AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en janvier 2058 sur le forum heart
La MAJ 7 du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en décembre, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !
#RipKimJongHyun 08/04/1990 - 18/12/2017
Bonne année 2018 à tous !

Partagez| .

I'm not sorry, so sorry + Adachi Yume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: I'm not sorry, so sorry + Adachi Yume Mar 29 Aoû - 18:45


I'm not sorry, so sorry
ft. Adachi Yume

Cette île est étrange.
Premier verre.
Cette île est vraiment étrange.
Deuxième verre.
Cette île est vraiment trop étrange.
Troisième verre.
Cette île... étrange.
Quatrième verre.
Cette île... bah.
Enième verre.

Enième verre d'un énième jour. Combien de temps ? Combien de temps était-il assis là à noyer sa peine une fois supplémentaire ? Il ne comprenait rien. N'en parlait à personne. Il ne saisissait pas ce qui lui arrivait et il ne faisait que défaillir, jour après jour. Qu'était-il sensé faire, après tout ? Ce n'était pas aisé de voir à travers les choses. Ses visions le hantaient, le poursuivaient comme de vieux démons et il ne parvenait plus à se les retirer de la tête. Et puis il savait, il savait qu'il n'était pas le seul à avoir ces sortes de flashs car il avait déjà eu l'occasion de voir une autre personne se sentir aussi faible. Mais qu'est-ce que tout cela signifiait au juste ?
Il soupira, poussa son verre sur le comptoir et tituba pour descendre de son tabouret et se diriger jusqu'aux toilettes. Une fois la chasse tiré, il se traîna aux lavabos pour se laver les mains et tâcher d'apercevoir le reflet de son visage dans le miroir. Ses yeux étaient injectés de sang tandis que des cernes se traçaient sous ses yeux clairs. Il n'était plus que l'ombre de lui-même mais le pire était qu'il tenait encore debout. Son subconscient se demandait comment était-ce possible.
Finalement, il ne retourna pas au bar. Ni même dans la salle. Il se contenta de la traverser, enjambant des pieds, des tables, toutes sortes de choses que sa vision ne détaillait plus très bien, et parvint jusqu'à la porte de sortie. Il se prit l'air chaud de cette fin d'été en plein visage et il songea s'il n'était peut-être pas mieux accoudé au comptoir avec une bonne boisson fraîche. Il s'appuya contre l'un des murs qui tenait l'établissement, inspira une grande bouffée d'oxygène en levant la tête vers le ciel, s'imprégnant de cette nuit noire sans étoile. Une nuit de plus passée à se saouler ; et il en était parfaitement conscient. Mais, au moins, pendant ce temps, il oubliait un peu le reste.
Il ne sut combien de temps il demeura ainsi avant de bouger, de fouiller dans ses poches à la recherche de son paquet de cigarettes pour en allumer une. Il ne fumait pas beaucoup, rarement, quand il en avait l'occasion. Mais les occasions se multipliaient en ce moment et le rarement se transformait en souvent. Malheureusement. Il mit l'un de ces bâtons de nicotine entre ses lèvres, espérant trouver son briquet - en vain. Il grogna sans trop s'en rendre compte et visa la première personne qui passait dans le coin. Une jeune femme, sans doute, mais il s'en moquait bien du moment qu'elle lui donne ce qu'il voulait.

« Eh ! fit-il, eh, toi, file-moi du feu pour ma... (il fronça les sourcils en secouant sa cigarette) ça. »


Die tomorrow
All this time, we only tried to find a way to runaway. Now everything must change. What if we could all just die tomorrow? When everything you see is a lie, all you have to do is close your eyes, listen to the voice inside cause our hearts must stay alive. It's time now.
avatar
Avatar : David Masato Hayakawa (Masato ; coldrain).
Pseudo : Subanaru.
Qui es-tu ? : 金子グレゴリー Greg, 30 ans, japonais et américain. ❅ Postier, il est plutôt souriant bien qu'inconstant dans le fond. ❅ A des maux de tête depuis quelques semaines sans comprendre pourquoi. ❅ Il a tué le meurtrier de sa famille avant d'arriver ici et de tout oublier. ❅ Il était chanteur dans son propre groupe de musique, "Falling Down", avant. Et drogué, aussi. ❅ A retrouvé deux souvenirs qu'il essaie de noyer dans l'alcool car il ne comprend pas.
Les fifiches : HistoireRelationsSujetsFiche personnage
Messages : 684
Date d'inscription : 19/10/2016
Wasure - Level 6
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'm not sorry, so sorry + Adachi Yume Jeu 31 Aoû - 16:32


I'm not sorry, so sorry
ft. Kaneko Gregory

Il faisait chaud. Très chaud. On approchait de la fin de l'été et pourtant, la chaleur était toujours aussi présente. Heureusement que les bureaux de l'Empire Entertainment était dotés de climatisation sinon, Yume serait déjà fondue, affalée sur sa table. Terminant un énième formulaire pour on ne sait quoi, la secrétaire jeta un coup d'oeil à la fenêtre de la pièce. Il commençait à se faire tard et traîner dehors à cette heure-là n'était pas bénéfique, surtout avec ces histoires de meurtres qui courraient. Yume prit le cachet de l'entreprise afin de l'imprimer sur la feuille vierge qui n'attendait plus que la signature du patron. Terminée. Elle avait enfin fini. S'étirant sur sa chaise, la jeune femme ne tarda pas à se lever accompagnée de son sac et du dossier qu'elle venait de terminer. Elle devait le déposer sur le bureau de son patron afin que ce dernier le signe rapidement.

En rentrant chez elle, la secrétaire fit un détour. L'envie de se balader lui avait prit soudainement, peut-être qu'elle savait que quelque chose allait se passer, qui sait ? Après tout, c'était une meurtrière elle aussi, une fausse meurtrière du moins. Aoruji était un quartier plutôt animé et se balader pouvait aussi mettre à l'épreuve son sens de l'orientation. Prenant soin à ne pas trop se perdre, Yume regarda quelques vitrines de boutiques, avant de rebrousser chemin. Il était temps de rentrer.

Passant devant un bar, elle pu entendre la musique qui battait son plein à l'intérieur. Certains semblaient bien s'amuser, d'autres avaient juste envie de se saouler à ne plus en finir. Quelques mètres plus loin, elle pu entendre un "Eh" ce qui la fit se retourner. Est-ce que quelqu'un l’interpellait ? Il semblerait bien puisqu'un homme la tutoya. Ne comprenant pas la situation, Yume cligna des yeux avant de se montrer du bout du doigt. Moi ? Elle aperçu alors la cigarette qu'il tenait à la main. Cependant, elle se méfia de l'homme. Il n'avait pas l'air net et surtout, pas dans un état très .. conscient. Surement quelques dizaines de verres d'alcools qui en étaient la cause. Un homme qui aimait se saouler peut-être, comme celui qu'elle avait connu et qui était mort. J-je, balbutina-t-elle avant de répondre un simple non avant de s'enfuir, craignant une agression ou autre.

avatar
Avatar : Shinkawa Yua
Pseudo : Mimi aka Mini-Yuki
Qui es-tu ? : Elle est née dans une famille aimante assez riche. De ce fait, elle n'a jamais eu à se plaindre de sa position sociale et de son enfance aimée. Son adolescence a été pareille, elle était toujours aussi choyée par sa famille. Elle était aussi très populaire d'abord pour sa gentillesse, mais aussi pour sa tête de poupée.

À cette époque, elle est tombée amoureuse d'un garçon, plus âgé qu'elle de deux ans, badboy sur les bords, qui était connu pour sa facilité à changer de copines. Rapidement, elle s'est mise à le suivre sur les réseaux sociaux, à aller le voir et passer du temps avec lui. Ils ont finis par se mettre ensemble, et Yume était aux anges. Néanmoins, rapidement, elle s'est rendue compte que si elle aimait plus que tout cet homme, ce n'était pas son cas. Plusieurs fois, elle l'a aperçu avec d'autres femmes, allant plus ou moins loin. Mais elle n'est jamais partie, beaucoup trop amoureuse pour cela.Doucement, il a provoqué un sentiment de douleur chez elle, tant physique que psychologique. Quand il n'était pas content, il lui faisait mal. Ses mots à son encontre était toujours durs. Il savait qu'elle ne partirait pas, alors il profitait de la situation.

Le jour de ses dix-huit ans, son père a vu les traces qui marbraient son corps, cadeau de son copain. Elle lui a alors expliqué toute la situation, en parlant pour la première fois depuis le début. Apprendre ce que subissait sa fille a rendu presque fou son père, très impulsif. Ce soir là, elle a tout fait pour calmer son géniteur, mais elle n'y est pas parvenu. Alors quand il a tiré sur son copain avec son arme, le tuant sur le coup. Quand la police est arrivée, c'est elle qui a avoué le meurtre, allant en prison à la place de son père.

Elle ne garde pas un bon souvenir de la prison, elle était trop fragile pour cet endroit, elle ne s'y sentait pas bien. Là où son physique de poupée lui donnait de la popularité, il produisait maintenant un intérêt malsain. Elle attirait la jalousie et était une nouvelle fois cible de violence. Elle vivait aussi très mal d'être la cause de la mort de l'homme qu'elle aimait. Mais elle n'as jamais regretté d'avoir prit la place de son père.

Quand elle a été transféré, elle n'a pas comprit pourquoi, ni même quand on lui a donné le sérum. Mais elle a quand même saisit sa chance de repartir de zéro et elle essaye de se reconstruire, sans alerter les AOA.
Les fifiches : PrésentationFiche de liens.Fiche de personnageJournal de RPs.Cellphone
Messages : 60
Date d'inscription : 24/08/2017
Memoria
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'm not sorry, so sorry + Adachi Yume Sam 9 Sep - 12:03


I'm not sorry, so sorry
ft. Adachi Yume

C'était tombé sur elle, comme ç'aurait pu tomber sur n'importe qui d'autre. Gregory ne cherchait pas à l'importuner (ou bien il le faisait sans même s'en rendre compte), il souhaitait juste obtenir du feu pour fumer tranquillement sa cigarette, ce n'était pas si compliqué, non ? Alors il fut vexé quand elle sembla prendre la fuite, baragouinant des paroles que le postier n'entendit qu'à peine, ne les comprenant par contre pas vraiment. Agacé, il finit par avancer à son tour dans sa direction pour l'interpeler de nouveau. Peut-être qu'une deuxième tentative serait plus fructueuse qu'une première.

« Eh ! Eh ! Tu as du feu ? »

Plus court, plus clair, plus concis. N'était-ce pas lui qui était bourré ? Rond comme une queue de pelle ? Mais si la demoiselle traînait dans le coin à cette heure tardive de la nuit, elle n'était finalement peut-être pas plus sobre que lui. Cependant, le savoir était le cadet de ses soucis. Sa cigarette s'impatientait dans sa main, tout comme lui-même dans sa globalité. Il tenta donc d'accélérer sa marche, ratant la marche d'un trottoir et manquant de se ramasser par terre. Il grogna pour héler de nouveau la jeune femme à quelques mètres de lui.

« Allez quoi, je ne veux pas te faire de mal. »

Mais c'était encore plus suspect de cette manière, non ? Il grimaça, épousseta rapidement ses vêtements pour arriver à la hauteur de son interlocutrice. Dans la lueur de la lune, il ne distinguait pas bien son visage, ce sentiment de peur (ou de dégoût ?) qui s'affichait sur ses traits pourtant doux et chaleureux dans un tout autre contexte. Gregory posa une main sur son avant-bras, son propre visage plus près de celui de cette inconnue pour peut-être mieux lui faire sentir son haleine mentholée de son dernier verre de Pastis.

« Du feu, reprit-il, t'as vraiment pas de feu ? Pour ma cigarette. »

Comme il le put, il crut esquisser un sourire à son égard afin de tâcher de lui accorder un minimum de sa confiance. Gregory ne comptait pas l'envoyer à l'hôpital en la frappant comme il l'avait pu le faire avec Mina car elle l'avait énervé. Non, il souhaitait juste du feu. Pour sa cigarette.
Son personnage pouvait paraître étrange, mais ce n'était pas de sa faute. Ce n'était pas de sa faute si tous ces événements le frappaient et qu'il était incapable d'y faire face. Plusieurs fois, il avait tenté. Plusieurs fois, il avait voulu en parler à quelqu'un, n'importe qui. Mais le problème était qu'il trouvait cela louche lui-même et qu'il n'était pas sûr de lui d'en faire part à d'autres personnes. Et s'il avait réellement perdu les pédales ? Il eut un rire rauque, moqueur envers lui-même, mais au moins il s'était détaché de la jeune femme pour lever ses yeux brumeux vers le ciel.


Die tomorrow
All this time, we only tried to find a way to runaway. Now everything must change. What if we could all just die tomorrow? When everything you see is a lie, all you have to do is close your eyes, listen to the voice inside cause our hearts must stay alive. It's time now.
avatar
Avatar : David Masato Hayakawa (Masato ; coldrain).
Pseudo : Subanaru.
Qui es-tu ? : 金子グレゴリー Greg, 30 ans, japonais et américain. ❅ Postier, il est plutôt souriant bien qu'inconstant dans le fond. ❅ A des maux de tête depuis quelques semaines sans comprendre pourquoi. ❅ Il a tué le meurtrier de sa famille avant d'arriver ici et de tout oublier. ❅ Il était chanteur dans son propre groupe de musique, "Falling Down", avant. Et drogué, aussi. ❅ A retrouvé deux souvenirs qu'il essaie de noyer dans l'alcool car il ne comprend pas.
Les fifiches : HistoireRelationsSujetsFiche personnage
Messages : 684
Date d'inscription : 19/10/2016
Wasure - Level 6
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'm not sorry, so sorry + Adachi Yume

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

I'm not sorry, so sorry + Adachi Yume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Yume No Pandora ~
» Yu-Yume... *se cache*
» Yume Namida - Underground - [Dollars]
» Yume Kucabara
» Prédéfini N°1 Sakuya Yume, une nouvelle vie, un changement.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: Kyul :: Aoruji-