N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en août 2058 sur le forum heart
La MAJ anniversaire du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en août, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !

 :: Kyul :: Aoruji Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Face everything to rise + Hwang Elea

MessageSujet: Face everything to rise + Hwang Elea Sam 22 Juil - 14:32


Face everything to rise
ft. Hwang Elea

Je ne sais pas où aller. Je n'ai personne vers qui me tourner. Je suis absolument seul dans cette histoire que je ne comprends pas. Je suis perdu, paumé ; et la seule chose qui me permet un minimum d'oublier, c'est l'alcool. Je bois. Je bois un verre, puis deux ou trois ou quatre. Là, je commence à me sentir un peu mieux et mon mal de crâne s'estompe. J'imagine un monde meilleur où rien n'est pareil, bien sûr. ça fait deux fois, bordel, deux putain de fois. Ce sont des images qui ne me quittent plus, qui me hantent nuit et jour. Tout le temps, je me vois descendre au sous-sol et découvrir le carnage qui a eu lieu. Des gens sont morts cette nuit-là, des gens que j'appelle papa, maman et grand-frère. Je sais que c'est mal, mais je prends un autre verre ; je me souviens bien trop.

Ses mains tremblèrent lorsqu'il saisit le nouveau gobelet demandé. Il ignorait quelle heure il était, ayant l'impression de sombrer un peu plus chaque jour qui passe. Sa souffrance commençait à le définir et il avait mal, partout. Son coeur saignait sans qu'il ne soit capable de le panser. A la place, il tentait de masquer son chagrin, ne sachant pas pourquoi non plus il n'osait en parler à personne du corps médical. Il but son verre d'un trait, rapide, efficace, l'alcool montait déjà dans son esprit afin de l'embrumer tandis que son corps se dirigeait vers la porte pour se traîner sous le soleil qui déclinait à l'horizon. Combien de temps était-il resté dans cet établissement ? En jetant un regard à sa montre, il aperçut la grande aiguille sur le sept de l'après-midi.
Il n'y avait qu'une seule personne à laquelle il avait dit des choses sur ses "flashbacks". Une seule personne qu'il désirait retrouver ce soir pour lui poser de nombreuses questions qui lui tapaient dans la tête. Il fallait qu'il la voie, qu'il l'interroge et la fasse parler. Elea connaissait des explications, mais se taisait. Gregory était certain que la jeune femme savait plus de choses qu'elle ne souhaitait en dire. Cette fichue île recellait de secrets que le postier commençait tout juste à apercevoir, à soupçonner. Passant une main devant son visage, il frotta ses yeux endormis avant de déambuler jusqu'à la devanture du salon de celle qu'il attendait.
Trop saoul pour rester debout, il se posa sur la petite marche entre la vitrine et le trottoir. En fermant ses paupières, il ne sut si son attente dura quelques secondes ou bien plusieurs minutes car, en les rouvrant, il entendit la porte carrillonner en se fermant. Aussitôt, il se remit debout, un peu trop vite, oubliant qu'il avait ingurgité plusieurs verres avant de se tenir là. Heureusement, il trouva un certain équilibre et apostropha son interlocutrice :

« Elea ! Eh ! Elea, c'est Gregory. »

Sa voix était rauque, sa bouche si pâteuse qu'elle le fit tirer une grimace. Est-ce que tout ce qui allait sortir de sa gorge serait rationnel ? Ou du moins, compréhensible ?

« Il faut que je te parle. Tu dois tout me dire, on doit parler ensemble. Je n'y arrive plus ! » haussa-t-il le ton sans trop savoir pourquoi.

Autant de temps qu'il le put, il soutint le regard de la jeune femme qui venait tout juste de débaucher et qui devait franchement se demander ce que cet alcoolique lui voulait. Mais le facteur ne comptait pas la lâcher tant qu'il ne saurait pas ce qu'elle pouvait lui apprendre.


Die tomorrow
All this time, we only tried to find a way to runaway. Now everything must change. What if we could all just die tomorrow? When everything you see is a lie, all you have to do is close your eyes, listen to the voice inside cause our hearts must stay alive. It's time now.
avatar
Avatar : David Masato Hayakawa (Masato ; coldrain).
Pseudo : Subanaru.
Qui es-tu ? : 金子グレゴリー Greg, 30 ans, japonais et américain. ❅ Postier, il est plutôt souriant bien qu'inconstant dans le fond. ❅ A des maux de tête depuis quelques semaines sans comprendre pourquoi. ❅ Il a tué le meurtrier de sa famille avant d'arriver ici et de tout oublier. ❅ Il était chanteur dans son propre groupe de musique, "Falling Down", avant. Et drogué, aussi. ❅ A retrouvé deux souvenirs qu'il essaie de noyer dans l'alcool car il ne comprend pas.
Les fifiches : HistoireRelationsSujetsFiche personnage
Messages : 702
Date d'inscription : 19/10/2016
Wasure - Level 6
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Face everything to rise + Hwang Elea Mar 1 Aoû - 15:57

Face everything to rise
Kaneko Gregory & Hwang Eléa

Tandis qu’un sourire se dessinait sur son visage, Eléa invita son dernier client à entrer dans la salle de massage et à s’allonger sur la table reposant au milieu de la pièce. Et alors que ses mains commençaient à détendre les muscles bien trop tendus et douloureux, elle oubliait ses propres ennuis et elle se concentrait uniquement sur le bien-être de son patient. Curieusement, on pourrait imaginer que s’occuper d’une personne n’était bénéfique que pour cette dernière. Mais en réalité, le sentiment de relaxation et de détente était ressenti par les deux individus. Et durant l’espace de quelques instants, ils ne pensaient plus qu’à se laisser guider par les sensations.

Alors qu’elle achevait avec douceur son massage, un remerciement franchit la barrière des lèvres de son client et le sourire qui s’était étiré sur son visage vint ainsi s’élargir. Et après avoir adressé un au revoir chaleureux à son patient, la jeune femme prépara ses affaires afin de quitter son lieu de travail. Mais à peine venait-elle de saluer ses collègues et de franchir la porte du bâtiment qu’une voix rauque l’interpella. Surprise, l’A.O.A se retourna et aperçut un jeune homme qui lui était familier. Gregory… Elle se souvenait encore parfaitement de leur première rencontre, au détour d’une rue. Instinctivement, ses yeux s’étaient posés sur ce chanteur qu’elle appréciait tant. La bouche légèrement entrouverte, elle l’avait observé tout en fredonnant des chansons de son groupe Falling Down dans son esprit. Elle avait alors pris son courage à deux mains et s’était avancé dans sa direction pour lui demander une photographie en arborant un sourire sincère, sourire qui s’effaça rapidement quand il lui déclara qu’il n’était en rien un chanteur d’un quelconque groupe. Les sourcils d’Eléa s’étaient alors froncés d’incompréhension et timidement, elle lui avait tendu une image prise lors de l’un de ses concerts. Le regard du jeune homme s’était assombri et des doutes avaient commencés à se former dans l’esprit de la masseuse. Doutes qui se confirmèrent quand elle aperçut ses réactions. Doutes qui se confirmèrent de nouveau quand il commença à la supplier continuellement pour qu’elle lui révèle des explications concernant sa perte de mémoire…

Et en ce jour, il se tenait de nouveau devant elle, en proie à un fort taux d’alcoolémie dans le sang. Elle n’aurait jamais dû le reconnaitre. Elle n’aurait jamais dû lui adresser la parole. Désormais, il se doutait que l’île enfouissait un secret. Mais elle était dans l’incapacité de le lui révéler… « Ne vous approchez plus de moi. » Après lui avoir adressé un regard dissuasif, la jeune femme commença à s’éloigner de lui, dans l’espoir qu’il ne la retienne pas. Mais la voix suppliante du chanteur brisa de nouveau silence. L’A.O.A se retourna alors en se mordant la lèvre inférieure. Ses yeux croisèrent alors les siens, prunelles où l’on pouvait dorénavant lire toute la détresse qui emplissait son être. « Je suis désolée, je ne peux rien vous dire. Arrêtez de vouloir me suivre pour trouver des explications. » Sa voix avait été ferme, bien plus qu’elle ne l’espérait. Elle ne souhaitait pas le laisser ainsi, prisonnier de ses doutes, mais elle n’avait pas le choix. Elle ne pouvait pas lui donner ce qu’il désirait.© 2981 12289 0


 House Of Cards
Like there’s no tomorrow, like there’s no next time. Everything that you’ve done in front of my eyes, it’s a complete darkness. Say it like you mean it. In the end, we can’t make it. Even so, I keep hoping, even at the end, if you’re with me, I’m okay.
© ZIGGY STARDUST.
avatar
Avatar : Amber Liu [f(x)]
Pseudo : Nuage
Qui es-tu ? :

Elle est née le 18 septembre 2032 à Aikoyangi • Dès son entrée au lycée, elle a su qu’elle allait se tourner vers un métier dans le secteur du bien-être • Au cours de ses études, elle a effectuée quelques stages ; et ses tuteurs vantaient à chaque fois son sens de l’observation et sa capacité d’écoute • Elle a suivie une formation dans une école de massage • Elle travaille dans un institut depuis bientôt quatre ans • Elle a intégré le groupe des A.O.A en 2053, après plusieurs mois de formation • L’année suivante, elle va être chargée de surveiller une personne ayant reçue le sérum : une jeune femme répondant au nom d’Ha Neul. Elle va alors tisser un lien d'amitié avec elle au fil du temps • Un soir, cette dernière va lui avouer les crimes qu'elle a commis auparavant, crimes qu'elle ne regrette pas pour autant, comme si elle était sous l’emprise d’une pulsion morbide qu’elle ne parvenait pas à contrôler. Malgré tout, Eléa va lui promettre de l'aider et de ne pas rompre le lien qui les unis • Mais quelques jours plus tard, l’A.O.A va retrouver son amie pendue dans le salon de son appartement • Elle ne supporte plus de devoir cacher l'existence des A.O.A et du sérum • Elle croit en la seconde chance pour les criminels, pensant peut-être naïvement qu'il serait mieux de les accompagner psychologiquement plutôt que de leur effacer leurs souvenirs


En tant qu'A.O.A, elle surveille Jeong Ah Yeon et Lee Kyung Min • Son prénom a été choisi par sa mère, en référence à un personnage d’un roman • Sa mère est une institutrice dans une école primaire et son père est entraîneur sportif • L’une de ses passions est la photographie, passion qu’elle a héritée de son père • Même si quelqu’un le lui proposerait, elle refuserait d’exposer ses clichés dans une galerie ; elle préfère en effet garder ces derniers pour elle et les proches qui souhaitent les observer • Elle apprécie énormément les photos de nu, car elle trouve que le corps humain est quelque chose de magnifique et d’harmonieux • Elle possède plusieurs tatouages sur les bras, tous symbolisant soit les moments ou les personnes qui ont marqués sa vie ; soit les différentes facettes de sa personnalité • Fumeuse depuis qu’elle est au lycée, elle a cependant essayé d’arrêter de nombreuses fois sans pour autant y parvenir • Elle pratique le kendo • Elle possède un chat répondant au nom d’Ewen

Les fifiches : PrésentationFiche de liensTéléphoneFiche personnageJournal RP
Messages : 215
Date d'inscription : 07/06/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Face everything to rise + Hwang Elea Dim 6 Aoû - 12:21


Face everything to rise
ft. Hwang Elea

Il savait parfaitement qu'il avait l'air idiot. Complètement saoul, il ne savait plus où il se trouvait ni pourquoi, finalement, il se tenait là où il se tenait. Tout était contradictoire dans son esprit ; sa mémoire fichait le camp et il tentait de faire de son mieux pour la retenir et tâcher de comprendre ce qui arrivait. Alors c'était sans doute pour cette raison qu'il était venu voir Eléa. Pour lui courir derrière en la suppliant de lui révéler tout ce qu'elle savait sur cette maudite île et les secrets qui étaient profondément enfouis dans les rues, en chaque habitant. Parce que oui, depuis quelques jours, Gregory n'accordait plus sa confiance à personne. Tout le monde était dans le même sac.
Apostrophant la jeune femme qui quittait tout juste son travail, le postier ne se rendait pas compte du ridicule de cette scène. D'une voix rauque, il essaya de la convaincre de lui dire quelque chose, n'importe quoi, pourvu que cela l'aide à se souvenir ou à comprendre, mais elle le repoussait. Plusieurs fois. Elle ne pouvait rien pour lui et ces paroles ne firent qu'une fois le tour des pensées de Gregory. Ivre, il descendit du trottoir en manquant de tomber, mais retrouva son équilibre pour s'approcher un peu de son interlocutrice.

« Je sais que tu peux m'aider ! reprit-il en la pointant du doigt. Je sais que tu peux m'aider à trouver des solutions ! Pourquoi est-ce que tu ne veux pas le faire ?! »

Il était hors de lui. Son cœur battait à cent à l'heure dans sa poitrine et dans ses tempes. Il se doutait bien que cette conversation se terminerait par une violente migraine, mais il ne pouvait pas rester sur ces secrets qu'elle souhaitait conserver pour elle. Le facteur ne pouvait pas rester dans cet état, il en avait plus que conscience.

« Je ne sais plus où j'en suis, je perds complètement les pédales et je ne sais pas vers qui me tourner ! On me prend pour un taré, Eléa, mais qu'est-ce que je peux dire ? J'en suis un. Un putain de taré bourré par-dessus le marché. »

Sur l'instant, il se moquait bien de taper un scandale devant la boutique ou bien que les regards des passants se posent sur lui. Les nouvelles allaient vite dans cette ville, la plupart des gens qui le connaissaient ou l'apercevaient voyaient bien ses problèmes avec l'alcool. Il tombait de son vélo, ses mains étaient sales et égratignées, il parlait à peine et s'enfermait dans ses idées noires. Il ne savait pas comment faire pour sortir de cette douleur qui l'encerclait.
Saisissant ses cheveux décolorés blonds, il tiraillait un peu dessus, affligé par tout ça qu'il ne comprenait plus du tout - qu'il n'avait jamais compris.

« Je bois pour ne pas y penser, mais je sais que ce n'est pas la solution, ajouta-t-il en se laissant tomber sur le bord du trottoir, sa tête entre ses mains. Je n'ai pas de solutions. »


Die tomorrow
All this time, we only tried to find a way to runaway. Now everything must change. What if we could all just die tomorrow? When everything you see is a lie, all you have to do is close your eyes, listen to the voice inside cause our hearts must stay alive. It's time now.
avatar
Avatar : David Masato Hayakawa (Masato ; coldrain).
Pseudo : Subanaru.
Qui es-tu ? : 金子グレゴリー Greg, 30 ans, japonais et américain. ❅ Postier, il est plutôt souriant bien qu'inconstant dans le fond. ❅ A des maux de tête depuis quelques semaines sans comprendre pourquoi. ❅ Il a tué le meurtrier de sa famille avant d'arriver ici et de tout oublier. ❅ Il était chanteur dans son propre groupe de musique, "Falling Down", avant. Et drogué, aussi. ❅ A retrouvé deux souvenirs qu'il essaie de noyer dans l'alcool car il ne comprend pas.
Les fifiches : HistoireRelationsSujetsFiche personnage
Messages : 702
Date d'inscription : 19/10/2016
Wasure - Level 6
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Face everything to rise + Hwang Elea Dim 10 Sep - 21:28

Face everything to rise
Kaneko Gregory & Hwang Eléa

Dans cette rue bondée, Eléa pouvait sentir tous les regards intrigués et sidérés des passants se poser sur Gregory et elle. Mais ils ne pouvaient pas comprendre. Ils ne pouvaient pas saisir les enjeux de cette conversation. Ils évoluaient aveuglement dans une société à l’allure paradisiaque et utopique, une société qui était en réalité gouvernée par le secret et le mensonge. Mais la jeune femme ne pouvait leur reprocher l’ignorance dans laquelle ces individus étaient maintenus depuis de nombreuses années. Tout comme elle ne pouvait leur révéler l’amère vérité. Et alors qu’elle tentait de s’échapper de l’emprise du jeune facteur, ce dernier trébucha et vint maintenir son équilibre en s’accrochant à elle. Ses prunelles se posèrent alors de nouveau sur cet homme qu’elle admirait auparavant pour la beauté de ses paroles, mais qui désormais ne cessait de déblatérer d’une voix rauque des mots reflétant toute la détresse dans laquelle il s’était enfermé.

Et l’espace d’un instant, Eléa manqua d’hurler de vive voix toute cette tromperie qu’elle se devait de dissimuler aux yeux des autres. Mais ce soudain besoin de se libérer de ce mensonge avilissant vint s’évanouir rapidement, alors qu’elle prenait à nouveau conscience des possibles conséquences de cette révélation. « Arrêtez… S’il vous plait, arrêtez de me supplier. Je ne peux rien vous dire. Laissez-moi tranquille. » Sa voix presque suppliante tranchait avec celle de Gregory, bien plus virulente et colérique. Et malgré la peine qu’elle ressentait à son égard, une vague ne peur s’insinua tout de même dans ses entrailles, vicieusement. Mais alors qu’elle s’apprêtait à surenchérir, les mots que prononça le jeune homme l’a plongèrent dans un mutisme soudain. A cause de ce sérum qui lui empoissonnait l’existence, il se pensait fou. Et il était tant marqué par le désespoir qu’il se trouvait désormais en proie à la démence et à l’alcoolisme. Et elle en était responsable. Du moins en partie. Bien qu’elle ne fut pas à l’origine de la création de cette île insidieuse, elle s’avérait néanmoins être l’un des moteurs de sa souffrance. Elle le maintenait dans un état d’anémie et ne lui portait nullement secours pour parer à ses idées noires. Pourtant, elle souhaitait tant l’aider, tant le sauver, lui qui ressemblait tant à Ha Neul, cette jeune femme qu’elle n’avait su protéger. Mais elle était comme persuadée d’être impuissante. Et elle ne possédait nul courage. Elle redoutait avec bien trop d’appréhension les conséquences qui pourraient découler si elle venait à dévoiler tous les secrets de l’île.

Elle était égoïste. Ridiculement égoïste.

Mais alors que son vis-à-vis commençait à se martyriser lui-même et à se laisser tomber lourdement sur le trottoir,  ses mains vinrent immédiatement saisir ces deux bras pour les éloigner de sa tête. « Je vous en supplie… » Bien que légèrement tremblante à cause de la crainte qu’il lui inspirait, sa voix n’en demeurait pas moins calme. « Pourquoi continuer vous à vous acharner… ? Vous ne devriez pas essayer de comprendre… vous risqueriez de vous attirer des ennuis… Quelquefois… Il vaut mieux rester dans l’ignorance plutôt que de connaître la vérité… » Un soupire vint franchir ses lèvres. Pourquoi devait-elle être autant risible en lui prononçant des proverbes et des conseils si ridicules qu’ils ne feraient qu’amplifier son mal-être ? « Seulement… Même si je ne peux apporter les réponses que vous désirez… je peux vous écouter… » Mais au fond, pourquoi accepterait-il son aide alors qu’elle venait de rejeter tous les espoirs qu’il avait placé en elle afin de trouver des réponses à ces questions ?© 2981 12289 0


 House Of Cards
Like there’s no tomorrow, like there’s no next time. Everything that you’ve done in front of my eyes, it’s a complete darkness. Say it like you mean it. In the end, we can’t make it. Even so, I keep hoping, even at the end, if you’re with me, I’m okay.
© ZIGGY STARDUST.
avatar
Avatar : Amber Liu [f(x)]
Pseudo : Nuage
Qui es-tu ? :

Elle est née le 18 septembre 2032 à Aikoyangi • Dès son entrée au lycée, elle a su qu’elle allait se tourner vers un métier dans le secteur du bien-être • Au cours de ses études, elle a effectuée quelques stages ; et ses tuteurs vantaient à chaque fois son sens de l’observation et sa capacité d’écoute • Elle a suivie une formation dans une école de massage • Elle travaille dans un institut depuis bientôt quatre ans • Elle a intégré le groupe des A.O.A en 2053, après plusieurs mois de formation • L’année suivante, elle va être chargée de surveiller une personne ayant reçue le sérum : une jeune femme répondant au nom d’Ha Neul. Elle va alors tisser un lien d'amitié avec elle au fil du temps • Un soir, cette dernière va lui avouer les crimes qu'elle a commis auparavant, crimes qu'elle ne regrette pas pour autant, comme si elle était sous l’emprise d’une pulsion morbide qu’elle ne parvenait pas à contrôler. Malgré tout, Eléa va lui promettre de l'aider et de ne pas rompre le lien qui les unis • Mais quelques jours plus tard, l’A.O.A va retrouver son amie pendue dans le salon de son appartement • Elle ne supporte plus de devoir cacher l'existence des A.O.A et du sérum • Elle croit en la seconde chance pour les criminels, pensant peut-être naïvement qu'il serait mieux de les accompagner psychologiquement plutôt que de leur effacer leurs souvenirs


En tant qu'A.O.A, elle surveille Jeong Ah Yeon et Lee Kyung Min • Son prénom a été choisi par sa mère, en référence à un personnage d’un roman • Sa mère est une institutrice dans une école primaire et son père est entraîneur sportif • L’une de ses passions est la photographie, passion qu’elle a héritée de son père • Même si quelqu’un le lui proposerait, elle refuserait d’exposer ses clichés dans une galerie ; elle préfère en effet garder ces derniers pour elle et les proches qui souhaitent les observer • Elle apprécie énormément les photos de nu, car elle trouve que le corps humain est quelque chose de magnifique et d’harmonieux • Elle possède plusieurs tatouages sur les bras, tous symbolisant soit les moments ou les personnes qui ont marqués sa vie ; soit les différentes facettes de sa personnalité • Fumeuse depuis qu’elle est au lycée, elle a cependant essayé d’arrêter de nombreuses fois sans pour autant y parvenir • Elle pratique le kendo • Elle possède un chat répondant au nom d’Ewen

Les fifiches : PrésentationFiche de liensTéléphoneFiche personnageJournal RP
Messages : 215
Date d'inscription : 07/06/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Face everything to rise + Hwang Elea Dim 24 Sep - 12:42


Face everything to rise
ft. Hwang Elea

La douleur lui irradiait l'esprit tout entier. Il ne savait plus dans quelle direction se diriger, comment ni pourquoi se lever le matin. D'accord, il avait encore un travail, d'accord il devait payer son loyer et sa famille devait continuer d'être fier de lui, mais... tout ça n'était pas réel. Dans quel monde vivait-il ? Quelles étaient ces "visions" qui lui empoisonnaient l'existence ? Cela faisait plus d'une demi année, déjà, que tout ceci avait débuté et il était incapable de savoir où se raccrocher, à quoi se raccrocher. Parfois, il y avait des jours où ça allait, il ne pouvait pas dire le contraire, où il pensait un peu moins à ce qu'il avait "vu", mais les autres jours étaient bien trop supérieurs pour qu'il soit en paix avec lui-même, pour qu'il décide de ne pas comprendre tout ça. Est-ce qu'Eléa pouvait saisir ce dont il parlait ? Est-ce qu'elle comprenait ces zones d'ombres dans lesquelles il était plongé ? Raccroché à cet espoir, Gregory imaginait que c'était bien le cas et qu'il n'avait juste qu'à la faire céder pour qu'elle lui révèle la vérité. Parce qu'elle ne démentait pas. Quelque chose se tramait bel et bien.
Tout à coup, il sentit deux mains s'accrocher aux siennes pour les lui faire retirer de ses cheveux sur lesquels il tiraillait dans l'espoir de faire s'échapper ses pensées. Elle lui parlait doucement, Eléa, comme s'il n'était qu'un vulgaire enfant en train de faire son caprice sur le bord du trottoir, mais il ne peut pas lui en vouloir, de ne pas décider d'attirer davantage encore l'attention sur eux. Alors il l'écouta, vaguement, connaissant d'ores et déjà cette sérénade qu'elle lui sert à chaque fois qu'il vient lui quémander de l'aide. Rester dans l'ignorance... si seulement. A cet instant, il se demanda si elle n'était pas en train de se moquer de lui sur toute la ligne. Si elle n'était pas là non plus pour l'induire en erreur et lui causer encore plus de doute qu'il n'en possédait déjà.

« Mais il se passe des choses, reprit-il, borné. Il se passe des choses, je les vois dans ma tête, se justifia-t-il. J'ai l'impression d'avoir des... des souvenirs, d'une autre époque, de... quelqu'un d'autre ? »

Et si ces "visions" ne lui appartenaient pas ? Et s'il devenait complètement dingue, comme dans tant de films qui passaient à la télévision ? Tout ceci était plus absurde que jamais et il finit par se remettre sur pieds, tant bien que mal. Ses pupilles se plantèrent quelques secondes sur son interlocutrice avant qu'il ne soupire, tire une cigarette de sa poche pour la glisser entre ses lèvres sèches et gercées. Il se rendit compte à ce moment qu'il n'avait pas d'allié sur qui s'appuyer, que s'il possédait des questions, à moins de se faire convoquer une seconde fois chez Mr. Tanaka, il ferait mieux de les garder pour lui, secrètement. Ah... sa gorge était si sèche, elle aussi.

« Laisse tomber, finit-il par déclarer, à quoi bon te dire tout ça si tu ne peux pas me répondre ? Rien ne me garantit que tu ne vas pas le répéter dans mon dos. Désolé pour le dérangement. »

Il haussa les épaules, ayant plus ou moins retrouvé son calme (du moins en apparence) et d'abandonner Eléa là, sur ce même trottoir où il était venu l'attendre.


Die tomorrow
All this time, we only tried to find a way to runaway. Now everything must change. What if we could all just die tomorrow? When everything you see is a lie, all you have to do is close your eyes, listen to the voice inside cause our hearts must stay alive. It's time now.
avatar
Avatar : David Masato Hayakawa (Masato ; coldrain).
Pseudo : Subanaru.
Qui es-tu ? : 金子グレゴリー Greg, 30 ans, japonais et américain. ❅ Postier, il est plutôt souriant bien qu'inconstant dans le fond. ❅ A des maux de tête depuis quelques semaines sans comprendre pourquoi. ❅ Il a tué le meurtrier de sa famille avant d'arriver ici et de tout oublier. ❅ Il était chanteur dans son propre groupe de musique, "Falling Down", avant. Et drogué, aussi. ❅ A retrouvé deux souvenirs qu'il essaie de noyer dans l'alcool car il ne comprend pas.
Les fifiches : HistoireRelationsSujetsFiche personnage
Messages : 702
Date d'inscription : 19/10/2016
Wasure - Level 6
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Face everything to rise + Hwang Elea Dim 29 Oct - 9:47

Face everything to rise
Kaneko Gregory & Hwang Eléa

Avec une attitude presque maternelle, Eléa essaya de contenir le jeune facteur, en prétextant que les risques qu’il encourrait seraient bien trop infernaux s’il venait à apprendre toute la vérité. Mais ses mots qui s’échappaient de ses lèvres n’étaient que des mensonges. Tout comme cette île. Elle qui désirait pourtant détruire ce système gangréné, elle ne faisait en réalité qu’endosser son rôle de pion bien sagement et permettait ainsi à cette politique de fonctionner. Elle était risible. Parfaitement risible à cause de cette peur maligne qui lui enserrait les entrailles. Cette peur des conséquences sur les habitants et elle-même. Principalement sur elle-même. Elle commençait à prendre conscience de ce facteur, de cet égoïsme. Comme beaucoup d’autres, elle aspirait à renverser l’ordre établi mais de faire des concessions. Elle était faible. Faible et risible.

Et tandis que Gregory continua de débiter ses paroles reflétant toute sa peine, l’A.O.A plongea un regard désemparé dans le sien avant de se murer dans le silence. Sans parvenir à nommer précisément la cause de son mal-être, il décrivait pourtant avec précision l’effet pernicieux du sérum. A la différence que cette impression de ne pas être le propriétaire de ces souvenirs ne devrait être ressentie et montrait ainsi que ce « remède miracle » possédait des failles. Et le facteur ne devait certainement pas être le premier individu à éprouver cette sensation. Au fond, Aikoyangi n’était qu’un mensonge, un mensonge qui était finalement révolu à être révéler à la lumière du jour aisément sous peu…

Tout en se mordant alors la lèvre inférieure, Eléa se recula finalement légèrement quand elle s’aperçut son vis-à-vis se relever avec difficulté et pincer une cigarette entre ses lèvres. Son regard croisa alors le sien, un regard dont elle ne saurait décrire toutes les subtilités qui y transparaissaient. Mais il devait certainement s’y reflète de la profonde amertume envers elle, elle qui aurait dû lui révéler avec sincérité toute les énigmes de l’île, elle qui devrait être un soutien. Mais elle n’était rien de tout cela. Et tandis que Gregory s’éloignait du trottoir où elle se trouvait toujours agenouillé, l’A.O.A n’esquissa pas le moindre mouvement. Elle observait fixement la place désormais vide où s’était auparavant arrêté le facteur. Et les derniers mots qu’il avait prononcés ne cessaient de hanter son esprit et faisait naître en elle des remords. Elle ne pouvait décemment le laisser dans son état de profond mal-être et dans sa folie naissante. Elle devait parvenir à faire abstraction de sa peur, de son égoïsme. Elle se devait de le sauver. Et il se devait de connaître la vérité.

Alors d’un mouvement brusque et soudain, elle se redressa et s’élança en direction du jeune homme pour lui agripper l’un de ses bras. « Attends ! Attends… Ne pars pas s’il te plait… » Le vouvoiement avait laissé place au tutoiement, machinalement, sans qu’elle s’aperçoive de ce changement linguistique. « Je suis désolé… Tu dois me comprendre… Je n’ai pas le choix que de te mentir… Mais… je ne le supporte plus… Je ne supporte plus de cacher tout ce qui se trame ici… Mais les risques sont si grands… pour toi… pour moi… Et j’ignore si l’on sera prêt à les prendre… Si c’est une bonne idée… que je te révèle ce que tu souhaites savoir… » Ces paroles saccadées, prononcées d’une voix seulement audible par Gregory, étaient pleinement empreintes de doute. De ce même doute qui circulaient dans les entrailles de la jeune femme depuis tant d’années et qui ne semblait pourtant pas vouloir la quitter.©️ 2981 12289 0



HRP:
 


 House Of Cards
Like there’s no tomorrow, like there’s no next time. Everything that you’ve done in front of my eyes, it’s a complete darkness. Say it like you mean it. In the end, we can’t make it. Even so, I keep hoping, even at the end, if you’re with me, I’m okay.
© ZIGGY STARDUST.
avatar
Avatar : Amber Liu [f(x)]
Pseudo : Nuage
Qui es-tu ? :

Elle est née le 18 septembre 2032 à Aikoyangi • Dès son entrée au lycée, elle a su qu’elle allait se tourner vers un métier dans le secteur du bien-être • Au cours de ses études, elle a effectuée quelques stages ; et ses tuteurs vantaient à chaque fois son sens de l’observation et sa capacité d’écoute • Elle a suivie une formation dans une école de massage • Elle travaille dans un institut depuis bientôt quatre ans • Elle a intégré le groupe des A.O.A en 2053, après plusieurs mois de formation • L’année suivante, elle va être chargée de surveiller une personne ayant reçue le sérum : une jeune femme répondant au nom d’Ha Neul. Elle va alors tisser un lien d'amitié avec elle au fil du temps • Un soir, cette dernière va lui avouer les crimes qu'elle a commis auparavant, crimes qu'elle ne regrette pas pour autant, comme si elle était sous l’emprise d’une pulsion morbide qu’elle ne parvenait pas à contrôler. Malgré tout, Eléa va lui promettre de l'aider et de ne pas rompre le lien qui les unis • Mais quelques jours plus tard, l’A.O.A va retrouver son amie pendue dans le salon de son appartement • Elle ne supporte plus de devoir cacher l'existence des A.O.A et du sérum • Elle croit en la seconde chance pour les criminels, pensant peut-être naïvement qu'il serait mieux de les accompagner psychologiquement plutôt que de leur effacer leurs souvenirs


En tant qu'A.O.A, elle surveille Jeong Ah Yeon et Lee Kyung Min • Son prénom a été choisi par sa mère, en référence à un personnage d’un roman • Sa mère est une institutrice dans une école primaire et son père est entraîneur sportif • L’une de ses passions est la photographie, passion qu’elle a héritée de son père • Même si quelqu’un le lui proposerait, elle refuserait d’exposer ses clichés dans une galerie ; elle préfère en effet garder ces derniers pour elle et les proches qui souhaitent les observer • Elle apprécie énormément les photos de nu, car elle trouve que le corps humain est quelque chose de magnifique et d’harmonieux • Elle possède plusieurs tatouages sur les bras, tous symbolisant soit les moments ou les personnes qui ont marqués sa vie ; soit les différentes facettes de sa personnalité • Fumeuse depuis qu’elle est au lycée, elle a cependant essayé d’arrêter de nombreuses fois sans pour autant y parvenir • Elle pratique le kendo • Elle possède un chat répondant au nom d’Ewen

Les fifiches : PrésentationFiche de liensTéléphoneFiche personnageJournal RP
Messages : 215
Date d'inscription : 07/06/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Face everything to rise + Hwang Elea Lun 1 Jan - 17:36


Face everything to rise
ft. Hwang Elea

Il l'écouta, bien sûr qu'il l'écouta. Avec attention même, malgré le fait qu'il tirait, las, sur sa cigarette en recrachant doucement la fumée à côté. Depuis le début, Gregory était convaincu que la demoiselle en face de lui en savait beaucoup plus que ce qu'elle ne laissait supposer. Et il venait d'avoir raison. Elle lui lançait si clairement que quelque chose se passait sur cette île qu'il sentit ses tripes se retourner dans son corps et un frisson glacé le parcourut de la tête aux pieds. Il y avait des secrets trop bien cachés. Il y avait des paroles dites ignorées par la majorité des citoyens de cette île. Il eut envie de sourire, mais il en fut incapable, ne sachant pas s'il devait s'estimer heureux d'apprendre cela. Il se demanda alors s'il n'aurait pas mieux aimé être déclaré complètement fou.

« Mais qu'est-ce qui t'en empêche ? Qui est-ce qui t'empêche de me dire la vérité ? Qu'est-ce que... qu'est-ce qu'ils me veulent, bordel ?! »

Parce que c'était ça, son plus gros problème ces derniers mois. Il ne savait plus qui il était réellement. Etait-ce sa vie ? Cette vie monotone ? Barbante ? Il n'avait rien contre les facteurs, contre tout ce qu'il vivait au quotidien, mais il avait l'impression affolante que tout cela n'était qu'un foutu mensonge qu'on lui avait greffé dans l'esprit et qu'il devait vivre avec pour le restant de ses jours. Son père était un honorable postier à la retraite... Mais dans cette vision, dans cette putain de vision, Gregory était convaincu que ce n'était pas le cas. Ce n'était pas des visages qui lui étaient inconnus malgré tout ce qu'il pouvait se dire. Au fond de lui, quelque chose était bloqué quelque part. Dans son cerveau ? Dans son corps ? Gregory soupira, termina sa cigarette et l'écrasa sous sa chaussure avant de reporter ses pupilles dans celles d'Eléa qui lui faisait toujours face.

« Je ne peux pas comprendre tout seul, et je n'ai personne à qui le dire, reprit-il. Je ne te demande pas de tout me dire, mais juste... juste que je puisse comprendre que je ne suis pas aussi fou qu'on essaie de me rendre. »

Peut-être trop égoïste, centré sur sa propre souffrance, il ne lisait pas toutes les données qu'émettaient le regard de la jeune femme. Il ne voyait pas à quel point elle faisait de son mieux pour l'aider sans pour autant les mener droit dans le mur. A quel point elle faisait de son mieux pour rester discrète au cas où ils seraient écoutés, entendus, par des oreilles qui traînaient, des caméras qui surveillaient à chaque coin de rue. Le métisse ne se rendait pas compte des propos qu'il tenait, des conséquences qu'il pourrait y avoir et, dans un sens, il s'en moquait plus que tout au monde. Il désirait juste comprendre, savoir, et il était prêt à tout pour obtenir ces informations.

« Tu veux qu'on aille ailleurs ? »

Il concédait qu'il lui demandait énormément, qu'elle n'avait peut-être pas le temps qu'il lui demandait de lui consacrer, mais il n'arrivait pas à faire autrement. S'ils étaient des pions, ces pions étaient sûrement capables de s'allier pour former un groupe et anéantir les personnes qui tiraient les ficelles du jeu. Pauvres petites marionnettes inconscientes qu'ils étaient.


Spoiler:
 


Die tomorrow
All this time, we only tried to find a way to runaway. Now everything must change. What if we could all just die tomorrow? When everything you see is a lie, all you have to do is close your eyes, listen to the voice inside cause our hearts must stay alive. It's time now.
avatar
Avatar : David Masato Hayakawa (Masato ; coldrain).
Pseudo : Subanaru.
Qui es-tu ? : 金子グレゴリー Greg, 30 ans, japonais et américain. ❅ Postier, il est plutôt souriant bien qu'inconstant dans le fond. ❅ A des maux de tête depuis quelques semaines sans comprendre pourquoi. ❅ Il a tué le meurtrier de sa famille avant d'arriver ici et de tout oublier. ❅ Il était chanteur dans son propre groupe de musique, "Falling Down", avant. Et drogué, aussi. ❅ A retrouvé deux souvenirs qu'il essaie de noyer dans l'alcool car il ne comprend pas.
Les fifiches : HistoireRelationsSujetsFiche personnage
Messages : 702
Date d'inscription : 19/10/2016
Wasure - Level 6
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Face everything to rise + Hwang Elea Dim 18 Fév - 1:03

Face everything to rise
Kaneko Gregory & Hwang Eléa

Elle avait cédé. Elle venait de lui avouer, à demi-mots, que les doutes paralysant son esprit s’avéraient être fondés. Que l’île entière recelait de secrets et de mensonges. Et tandis que des mots franchir la barrière des lèvres du jeune facteur, des mots reflétant toute son incompréhension, Eléa ferma ses paupières et encercla sa tête dans ses mains. Elle ignorait si elle devait éprouver des regrets, si elle devait s’infliger une punition pour avoir osé révéler ce que beaucoup tente de cacher aux yeux du monde. « Mais qu'est-ce qui t'en empêche ? Qui est-ce qui t'empêche de me dire la vérité ? Qu'est-ce que... qu'est-ce qu'ils me veulent, bordel ?! » Ces paroles empreintes de colère résonnaient dans son esprit, s’imprégnaient dans les moindres recoins de sa cervelle comme pour y demeurer pour l’éternité. A l’entente de ces mots, elle avait tant envie d’hurler de ses pleins poumons qu’on ne lui laissait pas le choix, que le moindre faux pas de sa part la mènerait pas à sa perte. Que toute cette vérité était en réalité une arme pointée sur sa tempe qui la menaçait constamment de faire voler en éclat son existence.

Et cette même vérité, qu’elle se devait de dissimuler à tout prix et qu’il cherchait tant à connaitre, était-il prêt à l’entendre ? Etait-il conscient des retombées qu’elle allait avoir sur sa vie actuelle ? Que tous deux pourraient bien se brûler les ailes à force de vouloir à tout prix combler leur désir profond ? Que tous deux pourraient bien perdre leurs souvenirs présents, être les victimes de ce sérum qui coulent dans les veines de nombreux citoyens, y compris les siennes ? Oui, bien que sûr que oui. Il ne pouvait qu’en avoir conscience. Et elle aussi. Mais cela ne semblait pas les retenir au fond. Ils se laissaient gagner par leurs émotions, lui sa crainte d’être désormais habité par la folie et elle sa haine envers le sérum. Alors pourquoi ne pourraient-ils pas essayer d’unir leur force ? Pourquoi ne pouvait-elle pas le considérer comme un espoir pour renverser la politique mise en place sur cette île aux faux airs de paradis ? Pourquoi ne pourraient-ils pas gagner le combat après tout ?

Ses doigts caressèrent doucement ses tempes et elle plongea de nouveau son regard dans celui de Gregory. Elle avait peur, oui. Elle ignorait toujours en cet instant si ce qu’elle allait entreprendre allait s’avérer être une bonne ou une idée plus que stupide et néfaste. Mais elle ne pouvait plus reculer. « Oui… On doit partir d’ici… Suis-moi. » Elle invita d’un mouvement de tête le jeune facteur à suivre ses pas, et tous deux déambulèrent dans les rues de la ville. D’un regard aiguisé, elle scrutait les moindres recoins, les moindres regards des passants, comme si chacun d’eux pouvaient être les oreilles de l’organisation qu’elle s’apprêtait à trahir. Puis elle s’infiltra une venelle de ce quartier si animé et pourtant exempte d’individus, observa les hauteurs par instinct avant de pivoter en direction de Gregory. « Je ne sais pas si c’est le meilleur endroit… Si tu ne le sens pas, on peut toujours en chercher un autre… » De toute manière, y existait-il seulement un endroit où ils pouvaient être sûrs de n’être observé par quiconque ? « Sinon… Tu peux commencer… A poser tes questions, si tu es vraiment certain de vouloir connaître les réponses… » Et à travers ces simples mots, c’était comme si c’était son angoisse qui venait de s’exprimer, qui tentait de prendre le dessus sur son désir de révolte et ainsi la prévenir une dernière fois de l’inconscience dont ils faisaient preuve tous deux. En vain.©️ 2981 12289 0


HRP:
 


 House Of Cards
Like there’s no tomorrow, like there’s no next time. Everything that you’ve done in front of my eyes, it’s a complete darkness. Say it like you mean it. In the end, we can’t make it. Even so, I keep hoping, even at the end, if you’re with me, I’m okay.
© ZIGGY STARDUST.
avatar
Avatar : Amber Liu [f(x)]
Pseudo : Nuage
Qui es-tu ? :

Elle est née le 18 septembre 2032 à Aikoyangi • Dès son entrée au lycée, elle a su qu’elle allait se tourner vers un métier dans le secteur du bien-être • Au cours de ses études, elle a effectuée quelques stages ; et ses tuteurs vantaient à chaque fois son sens de l’observation et sa capacité d’écoute • Elle a suivie une formation dans une école de massage • Elle travaille dans un institut depuis bientôt quatre ans • Elle a intégré le groupe des A.O.A en 2053, après plusieurs mois de formation • L’année suivante, elle va être chargée de surveiller une personne ayant reçue le sérum : une jeune femme répondant au nom d’Ha Neul. Elle va alors tisser un lien d'amitié avec elle au fil du temps • Un soir, cette dernière va lui avouer les crimes qu'elle a commis auparavant, crimes qu'elle ne regrette pas pour autant, comme si elle était sous l’emprise d’une pulsion morbide qu’elle ne parvenait pas à contrôler. Malgré tout, Eléa va lui promettre de l'aider et de ne pas rompre le lien qui les unis • Mais quelques jours plus tard, l’A.O.A va retrouver son amie pendue dans le salon de son appartement • Elle ne supporte plus de devoir cacher l'existence des A.O.A et du sérum • Elle croit en la seconde chance pour les criminels, pensant peut-être naïvement qu'il serait mieux de les accompagner psychologiquement plutôt que de leur effacer leurs souvenirs


En tant qu'A.O.A, elle surveille Jeong Ah Yeon et Lee Kyung Min • Son prénom a été choisi par sa mère, en référence à un personnage d’un roman • Sa mère est une institutrice dans une école primaire et son père est entraîneur sportif • L’une de ses passions est la photographie, passion qu’elle a héritée de son père • Même si quelqu’un le lui proposerait, elle refuserait d’exposer ses clichés dans une galerie ; elle préfère en effet garder ces derniers pour elle et les proches qui souhaitent les observer • Elle apprécie énormément les photos de nu, car elle trouve que le corps humain est quelque chose de magnifique et d’harmonieux • Elle possède plusieurs tatouages sur les bras, tous symbolisant soit les moments ou les personnes qui ont marqués sa vie ; soit les différentes facettes de sa personnalité • Fumeuse depuis qu’elle est au lycée, elle a cependant essayé d’arrêter de nombreuses fois sans pour autant y parvenir • Elle pratique le kendo • Elle possède un chat répondant au nom d’Ewen

Les fifiches : PrésentationFiche de liensTéléphoneFiche personnageJournal RP
Messages : 215
Date d'inscription : 07/06/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Face everything to rise + Hwang Elea

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Face everything to rise + Hwang Elea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT
» Le président Martelly fait face à trois crises!LAVEZ VOS JUPONS ET MARTELLEZ LES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: Kyul :: Aoruji-