groupe, c’était pire qu’un calvaire pour moi. Et pour ne rien arranger, le professeur nous annonça également, que les groupes seraient composés d’une fille et d’un garçon. Mon cœur avait loupé un battement, et mes yeux s’étaient écarquillés. J’avais eu une grande montée de stress. J’avais déjà beaucoup de mal avec la gente masculine à ce moment-là, et pour moi, tout ça était la pire chose qui pouvait m’arriver au monde. Quand le professeur annonçait la composition des groupes, je ne le lâchais pas des yeux. Toujours paniquée et stressée de savoir avec qui j’allais être, chez quel idiot j’allais devoir aller. Au moment où il avait prononcé mon nom, j’avais retenu ma respiration à l’attente du nom du garçon qui allait être mon binôme. Quand son nom fut prononcé, je n’avais pas sur retenir un soupire de soulagement. C’était Tae Oh. Le seul garçon un minimum intelligent de cette classe. À la fin des cours, on s’était tous les deux retrouvés pour rapidement discuter de comment nous allions nous voir pour ce fameux travail. Évidement, il était hors de questions que qui que ce soit ne mette un pied chez moi. Nous avions alors eu une longue conversation, mais finalement, il avait gentiment accepté le fait que ce serait moi qui viendrais chez lui tous les jours après les cours, et ce à partir du lendemain.  


Le jour où j’allais aller chez Tae Oh pour la première fois, nous n’avions pas parlé durant tout le chemin jusque chez lui. Quand nous étions arrivés, c’est son grand frère qui nous avait accueilli.  Une fois rentrée et installée, j’avais bien remarqué l’absence de parents mais je me voyais vraiment mal aborder le sujet avec quelqu’un que je connaissais à peine. Son ainé nous avait laissé seuls pour que nous puissions travailler tranquillement sur notre devoir. Nous étions seuls dans son salon et rien ne se produisait. Aucun de nous n’avais franchement envie de travailler sur ce foutu projet, et ça se voyait. Nous avions fini par commencer à discuter de tout et de rien, et le feeling est réellement bien passé entre nous. Tellement bien, qu’autant l’un que l’autre, nous avions hâte d’être le lendemain pour que je revienne chez lui une nouvelle fois. Les jours qui avaient suivis étaient de plus en plus amusant. Nous avions fini par ne rien présenter au moment de rendre les travaux de groupe, car nous n’avions strictement rien fait à propos de ça. On avait même reçu trois heures de colle tous les deux. On s’entendait vraiment bien, on s’amusait ensemble. Je me sentais vraiment à l’aise avec lui. Nous avons fini par devenir meilleurs amis, et nous avons continué à nous voir régulièrement en dehors des cours pendant toute nos années de collège. Après le collège, nous sommes tout les deux passés dans le même lycée. Nous n’étions plus dans la même classe, mais nous avions continué à nous voir tous les jours après les cours, et je passais même de temps en temps quelques week-end chez lui. Tae Oh avait commencé à devenir plus sérieux dans ses études. Il avait trouvé sa vocation, il s’avait maintenant ce qu’il voulait faire plus tard, et je l’admirais énormément pour tout cela. Moi de mon coté, Yuri avait arrêté de venir s’occuper de moi. J’étais devenu assez grande pour m’occuper de moi-même. J’étais soulagé et heureuse qu’elle soit enfin libre. Nous deux aussi, on avait continué à se voir régulièrement. Mais je ne m’attendais pas du tout à ce qui allait se produire.

Une mort

Mon père n’aillant plus personne pour assouvir ses pulsions sexuelles, avait du se rabattre sur la seule proie facile qu’il avait à disposition : moi. Sans même que je ne puisse m’en rendre compte, j’avais pris la place que Yuri. C’était moi qui servais d’objet sexuel à ce porc, à ce monstre. J’étais sa fille, mais à ses yeux, je n’étais un simple jouet. Ma haine envers lui grandissait de jours en jours. Je me sentais de plus en plus mal, je ne savais pas quoi faire pour fuir. Je n’avais pas d’avenir, pas d’argent. Je ne pouvais rien faire. Si j’en parlais à Yuri, elle allait surement essayer de me protéger en reprenant sa place, et je ne savais pas comment en parlé à Tae Oh. J’arrivais de temps en temps à me refugier chez lui en pleine nuit. Il m’ouvrait toujours sa prote, peu lui importait l’heure à laquelle je venais le voir. Tae Oh ne comprenait pas ce qu’il m’arrivait, mais il restait présent pour moi, et me consolait quand j’en avais besoin, même si cela durait une nuit entière. Je ne pourrais jamais assez le remercier pour tout ce qu’il a fait pour moi. Je grandissais, je subissais, et je ne savais toujours pas quoi faire de ma vie. Où pouvait être ma place dans ce monde. Je faisais du dessin, et j’étais passionnée de tatouage, mais ce genre d’étude coûtait cher, je n’avais pas d’argent, je ne pouvais pas me les payer. Yuri m’avait conseillé d’aller voir des professionnels. Elle me disait que j’avais un véritable talent, et que peut-être mon travail pourrait réellement plaire à un artiste et qu’il me prendrait sous son aile. J’étais très réticente à cette idée. Je ne pensais pas réellement avoir un talent, et je ne pensais pas que mon travail pourrait plaire à ce point à quelqu’un.  Elle avait commencé à tellement insister, que j’avais fini par craquer, et j’ai accepté d’aller me présenter à des professionnels. J’avais fait plusieurs expo sur le tatouage, plusieurs salons, pour présenter mon travail à de multiples artistes, et finalement, le miracle se produisit. Un artiste tatoueur avait vraiment aimé mon travail. Il était émerveillé devant mes œuvres et voulait à tout pris me former pour ensuite m’engager dans son salon de tatouage. Il me prit sous son aile, m’offrant carrément un appartement, situé à Kona, un quartier de Kyul. Son salon se trouvait, lui, à Aoruji. Il m’annonça également que j’allais être rémunérée même en temps que simple apprentie. Pour moi c’était le plus beau jour de ma vie. La liberté m’ouvrait ses portes. J’allais pourvoir fuir mon monstre de père. Mais comment lui dire tout cela. Il n’allait pas me laisser partir si facilement. Sur le chemin pour rentrer chez moi, j’étais réellement stressée, voire paniquée. Pour essayer de me détendre, j’avais appelé Tae Oh pour lui annoncer la nouvelle. Il avait l’air vraiment heureux pour moi, et il voulait fêter ça à tout prix quand j’allais emménager dans mon appartement. Lui parler m’avait beaucoup calmé, mais je gardais une boule au ventre. J’allais essayer de faire ça discrètement. Quand je suis rentré chez moi cette fois là, j’étais directement monté dans ma chambre et j’avais commencé à faire mes valises en vitesse. Je voulais faire le moins de bruit possible, et partir sans rien lui dire, sans qu’il ne remarque rien et qu’il ne puisse pas me retrouvé. Malheureusement, à croire que le destin s’acharnait sur moi, mon père avait fait éruption dans ma chambre. Quand il avait vu que je faisais mes bagages pour m’en aller, j’ai vu dans ses yeux que la colère était monté en lui. J’avais tenté de me mettre à l’abris dans la salle de bain, mais il avait été bien plus rapide que moi. Il avait réussi à me rattraper et m’a attaché les mains à l’aide d’un colson qu’il avait serré au maximum. Il me coupait pratiquement la peau de mes poignets quand je me débattais tellement il était serré fort. Mon père me mit également du scotche sur la bouche, pour éviter que je puisse crier. Il m’avait ensuite jeté sur le canapé, et m’a violé. Pendant toute la nuit j’ai subis, j’ai souffert, j’ai luté. Je pleurais, je voulais hurler à l’aide, je voulais me débattre, mais je ne pouvais rien faire. Le lendemain matin, quand il était parti pour travailler, j’avais tenté de me lever tant bien que mal, et je me suis dirigé dans la cuisine. Avec les mains toujours lié, j’avais allumé la cuisinière au gaz. Les flammes dansaient devant mes yeux vides. J’avais finalement mis mes mains au dessus des flammes, faisant fondre le colson avec la chaleur. C’était douloureux, les flammes me brûlaient la peau déjà ouverte, j’étais obligé de garder mes mains la pour pouvoir me libérer. Une fois le colson brulé et mes mains libres, je les avais immédiatement plongés dans de l’eau glacée. J’avais horriblement mal, mais rien n’aurait put être pire pour moi que de rester une minute de plus dans cet enfer. Après ça, j’avais enlevé le scotche de ma bouche et je m’étais jetée sur mes valises, prenant les dernières affaires qu’il me restait à prendre, et je sorti de cette maison en courant le plus vite possible. Quand je fus enfin arrivé au salon de tatouage, le deuxième tatoueur du salon m’emmena dans sa voiture pour me conduire jusqu’à mon appartement. Une fois arrivé la bas. Je n’avais pas pu retenir mes larmes. Je m’étais écroulée à terre, en sanglots. Je ne voulais plus bouger de là. J’étais tellement soulagée, je ne pourrais pas expliquer ce que j’ai ressenti au fond de moi ce jour-là.

Une renaissance

C’était un petit appartement, mais ça me suffisait ampellement. J’étais vraiment heureuse d’être là, sur ce parquet. Le lendemain, comme promis à Tae Oh, je l’avais invité chez moi, ainsi que Yuri, pour que l’on fête ensemble mon nouveau départ. Ce jour la, j’ai également réussi à leurs avoué à tous les deux, tout ce que mon père m’avait fait subir pendant ces années. Ils avaient bien évidement été choqué tous les deux. Ils m’ont soutenu et avec eux, j’ai réussi à aller porter plainte contre ce monstre. Après mon témoignage, ainsi que celui de Yuri, et les preuves retrouvé, mon père avait été condamné à la prison pendant plusieurs années. J’étais enfin réellement libre, je pouvais vivre ma vie comme je le voulais. Suivant toujours ma formation pratiquement terminée, je suis également devenue bloggeuse sur les réseaux sociaux. Tout allait enfin mieux. Mais ça n’a pas duré très longtemps. Quelques semaines après la condamnation de mon père, j’étais allée à une expos de tatouage, située dans une autre ville à l’autre bout de l’île. Et ce jour là, alors que je passais un bon moment avec mes collègues du Karasu tatoo, je l’ai vu.

Une redescente


Que faisait-il dehors ? Pourquoi n’était-il pas derrière les barreaux ? Pour couronner le tout, ce porc m’avait parlé comme si de rien n’était. Il m’avait raconté sa vie, ou il habitait, son travail. Comme si rien ne c’était passé, comme si, il n’avait rien fait de mal, ni à ma mère, ni à Yuri, ni à moi. Je ne comprenais pas et je ne voulais pas comprendre. Je n’avais jamais été autant en colère de toute ma vie. Ce soir là en rentrant chez moi, je m’étais rapidement changé, enfilant un sweatshirt à capuche noir, je suis partie le retrouver dans la ville ou il habitait à présent. J’avais attendu plusieurs heures, seule, dans le noir, jusqu’à ce qu’il arrive enfin. Mon paternel. J’étais là derrière lui. Il ne m’avait pas vu. J’avais donc pris la grosse pierre qui était à proximité de mon pied, et dans un élan de haine, de colère, de folie, je l’ai frappé à la tête. Il était tombé à terre et je me suis mise au dessus de lui, continuant à le frapper à la tête avec cette pierre. Je ne m’arrêtais plus, les larmes coulaient sur mes joues, j’étais enragée. Je l’avais frappé une trentaine de fois avant de m’arrêter, regardant son crane éclaté. Je m’étais ensuite débarrassé de la pierre ensanglanté dans le petit lac qui était à proximité de la maison, et je repartis, mes mains pleine de sang dans les poches. Évidement une enquête sur son meurtre à été ouvert, et les deux premières personnes à avoir été suspecté ont été Yuri et moi. Par manque de preuves, l’enquête à été fermée, et ils n’ont pas trouvé le coupable. J’ai donc continué à vivre comme si de rien n’était. Ma formation s’est terminée et je travaille maintenant dans le salon Karasu tatoo à Aoruji. Mais depuis cette enquête, j’ai une sensation étrange. L’impression que quelqu’un me surveille. Je sens que l’on m’observe quand je marche dans la rue, mais quand je me retourne, je ne vois personne, et j’ai la sensation qu’a la moindre erreur de ma part, cela en serait fini de moi.

Derrière l'écran
icon

Jeomin....ET OUI, C'EST ENCORE MOI /meurt/ Promis c'est le dernier compte  siouplet  Mais je me devais de venir avec ma petite Makoto parce que TAE OH C'EST MON BEST DE MA VIE ,TROP LE MEILLEUR, JE T'AIME, COEUR COEUR SUR TOI omg heart

©️ boulet



KILL, SMOKE, TEARS
Le début est la fin, et la fin est le début. ▬ Dans ce cas, commençons à nouveau, et à chacun sa propre histoire
avatar
Avatar : Wylona Hayashi
Qui es-tu ? :
Ishida Makoto
19 ans



Impulsive † Sensible † Sociable † Manque de confiance en elle † Indifférente † Attachante † Sincère † Franche † Fidèle † Ambitieuse † Débrouillarde † Assidue † Observatrice † Têtue † Lunatique † Sarcastique † Rebelle † Caractérielle † Forte † Affectueuse

† Quand Makoto étais jeune, elle avait du mal à ce lié d'amitié avec les garçons, mais depuis sa rencontre avec Tae Oh, elle n'a plus de problème à ce niveau la † Elle pense tout de même les hommes en général sont des obsédés † Makoto joue de la guitare acoustique et électrique † Elle n'écoute que tu rock ou du métal † Elle est très petite en taille et porte souvent des chaussures à plateforme style Creepers † Elle adore aller dans des salon ou expos de tatouage † Elle possède un tatouage sur le poignet droit ainsi que un sur le ventre



Elle est née à Kyul d'un père et d'une mère japonais. Sa mère aillant une santé plus que fragile, elle meurt juste après son accouchement. Makoto vie alors avec son père, et est élevé par sa nourrisse Yuri qui ce fait abuser par son père. Makoto appendra tout cela à ses 12 ans en descendant après l'heure du couché. Elle ce sentira très coupable de ce qui arrive à Yuri, pensant sincèrement qu'il aurait mieux valu qu'elle ne naisse pas, pour Yuri et pour sa mère. Elle rentrera au collège et fera la rencontre de Tae Oh. Ils deviendront vite meilleur ami et passera presque tout ses après midi chez lui. Elle a bien remarquer que Tae Oh vivait juste avec son frère, mais elle n'a jamais osé lui poser la moindre question à propos de ses parents. Il l’emmènera finalement les voir à leurs tombes un jours. Elle rentra au lycée avec Tae Oh qui est devenu plus sérieux dans ses études, aillant trouvé sa vocation contrairement à elle. Yuri ne viendra plus s'occuper de Makoto, étant assez grande pour s'occuper d'elle seule. Elle deviendra alors la nouvelle victime de son père car il n'aura plus Yuri pour assouvir ses envies. Grace à Yuri et Tao Oh, elle se dirigera dans le tatouage en se présentant à de diffèrent salon et expos. Elle sera par la suite remarqué par le propriétaire d'un salon de Kyul qui tombera amoureux de son travail et l'embauchera comme apprenti, lui offrant un emplois ainsi qu'un logement loin de son père. Elle tentera alors de s’enfuir discrètement mais ce fera remarquer par son père et sera une nouvelle fois abusé et presque torturé. Elle réussi cependant à s’enfuir pendant que son père est au travail. Elle racontera tout à Tae Oh et Yuri qui la pousseront à porter plainte, il sera donc arrêté par la police et ce fera injecter le sérum pour être relâche dans une autre ville de l'île, la ou Makoto le croisera pendant une expo. Folle de rage, elle ira l’assassiner devant chez lui à l'aide une pierre en lui fracassent le crane. Par manque de preuve, elle ne se fera pas découvrir, mais maintenant un A.O.A est charger de la surveiller pour enlever tout doute qui pourraient planer sur elle.





UNE TAE OH LOVERS!:
 

Les fifiches : Histoire - Liens - cellphone - Fiche personnage
Messages : 113
Date d'inscription : 12/07/2017
Civilis
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ishida Makoto - Stars can't shine without darkness Mer 12 Juil - 1:03

Je T'aime Tout Plein



J'avais tellement hâte de voir Makoto arriver omg omg omg

J'espère vraiment que tu t'amuseras bien avec elle heart !

Tu vas voir, toi et moi et Yoo Hwan, ofc, parce que lui et moi, on ne fait qu'un ... /meurt/ on va accomplir de grandes choses  Hero

Because

#MakoYoooHIsAlso2Fab4U

(a)

Si tu as des questions, tu sais où trouver les membres du staff. En tout cas, re bienvenue parmi nous avec cette beauté ~  siouplet



omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg  omg
heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart heart
sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad  sad

 
avatar
Avatar : Jeon Jungkookie
Les fifiches : Mon Histoire
Mes Liens
Mon journal des rps
Ma fiche de Personnage
Mon Téléphone

Messages : 1014
Date d'inscription : 01/02/2017
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ishida Makoto - Stars can't shine without darkness Mer 12 Juil - 1:07



JE TE GRAVE ! TAE OH IS MINE. YOOOH IS LOVE.
je sais qu'on va faire plein de belle chose, mais jsuis quand même jaloux, c'est mon taeoh mais tu sais que j't'aime, aussi bien inrp que hrp heart


AVEC AMOUR BABE heart




f*ckboy ☽
« les gendarmes ne peuvent nous protéger efficacement que le lendemain de l'évènement, il faut être en état de se protéger soi-même la veille »
avatar
Avatar : kim tae hyung
Qui es-tu ? :

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /



information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /

Ryo: Un gros caca e.e:
 


je parle en #99d5d8
Les fifiches : the story beginbest people are crazy ☽ contact
Messages : 519
Date d'inscription : 01/02/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ishida Makoto - Stars can't shine without darkness Mer 12 Juil - 6:36

Je pouvais pas m'empêcher de passer vu comment je t'ai posé plein de questions sur ce perso... J'ai hâte de voir ce que tu vas faire dis donc omg

Bon courage pour ta fiche 8D


Paint the world 
Till dawn, little by little, slowly, the moonlight gets wet chasing out the long darkness in the night. Wait up, wake up, we already feel the same. Throw away your complicated thoughts, don’t be afraid. Free up your balled up instincts. When the moon shines on us brighter, we’re alive in the moment  by lizzou.
avatar
Avatar : Jung Daehyun (B.A.P)
Qui es-tu ? : Bavard ❅ Gourmand ❅ Souriant ❅ Charmeur ❅ Attentif ❅ Strict ❅ Têtu ❅ Légèrement colérique ❅ Frappe vite si on l'énerve de trop ❅ Bien élevé ❅ Soucieux de son apparence ❅ fait très difficilement confiance
+
Son premier meurtre n'était pas intentionnel, les autres si ❅ il a tué son père et n'a plus jamais revu sa mère depuis ses 21 ans ❅ il a pris des cours de taekwondo, lorsqu'il était à l'université, pour le fun ❅ il porte souvent de l'eye-liner et des bijoux, surtout des bagues et des boucles d'oreille (et piercings aux oreilles) ❅ il n'a jamais réellement eu d'amis, il n'a jamais réussi à les croire sincères ❅ a de grosses difficultés à faire confiances aux autres ❅ il adore les enfants


(Et il se trouve que sans son employée, Sun Hae, il n'arriverait pas à grand-chose... maisilnel'admettrajamais)

(moi aussi je t'aime, Sun Hae ♥️)
Les fifiches : My story & how to get to know me. You can call me or visit me where I work. More details about my story here and about my works there.
Messages : 429
Date d'inscription : 23/08/2016
Memoria - Level 2 - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ishida Makoto - Stars can't shine without darkness Mer 12 Juil - 11:19

Rebienvenu hein 8D heart
Bon courage pour la fichette !


Falling Slowly

☆☆☆ raise your hopeful voice, you have a choice. you've made it now. it's time that you won. ☆☆☆
avatar
Avatar : Lee Hongbinnie
Qui es-tu ? :
Caractère

Il est de nature timide mais une fois qu'il est proche de vous, il est très loyal • Il est un peu trop honnête • Il a également du mal à bien retranscrire ce qu'il pense #cestunboulet • De plus, il a une mauvaise mémoire • C'est une personne discrète et qui garde sa vie privée pour soit • Il n'est pas très tactile et au contraire, n'apprécie pas qu'on le touche trop • Sensible, il déteste l'injustice car il a été victime de maltraitance au lycée • Malheureusement naïf, il est très facile de lui faire croire ce que bon vous semble • Conscient de son apparence, il prend soin de lui et se soucis beaucoup de ce que pense les autres.


Ses faux souvenirs


Il pense être né à Séoul dans une famille aimante et être fils unique • Pour lui, il n'a jamais quitté le sol Sud-coréen • Dès la crèche, il a eu du mal à se faire des amis • Au collège, il a pris conscience de sa condition médicale quand les autres élèves se sont moqués de lui après un cours d'athlétisme • Au début il ne s'en souciait pas et la solitude ne l'a jamais gêné • Au lycée, un grand complexe s'est installé en lui et il n'allait plus au cours de sports • Il en est d'ailleurs venu à complexer sur son physique à cet âge, se trouvant trop maigre • Mais aussi car il a de nombreuses cicatrices sur le corps • Il pense se les être faites car il était un enfant maladroit • En fait, à son adolescence, il se détestait tout simplement • Ses camarades le détestait aussi et le lui faisaient bien comprendre, se moquant de lui constamment • Certains s'amusaient même à le pousser dans les couloirs ou autre • Il pense avoir été scolarisé comme un enfant normal mais en réalité, il a eu une mise à niveau qu'à partir de ses 15 ans quand il est arrivé en Chine • Il n'a jamais eu de relation tout simplement car il n'a jamais trouvé de filles l'intéressant • Il est venu vivre sur Aikoyangi car il n'arrivait pas à trouver du travail sur Séoul • Ses parents sont morts après qu'il ait été diplômé dans un accident de voitures alors qu'ils se rendaient à la cérémonie.


Sur Aikoyangi

Il parle couramment Chinois et Coréen, et a totalement perdu son accent de Corée du nord • Il a un chat pour lui tenir compagnie sur Aikoyangi qui s'appelle Pleum • Il a prit ce chat car il fait beaucoup de cauchemar la nuit (même s'il ne s'en rappelle jamais après seulement quelques secondes) et Pleum arrive à le calmer • Il vit à Kona dans un petit appartement • Il a découvert sa sexualité peu après son arrivé sur l'île, quand un jeune homme lui a tout simplement fait tourner la tête • Il va a l'hôpital une fois par mois pour faire vérifier ses malformations. • Sa condition physique est bonne mais pourrait être mieux • Il a des malformations au niveau des rotules et des omoplates à cause des longues heures de tortures à Hyesan • Du coup ses mains tremblent constamment (tremblements qui s'amplifie quand il stresse) et il a du mal à courir de manière normale • Pour aider, il va régulièrement à la salle de sport. Ce qui donne ça ou encore ça • Il adore les enfants et s'est attaché à ceux dont il s'occupe à Kona • Malheureusement, la directrice ne l'apprécie pas.


Les goûts et les couleurs

Il adore les jeux vidéos en tous genres, retros comme nouveaux • Passionné de volley-ball, il pratique ce sport depuis 5 ans maintenant • Il est Bouddhiste mais ne pratique pas régulièrement • Quand il a finit sa semaine de travail il a tendance à sortir pour visiter la ville • Pour éviter les moqueries, il court seul sur la plage • Il n'aime pas danser • Il préfère la nature à la ville et aime beaucoup visiter Hanari • Il a une forte tolérance à l'alcool • Il adore découvrir l'île et ses nouveaux endroits • Sportif depuis qu'il est petit, il adore aller à la salle de sport et pratique le volley-ball quand il a du temps libre • Aimant l'art, il a toujours rêver de se faire un tatouage • Il aimerait également se faire un piercing • Il a une grande tolérance à la douleur • La photographie est une passion pour lui et il prends tout ce qu'il aime en photo. • Il aimerait d'ailleurs pouvoir faire des photoshoots professionnels en plus de travailler avec les enfants.


Les fifiches : PrésentationLiensJournal rpFiche personnage


Messages : 449
Date d'inscription : 10/05/2017
Wasure
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ishida Makoto - Stars can't shine without darkness Mer 12 Juil - 13:49

REBIENVENUE SWEETIE heart

Courage pour la fichette, j'espère que tu t'amuseras bien avec cette demoiselle
J'ai vraiment hâte de la voir inrp

N'hésite pas à venir nous voir si tu as besoin heart heart


DART
Pourquoi ne nous ennuyons-nous pas et devenons plus dangereux ? ▬ ©bat'phanie.
avatar
Avatar : Kim Hyuna
Qui es-tu ? :

Après avoir fait une bêtise, ses parents l’ont reniés et on même fait en sorte qu’elle galère à trouver un travail❅ Elle a en horreur le monde mondain. Cela lui rappelle de mauvais souvenirs • Yukari est une personne qui aime bien avoir le dessus sur ses adversaires • Très observatrice, une chose lui échappe rarement • Franche, on peut lui reprocher souvent de même que son côté naïf mais qui sait si ce n'est une astuce pour mieux vous attraper ? • Elle est très séductrice mais l’était surtout pour son métier de strip-teaseuse qu'elle n'appréciait franchement pas surtout que le patron lui réclamait des Show Privés. Cependant, elle refusait que d'autres en aient... Ce travail ne lui manque absolument pas • C’est une personne très souriante et qui va facilement vers les autres • Elle ne sait pas s’ouvrir, seulement intérioriser pour éviter qu’on voit ses faiblesse • La demoiselle peut manger des quantités de nourriture sans prendre un gramme, ça ne lui dessert absolument pas vu comme elle est gourmande • C’est une personne nocturne, souvent elle est plus en forme et productive une fois la nuit tombée • Elle a une peur panique des araignées ou encore des orages et des serpents • A plusieurs tatouages : à sa chute de rein, un sur le côté pas loin de sa poitrine, un derrière l'oreille, un sur chaque épaules et un sur chaque bras, un derrière son coude, un à son poignet… Peut-être que d'autres surviendront. • Elle a revu deux de ses anciens petits-amis : Sato Keisuke et Shin Ruki. Ce dernier est celui qui l'a escroqué mais il a complètement oublié à cause du sérum. • Elle s'occupe actuellement des dossiers de Fang Do Han et de Im Jin


Les fifiches : PrésentationLienJournal rpSMS
Messages : 1358
Date d'inscription : 16/03/2016
AOA - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ishida Makoto - Stars can't shine without darkness Mer 12 Juil - 19:50

omg omg omg omg omg omg omg omg omg omg omg
(Naaan mais je crois que je ne vais jamais me remettre de la perfection de cette femme )

Bienvenue avec la sublime Makoto, que je trouve toujours aussi cutie, badass, adorable... Parfaite quoi
J'ai tellement hâte de découvrir son histoire En tout cas, les anecdotes me plaisent déjà

Bon courage pour terminer ta fiche Hero Et je viendrais envahir ta fiche de liens du coup ah ça


 House Of Cards
Like there’s no tomorrow, like there’s no next time. Everything that you’ve done in front of my eyes, it’s a complete darkness. Say it like you mean it. In the end, we can’t make it. Even so, I keep hoping, even at the end, if you’re with me, I’m okay.
© ZIGGY STARDUST.
avatar
Avatar : Amber Liu [f(x)]
Qui es-tu ? : UC.
Les fifiches : PrésentationFiche de liensTéléphoneFiche personnageJournal RP
Messages : 105
Date d'inscription : 07/06/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ishida Makoto - Stars can't shine without darkness Mer 12 Juil - 23:11

*Insérer de l'amour*

Spoiler:
 

*Amour présent*

RE-[..]-BIENVENUE !
Ca fait plaisir de te voir avec un nouveau perso !
Elle est vachement classe (enfin un vava jap, gerg' tucomptespas)
Si je pouvais, je donnerais plus de love mais mon navigateur internet m'annonce qu'il y a une limite de caractère. A croire que le love se quantifie, ils ont rien compris admines
ILS NE M'ARRETERONS PAS ! what ?

QUI SONT-ILS ? ILS NE SONT RIEN CONTRE MA PERSONNE ! AUX ARMES, CITOYENS DU NET ! LE JOUR DE GLOIRE EST ARRIVE ! (osef le plagiat, y'a plus de droit d'auteurs depuis longtemps)

En attendant, éclate-toi bien


La famille:
 

Crossing our path is like a formula of math
Commandements of religion, providence of the universe ▵ ©️endlesslove.
avatar
Avatar : Son Wendy
Qui es-tu ? :
伊藤まりこ
Itô Mariko
(18 ans)


Issu de l'union d'une mère coréenne et d'un père japonais, Mariko est bilingue dans ses deux langues. Elle a vécu avec ses parents jusqu'à l'âge de 15 ans dans la ville de Nara. Tout à changé quand ses parents ont choisis de déménager dans une nouvelle ville. Mariko a eu du mal à s'intégrer et a été très longtemps la cible de brimade de ses camarades de classes. La haine a fini par prendre possession de son corps. Jour après jour, le même plan revenait dans sa tête. Jour après jour, elle rêvait de le mettre en exécution.


Le 15 octobre 2055, la Kenpai tower, symbole de sa nouvelle ville, a explosé sous l'effet d'explosif posé à l'extrémité des points d'encrages du bâtiment. Le bilan final de l'accident était de 140 morts et de 230 blessés. Parmi ses personnes, 200 étaient élèves dans le lycée de Mariko. Mariko étant mineur, le gouvernement japonais n'a pu révéler qui était l'auteur de l'attentat. Les autorités ne pouvait prendre des mesures contre elle du fait de son âge, l'ont envoyés sur l'île d'Aikoyangi. Elle a reçu là-bas le célèbre sérum.


A partir de ce moment, elle a cru être une nouvelle élève ayant bénéficier d'une bourse pour ses études. Tout à changer à la fin du mois de novembre 2056. Sa classe a eu une activité dans un laboratoire avec des produits ayant des propriétés explosifs. En les manipulants, Mariko s'est souvenu de nombreuses choses. Par son inattention, elle les a mélangé et a à créer une explosion au sein de sa salle. Il n'y a eu heureusement aucun blessé mais Mariko a été suspendu de l'établissement et de l'internat. Elle se retrouve aujourd'hui à la rue.


Les fifiches :
Son histoireSa fiche de lienSa fiche de RPs • Fiche personnageSon téléphoneSon collier


Si vous voulez soutenir l'économie de Kyul, passez donc dans sa petite boutique en plein coeur de Kona ! Située dans un petit local, cette boutique nommé en hommage à l'amitié qu'elle entretient avec son cousin 'Rookie&Siko' est remplie de tous les produits nécessaires à votre bien-être ! Si vous souhaitez des commandes plus obscures, merci de vous adresser par téléphone à la gérante.

Messages : 710
Date d'inscription : 25/12/2016
Memoria - Level 3
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ishida Makoto - Stars can't shine without darkness Mer 12 Juil - 23:28

Tae Oh: LE BEST DE MA VIE omg omg omg omg omg omg omg omg

JE T'AIME TOUT PLEIN AUSSI LAPINOU

Moi aussi j'avais tellement hâte de la faire qslkdjfgvkcd,jnfhjbvk on va faire plein de bêtises ensemble maintenant ah ça

Bisous sur ta fesse mon amour fufu heart

Yoo Hwan:
8D Je m'en fou de toi 8D

Bon, je te love quand même un peu  ah ça  heart


Joon Hee: Oué je suis contente que tu passes omg  
merci heart

Im Jin: Merciiiii 8D heart
On touvera un lien tout les deux vu que tu traumatise mon pauvre Tae Oh heart

Yukari: Merci Yuka-chuuuuu heart

Eléa: omg omg
Si faut t'en remettre voyons what ?
Merciii beaucouuuuuuuup heart


Mariko: OOOOOH PLAIN D'AMOUR

what ? what ? what ? what ?  Comment ose il donner des limites à l'amour, c'est totalement absurde, je suis choquée, outrée, déçue what ? what ? what ?

JE TE SUIVRAIS DANS TA QUÊTE DE GLOIRE DE L'AMOUR Hero

Merci bien heart


KILL, SMOKE, TEARS
Le début est la fin, et la fin est le début. ▬ Dans ce cas, commençons à nouveau, et à chacun sa propre histoire
avatar
Avatar : Wylona Hayashi
Qui es-tu ? :
Ishida Makoto
19 ans



Impulsive † Sensible † Sociable † Manque de confiance en elle † Indifférente † Attachante † Sincère † Franche † Fidèle † Ambitieuse † Débrouillarde † Assidue † Observatrice † Têtue † Lunatique † Sarcastique † Rebelle † Caractérielle † Forte † Affectueuse

† Quand Makoto étais jeune, elle avait du mal à ce lié d'amitié avec les garçons, mais depuis sa rencontre avec Tae Oh, elle n'a plus de problème à ce niveau la † Elle pense tout de même les hommes en général sont des obsédés † Makoto joue de la guitare acoustique et électrique † Elle n'écoute que tu rock ou du métal † Elle est très petite en taille et porte souvent des chaussures à plateforme style Creepers † Elle adore aller dans des salon ou expos de tatouage † Elle possède un tatouage sur le poignet droit ainsi que un sur le ventre



Elle est née à Kyul d'un père et d'une mère japonais. Sa mère aillant une santé plus que fragile, elle meurt juste après son accouchement. Makoto vie alors avec son père, et est élevé par sa nourrisse Yuri qui ce fait abuser par son père. Makoto appendra tout cela à ses 12 ans en descendant après l'heure du couché. Elle ce sentira très coupable de ce qui arrive à Yuri, pensant sincèrement qu'il aurait mieux valu qu'elle ne naisse pas, pour Yuri et pour sa mère. Elle rentrera au collège et fera la rencontre de Tae Oh. Ils deviendront vite meilleur ami et passera presque tout ses après midi chez lui. Elle a bien remarquer que Tae Oh vivait juste avec son frère, mais elle n'a jamais osé lui poser la moindre question à propos de ses parents. Il l’emmènera finalement les voir à leurs tombes un jours. Elle rentra au lycée avec Tae Oh qui est devenu plus sérieux dans ses études, aillant trouvé sa vocation contrairement à elle. Yuri ne viendra plus s'occuper de Makoto, étant assez grande pour s'occuper d'elle seule. Elle deviendra alors la nouvelle victime de son père car il n'aura plus Yuri pour assouvir ses envies. Grace à Yuri et Tao Oh, elle se dirigera dans le tatouage en se présentant à de diffèrent salon et expos. Elle sera par la suite remarqué par le propriétaire d'un salon de Kyul qui tombera amoureux de son travail et l'embauchera comme apprenti, lui offrant un emplois ainsi qu'un logement loin de son père. Elle tentera alors de s’enfuir discrètement mais ce fera remarquer par son père et sera une nouvelle fois abusé et presque torturé. Elle réussi cependant à s’enfuir pendant que son père est au travail. Elle racontera tout à Tae Oh et Yuri qui la pousseront à porter plainte, il sera donc arrêté par la police et ce fera injecter le sérum pour être relâche dans une autre ville de l'île, la ou Makoto le croisera pendant une expo. Folle de rage, elle ira l’assassiner devant chez lui à l'aide une pierre en lui fracassent le crane. Par manque de preuve, elle ne se fera pas découvrir, mais maintenant un A.O.A est charger de la surveiller pour enlever tout doute qui pourraient planer sur elle.





UNE TAE OH LOVERS!:
 

Les fifiches : Histoire - Liens - cellphone - Fiche personnage
Messages : 113
Date d'inscription : 12/07/2017
Civilis
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ishida Makoto - Stars can't shine without darkness Jeu 13 Juil - 19:49

Tu sais déjà à quel point j'aime ton personnage ;w;. Et à quel point je suis archi contente qu'elle soit ici ;w;. Te nem poulet très fort ;w; heart

Bienvenue officiellement parmi nous avec cette perfection

avatar
avatar
Bienvenue chez les Civilis

Tout juste validé, tu viens de rejoindre le groupe Civilis et, avant de pouvoir joué avec nous n'oublie pas d'aller créer ta fiche de lien dans l'espace réservé aux Civilis. N'oublie pas que ton personnage ne sait rien de tout ce qui se passe sur l'île et, de ce fait, il est libre de toute relation. Ils sont surveillés par les AOA pour éviter tout débordement mais aussi parce qu'ils cherchent toujours de nouvelles recrues.

Les rps rapportent des points et, pour savoir à quoi ils peuvent te servir, c'est ici que tu trouveras tes réponses.
Si tu recherches des rps pour lancer ton personnage, il t'est possible de faire une demande de rp.

Pour garder contact avec les autres habitants de l'île, il y a la zone sms qui rapporte aussi des points. N'oublis pas non plus de te tenir au courant des derniers événements qui surviennent sur l'île par le biais de @Plume qui gère un petit journal auquel tu peux réagir en dessous de chaque article.

Entre les rps, il t'est possible de te détendre sur la zone du flood ! N'hésite pas à y aller pour faire un petit bonjour, personne ne mordra !
Si tu cherches un avatar, une création graphique ou que tu es un artiste dans l'âme, le coin graphique est fait pour toi ! N'hésite pas à y faire un tour ou passer commande.

Pour toutes questions ou demandes, n'hésite surtout pas à contacter le staff qui t'aiguillera ou te répondra au plus vite et avec plaisir !

Bon jeu à toi !


avatar
Avatar : Jeon Jungkookie
Les fifiches : Mon Histoire
Mes Liens
Mon journal des rps
Ma fiche de Personnage
Mon Téléphone

Messages : 1014
Date d'inscription : 01/02/2017
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ishida Makoto - Stars can't shine without darkness Jeu 13 Juil - 19:56

Merci mon baby cutie bunny d'amour de moi heart heart

te nem végétal fort aussi ;w; heart


KILL, SMOKE, TEARS
Le début est la fin, et la fin est le début. ▬ Dans ce cas, commençons à nouveau, et à chacun sa propre histoire
avatar
Avatar : Wylona Hayashi
Qui es-tu ? :
Ishida Makoto
19 ans



Impulsive † Sensible † Sociable † Manque de confiance en elle † Indifférente † Attachante † Sincère † Franche † Fidèle † Ambitieuse † Débrouillarde † Assidue † Observatrice † Têtue † Lunatique † Sarcastique † Rebelle † Caractérielle † Forte † Affectueuse

† Quand Makoto étais jeune, elle avait du mal à ce lié d'amitié avec les garçons, mais depuis sa rencontre avec Tae Oh, elle n'a plus de problème à ce niveau la † Elle pense tout de même les hommes en général sont des obsédés † Makoto joue de la guitare acoustique et électrique † Elle n'écoute que tu rock ou du métal † Elle est très petite en taille et porte souvent des chaussures à plateforme style Creepers † Elle adore aller dans des salon ou expos de tatouage † Elle possède un tatouage sur le poignet droit ainsi que un sur le ventre



Elle est née à Kyul d'un père et d'une mère japonais. Sa mère aillant une santé plus que fragile, elle meurt juste après son accouchement. Makoto vie alors avec son père, et est élevé par sa nourrisse Yuri qui ce fait abuser par son père. Makoto appendra tout cela à ses 12 ans en descendant après l'heure du couché. Elle ce sentira très coupable de ce qui arrive à Yuri, pensant sincèrement qu'il aurait mieux valu qu'elle ne naisse pas, pour Yuri et pour sa mère. Elle rentrera au collège et fera la rencontre de Tae Oh. Ils deviendront vite meilleur ami et passera presque tout ses après midi chez lui. Elle a bien remarquer que Tae Oh vivait juste avec son frère, mais elle n'a jamais osé lui poser la moindre question à propos de ses parents. Il l’emmènera finalement les voir à leurs tombes un jours. Elle rentra au lycée avec Tae Oh qui est devenu plus sérieux dans ses études, aillant trouvé sa vocation contrairement à elle. Yuri ne viendra plus s'occuper de Makoto, étant assez grande pour s'occuper d'elle seule. Elle deviendra alors la nouvelle victime de son père car il n'aura plus Yuri pour assouvir ses envies. Grace à Yuri et Tao Oh, elle se dirigera dans le tatouage en se présentant à de diffèrent salon et expos. Elle sera par la suite remarqué par le propriétaire d'un salon de Kyul qui tombera amoureux de son travail et l'embauchera comme apprenti, lui offrant un emplois ainsi qu'un logement loin de son père. Elle tentera alors de s’enfuir discrètement mais ce fera remarquer par son père et sera une nouvelle fois abusé et presque torturé. Elle réussi cependant à s’enfuir pendant que son père est au travail. Elle racontera tout à Tae Oh et Yuri qui la pousseront à porter plainte, il sera donc arrêté par la police et ce fera injecter le sérum pour être relâche dans une autre ville de l'île, la ou Makoto le croisera pendant une expo. Folle de rage, elle ira l’assassiner devant chez lui à l'aide une pierre en lui fracassent le crane. Par manque de preuve, elle ne se fera pas découvrir, mais maintenant un A.O.A est charger de la surveiller pour enlever tout doute qui pourraient planer sur elle.





UNE TAE OH LOVERS!:
 

Les fifiches : Histoire - Liens - cellphone - Fiche personnage
Messages : 113
Date d'inscription : 12/07/2017
Civilis
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ishida Makoto - Stars can't shine without darkness

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Ishida Makoto - Stars can't shine without darkness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» « Stars can't shine without Darkness. » † Lorenzo
» Maliah || Stars can't shine without darkness
» DASWHOOD, ISOBEL LEAN ▬ Stars can't shine without darkness
» (jon) stars can't shine without darkness
» Exy ✴ Stars Can't Shine Without Darkness [100%]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: Administration :: Les habitants de l'île :: Les admis :: Civilis-