N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en août 2058 sur le forum heart
La MAJ anniversaire du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en août, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !

 :: Rps abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke

MessageSujet: Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke EmptyDim 8 Oct - 12:35




 

 
Keisuke & So Hee
Click-Clack ! Badda Bing badda booom !
 

 
Jour de congé oblige, il est du devoir de So Hee d’aller rendre visite à tout ce petit peuple qui lui sert d’ami et amie. Elle les adore, ce n’est pas le problème cependant, il est vrai qu’elle aurait préféré passer sa journée à dormir. Mais bon que voulez-vous, à force de repousser les sortis, elle avait bien été obligée d’accepter de passer la journée chez son amie. Cela n’en pêche que son lit l’avait appelée toute la journée.
Cependant comme la bonne amie qu’elle est, So Hee avait fait abstraction de son envie pour passer une agréable journée. Elle avait été de bonne humeur, n’avait pas trop râlée et c’était prise au jeu d’une bataille de coussin improvisée. Une vraie enfant. Mais bon, au moins elle s’était changée les idées et avait rejetée toute la pression accumulée durant la semaine.
Sauf que maintenant, il était temps de rentrer et là, c’est une autre histoire. En effet, la journée a été amusante mais également horriblement épuisante. Bon après, il ne faut pas se méprendre, c’est une bonne fatigue que la jeune femme ressent. Cela n’empêche que rien que de penser à tout le trajet qu’elle va devoir faire pour rejoindre son lit, le jeune médecin déprime déjà d’avance.

Descendant donc les escaliers de l’immeuble pour gagner la sortie, la jeune femme s’amuse à observer à chaque palier le nom des habitants. On ne sait jamais, peut-être qu’ici se trouve l’un de ses nombreux patients ou son futur prince charmant. Quoi que pour cette dernière option, elle en doute sérieusement. La jeune femme n’a pas de temps à perdre avec ce genre d’histoire. D’autant plus qu’elle a un peu perdu confiance en l’amour depuis que son ex l’a plaqué par sms. Oui, cela remonte à fort longtemps et alors ?

Quoi qu’il en soit, elle observe donc le nom présent sur les sonnettes jusqu’à ce qu’une petite étiquette attire au loin son attention. Pourquoi diable ce nom de famille lui évoque-t-il quelque chose ? Elle n’a pourtant pas souvenir d’avoir traité une personne de ce nom. Sa mémoire lui faisant défaut, So Hee se maudit elle-même de ne pas arriver à remettre le doigt sur cette information.
Sauf qu’à force de se triturer les méninges, l’information lui revint finalement en pleine face au moment même où la porte de cette personne vient à s’ouvrir. Surprise de s’avoir que cette personne habite ici et encore plus surprise de voir subitement voir apparaître sa tête devant elle. So Hee ne fait plus attention ou elle met les pieds et rate soudainement une marche de l’escalier.
Dans une disgrâce sans nom, son corps atterri alors violemment sur le palier tandis qu’elle vient à porter, en grimaçant, sa main sur sa cheville. Il y vraiment un dieu qu’il lui en veut là-haut ce n’est pas possible. Ou bien, elle a du faire quelque chose de terrible dans une autre vie. Pourquoi faut-il que cela lui arrive ? Pire, encore, pourquoi faut-il que cela arrive juste devant Keisuke ?

-" Pas toi pitié .... dites moi que ce n'est qu'un cauchemar ...."

code by Chocolate cookie

 


Who am i really? An angel or a demon?
ANAPHORE
Oh So Hee
Avatar : Han Hyo-joo
Pseudo : Keiko113
Qui es-tu ? : Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke COFKOB2

☽ Elle n’oublie jamais rien et est très rancunière donc attention à vous ☽ Elle adore le gout de la fraise par-dessus tout ☽ C’est une fanatique de glace en tous genre ☽ En privée elle peut être très enfantine, adorable et à croquer ☽ Trilingue, elle parle parfaitement l’anglais, le japonais et le coréen ☽ Danser est son plus grand plaisir et défouloir ☽ Elle est toujours la première à faire la fête jusqu’au bout de la nuit du moment qu’elle reste présentable le lendemain ☽ Elle déteste pleurer devant les autres et se mord la lèvres quand c’est sur le point d’arriver ☽ Possède une cicatrice d'un impacte de balle au niveau de sa hanche droite

Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke N2LFSlQ

Caractère sans souvenirs : Attentive ❅ Douce ❅ Attentionné ❅ Sociable ❅ Impulsive ❅ Intelligente ❅ Persévérante ❅ Rancunière ❅ Charismatique ❅ Dévouée ❅ Énergique ❅ Fêtarde ❅ Empathique ❅ Rêveuse

Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke XIfBf3o

Caractère avec souvenirs : Manipulatrice ❅ Calculatrice ❅ Charmeuse ❅ Impulsive ❅ Jalouse ❅ Têtue ❅ Loyale ❅ Rancunière ❅ Observatrice ❅ Courageuse ❅ Franche ❅ Bagarreuse ❅ Joueuse ❅ Provocatrice ❅

Les fifiches : FichetteJournaux des rp's Fiche personnage LiensCellphone

Messages : 216
Date d'inscription : 13/09/2017
Wasure
Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke EmptyDim 8 Oct - 14:42




 

 
Keisuke & So Hee
Click-Clack ! Badda Bing badda booom !
 

 
Aujourd’hui encore, Keisuke ne travaillait pas. Il avait pourtant insisté auprès de son frère, lui déclarant qu’il se sentait bien, qu’il n’y avait pas de quoi s’inquiéter cependant Kôta n’avait pas démordu... La veille, le jeune homme avait fait une légère crise, rien de trop dramatique, deux coup de son spray et c’était passé. Seulement, ça n’était pas inaperçu aux yeux de son aîné qui lui avait ordonné de ne pas forcer et de se reposer tranquillement aujourd’hui. Déjà qu’il avait du être hospitalisé il y a quelques temps, c’était son devoir d’être raisonnable. Après tout, il avait l’habitude... Depuis tout petit, le jeune homme avait longtemps vécu enfermé, privé de nombreuses choses et ses seules activités étaient les papiers, les stylos, la télévision. Il n’avait jamais pu jouer au football avec les enfants du quartier, il n’avait jamais pu aller dormir chez les copains parce que personne ne pouvait présager à ce qu’il ne fasse pas une crise. Il avait été scolarisé dans une école spécialisée, avec des camarades qui eux aussi étaient malades, certains avaient des problèmes plus graves que d’autres et s’ils s’étaient tous soutenus les uns les autres, Keisuke n’arrivait pas à supporter cela. Il voulait une vie comme tout le monde, il voulait qu’on arrête de le considérer comme un être faible et qu’on le prenne en pitié. La raison pour laquelle, son père avait cédé à ses demandes répétitives, le plaçant dans un établissement normal. Ce qui ne l’avait pas empêché de commencer à faire des bêtises, comme celle de jouer au baseball alors qu’on lui avait clairement interdit de faire du sport. L’expression de son frère lorsque ce dernier l’avait découvert, le jeune homme s’en souviendrait toujours. Plus qu’être mort d’inquiétude, il avait été terriblement furieux et lui en avait énormément voulu. Cependant il ne l’avait jamais abandonné, il avait continué de rester près de lui et tenter de lui faire réaliser que tout ceci n’était que pour son bien, que personne n’avait envie de le voir mourir si jeune et qu’en se comportant ainsi, il ne faisait qu’aggraver sa condition. Une chose que Keisuke avait toujours compris néanmoins il n’était qu’un adolescent... Qui avait envie de vivre la vie qu’il avait du avoir ? Qui à cet âge souhaitait rester constamment enfermé au lieu d’aller au karaoké avec les copains ?

Cela lui arrivait d’y songer parfois, même s’il ne le mentionnait jamais à Kôta qui se tracassait déjà beaucoup pour lui. Il était rongé de doutes, des réflexions qui de temps en temps étaient plus noires que d’autres. Son existence se résumait à devoir toujours faire attention et bien qu’il désirait profiter au maximum, il s’était déjà demandé si ça le mènerait vraiment quelque part. Il ne pouvait rien faire de sa vie sans qu’on ne s’en fasse pour lui. Il ne faisait que gêner son frère avec sa maladie, à lui aussi au bout du compte, il la lui imposait. S’il n’avait pas été là, son aîné serait certainement déjà plus heureux, il aurait probablement une femme, peut-être même des enfants. En attendant, tout ce qu’il devait se coltiner, c’était son petit frère malade. Aujourd’hui encore était un jour morose pour ce dernier... Parce qu’il était seul dans l’appartement, qu’on l’empêchait encore de vivre normalement et même s’il avait conscience que c’était pour son propre bien, ça le frustrait malgré tout. Il n’en disait rien puisque Kôta se sacrifiait déjà beaucoup pour lui seulement il y avait ces fois où Keisuke aurait souhaité que son frère comprenne que tout ce que lui demandait était de profiter. Non, il ne savait pas jusqu’à quand il tiendrait dans sa condition... A chaque fois qu’il faisait une crise, paniqué, terrifié, il pensait toujours que c’était la fin et se retrouvait soulagé lorsque celle-ci passait et que bien que fatigué, il pouvait constater qu’il était encore en vie. Il était le premier effrayé à l’idée de mourir... Il était bien trop jeune pour cela cependant quitte à ne pas vivre longtemps, il aimerait le faire autrement qu’enfermé dans les quatre coins de son appartement. Il aimerait juste avoir une vie normale et principalement que son aîné ne le voit plus comme une petite chose fragile, même si c’était ce qu’il était. Il aimerait que Kôta lui fasse plus confiance, que s’il lui disait qu’il allait bien, c’était la vérité, qu’il n’avait pas l’intention de forcer. Surtout que franchement, ce n’était pas couper les cheveux des gens qui iraient le tuer. Ce n’était pas si épuisant, en plus il aimait ça.

Un soupir traversa la commissure de ses lèvres tandis qu’il finissait de manger ce qu’il avait préparé. Ce n’était qu’après avoir rangé le tout dans le lave vaisselle, qu’il pensa à aller jeter un coup d’oeil au courrier puisque de toute manière, il n’avait rien de plus intéressant à faire. Voilà pourquoi, doucement, il avait ouvert la porte de son appartement, ne s’attendant pas une seule seconde à retomber sur son amie d’enfance. A croire qu’elle le suivait ces derniers temps, ce n’était pas possible.
Il n’eut guère l’opportunité de dire quoi que ce soit qu’en même pas une minute, la demoiselle avait trébuché devant lui. Ses pupilles s’écarquillèrent sous la stupéfaction et l’inquiétude aussi. Tout s’était déroulé si vite qu’il avait du mal à discerner la totalité de la situation. Les mots que So Hee prononça, il ne les avait pas écouté, se contentant de se presser vers elle dans un « Tu vas bien ?! » qui reflétait tous les tracas qu’il éprouvait à son égard. Encore heureux qu’il habitait juste là.

- Tu peux marcher ? L’interrogea-t-il, un brin essoufflé, Mon appartement est juste ici.

Le fait qu’elle riposte était tout à fait prévisible, le jeune homme n’en avait pas douté une seconde. Probablement le pourquoi il avait froncé les sourcils, ce n’était vraiment pas le moment de jouer aux fortes têtes, puis s’approchant d’elle, il l’obligea à se redresser avec le peu de force qu’il avait. Oui, il était censé se reposer mais tant pis. Il ne pouvait décidément pas la laisser galérer dans son état. Peu importait qu’elle le déteste ou non.

- Tu auras tout le temps de râler plus tard, pour l’instant ce qui compte c’est ton pied.

Il soupira doucement, pas vraiment ravi de la situation non plus, principalement après comment leur dernière altercation s’était terminée... Hors, ce n’était qu’un détail. La guidant à l’intérieur, il referma aussitôt derrière lui avant de l’aider à se déchausser puis de la faire s’assoir sur le canapé du salon. Son souffle s’était quelque peu accentué, le faisant tousser légèrement tandis qu’il l’abandonnait pour s’échapper dans la cuisine. De là, en premier lieu, il prit deux bouffées de son médicament avant de préparer de la glace qu’il glissa dans un sac conçu exprès. A côté de ça, il lui servit un verre d’eau fraîche, revenant ainsi avec le tout.

- Tiens, met-toi ça sur ta cheville, Lui conseilla le garçon calmement tandis qu’il lui donnait le fameux sac puis déposer la boisson sur la table, Ça va aller ? Si ça fait trop mal, je dois avoir ce qu’il faut.

Puisque au vue de comment elle avait chuté, il doutait sincèrement qu’elle n’ait rien... Tout ce qu’il espérait pour elle était que ça ne soit pas trop grave.


code by Chocolate cookie

 
Invité
Anonymous
Invité
Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke EmptySam 21 Oct - 12:01




 

 
Keisuke & So Hee
Click-Clack ! Badda Bing badda booom !
 

 
-« Tu vas bien ?! »

Voilà les mots qui percutèrent son oreille en guise de réponse. Comment veut-il qu’elle aille bien ? En plus d’avoir les fesses visées au sol et la cheville en morceau, il faut que ce stupide garçon se trouve devant-elle. Après l’incendie, So Hee pensait vraiment avoir épuisé son quota de mal chance, mais visiblement le destin est bien loin d’en avoir fini avec elle. Qu’a-t-elle fait pour mériter cela ? Elle a toujours été gentille avec tout le monde. Toujours le sourire aux lèvres et prêtes à rendre service. Bon d’accord, il lui arrive parfois ….. Bon d’accord souvent de s’énerver pour un rien … mais est-ce une raison pour essayer de la faire brûler vive ? Est-ce une raison de la forcer à rencontrer encore et encore Keisuke alors qu’elle n’en a pas envie ?
D’autant plus qu’après avoir discuté avec son frère, cela lui a pris plusieurs jours avant de ne plus songer à cette histoire. Elle lui en veut toujours, l’altercation qu’ils ont eue n’a rien changé à cela. Seulement la maladie de son ancien ami est entrée en jeu. Et même si extérieurement, So Hee joue les indifférents, elle ne peut s’empêcher de s’inquiéter pour ce garçon. Bien sûr, elle ne se l’avouera jamais. Préférant, mettre la cause de ce sentiment sur le compte de son travail. Si elle s’inquiète pour Keisuke, c’est et cela restera toujours, uniquement parce qu’elle est médecin. Rien de plus, rien de moins.

-«  Je peux marcher oui. Mais il est hors de question que je rentre chez toi ! »

Que croit-il ? Qu’elle va se laisser faire gentiment sans broncher ? Ce n’est pas dans ses habitudes. Du moins pas avec son ancien ami. Alors bien sûr, So Hee l’a foudroyé du regard, protestant contre vent et marré pour ne pas se faire aider. Cependant, malgré toute la bonne volonté qu’elle y met, elle finit par laisser tomber. Si elle est têtue, Keisuke semble également l’être. Peu importe qu’elle soit d’accord ou non, ses pas boitillant la conduire tout droit dans l’appartement du jeune homme.

- Tu auras tout le temps de râler plus tard, pour l’instant ce qui compte c’est ton pied.

Malheureusement à ça, So Hee ne trouve rien à redire. Même si cette situation ne l’enchante pas, elle sait pertinemment qu’il va lui être impossible de rentrer chez elle comme si de rien était. Alors bien sûr, elle aurait pu contacter son ami. Squatter chez elle, jusqu’à ce que cette maudite cheville veuille bien fonctionner à nouveau. Seulement sur le coup, elle n’y songe pas. Perturbé par la présence de Keisuke et par l’aide qu’il lui porte malgré que la doctoresse l’ait littéralement agressé en rue il y a plusieurs jours de cela. En plus d’être un menteur, ce garçon est définitivement trop gentil, son cas est bien pire que ce que la jeune femme aurait pu imaginer.

Se laissant donc guider jusque dans l’appartement, So Hee s’installe sagement sur le canapé laissant Keisuke vaquer à ses occupations. Remarquant par la même occasion, que le jeune homme ne semble pas au mieux de sa forme. Elle ne le releve pas, mais elle ne peut s’empêcher de faire le lien avec sa dernière visite à l’hôpital. Son état ne s’est-il pas amélioré ? Est-ce de sa faute s’il ne va toujours pas bien ?
Ce genre de question aurait pu tourner encore un long moment dans sa cervelle, si Keisuke n’était pas revenue vers elle une poche de glace entre les mains. Le remerciant faiblement, So Hee exécuta sagement son ordre avant de poser son regard sur son ancien ami de classe.

-«  Ça va aller, j’ai connu bien pire la semaine dernière. Maintenant soit gentil et assied toi, tu m’énerves à me tourner autours comme ça ».

Le ton glacial de sa voix est parfaitement calculé. La jeune femme refuse que Keisuke entraperçoive de l’inquiétude dans sa voix ou son regard. Bien qu’en vérité, elle angoisse réellement de devoir le reconduire à l’hôpital une nouvelle fois par sa faute.

-«  De toute manière, je ne compte pas rester. J’attends juste que la douleur se dissipe et après, je m’en vais. »

La jeune femme a vu assez de drama que pour savoir comme ce genre de situation se termine. Si les deux personnes ne tombent pas dans les bras l’un de l’autre, ils finissent obligatoirement par devenir de très bon ami. Et que ce soit l’un ou l’autre, So Hee refuse que ce genre de chose arrive.

-«  Du coup fait comme si je n’existe pas, tu as su parfaitement le faire pendant toutes ses années donc continue comme ça. »

code by Chocolate cookie

 


Who am i really? An angel or a demon?
ANAPHORE
Oh So Hee
Avatar : Han Hyo-joo
Pseudo : Keiko113
Qui es-tu ? : Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke COFKOB2

☽ Elle n’oublie jamais rien et est très rancunière donc attention à vous ☽ Elle adore le gout de la fraise par-dessus tout ☽ C’est une fanatique de glace en tous genre ☽ En privée elle peut être très enfantine, adorable et à croquer ☽ Trilingue, elle parle parfaitement l’anglais, le japonais et le coréen ☽ Danser est son plus grand plaisir et défouloir ☽ Elle est toujours la première à faire la fête jusqu’au bout de la nuit du moment qu’elle reste présentable le lendemain ☽ Elle déteste pleurer devant les autres et se mord la lèvres quand c’est sur le point d’arriver ☽ Possède une cicatrice d'un impacte de balle au niveau de sa hanche droite

Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke N2LFSlQ

Caractère sans souvenirs : Attentive ❅ Douce ❅ Attentionné ❅ Sociable ❅ Impulsive ❅ Intelligente ❅ Persévérante ❅ Rancunière ❅ Charismatique ❅ Dévouée ❅ Énergique ❅ Fêtarde ❅ Empathique ❅ Rêveuse

Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke XIfBf3o

Caractère avec souvenirs : Manipulatrice ❅ Calculatrice ❅ Charmeuse ❅ Impulsive ❅ Jalouse ❅ Têtue ❅ Loyale ❅ Rancunière ❅ Observatrice ❅ Courageuse ❅ Franche ❅ Bagarreuse ❅ Joueuse ❅ Provocatrice ❅

Les fifiches : FichetteJournaux des rp's Fiche personnage LiensCellphone

Messages : 216
Date d'inscription : 13/09/2017
Wasure
Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke EmptyMer 25 Oct - 10:26




 

 
Keisuke & So Hee
Click-Clack ! Badda Bing badda booom !
 

 
Keisuke n’avait jamais cherché à recevoir de la compassion de la part de qui que ce soit et il ne cherchait pas à en avoir en cet instant précis non plus. Tout ce qu’il espérait était que sa camarade ne se soit pas blessé trop gravement... Il savait qu’elle le détestait, qu’après sa disparition de l’époque et tous ses mensonges qu’il avait inventé, elle ne le portait pas grandement dans son coeur. Hors, ça ne changeait pas qui il était... Il n’avait aucunement eu l’intention de la laisser étalée sur son palier sans lui donner un coup de main. Elle avait été son amie, il avait sincèrement tenu à elle et ses sentiments à son égard n’avaient jamais changé. Certainement qu’une partie de lui l’avait haï aussi à cette période, peut-être même que durant un instant, il n’avait pu s’empêcher de lui en vouloir... Parce qu’elle n’avait pas essayé de le comprendre, parce qu’elle ne s’était pas mise à sa place et que comme les autres, elle l’avait directement catalogué de menteur, oubliant chaque bonne chose qu’il avait pu faire pour elle. Hors, ce n’était que plus tard, allongé dans son lit d’hôpital de Tokyo que le jeune homme avait réfléchi. Il n’était pas en droit d’en vouloir à qui que ce soit... Il était celui qui avait menti, qui s’était enfoncé un peu plus dans ses fausses histoires qu’il racontait et c’était tout à fait normal qu’à ce stade là, on en vienne à douter de la vérité... A son retour, il aurait pu faire l’effort, tenter de les retrouver, s’excuser puis s’expliquer cependant il ne l’avait jamais fait. Selon lui, c’était mieux ainsi. Il préférait qu’on le déteste et qu’on le méprise pour ses mensonges plutôt qu’on le voit différemment ou pire encore qu’on le rejette de ne pas être comme tout le monde. Tout ceci, c’était à cause de sa mère qui avait laissé une marque indélébile sur son coeur et qui était plus que compliqué à effacer. Jamais il ne désirerait imposer sa maladie à qui que ce soit... Il était plus heureux lorsqu’on le considérait comme un être humain à part entière plutôt qu’une petite chose faible et incapable. L’une des raisons pour laquelle aussi, il n’avait jamais rien dit. C’était idiot mais il se sentait plus libre et à cet âge, c’était tout ce qu’il souhaitait : être avec ses amis, les voir heureux puis profiter comme si chaque jour était le dernier.

Après lui avoir donné la glace, sans un mot, le garçon la dévisagea un instant avant de finalement l’écouter puis s’exécuter en s’asseyant à ses côtés à une distance qui se voulait raisonnable. Il espérait sincèrement que ça irait pour son ancienne camarade et qu’elle serait vite sur pied, c’était le cas de le dire.

« Oui, oui » Avait-il simplement échappé d’un ton qui s’avérait plus détaché parce que quoi qu’elle dise, So Hee ne quitterait pas cet appartement si facilement. Il ne la laisserait pas. Elle avait du se faire très mal et c’était son devoir, principalement en tant que médecin, de prêter attention à sa santé puis de ne pas la négliger.

Un soupir traversa ses lèvres avant qu’il ne vienne se les mordiller, quelque peu frustré. Elle avait beau lui demander de l’ignorer, Keisuke n’était pas en mesure de le faire. Il n’aimait pas les moments de silence. Il ne les avait jamais aimé d’ailleurs et c’était sûrement pourquoi il avait toujours été quelqu’un de particulièrement bavard. Ses jambes s’amusaient à danser doucement tandis que ses yeux vaquaient autour, détaillant la décoration de la pièce comme si celle-ci l’aiderait à trouver quoi dire... Après tant d’années, ce n’étaient pas les sujets qui manquent pourtant... Seulement, il n’avait pas envie de se lancer là-dedans. Il n’avait pas envie de s’excuser, il n’avait pas non plus envie de s’expliquer ni de lui avouer qu’il n’avait jamais pris la fuite... Se connaissant, il serait encore capable de mentir afin d’éviter toute casse mais ce n’était pas la solution. Kôta le lui répétait souvent, il devrait apprendre à aller de l’avant hors c’était plus facile à dire qu’à faire.

Il souffla de plus bel, tapant vivement ses mains sur ses cuisses avant de se redresser.

- Tu veux manger quelque chose de spécial en attendant ? Lui demanda alors le coiffeur, Je peux te préparer un truc rapide.

Le plus simple dans son cas était de faire son possible pour éviter le sujet principal et si pour cela, il pouvait s’occuper, ce serait encore mieux.

- Et si tu veux regarder la télé ou mettre la musique, vas-y, fait comme chez toi.

Sur ses dires, il lui arbora une esquisse des plus chaleureuses avant de la questionner une seconde ce qu’elle désirait manger... Ce n’était pas comme s’il lui laissait le choix de toute façon.


code by Chocolate cookie

 
Invité
Anonymous
Invité
Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke EmptyDim 29 Oct - 13:08




 

 
Keisuke & So Hee
Click-Clack ! Badda Bing badda booom !
 

 
Le silence n’a jamais dérangé So Hee. Bien au contraire d’ailleurs sa vie est tellement bruyante et active que c’est principalement la seule chose qu’elle recherche quand elle rentre chez elle. Aucun bruit, plus aucun son, ni aucune voix stridente pour la stresser ou l’énerver. C’est le genre de moment de plénitude qu’elle désire pour avoir enfin la paix. Seulement là, assise sur ce canapé,  So Hee n’arrive pas à se détendre malgré le fait que personne ne parle. Elle peut ressentir la tension et le malaise qui se trouve entre elle et Keisuke. Les mouvements de son ancien camarade n’aident d’ailleurs en rien, trahissant sans aucun problème, la gêne qui l’habite en cet instant. Seulement pour ça non plus, la jeune femme ne va pas s’excuser. Après tout si elle se trouve ici, c’est uniquement parce que le jeune homme l’a forcé. S’il n’était pas alaise avec cette idée jamais il n’aurait dû l’inviter à entrer pour la soigner.

Finalement, c’est la voix de son ancien ami qui rompit en premier le silence. Intérieurement cela la fit sourire, elle aurait pu parier sans aucun souci tout ce qu’elle avait sur le fait que ce soit Keisuke qui craquerait en premier. Déjà à l’époque, il ne pouvait pas s’empêcher de parler et de gesticuler dans tous les sens. Seulement, plutôt que de sourire So Hee fit machinalement claquer sa langue contre son palais suite au dire du jeune homme. Elle entame d’ailleurs le geste de lui lancer le sac de glaçon sur la tête avant de se raviser et de le reposer soigneusement sur sa cheville.

-«  Sérieusement, tu ne peux pas rester tranquille plus de deux secondes. » trancha-telle sèchement en le foudroyant du regard. Cela ne l’étonnait plus que Keisuke fasse des malaises en rue en le voyant ainsi chez lui. Plutôt que de se reposer, il ne peut pas s’empêcher de bouger dans tous les sens, c’est fatiguant à force. Le médecin en elle, lui donnerait bien des claques tant son comportement est irréfléchi et dangereux.

-«  Si tu ne supportes pas le silence, tu n’as cas mettre de la musique mais par pitié arrête de vouloir me rendre service. D’autant plus que la jeune femme  le sait parfaitement, elle ne mérite absolument pas toute ses attentions à son égard. Franchement, de nous deux c’est moi qui devrais te faire à manger. » Parce que oui, même si elle le déteste, elle est parfaitement consciente qu’elle doit toujours s’excuser pour son comportement violent d’il y a quelques jours. Seulement à cause de son orgueil mal placé, elle ne le lui dira jamais de vive voix.

Glissant machinalement son regard sur Keisuke, So Hee se retient pendant quelque secondes de prononces le moindre mot. Posant mentalement le pour et le contre de ce qu’elle avait en tête.

«  Tu aimes toujours l’omurice ? » lâcha-t-elle finalement de but en blanc le plus naturellement du monde. Keisuke n’est peut-être plus rien pour elle, mais cela ne veut pas dire pour autant qu’elle a oublié les préférences culinaires du jeune homme. Attention, il ne faut pas non plus se faire d’idée. Si elle est gentille, c’est uniquement pour se débarrasser de cette fichue culpabilité qui la ronge.

-«  Ne va pas te faire de fausses idées. Je te déteste toujours autant mais je ne supporte pas de rester assise ici à te voir bouger dans tous les sens. Et puis ce n’est pas parce que j’ai une cheville en moins que je ne sais rien faire… »
code by Chocolate cookie

 


Who am i really? An angel or a demon?
ANAPHORE
Oh So Hee
Avatar : Han Hyo-joo
Pseudo : Keiko113
Qui es-tu ? : Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke COFKOB2

☽ Elle n’oublie jamais rien et est très rancunière donc attention à vous ☽ Elle adore le gout de la fraise par-dessus tout ☽ C’est une fanatique de glace en tous genre ☽ En privée elle peut être très enfantine, adorable et à croquer ☽ Trilingue, elle parle parfaitement l’anglais, le japonais et le coréen ☽ Danser est son plus grand plaisir et défouloir ☽ Elle est toujours la première à faire la fête jusqu’au bout de la nuit du moment qu’elle reste présentable le lendemain ☽ Elle déteste pleurer devant les autres et se mord la lèvres quand c’est sur le point d’arriver ☽ Possède une cicatrice d'un impacte de balle au niveau de sa hanche droite

Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke N2LFSlQ

Caractère sans souvenirs : Attentive ❅ Douce ❅ Attentionné ❅ Sociable ❅ Impulsive ❅ Intelligente ❅ Persévérante ❅ Rancunière ❅ Charismatique ❅ Dévouée ❅ Énergique ❅ Fêtarde ❅ Empathique ❅ Rêveuse

Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke XIfBf3o

Caractère avec souvenirs : Manipulatrice ❅ Calculatrice ❅ Charmeuse ❅ Impulsive ❅ Jalouse ❅ Têtue ❅ Loyale ❅ Rancunière ❅ Observatrice ❅ Courageuse ❅ Franche ❅ Bagarreuse ❅ Joueuse ❅ Provocatrice ❅

Les fifiches : FichetteJournaux des rp's Fiche personnage LiensCellphone

Messages : 216
Date d'inscription : 13/09/2017
Wasure
Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke EmptyJeu 2 Nov - 13:06




 

 
Keisuke & So Hee
Click-Clack ! Badda Bing badda booom !
 

 
Qu’on ne se trompe pas, lorsque Keisuke était seul, il était particulièrement calme, il se reposait correctement et ne courait pas dans tous les sens. Même lorsque son aîné était là d’ailleurs. Il avait l’habitude de cohabiter avec ce dernier donc les moments de silence n’étaient plus gênants, c’était normal et parfois même sans qu’ils aient besoin de se parler, l’atmosphère dans la pièce restait agréable. Avec So Hee aujourd’hui, c’était différent. Non pas parce qu’il était stressé de l’avoir à ses côtés mais parce qu’il aimerait pouvoir parler, il aimerait pouvoir briser ce silence glacial qui résidait dans le salon néanmoins il savait qu’elle n’en avait pas envie. Alors, il n’avait pas d’autres choix que de rester là et se taire s’il ne désirait pas la braquer. Il n’avait pas envie de s’expliquer, il n’avait pas non plus envie de ressasser le passé ou de s’excuser de ce qui était arrivé à l’époque. Evidemment qu’il culpabilisait, qu’il s’en voulait de leur avoir menti à tous, de ne pas avoir été lui-même à cent pourcents tout ça pour cacher cette maladie qui lui fendait le coeur et le rendait terriblement vulnérable. Sauf que peu importait ô combien il y réfléchissait, il préférait ça à ce que la vérité soit révélé... En parler maintenant et s’excuser serait gâcher tous ces efforts qu’il avait fait pour ne pas montrer sa faiblesse aux yeux de tous, pour ne pas les alerter et pour ne pas être rejeté à cause de cela... Il devrait savoir que chaque individu était différent, qu’ils n’étaient pas tous comme sa mère et qu’on l’aurait probablement soutenu s’il leur avait dit. Cependant Keisuke s’était tant habitué à mentir à ce propos, depuis sa plus tendre enfance, que ça avait été naturel, ça avait été plus fort que lui de raconter de fausses histoires plutôt qu’avouer ses visites à l’hôpital.

Son regard s’était machinalement dirigé vers la jeune femme, nullement affectée par le ton qu’elle employait - il commençait à y être habitué - avant d’hausser les épaules à sa rétorque. La réponse était non, il n’était pas capable de rester tranquille deux secondes. Pas quand il avait une ancienne camarade de classe qu’il n’avait pas vu depuis des années dans son appartement. Pas quand celle-ci avait été blessée par ses actes d’autrefois et qu’il n’avait rien pu faire pour justifier correctement ses mensonges. Aujourd’hui encore, il pourrait revenir sur ses épaules, inventer autre chose cependant ça n’arrangerait jamais le problème puisqu’il ne ferait que mentir encore une fois. Alors ça rendait la situation compliquée.

Il mourrait d’envie de lui répliquer que la musique ne changerait rien pour combler le silence, ça n’empêcherait pas le fait qu’il voudrait malgré tout discuter... Cela faisait si longtemps qu’ils ne s’étaient pas vus néanmoins il avait d’autant plus conscience qu’il n’était pas en droit d’exiger une telle chose. Et le garçon ne put guère cacher sa surprise lorsque la demoiselle reprit la parole, ne s’attendant réellement pas à une telle remarque de sa part.

« Je ne vois pas pourquoi ça serait à toi de faire ça. »

La crise de l’autrefois ? Il ne lui reprochait rien, si ce n’était peut-être le fait d’avoir douté de lui à l’époque, d’avoir remis en question chacun de ses actes cependant c’était de sa faute à lui. S’il n’avait pas autant menti, So Hee l’aurait certainement cru, elle n’aurait pas oublié toutes les bonnes choses qu’il avait pu faire. Donc, il n’avait que ce qu’il méritait... Et pour ce qui s’était passé il y a quelques jours, de quoi s’estimait-elle fautive ? De l’avoir agressé si violemment verbalement et qu’à cause de cela, ça l’avait mené directement aux urgences ? Elle n’était pas censée savoir qu’il était grièvement malade et probablement que n’importe qui aurait réagi de la même manière après avoir fait autant confiance en quelqu’un qui en plus d’avoir menti pendant plusieurs années s’était subitement volatilisé.

Cependant, malgré tout, malgré ses réflexions, Keisuke était heureux de la voir songer ainsi, de la voir se rappeler de son plat préféré et là non plus, il n’avait pas cherché à dissimuler cette esquisse qui étirait ses lèvres. Peu importait la froideur avec laquelle elle s’adressait à lui, lui ne retenait que ses intentions et bien qu’il ne devrait certainement pas, ça lui mettait du baume au coeur.

- C’est gentil, vraiment, Lui déclara-t-il alors sans éteindre son sourire, Mais pour ma part ça va, j’ai déjà mangé.

Les sucreries, il adorait ça... Les pâtisseries en particulier et ça lui arrivait d’en manger en grande quantité, principalement lorsqu’il se sentait en forme. Hors, pour ce qui était du salé, étrangement, le jeune homme n’avait jamais été aussi gourmand et mangeait même très peu. Il n’avait pas un si grand appétit. Et puisqu’il avait déjà déjeuner, pour le moment il n’avait pas faim.

- Du coup, va pour une omurice ?

C’était elle qui avait proposé. Puis c’était simple et rapide à faire. Sans attendre de réponse, le coiffeur lui rétorqua de ne pas bouger, qu’il revenait avant de s’échapper aussitôt dans la cuisine où il s’attela à préparer le repas. So Hee n’avait qu’à se reposer en attendant, regarder la télévision si elle le désirait, écouter la musique, explorer son salon ou dieu ne savait quoi d’autre. Leur appartement n’était pas encombré, loin de là et était d’ailleurs très spacieux avec une décoration qui se voulait assez moderne, très chaleureuse également. En face du divan, il y avait un immense meuble Télé sur lequel se trouvait un écran plat ainsi que quelques cadres où étaient abrités des photos familiales. Sur les côtés, il y avait différentes étagères dans lesquelles étaient rangés livres, dvd, des objets de décorations et à nouveau, d'autres cadres. Un peu plus loin, une table à manger était installée ainsi que quelques chaises autour alors que de l’autre côté, là où se trouvait la fenêtre qui menait au balcon, une plante était soigneusement installé dans un coin. Derrière cette dernière était plié un fauteuil roulant que malheureusement Keisuke avait déjà du utiliser et utiliserait probablement encore l’avenir si son état s’empirait. Et enfin, sur la terrasse, bien plus petite que le logement entier d’ailleurs, il y avait une jolie table ronde de couleur blanche assortie aux deux chaises positionnées de chaque côté.
La cuisine, quant à elle, même s’il y avait également de l’espace était assez petite. Il y avait seulement quelques placards pour des rangements, une table de deux personnes, un réfrigérateur ainsi qu’un four et un micro-onde, un petit lave vaisselle puis tout ustensile ou machine qu’on trouvait habituellement dans cette pièce. De plus, c’était probablement la pièce la moins chaleureuse de l’appartement puisque aucune décoration n’était présente ici.

Très vite, le jeune homme avait fini de préparer l’omurice, le riz étant déjà cuit avant même que So Hee ne tombe devant la porte de son appartement. Ca n’avait pas été là.

- Voilà ! Lui dit-il en souriant, une fois de retour au salon avant de déposer l’assiette sur la table devant elle, Si tu as besoin d’autres choses, dit le moi. Est-ce que ça va ton pied ?

Peut-être avait-elle besoin d’un peu plus de glaçon... Ne serait-il pas préférable qu’il passe à la pharmacie d’ailleurs ? C’était peut-être grave...


code by Chocolate cookie

 
Invité
Anonymous
Invité
Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke EmptyDim 5 Nov - 14:19




 

 
Keisuke & So Hee
Click-Clack ! Badda Bing badda booom !
 

 
Lorsque Keisuke informe finalement So Hee qu’il a déjà mangé, la jeune femme est pendant l’espace d’un instant soulagé. Si le jeune homme n’a pas faim et qu’elle-même n’a pas envie de manquer quoi que ce soit provenant de cette cuisine, il n’y a donc plus aucune raison de faire des efforts de gentillesse. Malheureusement, c’est sans compter la tête de mule qui se trouvait face à elle. Bien sûr que non, elle ne va pas pouvoir y échapper. Pire encore, elle allait de nouveau devoir rester visser à ce canapé en attendant que cela arrive.
La brunette tenta bien de rattraper son ancien ami, de lui hurler qu’il pouvait laisser tomber mais c’était déjà trop tard, le bruit des casseroles retentissait déjà à ses oreilles. Un soupire d’agacement traverse alors ses lèvres, comment va-t-elle pouvoir se sortir de là ? Non parce qu’au vu du comportement de Keisuke, il est bien décidé à la séquestrer de force chez lui jusqu’à ce que sa cheville aille mieux. Peut-être peut-elle profiter qu’il soit afféré en cuisine pour se faire la malle. Jetant un rapide coup d’œil dans sa direction, So Hee songe rapidement que l’opération est totalement faisable. Oui, elle peut le faire, il suffit simplement de ne faire aucun bruit et de se mouvoir tel un serpent vers la porte de sortie.

S’aidant de ses deux mains, la jeune femme prend délicatement appui sur le canapé. L’opération est lente et compliquée, mais si elle ne veut pas se faire repérer, elle ne doit pas faire de mouvement brusque. Il faut également compter sur sa cheville non-valide, il allait falloir impérativement prendre appui sur tout ce qui passe à proximité pour ne pas se vautrer lamentablement au sol.

Après trois ou quatre bonnes minutes, So Hee se trouve enfin debout en équilibre sur une jambe. Sautillant pour faire discrètement le tour du canapé, la jeune femme stoppa net en entendant la voix de son ancien camarade de classe. Ce n’est pas possible, comment avait-il fait pour aller aussi vite ? Paniquée, la tête brune se jeta à nouveau sur le canapé et y prit place le plus naturellement possible juste avant que Keisuke ne revienne à ses côtés.

-«  Mon pied va très bien …. » Lâcha-t-elle tout en s’emparant de l’assiette. Même avec le plus grand effort du monde, elle n’arriverait certainement pas à mettre plus d’un boucher entre ses lèvres. Non pas qu’elle ait peur des talents en cuisine de son vis-à-vis, disons simplement qu’à force de sauter des repas la jeune femme a prit l’habitude de ne rien manger avant le soir. Ce n’est pas pour rien qu’elle fait actuellement 48 kg pour 1m70.

-«  Je suis désolée, mais …. Si tu m’avais écouté, j’aurais pu te dire que je ne manger rien ou presque en journée. »

Elle le sait parfaitement, en disant ce genre de chose So Hee s’expose à d’éventuels reproches de la part de Keisuke. Voilà pourquoi, elle le devance en enchaînant assez rapidement. Déjà qu’elle est là de force, elle ne va pas non plus se laisser sermonner sans rien dire.

-« Je sais ce n’est pas bien et tout ce que tu veux, mais c’est mon métier qui m’impose ce rythme de vie. »

Reposant l’assiette sur la table basse, la jeune femme se sent tout de même coupable d’avoir fait cuisiner le malade pour rien. Déjà qu’il n’est pas en grande forme, à cause d’elle il avait du déployer des efforts supplémentaires pour lui faire plaisir. Bon certes, elle ne lui avait rien demandé, loin de là d’ailleurs, mais tous de même, ce n’était pas une raison. Si seulement ce stupide garçon n’est pas aussi têtu peut-être qu’ils ne se trouveraient pas constamment dans des situations aussi gênantes que celle-ci.

-«  Alors on fait quoi ? Tu ne veux pas manger, je ne veux pas manger. Je veux partir et tu me forces à rester mais pourtant on n’a rien à se dire …. Donc … qu’est-ce que l’on fait ? Parce que j’en ai marre de me battre avec une tête de mule comme toi… »


code by Chocolate cookie

 
[/color][/i]


Who am i really? An angel or a demon?
ANAPHORE
Oh So Hee
Avatar : Han Hyo-joo
Pseudo : Keiko113
Qui es-tu ? : Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke COFKOB2

☽ Elle n’oublie jamais rien et est très rancunière donc attention à vous ☽ Elle adore le gout de la fraise par-dessus tout ☽ C’est une fanatique de glace en tous genre ☽ En privée elle peut être très enfantine, adorable et à croquer ☽ Trilingue, elle parle parfaitement l’anglais, le japonais et le coréen ☽ Danser est son plus grand plaisir et défouloir ☽ Elle est toujours la première à faire la fête jusqu’au bout de la nuit du moment qu’elle reste présentable le lendemain ☽ Elle déteste pleurer devant les autres et se mord la lèvres quand c’est sur le point d’arriver ☽ Possède une cicatrice d'un impacte de balle au niveau de sa hanche droite

Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke N2LFSlQ

Caractère sans souvenirs : Attentive ❅ Douce ❅ Attentionné ❅ Sociable ❅ Impulsive ❅ Intelligente ❅ Persévérante ❅ Rancunière ❅ Charismatique ❅ Dévouée ❅ Énergique ❅ Fêtarde ❅ Empathique ❅ Rêveuse

Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke XIfBf3o

Caractère avec souvenirs : Manipulatrice ❅ Calculatrice ❅ Charmeuse ❅ Impulsive ❅ Jalouse ❅ Têtue ❅ Loyale ❅ Rancunière ❅ Observatrice ❅ Courageuse ❅ Franche ❅ Bagarreuse ❅ Joueuse ❅ Provocatrice ❅

Les fifiches : FichetteJournaux des rp's Fiche personnage LiensCellphone

Messages : 216
Date d'inscription : 13/09/2017
Wasure
Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke EmptyDim 26 Nov - 11:27




 

 
Keisuke & So Hee
Click-Clack ! Badda Bing badda booom !
 

 
Occupé dans la cuisine, pas une seconde Keisuke n’avait pensé que son ancienne amie n’essaierait de son absence pour tenter de s’échapper. Premièrement, parce qu’elle était blessée et que ce serait risqué de prendre de tels risques mais également parce qu’une partie de lui, sûrement un peu naïve, avait confiance en elle et au fait que So Hee ne se comporterait pas stupidement. Il l’avait toujours apprécié et quoi qu’il ait pu se passer, il n’avait jamais cessé de croire en elle. Bien que cela ne soit plus son cas à elle, pour lui la jeune femme était et serait à jamais son amie... Si elle en avait besoin, sa porte lui serait toujours ouverte, peu importait l’heure. Certes, il comprenait que c’était aussi quelque chose de difficile à croire lorsqu’on analysait son attitude d’autrefois, qu’on analysait chacun des mensonges qu’il avait pu déblatérer sur sa propre existence cependant ses sentiments avaient toujours été sincères. Il ne cherchait même pas à lui prouver d’ailleurs, il souhaiterait juste que sa camarade sache que malgré tout, si un jour elle avait besoin de quelqu’un, d’une oreille attentive pour l’écouter ou d’une épaule sur laquelle se reposer, lui serait là. C’était la raison pour laquelle, il n’avait pas hésité à mettre sa santé de côté pour se précipiter auprès d’elle aujourd’hui, anxieux à l’idée qu’elle ait pu se faire très mal. Son bonheur passait après celui des autres. Cela avait toujours été ainsi... Bien que mentir comme il ne cessait de le faire ne rendait pas spécialement les autres heureux. Hors, lui n’en avait que faire de ça puisque tant que personne ne découvrait pas la vérité, tant qu’ils continuaient de sourire chaleureusement, lui se fichait du reste. Peut-être que ce n’était pas correcte d’agir comme chacun espérait qu’ils agissent, de se forcer à leur donner ce qu’ils attendaient cependant le coiffeur ne l’avait jamais fait avec une mauvaise intention. C’était un moyen de protection pour qu’on ne découvre pas sa maladie mais également parce que, aussi longtemps qu’il pouvait vivre, il avait envie que cela se fasse entourer de tous ses visages rayonnants qui lui souriaient chaque jour. Probablement que d’une certaine façon c’était égoïste cependant si c’était être égoïste que d’avoir envie de souhaiter le bonheur de tout le monde alors ça ne le dérangeait pas de l’être pour toujours. Et c’était mieux ça plutôt qu’on ait connaissance de la faiblesse qui le touchait, qu’on le plaigne, qu’on s’inquiète à son égard ou pire qu’on le rejette comme ça avait pu être le cas avec sa mère auparavant.

Une esquisse au bord des lèvres, l’assiette entre les mains, le garçon était alors revenu au salon avant de déposer le plat devant son invité. Dire qu’il ne s’était pas attendu un tel refus serait mentir et il n’avait pas résisté à la dévisager d’un air faussement choqué tandis qu’il croisait ses bras à sa poitrine. Elle pouvait bien lui déclarer ce qu’elle disait, était-ce réellement correcte de sauter des repas ? Non, il n’était pas celui qui irait lui faire la morale alors qu’il négligeait parfois un peu trop sa santé en ne respectant pas les consignes du médecin.

« Tu pourrais au moins en manger un petit peu » Avait-il rétorqué en soufflant légèrement, s’approchant de la table de salon afin de s’y installer dessus.

Ses sourcils se froncèrent légèrement, avant qu’une mine boudeuse ne prenne place sur sa figure et qu’il ne marmonne un « je ne suis pas une tête de mule. » Ce qui était en partie vrai... Il ne voulait que prendre soin d’elle, s’assurer qu’elle aille bien et certainement que maladroit, il ne le faisait pas correctement.

- Et on ne fait rien. Tu ne dois pas faire d’effort, tu es blessée. Pour l’omurice, tant pis, je la garde pour plus tard, ne t’inquiète pas.

Sur ses dires, le garçon lui adressa un beau sourire avant de se redresser de plus bel puis retourner dans la cuisine, l’assiette en main qu’il recouvrit aussitôt d’un sachet plastique, la rangeant dans le réfrigérateur ensuite. Il se connaissait, il ne la mangerait probablement pas plus tard et si son frère n’en voulait pas, la nourriture partirait sûrement à la poubelle néanmoins ceci, So Hee n’avait pas besoin de le savoir.

- Est-ce que tu veux t’allonger dans la chambre ? Lui demanda-t-il alors en revenant dans la pièce, Ça sera beaucoup plus confortable.

Principalement avec le métier qu’elle pratiquait, pour elle aussi, ce serait préférable qu’elle se repose un petit peu. Le temps le lui permettait, ne pouvait-elle pas pendant un instant mettre leurs différends de côté et en profiter ?


code by Chocolate cookie

 
Invité
Anonymous
Invité
Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke EmptyDim 3 Déc - 14:32




 

 
Keisuke & So Hee
Click-Clack ! Badda Bing badda booom !
 

 
Honnêtement, So Hee ne s’était pas attendu à avoir aussi peu de résistance venant de la part de Keisuke. Elle aurait pu parier tout ce qu’elle avait sur le fait, que le garçon allait lui faire la morale sur ses habitudes alimentaires, sur le fait quel ne mange pas assez ou bien encore sur le fait qu’il avait expressément cuisiné pour elle et que c’était du gâchis de ne même pas toucher au plat. Seulement, à la place, son ancien ami ne lui a finalement pas dit grand-chose. Bien sûr, il lui a fait remarquer qu’elle devrait manger un peu mais il n’a pas plus insisté, remettant carrément l’assiette à la cuisine. Sur le coup, la doctoresse ne peut cacher sa surprise. Lui qui avait été tellement insistant depuis le début voilà maintenant qu’il laisse tomber les armes. Peut-être a-t-il finalement compris qu’il ne sert à rien de discutailler avec So Hee.
La jeune femme se met donc à espérer un peu de tranquillité, elle se surprend même à rêver qu’il allait enfin accepter qu’elle rentre chez elle. Malheureusement, ses rêveries volèrent bien vite en éclats quand le garçon reprit finalement la parole.

- Est-ce que tu veux t’allonger dans la chambre ? Ça sera beaucoup plus confortable.

-«  Mais ce n’est pas possible !! Lança-t-elle subitement exaspéré par l’acharnement de son ancien camarade de classe. Tu ne comprends pas que je vais très bien ? C’est bon, je n’ai qu’une cheville foulé, je ne suis pas en sucre bon sang »

Clairement s’en était trop pour elle. Bien sûr, elle sait parfaitement que pour le coup Keisuke ne pensait pas à mal, seulement recevoir autant d’attention de lui après tant d’année de silence en était trop pour elle. Elle ne pouvait clairement plus supporter de le voir et encore moi de l’entendre se préoccuper de son état de santé.

-« Je ne veux rien de toi, encre toi ça dans le crâne une bonne fois pour toute.  Il n’y pouvait rien si So Hee était de nature impulsif et clairement, il venait de la mettre à bout de nerfs. Ne voulant cependant pas s’emporter comme la dernière fois, la brune se leva brutalement faisant abstraction de la douleur vive que sa cheville lui fit ressentir. J’en ai plus que marre de toi. Tu n’as pas encore compris la dernière fois que je te déteste ? Tu en veux une deuxième couche peut-être ? »

Il faut qu’elle sorte d’ici et au plus vite. Plus les secondes s’écoulent, plus la jeune femme sent une haine grandissante monter en elle, une colère si dévastatrice qui ferrait clairement d’énormes dégâts si elle venait à sortir.

-«  Je rentre chez moi, mon amie habite au-dessus, je vais l’appeler pour qu’elle me raccompagne. » Plus de discussion, plus de « oui mais, non » il est clairement hors de question que la doctoresse reste une seconde de plus dans cet appartement. Sans se retourner vers son ancien ami, elle se dirige donc hâtivement vers la porte, en boitant sert un peu, avant d’enfiler ses chaussures.

-«  Oublie moi une bonne fois pour toute »
code by Chocolate cookie

 


Who am i really? An angel or a demon?
ANAPHORE
Oh So Hee
Avatar : Han Hyo-joo
Pseudo : Keiko113
Qui es-tu ? : Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke COFKOB2

☽ Elle n’oublie jamais rien et est très rancunière donc attention à vous ☽ Elle adore le gout de la fraise par-dessus tout ☽ C’est une fanatique de glace en tous genre ☽ En privée elle peut être très enfantine, adorable et à croquer ☽ Trilingue, elle parle parfaitement l’anglais, le japonais et le coréen ☽ Danser est son plus grand plaisir et défouloir ☽ Elle est toujours la première à faire la fête jusqu’au bout de la nuit du moment qu’elle reste présentable le lendemain ☽ Elle déteste pleurer devant les autres et se mord la lèvres quand c’est sur le point d’arriver ☽ Possède une cicatrice d'un impacte de balle au niveau de sa hanche droite

Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke N2LFSlQ

Caractère sans souvenirs : Attentive ❅ Douce ❅ Attentionné ❅ Sociable ❅ Impulsive ❅ Intelligente ❅ Persévérante ❅ Rancunière ❅ Charismatique ❅ Dévouée ❅ Énergique ❅ Fêtarde ❅ Empathique ❅ Rêveuse

Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke XIfBf3o

Caractère avec souvenirs : Manipulatrice ❅ Calculatrice ❅ Charmeuse ❅ Impulsive ❅ Jalouse ❅ Têtue ❅ Loyale ❅ Rancunière ❅ Observatrice ❅ Courageuse ❅ Franche ❅ Bagarreuse ❅ Joueuse ❅ Provocatrice ❅

Les fifiches : FichetteJournaux des rp's Fiche personnage LiensCellphone

Messages : 216
Date d'inscription : 13/09/2017
Wasure
Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Empty

Contenu sponsorisé
Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke Empty
Revenir en haut Aller en bas

Click-Clack ! Badda Bing badda booom ! || Ft. Keisuke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Click & Drag : Bleach
» L'agneau et le Loup, Entrevue Secrète [PV Karin x Keisuke : Hentaï]
» Hiruko Keisuke [en attente d'une seconde validation]
» Nouveau matos / occas' pour débutant
» Un nonos pour eux un nonos pour moi :3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: Rps abandonnés-