N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en mai 2058 sur le forum heart
La MAJ 9 du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en mai, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !

 :: Kyul :: Osanju :: Parc Sakura Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Crime] There's a beast running wild ft Byun Yoo Hwan

MessageSujet: [Crime] There's a beast running wild ft Byun Yoo Hwan Jeu 24 Aoû - 12:42




There's a beast running wild
Byun Yoo Hwan & Choi Joon Hee - Tenue
« A demain, et pas en retard ! » Je refermais la porte de la boutique derrière Sun Hae avant de baisser le store métallique. J’effectuais mon rituel du soir, vérifiant que j’avais bien rangé au frigo les dernières pâtisseries non-vendues, que j’avais bien éteint mes fours, que tout était rangé puis je fis la vaisselle. Il était presque neuf heures du soir lorsque je montais enfin dans mon appartement pour dîner rapidement. J’avais envie de me balader, ce soir. J’y songeais depuis ce matin, j’avais envie de sortir, de marcher un peu, de me vider l’esprit. Une fois mon repas fini et la vaisselle faite – j’avais l’impression de passer plus de temps à faire de la vaisselle qu’à cuisiner, en ce moment – je pris une veste ainsi que mes clés et sortais par la porte de derrière de la boutique. Le ciel était vide de nuages, dehors, et la lune qui apparaissait était presque pleine, j’aurais peut-être pu me diriger et voir rien qu’avec elle, d’ailleurs. Mais les lampadaires de la ville étaient allumés et permettaient aux personnes qui se baladaient ou rentraient chez eux de marcher sans se prendre quelque chose. J’enfilais ma veste rapidement, un léger vent frais rafraîchissait nettement l’atmosphère, alors même qu’il faisait bon la nuit, ces derniers temps. On sentait, cependant, que l’été approchait de sa fin et que l’automne, lui, se préparait à envahir nos rues de son vent presque froid qui ferait tomber les feuilles des arbres, après qu’elles aient revêtu leur robe orangée. Les mains plongées dans les poches de ma veste, je marchais un peu au hasard, prenant les rues qui m’intéressaient mais me dirigeant tout de même vers le parc Sakura. Le parc était sans doute l’endroit le plus calme, ce soir, celui où je pourrai me reposer l’esprit en observant les feuilles ou pétales de fleurs entamer une dernière danse avant de toucher le sol. J’entrais dans le parc et marchais un peu dedans, regardant autour de moi les arbres et appréciant, plus que tout, l’absence totale de promeneurs. Ou, s’il y en avait, ils n’étaient pas sur mon chemin, ce que j’appréciais totalement et dont j’étais reconnaissant.
Alors que je marchais sans réfléchir, dans le parc, chantonnant doucement, lorsqu’une silhouette s’engagea sur le chemin que j’empruntais. Je me tus aussitôt, désirant encore garder l’illusion que j’étais seul ici et que, surtout, personne ne viendrait me voir. Ne viendrait me parler. La personne devant moi semblait cependant déterminée à me faire échouer, une légère fumée vint chatouiller mon nez, me faisant froncer les sourcils alors que je reconnaissais l’odeur d’une cigarette. Voilà comment gâcher ma balade tranquille. J’en avais déjà marre et je comptais bien le faire comprendre. J’accélérais un peu le pas, veillant cependant à rester silencieux pour ne pas alerter la personne de ma présence, je voulais lui faire le plus peur possible. Lui faire regretter d’avoir gâché ma soirée. En m’approchant, je remarquais alors que je connaissais cette personne ou plus précisément cet homme. Certes, je ne lui avais jamais parlé, mais je l’avais vu plusieurs fois. Avec Sun Hae. La colère et la jalousie m’envahirent d’un coup, me faisant presque trembler. Ils étaient allés ensemble au festival de l’été, je les avais vus. Et, après, il était souvent venir la voir à la boutique, il l’avait parfois raccompagnée. Et je m’étais déjà demandé, avant, si, par hasard, ils n’étaient pas en couple… En tout cas, il était clair qu’ils étaient proches. Que Sun Hae était beaucoup à l’aise avec lui qu’avec moi. J’aurais sans doute dû bénir leur relation, espérer que mon employée soit heureuse avec lui mais je n’y parvenais pas. Je n’avais même pas envie d’y arriver. Toute ma vie, j’avais laissé les choses m’échapper, je n’avais pas eu la famille ni l’enfance dont je rêvais. Je n’ai jamais fait les études que je voulais. Et, maintenant que j’étais un minimum libre, que je pouvais prétendre à vouloir posséder quelque chose, on me le prenait encore. Mais je m’en fichais. Sun Hae allait m’appartenir, même si, pour cela, je devais lui briser le cœur. Personne d’autre ne pourrait l’avoir que moi.
Arrivé suffisamment près de l’homme, je laissais mon corps se rappeler les cours de taekwondo que j’avais suivis, à l’université, donnant un coup de pied au jeune homme dont je ne connaissais même pas le nom. Je le vis tomber à terre et ne pus retenir un sourire, faisant un pas en avant pour poser mon pied droit sur sa tête, face contre terre, et appuyais. « T’aimera-t-elle encore si tu es dévisagé, hein ? Je pense que oui, elle est tellement gentille. Mais, si tu es mort, elle ne pourra plus t’aimer très longtemps, n’est-ce pas ? » J’avais prononcé mes pensées à haute voix sans le vouloir mais je ne le regrettais pas. J’enlevais mon pied, attendant que le jeune homme soit un minimum relevé pour lui donner un coup de pied au visage, le renvoyant au sol. « Tu devrais avoir honte de me la voler, alors reste à mes pieds et excuse-toi, connard ! »


:
 


I hope it reaches you 
It’s a bit awkward but I came here by myself among people who look so happy, I walk the streets and eat good food, then a day passes. Where are you? What are you doing? Are you well? Because you’re not next to me, lonely lonely day. Can you hear it? Can you see it? My heart? by lizzou.
avatar
Avatar : Jung Daehyun (B.A.P)
Pseudo : Riri
Qui es-tu ? : Compréhensif ❅ Philosophe ❅ Gentil ❅ Hématophobe (peur du sang) ❅ Têtu ❅ Obstiné ❅ Travailleur ❅ Altruiste ❅ Patient ❅ Distant ❅ Généreux ❅ Attentif ❅ Possessif

Sa vie a été réécrite le 03.11.2057 ❅ Il n'a pas parlé à ses parents depuis sa venue sur Aikoyangi mais le vit bien et n'essaye pas de les contacter, aussi étrange que cela puisse paraître ❅ Son père a toujours été son modèle et sa mère la chaleur aimante de son enfance ❅ Il adore les enfants mais ne supporte pas tout ce qui a un rapport avec la mort et la violence, surtout le sang ❅ A fait du taekwondo lorsqu'il était à l'université, pendant trois ans et continue de pratiquer tout seul pour rester en forme ❅ Il porte souvent des bijoux (surtout des boucles d'oreille et bagues) et de l'eye-liner ❅ Il a un tatouage sur l'intérieur du poignet droit, avec marqué Hold, pour se souvenir de garder près de lui tout ce qu'il a de cher dans sa vie ❅ Il se sent un peu seul depuis qu'il a déménagé et songe à adopter un animal de compagnie mais il ne sait pas encore quoi ❅ Sun Hae lui manque un peu mais il n'arrive pas à la contacter, quelque chose en lui l'en empêche, à chaque fois ❅ Il essaye de ne pas trop harceler In Su afin que celui-ci ne se sente pas espionné et ne se mette pas trop de pression mais Joon Hee surveille malgré tout la boutique pour s'assurer que tout va bien ❅ Il ne s'est pas senti aussi heureux depuis longtemps

Les fifiches : HistoireFiche de relationsTéléphoneCabinetFiche de personnageFiche de RPs.
Messages : 550
Date d'inscription : 23/08/2016
Wasure
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

[Crime] There's a beast running wild ft Byun Yoo Hwan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 07. Girls running wild
» Your head is running wild again ∞ 11/02 - 15:17
» RUNNING WILD
» SHIN ▬ The monsters running wild inside of me (ft. nicolas simoes)
» Jamaica struggles to fight crime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: Kyul :: Osanju :: Parc Sakura-