N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en mai 2058 sur le forum heart
La MAJ 9 du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en mai, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !

 :: Rps terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[PG-15 - Crime] Saint, I'm a sinner ft Tanaka Mina

MessageSujet: [PG-15 - Crime] Saint, I'm a sinner ft Tanaka Mina Dim 20 Aoû - 23:15




Saint, I'm a sinner
Tanaka Mina & Choi Joon Hee - Tenue
Je marchais sans but depuis presque deux heures, maintenant. Il était presque minuit et, si la journée avait été compliquée, j'aurai pu justifier mes déambulations. Mais c'était faux. La journée c'était bien passé, Sun Hae avait été de bonne humeur et j'avais tout fait pour la garder souriante et le rire facile. Je lui avais offert une petite charlotte aux fraises, sachant qu'elle aimait ça et désirant simplement lui faire plaisir. Je ne lui avais pas donné de justification, je n'étais plus sûr de réussir à lui mentir et je ne savais pas quoi inventer. Puis elle est partie, retournée chez elle et moi, comme souvent, ces derniers temps, j'avais passé le reste de ma journée à essayer de m'occuper pour ne pas trop ressentir son absence. Finalement, j'avais enfilé une casquette et j'étais sorti. J'avais besoin de marcher, espérant ainsi me changer les idées mais c'était un espoir que j'avais vite abandonné. Sun Hae n'était pas partout dans ce que je voyais, non, bien au contraire. Mais je ne parvenais pas à ne pas penser à elle. A notre conversation il n'y a pas si longtemps que ça. Elle savait qui j'étais. Mais elle était restée. Je n'étais plus sûr de savoir quoi faire, maintenant. Je ne voulais pas la tuer mais je savais que, si ma vie en dépendait, je le ferai. Sans hésitation. Je refusais de retourner en prison par sa faute. Puis il y avait eu ce client... Je soupirais. Je crois bien qu'elle avait remarqué qu'il y avait un problème en venant, cette après-midi-là. Elle avait au moins remarqué combien j'étais de mauvaise humeur et combien j'étais sur les nerfs. Mais elle n'avait rien dit et j'attendais d'avoir le courage pour lui avouer ce qu'il s'était passé.
Mes mains plongées dans mes poches, je marchais lentement, ayant depuis longtemps quitté Kona et me retrouvant maintenant dans Iwamune, un quartier que je ne connaissais pas beaucoup. Je n'avais aucune raison d'y aller, les boutiques et restaurants chics n'étant pas ce qui m'attirait réellement. Je préférais un petit restaurant pas cher qui me remplirait bien le ventre à un restaurant hors de prix qui me remplirait peut-être un peu moins bien. Quant aux boutiques... On trouvait aussi bien moins cher et ailleurs. Je n'avais strictement aucune raison de venir ici. Pourtant, mes pas m'y avaient guidé et je n'essayais pas de les empêcher de me faire avancer. Je n'avais nulle part où aller. En tournant dans une nouvelle rue, aussi peu fréquentée que le reste, je vis une homme, marchant devant moi. Penchant légèrement la tête, les sourcils froncés, je fouillais ma mémoire, cherchant d'où je le connaissais. Peut-être était-il venu à la boutique...? Je ne savais plus mais, soudainement, je savais ce que j'allais faire, ce soir. Tuer. Je n'avais jamais tué quelqu'un de manière directe, toujours de façon détournée mais j'en avais envie, ce soir. J'avais envie de voir la peur dans ses yeux, de sentir sa vie s'échapper. Peut-être sa mort serait-elle plus gratifiante que n'importe qu'elle autre. Enfin non. Aucune mort ne serait plus importante, pour moi, que celle de mon père. Mais Sun Hae pourrait sans doute battre ce record.
Je me mis à suivre cet inconnu, passant le long de la terrasse vide d'un restaurant. Un serveur, le dos tourné, nettoyait des tables. Je pris discrètement, sans qu'il ne le voit, un couteau à viande posé dans une assiette vide, et le glissais subrepticement entre mon jean noir et mon t-shirt de la même couleur, cachant ainsi l'arme. J'allais prendre mon temps, j'allais faire souffrir l'homme avant de l'achever, la peur durant ainsi le plus longtemps possible. En passant devant un petit magasin beaucoup trop pitoyable pour sembler appartenir au décor, j'avisais des masques pour le visage, blancs. J'en pris un une fois sûr que personne ne me verrait, et arrachait l'étiquette d'un coup de dents avant de l'enfilant. Il ne complétait pas ma tenue noire, de la tête aux pieds, mais il permettrait de cacher mon visage. Je ne voulais que ça.
Accélérant légèrement le pas, et restant toujours aussi discret que possible, je me rapprochais de l'homme quand, soudainement, une femme déboucha dans la rue et, sans réfléchir, je tournais dans la ruelle la plus proche. Aussitôt, je me maudis mais, après un regard en arrière, je vis qu'elle ne m'avait pas remarqué, elle était trop concentrée sur son portable, apparemment. Et c'est alors que je la reconnus. C'était une cliente, une qui était venue, une fois, avec son foutu chien. Je l'avais recroisé lors de la saint-valentin. Cet épisode-là avait été amusant. Je passais ma langue sur mes lèvres au souvenir de ses lèvres contre les miennes. Je me souvenais presque du goût de son rouge à lèvres. Sun Hae avait complètement disparue de mes pensées.
Sans réfléchir, je changeais de plan, retournant dans la rue principale et suivant la jeune femme qui tourna dans une rue presque vide et sans un seul lampadaire. C'était ma chance. Me faisant aussi silencieux qu'une ombre, je m'approchais, sortant le couteau en silence, le gardant dans ma main droite, la main que j'utilisais pour écrire. J'espérais qu'il couperait bien. Une fois que je fus suffisamment près, je la saisis par les cheveux et la tirais vers moi, étouffant aussitôt tout son qui pourrait s'échapper de ses lèvres en plaquant ma main gauche sur sa bouche et la lame du couteau se posant sur son cou, alors que je la forçais à pencher la tête en arrière. En faisant attention à ce qu'elle ne voit pas mon visage. J'appuyais sur sa peau, avec le couteau, et vit des gouttes de sang perler. J'avais apparemment bien choisi mon arme. Approchant mon visage du sien, je pus sentir son parfum et je pouvais presque compter ses cils. Je souris, derrière le masque. « Je pensais pas te revoir si tôt, princesse. Mais j'avoue que tu m'as manquée, je mourrai d'envie de te revoir, rien que pour pouvoir te faire regretter tes paroles et tes actes. » Je bougeais la lame du couteau, le faisant glisser le long de sa clavicule et au centre de sa poitrine, m'arrêtant au niveau de son ventre. « Est-ce que tu sais que, si je te poignarde au bon endroit, tu mourras ? Mais uniquement après beaucoup de temps. Ca serait amusant, non ? Tu aurais tout le temps du monde de repenser à tes actes passés et moi, je pourrai continuer à m'amuser avec toi. » J'enfonçais légèrement la pointe du couteau dans son ventre, entendant le tissu de son t-shirt se déchirer et, en baissant le regard, je vis que j'avais déjà coupé la peau de son ventre, juste assez pour tâcher son t-shirt. « Alors, qu'en penses-tu ? A moins que tu préfères les poignets ? Ou la gorge ? Ou bien une cuisse,
au niveau d'une artère. Vois-tu, princesse, j'ai beaucoup étudier l'anatomie. Je connais toutes les possibilités de mort lente qui s'ouvrent devant moi. A toi de choisir laquelle tu préfères...
»


:
 


I hope it reaches you 
It’s a bit awkward but I came here by myself among people who look so happy, I walk the streets and eat good food, then a day passes. Where are you? What are you doing? Are you well? Because you’re not next to me, lonely lonely day. Can you hear it? Can you see it? My heart? by lizzou.
avatar
Avatar : Jung Daehyun (B.A.P)
Pseudo : Riri
Qui es-tu ? : Compréhensif ❅ Philosophe ❅ Gentil ❅ Hématophobe (peur du sang) ❅ Têtu ❅ Obstiné ❅ Travailleur ❅ Altruiste ❅ Patient ❅ Distant ❅ Généreux ❅ Attentif ❅ Possessif

Sa vie a été réécrite le 03.11.2057 ❅ Il n'a pas parlé à ses parents depuis sa venue sur Aikoyangi mais le vit bien et n'essaye pas de les contacter, aussi étrange que cela puisse paraître ❅ Son père a toujours été son modèle et sa mère la chaleur aimante de son enfance ❅ Il adore les enfants mais ne supporte pas tout ce qui a un rapport avec la mort et la violence, surtout le sang ❅ A fait du taekwondo lorsqu'il était à l'université, pendant trois ans et continue de pratiquer tout seul pour rester en forme ❅ Il porte souvent des bijoux (surtout des boucles d'oreille et bagues) et de l'eye-liner ❅ Il a un tatouage sur l'intérieur du poignet droit, avec marqué Hold, pour se souvenir de garder près de lui tout ce qu'il a de cher dans sa vie ❅ Il se sent un peu seul depuis qu'il a déménagé et songe à adopter un animal de compagnie mais il ne sait pas encore quoi ❅ Sun Hae lui manque un peu mais il n'arrive pas à la contacter, quelque chose en lui l'en empêche, à chaque fois ❅ Il essaye de ne pas trop harceler In Su afin que celui-ci ne se sente pas espionné et ne se mette pas trop de pression mais Joon Hee surveille malgré tout la boutique pour s'assurer que tout va bien ❅ Il ne s'est pas senti aussi heureux depuis longtemps

Les fifiches : HistoireFiche de relationsTéléphoneCabinetFiche de personnageFiche de RPs.
Messages : 522
Date d'inscription : 23/08/2016
Wasure
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PG-15 - Crime] Saint, I'm a sinner ft Tanaka Mina Jeu 24 Aoû - 22:32




Saint, I'm a sinner
Tanaka Mina & Choi Joon Hee - Tenue
Il était tard, il était jeudi, ou bien samedi, Mina ne savait plus trop et il était de rentrer à l’appart’. Macaron devait l’attendre sagement derrière la porte. Ses derniers temps, sa maitresse le négligeait et elle en était désolé. Cependant de plus en plus de choses apparaissaient aux eux de Mina. Il y avait eu cette carte, cette salle caché, ce billet d’avion (avec ce directeur peu sympathique) mais surtout Plume. Ce stupide volatile  avait eu beaucoup plus d’impact qu’elle ne le laissait sous-entendre dans ses messages. Il ne devait absolument pas savoir qu’il n’avait fait que confirmer ses doutes. La criminalité sur l’île semblait sous-estimé et étouffé par la police. Mina pouvait le comprendre. Si jamais la population de l’île comprenait le nombre réel d’actes criminels, l’immigration s’arrêterait nette emportant avec elle la richesse de ses étrangers et leurs investissements. Son père, en tant que maire, ne pouvait laisser ça. C’était tout à fait compréhensible. Seulement … il n’y avait pas que ça, il y’avait autre chose.

Qu’est ce qu’était un A.O.A ? Pourquoi son père s’intéressait à des criminels étrangers ? Pourquoi avait-il payé un billet d’avion à un directeur d’hôtel ingrat et manquant de délicatesse ? Si au début, elle suspectait de la corruption, sa théorie s’était effondré en entendant l'hôtelier parlait. Ce n’était pas de la corruption. De plus, si cela avait été le cas, quel aurait été les avantages de la Mairie ? Aucun. Et son père n’agissait jamais s’il n’y avait pas d’avantage. Ce fut le retour à la case départ pour Mina.

La brune leva la tête des pubs internets de ses magasins favoris pour remarquer qu’elle arrivait dans la rue principale d’Iwamune. Il fallait juste prendre cette ruelle raccourcissant le chemin et Mina pourra de nouveau embrasser sont toutou adoré. En attendant, elle avait largement assez de temps pour envoyer un message au poulet KFC. Il n’avait jamais beaucoup de passants dans cette ruelle. La lumière n’était pas non plus au rendez-vous. Mina n’eut pas le temps de s'interroger plus longtemps sur le calme de cette ruelle qu’on lui attrapa sa chevelure. Son téléphone lui échappa des mains et s'écrasa parterre. Rapidement, une main se plaça sur ses lèvres et une chose qu’elle ne voulait pas identifier fit son chemin contre son cou. Malheureusement son esprit l’identifia pour elle : un fou venait de lui coller un couteau contre son précieux cou. Ce dernier lui murmura des paroles incohérentes que Mina identifia difficilement. Le couteau racla doucement son cou pour se placer sur son ventre. Ce type était complètement fou ! Le pauvre coeur de Mina avait bien du mal à suivre. Avant même de penser lui répondre, elle devait se calmer. Le moindre signe de peur serait une jubilation pour ce fêlé. En vue de la douleur qui traversait déjà son ventre, elle allait surement crevé. Son père serait-il peiné de sa mort ? Au fond, elle ne préférait même pas savoir.

Elle était Mina Tanaka. La peur ne faisait pas partit de son vocabulaire. Ses problèmes, elle les explosaient à coup de louboutins. Ses ennemis avaient le droit au même sort.

‘‘- Ah bon~ ? Pour moi tu as plus la tête d’un imbécile !’’

Mina termina sa phrase en écrasant le pied de son agresseur. Ce dernier jura et elle profita de sa confusion pour s’échapper. Son téléphone était tout proche. Il suffisait juste qu’elle se baisse et ... son agresseur fut plus rapide qu’elle. Il la plaqua contre le sol ne lui laissant que le temps de glousser ou de gémir selon les versions. Ecrasé par terre, elle pouvait voir son visage, ou en tout cas essayer de le voir. Sa casquette et son masque ne l’aidait pas.

‘‘- Je suis folle, tu le sais ça, non ? Aussi folle que toi. Si je tombes aujourd’hui, demain ce sera ton tour. Crois-moi je ne permettrais pas de t’oublier.’’

Qu’il fasse ce qu’il souhaite, elle lui rendra au centuple.


:
 



Minacroyable !
©️ Joy


Avec Amour:
 
avatar
Avatar : Kim JaeKyung [ex-Rainbow]
Pseudo : Une fille trop incroyable pour qu'elle te dévoile sa remarquable et mystérieuse identité
Qui es-tu ? :
田中 みな
Tanaka Mina
(22 ans)


Mina, c'est la fille du maire de Kyul, mais ce serait trop simple de la résumer par ce simple lien de filiation. Cette charmante jeune femme a su s'imposer dans la vie locale de Kyul comme la peste la plus insupportable de l'île. Elle ne reculera devant rien pour mettre la misère à ses adversaires. Vous l'aurez compris. Elle tient de son père. Ne vous frottez à elle que si vous avez de très bonnes raisons ou que vous êtes suicidaire tel Gerg' faisant sa tournée après une courte nuit à cause du tapage nocturne de ses voisins.


Suite à de nombreuses aventures, elle est sur la route des cités d'or du mystère de l'île. Et suite à d'autres nombreuses aventures passionnantes impliquant une fête de la St-Valentin, un torchon et un fou furieux du nom Joon Hee, Mina se retrouve une nouvelle fois à l'hôpital après avoir être trouvé dans une marre de sang à quelques mètres de chez elle. Il est temps qu'elle est une conversation avec son père vous ne trouvez pas ?

ღ Mina vous remercie d'avoir lu ces quelques lignes ღ

Les fifiches : présentationfiche de liencellphoneinstagramJournal de RPFiche de personnage
+amv trouvé sur Utube + une autre
Messages : 850
Date d'inscription : 24/08/2016
Civilis - Level 8
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PG-15 - Crime] Saint, I'm a sinner ft Tanaka Mina Ven 25 Aoû - 19:34




Saint, I'm a sinner
Tanaka Mina & Choi Joon Hee - Tenue
J’étais d’humeur massacrante et meurtrière, ce soir, je le savais, il n’empêchait que je n’avais rien fait pour empêcher ces pulsions de se manifester. Cette pauvre fille n’avait rien demandé mais j’avais quand même envie de la faire souffrir, parce qu’elle m’énervait et que j’étais d’humeur à massacrer quelqu’un. Je l’avais prise par les cheveux et l’avais amenée contre moi avant de lui faire du mal, presque comme avec Sun Hae. Mais, le pire, c’était qu’elle ne réagissait pas comme mon employée. Sun Hae avait été ferme, cachant sa peur et me poussant à aller plus loin mais pas de la même façon que ma nouvelle victime. Celle-ci continuait d’être insolente, de me rendre dingue et je perdis encore plus mon contrôle, surtout lorsqu’elle m’écrasa le pied. Sans réfléchir, je lançais mon pied en avant, la faisant tomber en avant, souriant en l’entendant faire un bruit. On aurait presque dit un gémissement. C’était jouissif. Nos regards se croisèrent et je ne vis pas l’étincelle dans ses yeux qui montraient qu’elle me reconnaissait. Tant mieux. J’avais apparemment bien choisi ma tenue et ma ruelle, elle ne devait rien voir ou presque. Satisfait, je m’assis sur son dos, saisissant à nouveau ses cheveux de ma main libre, la bloquant ainsi à terre et l’empêchant de croiser à nouveau mon regard. « Bien téméraire. Tes parents ne t’ont jamais appris à obéir sans réfléchir lorsque tu te fais agresser… ? » Je promenais mon couteau sur ses omoplates, avant de planter légèrement le couteau dans son épaule droite, souriant à nouveau en voyant le sang apparaître. « Tu sais, chérie, dans ce genre de cas, tu es complètement à ma merci. Et plus tu me provoques et plus il est possible que je te fasse du mal. » Enfonçant encore un peu mon couteau dans son épaule, je lâchais ses cheveux pour promener ma main désormais libre le long de son corps. « Je pourrai même te violer, tu ne pourrais rien faire. Personne ne t’entendrait, tu ne me verrais même pas et tu ne pourrais strictement rien faire. Qu’en dis-tu ? Veux-tu que je te viole ? » J’enlevais mon couteau de son épaule pour le faire passer sous sa gorge, me penchant en avant afin de murmurer dans son oreille. « Ne t’inquiète pas, je ne prendrai pas trop mon pied. »


:
 


I hope it reaches you 
It’s a bit awkward but I came here by myself among people who look so happy, I walk the streets and eat good food, then a day passes. Where are you? What are you doing? Are you well? Because you’re not next to me, lonely lonely day. Can you hear it? Can you see it? My heart? by lizzou.
avatar
Avatar : Jung Daehyun (B.A.P)
Pseudo : Riri
Qui es-tu ? : Compréhensif ❅ Philosophe ❅ Gentil ❅ Hématophobe (peur du sang) ❅ Têtu ❅ Obstiné ❅ Travailleur ❅ Altruiste ❅ Patient ❅ Distant ❅ Généreux ❅ Attentif ❅ Possessif

Sa vie a été réécrite le 03.11.2057 ❅ Il n'a pas parlé à ses parents depuis sa venue sur Aikoyangi mais le vit bien et n'essaye pas de les contacter, aussi étrange que cela puisse paraître ❅ Son père a toujours été son modèle et sa mère la chaleur aimante de son enfance ❅ Il adore les enfants mais ne supporte pas tout ce qui a un rapport avec la mort et la violence, surtout le sang ❅ A fait du taekwondo lorsqu'il était à l'université, pendant trois ans et continue de pratiquer tout seul pour rester en forme ❅ Il porte souvent des bijoux (surtout des boucles d'oreille et bagues) et de l'eye-liner ❅ Il a un tatouage sur l'intérieur du poignet droit, avec marqué Hold, pour se souvenir de garder près de lui tout ce qu'il a de cher dans sa vie ❅ Il se sent un peu seul depuis qu'il a déménagé et songe à adopter un animal de compagnie mais il ne sait pas encore quoi ❅ Sun Hae lui manque un peu mais il n'arrive pas à la contacter, quelque chose en lui l'en empêche, à chaque fois ❅ Il essaye de ne pas trop harceler In Su afin que celui-ci ne se sente pas espionné et ne se mette pas trop de pression mais Joon Hee surveille malgré tout la boutique pour s'assurer que tout va bien ❅ Il ne s'est pas senti aussi heureux depuis longtemps

Les fifiches : HistoireFiche de relationsTéléphoneCabinetFiche de personnageFiche de RPs.
Messages : 522
Date d'inscription : 23/08/2016
Wasure
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PG-15 - Crime] Saint, I'm a sinner ft Tanaka Mina Sam 9 Sep - 18:18




Saint, I'm a sinner
Tanaka Mina & Choi Joon Hee - Tenue
Mina était en sale posture. C’était un euphémisme que de le dire. C’était autre chose de le vivre.

Le psychopathe prit place sur son dos. La chevelure auparavant discipliné de Mina n’était plus qu’un amas de cheveux en perdition. Enfin, cela, c’était avant que le psychopathe ayant croisé son chemin lui attrape la chevelure, l’obligeant à lever la tête. Avait-il idée de la difficulté que représentait le simple fait d’avoir des beaux cheveux non cassants ? Il était entrain de tout ruiner. Après c’est vrai, que le fait qu’il puisse potentiellement le buter après l’avoir violer, pouvait paraître plus urgent que ce constat capillaire. Le couteau s'enfonçant dans son épaule le lui rappela. Son cri de douleur ne put être retenu. Le fumier. Il savait frapper là où cela faisait mal.

‘‘- Arg … Tes parent ne t’ont jamais appris à ne pas agresser des gens innocents dans la rue ?’’

Il voulait jouer à ce jeux, très bien, elle jouerait avec lui. La peur ne lui amènera jamais rien, surtout dans cette situation. C’était ce que son agresseur cherchait. Il ne l'aura pas. A cette idée, la brune ne put qu’avoir un sourire. Il allait être très vite déçu. Tanaka Mina n’était pas forcément la peste la plus intelligente de l’île, mais elle était sans hésitation celle avec la plus grande résistance. Le couteau planté dans son épaule trouva à se loger plus profondément dans sa chaire arrachant une plainte à la jeune femme. Sa main droite ne put retenir un réflexe nerveux avant de rencontrer une nouvelle fois le sol froid de la ruelle. Elle allait le buter.

‘‘- Mes parents n’avaient pas vraiment envisagé que leur trésor se fasse attaquer par le grand méchant loup la nuit tombé ...’’

Le psychopathe ne lui laissa pas plus de temps pour finir sa phrase. Sa main descendit son corps. Elle devait rester calme. Il n'allait rien lui arriver. Tout était dans sa tête. Ne pas paniquer. Son père n’accepterait jamais qu’elle panique dans une telle situation.

‘‘- Oh ? Tu as la politesse de demander maintenant ? Quel gentlemen...’’

Gentlemen, son cul. Il enleva la lame de son épaule. Cela faisait un mal de chien. Elle se surprit même à penser qu’elle préférait avoir cette foutu lame dans le corps. Allait-il … ? Elle ne voulait même pas y penser. Doucement, la lame reprit sa place à quelques millimètres de son cou. Son corps étaient tétanisé. Un murmure dans son oreille eut au moins le mérite de la faire réagir.

‘‘- Es-tu en manque à ce point là ? Je compatis, chouchou ...’’

Que pouvait-elle faire ? Personne ne passait jamais par cette rue. Crier serait du suicide. Elle commençait à se sentir fiable que cela soit à cause d’une légère perte de liquide sanguin, ou bien à cause de la peur qu’elle pouvait éprouver à ce moment précis. Son adversaire était en meilleure forme qu’elle. Si elle arrivait à s’échapper, par un miracle sans nom, il l’attrapera avant même qu’elle puisse voir le bout de la rue. Il y avait aussi des fortes chances qu’elle n’arrive même pas à se relever. De toute façon, comment pourrait-elle s’échapper de son emprise ? Elle était foutu, de la tête au pied. Foutu, foutu, foutu, tout était foutu.

Cependant elle avait beau être foutu, Mina était Mina. C’est avec une lueur de détermination dans le regard qu’elle releva la tête. Elle survivrait. Elle le retrouverait. Elle le détruirait. Fin de l’histoire. Elle ne pouvait pas rendre l’âme ici. Elle survivrait.


:
 



Minacroyable !
©️ Joy


Avec Amour:
 
avatar
Avatar : Kim JaeKyung [ex-Rainbow]
Pseudo : Une fille trop incroyable pour qu'elle te dévoile sa remarquable et mystérieuse identité
Qui es-tu ? :
田中 みな
Tanaka Mina
(22 ans)


Mina, c'est la fille du maire de Kyul, mais ce serait trop simple de la résumer par ce simple lien de filiation. Cette charmante jeune femme a su s'imposer dans la vie locale de Kyul comme la peste la plus insupportable de l'île. Elle ne reculera devant rien pour mettre la misère à ses adversaires. Vous l'aurez compris. Elle tient de son père. Ne vous frottez à elle que si vous avez de très bonnes raisons ou que vous êtes suicidaire tel Gerg' faisant sa tournée après une courte nuit à cause du tapage nocturne de ses voisins.


Suite à de nombreuses aventures, elle est sur la route des cités d'or du mystère de l'île. Et suite à d'autres nombreuses aventures passionnantes impliquant une fête de la St-Valentin, un torchon et un fou furieux du nom Joon Hee, Mina se retrouve une nouvelle fois à l'hôpital après avoir être trouvé dans une marre de sang à quelques mètres de chez elle. Il est temps qu'elle est une conversation avec son père vous ne trouvez pas ?

ღ Mina vous remercie d'avoir lu ces quelques lignes ღ

Les fifiches : présentationfiche de liencellphoneinstagramJournal de RPFiche de personnage
+amv trouvé sur Utube + une autre
Messages : 850
Date d'inscription : 24/08/2016
Civilis - Level 8
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PG-15 - Crime] Saint, I'm a sinner ft Tanaka Mina Lun 25 Sep - 19:34




Saint, I'm a sinner
Tanaka Mina & Choi Joon Hee - Tenue
Je perdais de plus en plus le contrôle. Peut-être aurai-je dû m’en inquiéter mais je n’arrivais pas à le faire, je n’entendais même plus la petite voix qui me susurrait qu’il était temps de s’arrêter, que je pouvais toujours reculer et aller voir Sun Hae. Mais je n’étais pas sûre de pouvoir ni de vouloir m’arrêter. J’aimais entendre et voir la peur de ma victime mais, surtout, j’aimais lui faire du mal. C’était quelque chose que je ne ressentais pas, avant, lorsque j’étais à Daegu. Avant, j’aimais voir les gens mourir parce que j’avais réussi à les convaincre. Mais peut-être était-ce simplement une question de pouvoir sur l’autre… J’aimais sentir que j’avais le pouvoir de vie ou de mort sur ces personnes faibles et, là, j’avais à nouveau ce pouvoir. Sauf que, cette fois, ma victime ne pourrait rien faire contre moi. Parce que j’étais devenu plus fort qu’elle. Et parce que j’étais déterminée à lui faire du mal. La lame de mon couteau avait traversé sa peau pour s’arrêter contre son omoplate. Elle devait avoir mal, même si ce n’était clairement pas une blessure qui mettait sa vie en danger. Et elle trouvait malgré tout la force de me faire chier et de répondre. Je ne pouvais m’empêcher de sourire, cependant, en sachant combien la faire sombrer, combien la faire souffrir encore plus serait jouissif. J’allais vraiment pouvoir m’amuser. « Petite princesse a l’air de mordre, comme son connard de petit toutou. » J’avais encore en travers de la gorge son chien dégueulasse entrant dans ma magnifique pâtisserie immaculée. Mais elle n’avait pas besoin de le savoir.
Mes paroles dépassèrent ma pensée mais je sentis cependant un frisson d’excitation morbide, alors qu’elle répondait à mes menaces de viol. Mon couteau désormais libre, je le ramenais sur le devant de sa gorge avec ma main sur son côté gauche, sentant ses côtes. Je passais sous son t-shirt, ma peau froide entrant en contact avec la sienne, chaude et je ne pus m’empêcher de me poser des questions. La peau de Sun Hae était-elle plus douce ? Avait-elle plus de graisse ou était-elle, au contraire, plus musclée ? Je ne savais pas. Hormis la fois où je l’avais poignardée, je n’étais jamais vraiment entré en contact avec son ventre. Ce fut ces questions qui me firent me rendre compte combien ce que je faisais était mal. Pour Sun Hae. Si je voulais entretenir l’espoir d’un jour pouvoir la toucher ainsi, il fallait que je sois impeccable. Ou qu’elle ne sache jamais qui j’étais. Pris d’un soudain accès de colère, je retirais rapidement le couteau de sous la gorge de ma victime, remarquant quelques petites taches de sang sur la lame – j’avais dû la couper en enlevant la lame trop vite – qui n’étaient pas là avant. Levant le bras, je plantais d’un geste le couteau dans le sol, juste à côté de son visage. La pointe racla contre son oreille et je vis du sang perler. « Vous n’êtes toutes que des horreurs, à côté d’elle. Vous devriez avoir honte de vous. » J’avais murmuré ces deux phrases, n’essayant même pas de les adresser à la jeune femme. Je refermais ma main en un poing, sur son ventre, lui griffant la peau.  « Toutes des salopes. »


:
 


I hope it reaches you 
It’s a bit awkward but I came here by myself among people who look so happy, I walk the streets and eat good food, then a day passes. Where are you? What are you doing? Are you well? Because you’re not next to me, lonely lonely day. Can you hear it? Can you see it? My heart? by lizzou.
avatar
Avatar : Jung Daehyun (B.A.P)
Pseudo : Riri
Qui es-tu ? : Compréhensif ❅ Philosophe ❅ Gentil ❅ Hématophobe (peur du sang) ❅ Têtu ❅ Obstiné ❅ Travailleur ❅ Altruiste ❅ Patient ❅ Distant ❅ Généreux ❅ Attentif ❅ Possessif

Sa vie a été réécrite le 03.11.2057 ❅ Il n'a pas parlé à ses parents depuis sa venue sur Aikoyangi mais le vit bien et n'essaye pas de les contacter, aussi étrange que cela puisse paraître ❅ Son père a toujours été son modèle et sa mère la chaleur aimante de son enfance ❅ Il adore les enfants mais ne supporte pas tout ce qui a un rapport avec la mort et la violence, surtout le sang ❅ A fait du taekwondo lorsqu'il était à l'université, pendant trois ans et continue de pratiquer tout seul pour rester en forme ❅ Il porte souvent des bijoux (surtout des boucles d'oreille et bagues) et de l'eye-liner ❅ Il a un tatouage sur l'intérieur du poignet droit, avec marqué Hold, pour se souvenir de garder près de lui tout ce qu'il a de cher dans sa vie ❅ Il se sent un peu seul depuis qu'il a déménagé et songe à adopter un animal de compagnie mais il ne sait pas encore quoi ❅ Sun Hae lui manque un peu mais il n'arrive pas à la contacter, quelque chose en lui l'en empêche, à chaque fois ❅ Il essaye de ne pas trop harceler In Su afin que celui-ci ne se sente pas espionné et ne se mette pas trop de pression mais Joon Hee surveille malgré tout la boutique pour s'assurer que tout va bien ❅ Il ne s'est pas senti aussi heureux depuis longtemps

Les fifiches : HistoireFiche de relationsTéléphoneCabinetFiche de personnageFiche de RPs.
Messages : 522
Date d'inscription : 23/08/2016
Wasure
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PG-15 - Crime] Saint, I'm a sinner ft Tanaka Mina Mer 18 Oct - 20:57




Saint, I'm a sinner
Tanaka Mina & Choi Joon Hee - Tenue
A ce rythme là, Mina finirait aussi percé qu’une passoire. Comme si la situation n’était pas assez, la perte de sang commençait à l'impacter. Elle avait pourtant essayer de se maintenir mais le stress commençait à retomber. Les tremblements, secouant auparavant ses doigts, se calmèrent. Son souffle devenaient plus long et plus profond. Sa vision se troubla. A moins qu’elle n’ai toujours été ainsi ? Mina n’était plus vraiment sure. L’autre psychopathe continue à lui parler. Les mots ne semblaient même plus compréhensible.

Il passa sa main sur sa peau, la déshabillant. Peut être, surement, elle n’était plus vraiment sur de ce qui passait. Pour une fois, aucun frisson ne secoua son corps mais les paroles de l’autre fou trouva une réponse chez la jeune femme. Elle s'en serait presque voulu de partir sans lui lancer une dernière pique.

‘‘- E-Elle n’est donc pas au courant ?’’

Mina réussit à imiter un vain rire avant de sentir un étrange goût métallique dans son palais.

‘‘- Pauvre fou. Qui voudrait de …’’

… toi.

Mina n’eut pas la force de finir. Sa conscience sombra en riant de cet idiot pensant qu’une femme voudrait de lui. On ne voulait déjà pas d’elle, alors qui voudrait de lui ? Qu’il aille crever en enfer en voyant cette femme dans les bras d’un autre.


:
 



Minacroyable !
©️ Joy


Avec Amour:
 
avatar
Avatar : Kim JaeKyung [ex-Rainbow]
Pseudo : Une fille trop incroyable pour qu'elle te dévoile sa remarquable et mystérieuse identité
Qui es-tu ? :
田中 みな
Tanaka Mina
(22 ans)


Mina, c'est la fille du maire de Kyul, mais ce serait trop simple de la résumer par ce simple lien de filiation. Cette charmante jeune femme a su s'imposer dans la vie locale de Kyul comme la peste la plus insupportable de l'île. Elle ne reculera devant rien pour mettre la misère à ses adversaires. Vous l'aurez compris. Elle tient de son père. Ne vous frottez à elle que si vous avez de très bonnes raisons ou que vous êtes suicidaire tel Gerg' faisant sa tournée après une courte nuit à cause du tapage nocturne de ses voisins.


Suite à de nombreuses aventures, elle est sur la route des cités d'or du mystère de l'île. Et suite à d'autres nombreuses aventures passionnantes impliquant une fête de la St-Valentin, un torchon et un fou furieux du nom Joon Hee, Mina se retrouve une nouvelle fois à l'hôpital après avoir être trouvé dans une marre de sang à quelques mètres de chez elle. Il est temps qu'elle est une conversation avec son père vous ne trouvez pas ?

ღ Mina vous remercie d'avoir lu ces quelques lignes ღ

Les fifiches : présentationfiche de liencellphoneinstagramJournal de RPFiche de personnage
+amv trouvé sur Utube + une autre
Messages : 850
Date d'inscription : 24/08/2016
Civilis - Level 8
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PG-15 - Crime] Saint, I'm a sinner ft Tanaka Mina Ven 20 Oct - 19:02




Saint, I'm a sinner
Tanaka Mina & Choi Joon Hee - Tenue
Assis sur ma victime, je l'écoutais, souriant en remarquant combien elle semblait aller mal. Sa voix était pâteuse. Je me sentais déjà nettement plus calme et serein. Justice était faite. Elle avait sali ma boutique, je l'avais salie elle. Soudainement, sans que je ne voie ou n'entende de transition, je la sentis se détendre. Baissant le regard, je vis ses yeux fermés. Sans trop savoir pourquoi, le cœur battant soudainement plus vite, je passais un doigt sous son nez, attendant un peu avant de soupirer en sentant de l'air. Elle vivait encore. Elle avait juste dû s'évanouir. Il n'était plus l'heure de m'amuser. Cependant, alors que je me relevais, j'eus une nouvelle idée. Prenant le couteau dans ma main droite, je finis de découvrir au maximum son dos de ma main libre. Puis, m'agenouillant à côté d'elle, je laissais la lame percer sa peau, traçant cinq lettres avec précision, veillant à suffisamment percer la peau pour que le mot reste graver quelques temps. Elle n'aurait sûrement pas de cicatrice mais je refusais de la laisser oublier cette soirée. Pas alors que je m'étais autant amusé.
Une fois mon œuvre terminé, je me levais et passais le couteau dans la ceinture de mon jean, le cachant sous mon t-shirt. Puis, je quittais la ruelle, enfonçant mes mains dans mes poches. Il n'y avait pas de traces sur mes vêtements, personne ne saurait ce que j'avais fait. Elle ne m'avait pas vu. Tout était parfait. Je m'éloignais un peu avant de sortir mon portable, envoyant un sms à Sun Hae : « Je peux passer chez toi ? J'amène à boire et à manger ! » Sur le chemin jusqu'à son appartement, je passais par ma boutique, déposant rapidement le couteau dans la cuisine avant de repartir. Il ne fallait pas qu'elle le voit, je m'en occuperai plus tard. La fraîcheur du soir avait calmé mon excitation mais, lorsque je me retrouvais face à mon employée, un large sourire étira mes lèvres alors que je me souvenais de ma rencontre, plus tôt. Je n'étais même pas inquiet à l'idée qu'elle puisse mourir dans cette ruelle. Qu'elle y crève ou qu'elle soit sauvée, elle ne m'oublierait pas. Les cinq lettres sur son dos le lui rappellerait.
WHORE. Je l'avais labellisée.


 


I hope it reaches you 
It’s a bit awkward but I came here by myself among people who look so happy, I walk the streets and eat good food, then a day passes. Where are you? What are you doing? Are you well? Because you’re not next to me, lonely lonely day. Can you hear it? Can you see it? My heart? by lizzou.
avatar
Avatar : Jung Daehyun (B.A.P)
Pseudo : Riri
Qui es-tu ? : Compréhensif ❅ Philosophe ❅ Gentil ❅ Hématophobe (peur du sang) ❅ Têtu ❅ Obstiné ❅ Travailleur ❅ Altruiste ❅ Patient ❅ Distant ❅ Généreux ❅ Attentif ❅ Possessif

Sa vie a été réécrite le 03.11.2057 ❅ Il n'a pas parlé à ses parents depuis sa venue sur Aikoyangi mais le vit bien et n'essaye pas de les contacter, aussi étrange que cela puisse paraître ❅ Son père a toujours été son modèle et sa mère la chaleur aimante de son enfance ❅ Il adore les enfants mais ne supporte pas tout ce qui a un rapport avec la mort et la violence, surtout le sang ❅ A fait du taekwondo lorsqu'il était à l'université, pendant trois ans et continue de pratiquer tout seul pour rester en forme ❅ Il porte souvent des bijoux (surtout des boucles d'oreille et bagues) et de l'eye-liner ❅ Il a un tatouage sur l'intérieur du poignet droit, avec marqué Hold, pour se souvenir de garder près de lui tout ce qu'il a de cher dans sa vie ❅ Il se sent un peu seul depuis qu'il a déménagé et songe à adopter un animal de compagnie mais il ne sait pas encore quoi ❅ Sun Hae lui manque un peu mais il n'arrive pas à la contacter, quelque chose en lui l'en empêche, à chaque fois ❅ Il essaye de ne pas trop harceler In Su afin que celui-ci ne se sente pas espionné et ne se mette pas trop de pression mais Joon Hee surveille malgré tout la boutique pour s'assurer que tout va bien ❅ Il ne s'est pas senti aussi heureux depuis longtemps

Les fifiches : HistoireFiche de relationsTéléphoneCabinetFiche de personnageFiche de RPs.
Messages : 522
Date d'inscription : 23/08/2016
Wasure
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PG-15 - Crime] Saint, I'm a sinner ft Tanaka Mina

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

[PG-15 - Crime] Saint, I'm a sinner ft Tanaka Mina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: Rps terminés-