N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en juillet 2058 sur le forum heart
La MAJ 9.2 du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en juillet, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !

 :: L'île d'Aikoyangi :: Hanari Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

don't want a doctor, just need you (yoooh)

MessageSujet: don't want a doctor, just need you (yoooh) Dim 15 Oct - 2:28

avatar
avatar
don't want a doctor, just need you

C’est un énième éternuement qui résonne dans la pièce, suivit d’un juron plus grossier que les précédents. Son nez est rouge, son nez est encombré. Son front brûle, ses mains sont gelées. Il a froid, il a chaud, il a des frissons. Il soupire. Yoo Hwan, il a la capacité d’attrapé une grippe en plein mois d’août, tellement sa santé est fragile. Les températures descendent petit à petit, l’été doucement balayé par l’automne, le vent se fait plus frais. Yoo Hwan il sait toujours quand est-ce que l’automne arrive, sans à prendre la date en compte. C’est systématique ; il est malade. Tout comme à l’aube de l’hiver ; même pire, certaines années. Nombreux sont les médecins qui lui ont vivement conseillé de prendre des vitamines. Mais nombreuses sont les fois où Yoo Hwan a fait semblant de les oubliés, car il ne peut techniquement pas oublier de les prendre, malgré les réprimandes de sa jumelle. Et pourtant, à chaque rhume, il regrette. Il éternue encore une fois, avec un intervalle de cinq minutes qui le sépare du précédent, suivit du juron habituel. Tae Oh n’est pas près de lui, il est dans la cuisine du petit appartement qu’ils ont loué. Yoo Hwan, il sort très rarement de Kyul. Il évite de trop voyagé, en raison de cette santé fragile, qui n’est due qu’à la malnutrition qu’il a subit étant plus jeune. Sa sœur partage cette sensibilité à l’extérieur, bien qu’elle soit plus prononcée chez le jeune homme. Lui et Tae Oh s’était offert quelques jours à Hanari, réputée pour son ambiance traditionnelle, un mélange de traditions. Ce sont les pupilles émerveillés de Yoo Hwan qui se sont posé sur cette ville, en en tombant amoureux après quelque secondes seulement. Il avait du temps pour profiter de son ami, de passé du temps avec lui, rien qu’à deux. C’était différent de leurs précédentes. Celle-ci était plus….. Romantique ?

« Tae Ooooh, tu reviens bientôt ? » Yoo Hwan il est emballé dans une couverture, Yoo Hwan il porte un pull bien épais, il a un chocolat chaud qui traine devant lui. Il est dans le canapé, ses yeux rivés sur l’écran duquel il ne capte pas les images. « J’ai froid….. J’aime pas être malade. » Il comble le vide, il brise le silence qui règne dans l’appartement. Le son de la télévision lui parvient faiblement ; elle n’est allumée qu’en bruit de fond, ainsi que pour occuper ses iris. Il entend des bruits qui proviennent de la cuisine, qui proviennent de Tae Oh. Et puis Yoo Hwan est pris d’une quinte de toux, reprenant difficilement sa respiration. Il se laisse tomber dans le canapé et s’allonge de tout son long. Il fixe le plafond. Pour une fois qu’il peut pleinement profiter d’un peu de temps spécial avec son ami, il a fallu qu’il tombe malade. Il entend son collègue revenir dans le salon, il se redresse alors et pose ses yeux brillant dû à la fièvre sur lui. Yoo Hwan ne détache pas ses orbes du jeune homme, appréciant que trop le regarder. Observer son visage, scrutant chaque détail s’y trouvant. Et puis le cœur de Yoo Hwan commence à s’emballer, alors il détourne son attention sur l’écran face à lui. Il sent son ami prendre place à ses côtés. Il s’emballe dans sa couverture, repliant ses jambes contre son torse, passant ses bras autour de celles-ci. Il laisse tomber sa tête sur l’épaule de Tae Oh, faisant glisser quelques quelque mèches qui lui chatouille légèrement le visage. « J’aime vraiment pas ça. »







s a u v a g e i n n o c e n c e ☽
« ce fut un parfum endiablé de liberté, qui imprégna mes pores de sensualité, restant gravé à jamais dans l'inconscience, parfum passion aux effluves évanescence »
avatar
Avatar : taehyung
Pseudo : mimi ♡
Qui es-tu ? :

// a m o u r s a n s f i n //

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /



// d o u l e u r e x q u i s e //

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /



// c o e u r à l a d é r i v e //

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /

Ryo: Un gros caca e.e:
 


je parle en #99d5d8
Les fifiches : the story beginbest people are crazy ☽ contact
Messages : 650
Date d'inscription : 01/02/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: don't want a doctor, just need you (yoooh) Dim 15 Oct - 17:20

avatar
avatar
don't want a doctor, just need you

Son téléphone en main, Tae Oh regardait les disponibilités des différents médecins de la ville d’Hanari, en s’aidant du petit cahier d’informations laissé par le propriétaire de l’appartement que lui et son ami avait loué pour la semaine. Tae Oh, il avait l’impression de ne pas être doué, et tombait toujours sur la messagerie de chaque numéro qu’il composait. Dans un soupir, il déposa son smartphone sur le plan de travail de la cuisine. Il ne savait pas quoi faire, et à chaque fois qu’il entendait son collègue éternuer, ou tousser, ça lui faisait mal au cœur. Pourtant, il ne pouvait s'empêcher de sourire en l'entendant jurer de la sorte à tout va. Le jeune mannequin décida d'abandonner toute tentative pour l'instant de joindre un quelconque médecin. Il réessaierait plus tard, sûrement. Peut-être aurait-il plus de réponses ? Et que ce début de saison rendait les lignes saturées ? Tae Oh était content de ne pas avoir attrapé froid. Dans quelle situation auraient-ils été, si tous les deux avaient attrapé la mort pendant leurs quelques jours de congé ? Eh bien, ils auraient été bien malins. Heureusement pour eux, ils avaient quand même pu profiter un peu de la ville traditionnelle avant que l’aîné n’attrape la mort. Mais Tae Oh, il aurait dû faire plus attention à la santé de son hyung. Lui conseiller de se couvrir un peu plus qu’il ne l’avait fait, l’inciter à éviter tout coup de froid. D’ailleurs, sa voix parvient jusqu’à ses oreilles, le sortant de ses pensées. Il sourit. « J’arrive, j’arrive ! » Lui répondit-il en attrapant la tasse de chocolat qu’il s’était fait, avec celle de Yoo Hwan tout à l’heure, et une boite de médicaments qu’il avait pris de son sac. Il retourna dans le petit salon, où il retrouva le plus âgé, emmitouflé dans une couverture, allongé dans le canapé. « Tu devrais peut-être aller dormir, tu sais ? » Son regard ne quittait le sien, alors qu’il se redressait pour lui faire presque face. Ainsi, Yoo Hwan donnait clairement envie à Tae Oh de s’occuper de lui, de le prendre dans ses bras, et de ne plus jamais le lâcher. Une facette fragile du garçon, à laquelle il ne pouvait résister, il le savait. Puis Yoo Hwan détourna les yeux vers la télé, Tae Oh pencha la tête sur le côté, puis haussa les épaules. Sa tasse, encore fumante, trouva sa place à côté de sa jumelle. Il s’installa à côté de Yoo Hwan, et sourit en sentant sa tête se poser sur son épaule. Son bras passa autour des épaules de son ami, et il en profita pour le rapprocher un peu plus de lui. « T’as encore froid ? » Lui demanda-t-il en penchant la tête un peu vers lui. Sa main se posa sur son front, qu’il trouvait chaud, certes, mais sa tasse presque brûlante précédemment dans ses mains n’aidait pas à estimer correctement sa température. Alors, sans lui demander, il fit comme sa mère faisait, quand il était enfant. Il se pencha un peu plus, et déposa ses lèvres sur le front du jeune homme. Quelques secondes à peine. Juste le temps de se rendre compte de l’amplitude que pouvait avoir sa fièvre. C’était un geste naturel, parce qu’en sa présence, Tae Oh était beaucoup plus à l’aise qu’avec n’importe qui d’autre, et pouvait se permettre des choses qu’il ne ferait pas autrement. « T’es encore brulant. » Murmura-t-il plus pour lui-même que pour son camarade à côté de lui. Il attrapa un médicament qu’il avait amené pour Yoo Hwan, ainsi qu’une bouteille d’eau qui se trouvait sur la table. « Tu devrais au moins prendre un cachet, histoire de calmer la douleur. » Tout en gardant Yoo Hwan près de lui, il se retrouva le dossier du canapé, attendant que son voisin accepte de prendre ce qu’il lui tendait. « J’ai essayé d’appeler un médecin, excuse-moi, ça a pris plus de temps que prévu, et en plus on m'a même pas répondu. » Soupira-t-il avant qu'une moue ne vienne prendre possession de son visage enfantin, et que son regard ne se pose sur la fumée émanant des deux chocolats.



avatar
Avatar : Jeon Jungkookie
Pseudo : Boulet ~
Qui es-tu ? :
남 태오
Nam Tae Oh
Mannequin - 19 ans

Bunny Boy #Makoto !



• 14 décembre 2038 : Naissance à Kyul, Aikoyangi.
• décembre 2047 : Mort des parents de Tae Oh, son frère Nam Haruto s'occupe de lui et les deux enfants vivent seuls dans un appartement.
• 2048 - début 2054 : Période rebelle de Tae Oh. Il finit plusieurs fois au poste de police.
• 2053 : Tae Oh se met en couple avec le "chef" de leur bande.
• 2054 : Tae oh décroche un contrat dans une agence et devient mannequin grâce à Megumi, l'ancienne meilleure amie de sa mère. Il essaie de se reprendre en main, et abandonne son attitude rebelle, bien qu'il ne soit pas non plus des plus sérieux.
• 2054 - 2056 : Tae Oh alterne entre le lycée son travail en tant que mannequin.
• 2056: Tae Oh fait la rencontre de Yoo Hwan, qu'il avait déjà remarqué au lycée, mais à qui il n'avait jamais parlé. + Yoo Hwan finit par lui donner des cours, l'aider dans ses devoirs, en échange de conseil en mannequinat. Les deux qui ne s'appréciaient pas du tout au début, finissent par devenir bons amis. + Tae Oh finit le lycée, et décide d'emménager seul dans un appartement.
• 2057 : Tae Oh ne continue pas ses études et s'investit complètement dans sa carrière de mannequin, aux côtés de Yoo Hwan.


Il a la mauvaise habitude de se prendre les pieds dans les câbles sur les plateaux de photoshoot, ou lorsqu'il y en a qui traînent. - Il aime beaucoup tout ce qui touche aux États-Unis et rêverait d'y aller, mais il n'a jamais quitté l'île, pas même pour aller au Japon. - Il perd très très souvent son téléphone, dont l'écran s'est très souvent approché du sol violemment. - Il fait très attention à sa ligne, et pratique du sport dès qu'il peut. - Il lui arrive de se lever plus tôt pour courir, ou d'y aller tard dans la nuit.




- Il a toujours un peu cette mauvaise réputation de lorsqu'il était au collège et début du lycée qui le suit, bien qu'il ait complètement mit derrière ces histoires. - Il a un petit ami depuis maintenant 4 ans, mais il commence de plus en plus a se poser des questions sur ses sentiments à son égard. - Il ne mange pas beaucoup, mais assez pour rester en bonne santé. - Il lui arrive souvent de se réveiller en pleine nuit. - Il ne fait pas tant de cauchemars que ça, mais se rappelle très souvent de la mort de ses parents. - Il essaie de passer au moins une fois par mois sur leur tombe.


Les fifiches : Mon Histoire
Mes Liens
Mon journal des rps
Ma fiche de Personnage
Mon Téléphone
Instagram @Tae_Bas

Messages : 1473
Date d'inscription : 01/02/2017
Civilis - Level 3 - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: don't want a doctor, just need you (yoooh) Lun 16 Oct - 17:07

avatar
avatar
don't want a doctor, just need you

Ses bras viennent l'envelopper, acte de tendresse que Yoo Hwan apprécie. Il est pas tactile, Yoo Hwan. Mais quand il s'agit de Tae Oh, il ne refuse pas le contact. Au contraire, Yoo Hwan il en demande, et il en demande toujours plus. Avec Tae Oh, il est naturel, un peu plus chaque jour, un peu plus à mesure qu'ils avancent dans leur relation. Et Yoo Hwan, il ressent quelque chose de nouveau pour son ami, sans qu'il sache mettre le mot dessus. Mais ses sentiments ne le gêne pas, peut-être même qu'ils sont agréables. Il découvre, et il aime ça. « Ouais, et dans deux minutes  je vais avoir trop chaud.. » qu'il soupire d'exaspération. Et le contact de ses lèvres sur son front fait accélérer son rythme cardiaque. Ces fameuses lèvres qu'il dévorait encore il n'y a pas si longtemps, ces mêmes lèvres auxquelles il est devenu accro en si peu de temps. Il aimerait encore les embrasser, mais ne serait-ce pas déplacer ? Yoo Hwan il n'y voyait pas trop le mal ; c'est là que sa part d'innocence persiste. Yoo Hwan, il comprend rien aux histoires de couple.

Son ami lui tend un anti douleur, ainsi qu’une bouteille d’eau. Il s’inquiète et prend soin de lui, et Yoo Hwan, ça l’attendrit. Alors il s’exécute, bien qu’il ne soit pas bien friand de ce genre de comprimé. Cette tentative de suicide suite à une overdose de médicaments rester ancrée en lui ; il ne peut l’oublier ô combien il le voudrait. Mais il sait qu’il ne sera pas de trop, bien au contraire, cela ne fera que le soulager. Il apprécie le contact de l’eau fraîche avec ses muqueuses buccale, si bien qu’il en viderait la bouteille de son contenu en une traite. La fièvre déshydrate, c’est bien connu. A peine le bouchon revissé sur son socle, Yoo Hwan éternue. Encore. Mais aucun juron ne s’échappe d’entre ses lèvres, ni une plainte. Juste un léger soupir. Un faible sourire se peint sur ses lèvres rosies en entendant les paroles de Tae Oh. « T’inquiète pas, c’est juste un rhume, ça va passer. » Il passe sa main dans les cheveux de son collègue, les ébouriffant quelque peu, appréciant cet effleurement. « Je vais pas mourir, tu sais ? » qu’il dit pour essayer de le rassurer. Il finit par enlever de sa couverture, une bouffée de chaleur le prenant soudainement. Yoo Hwan il s’en veut, parce qu’il a l’impression de gâcher leur sortie. Il culpabilise car Tae Oh est inquiet de sa faute. Et il en veut à son père pour son passé, pour ce qu’il lui a fait subir ; lui en veut pour ce manque de nourriture. Parce que ça non plus, Yoo Hwan ne peut oublier. Bénédiction ou malédiction, le jeune homme ne peut se prononcer.

Parce qu’à y réfléchir, les moments en compagnie de Tae Oh sont inoubliables eux aussi. Alors il ne doit pas se morfondre, il ne doit pas s’apitoyer sur son sort, afin de profiter pleinement de ces instants auprès de son ami. Ces instants, qui sembleraient bien plus intimes et tendres que les derniers. Yoo Hwan attrape sa tasse posée devant lui et boit quelque gorgée de son breuvage chaud, mettant de côté sa chaleur corporelle élevée. « Du coup, qu’est-ce qu’on fait ce soir ? On regarde des films ? Ou on s’abruti devant la télévision ? » Il redépose le mug sur la table de salon et vient se réinstaller dans le canapé, passant naturellement son bras autour de celui de son ami, leurs mains s’effleurant alors. « J’espère que je gâche pas trop notre séjour, tout de même… Excuse-moi d’être tombé malade. »





s a u v a g e i n n o c e n c e ☽
« ce fut un parfum endiablé de liberté, qui imprégna mes pores de sensualité, restant gravé à jamais dans l'inconscience, parfum passion aux effluves évanescence »
avatar
Avatar : taehyung
Pseudo : mimi ♡
Qui es-tu ? :

// a m o u r s a n s f i n //

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /



// d o u l e u r e x q u i s e //

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /



// c o e u r à l a d é r i v e //

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /

Ryo: Un gros caca e.e:
 


je parle en #99d5d8
Les fifiches : the story beginbest people are crazy ☽ contact
Messages : 650
Date d'inscription : 01/02/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: don't want a doctor, just need you (yoooh) Lun 16 Oct - 23:08

avatar
avatar
don't want a doctor, just need you

Tae Oh avait échoué bien trop de fois dans ses essais d’appel, et avait fini par abandonner. Si aucun médecin ne répondait, il ne pouvait qu’attendre, un peu, et rejoindre son ami, malade, dans le salon. Il s’était naturellement installé à côté de lui, passant son bras autour de ses épaules. Il n’avait pas réussi à prendre rendez-vous, et il ne pouvait que rester tout aussi inquiet de l’état de son camarade. Leur petit séjour, rien que tous les deux, il l’avait imaginé autrement, mais il se fichait pas mal, finalement, de la tournure que prenait les évènements. Tout ce qu’il regrettait, c’est que Yoo Hwan souffrait, et qu’il ne savait pas quoi faire pour y remédier. Il avait essayé d’être présent, quand même, de ne pas se montrer distant, pour la simple et bonne raison que même si son ami était malade, il n’allait pas le laisser dans son coin. Il lui avait même donné de quoi diminuer la douleur. Retenant un sourire, Tae Oh continua sur le ton de la rigolade suite aux paroles de son ainé. « Comme ça tu auras de nouveau froid, et je pourrais te réchauffer ! » Yoo Hwan prit, sans broncher, l’anti douleur que lui avait apporté Tae Oh. « Heureusement que ce n’est qu’un rhume, et puis de toute façon, si tu meurs, je viens te chercher pour te faire comprendre que t’avais pas le droit de me laisser tout seul. » Parce qu’actuellement, Tae Oh, il n’avait plus forcément grand monde, à ses côtés. Il avait enfin rompu avec son ancien petit-ami, mais ne l’avait dit qu’à Makoto. Et il ne tenait réellement qu’à une poignée de personne. Et si Yoo Hwan venait lui aussi à l’abandonner, comme ses parents, il ne lui pardonnerait jamais.

Yoo Hwan changea de sujet, demandant au mannequin ce qu’ils pourraient faire ce soir. Ensemble. « Hmm ... » Tae Oh se mit à réfléchir : que pourraient-ils bien faire ... Les propositions de Yoo Hwan n'étaient pas à mettre de côté, et Tae Oh ne dirait jamais non à l'autre garçon, qu'importe l'activité sur lequel le choix de l'aîné se porterait. Il réfléchissait, mais n'avait pas forcément d'idées plus intéressantes. Il aurait pu proposer un jeu de société, il avait cru en voir dans l'armoire du salon. Mais plus il y pensait, plus l'envie de passer du temps devant un film avec son ami lui donnait envie. « J'ai amené quelques jeux, si tu veux, on peut jouer un peu, et possiblement regarder un film après ? » La tête tournée vers Yoo Hwan, Tae Oh s'imaginait déjà perdre contre lui ; il n'avait jamais été très doué aux jeux vidéo, la preuve était qu'en compagnie de Makoto, c'était presque tout le temps elle qui remportait les parties. « Ça peut être sympa, un jeu, non ? » Pourtant, lorsque Yoo Hwan attrapa son bras, et s’excusa d’être tombé malade, Tae Oh n’en cru pas ses oreilles, et il attrapa dès lors l’une des joues du garçon qu’il tira doucement. « Alors premièrement, personne n’aime tomber malade. Deuxièmement, ce n’est pas de ta faute. Et troisièmement, rien ne pourrait gâcher mon séjour tant que je suis avec toi. Alors je ferai comme si je n’avais rien entendu. » Et il le pensait, sincèrement. Peut-être qu’il ne se rendait pas forcément compte de l’ampleur que pouvaient avoir ses paroles, dites bien trop innocemment pour qu’il ne se pose des questions, mais il les pensait. Cherchant du regard une horloge, Tae Oh essayait de se renseigner sur l'heure, avant qu'il ne trouve finalement sa réponse sur le coin de la chaîne télévisée qui passait en fond. « Je dois avoir Mario Kart, dans mes affaires, on pourrait jouer maintenant, un petit peu, si tu te sens en état d'affronter un débutant à vie. » Puis, il tilta. « Et si on a un petit creux, j'irai faire un petit quelque chose. Je promets pas le repas d'un chef cuisinier, mais je pense que tu ne risques pas de mourir empoisonné. » Et il lui avait dit ça, tout sourire. Depuis la mort de ses parents, Haruto et lui avait toujours dû se débrouiller tout seul, quand des amis, ou même encore Megumi, sa presque seconde mère, ne leur venait pas en aide. Alors oui, au départ, il préférait mourir plutôt que manger ce qu’il préparait, ou ce que son frère faisait. Ce n’était pas bon, du tout. Heureusement que Mirei cuisinait beaucoup mieux que son mari. Mais ils se sont améliorés. Tae Oh, tout particulièrement, grâce à Megumi – et à son ventre qui réclamait beaucoup trop souvent - et il s’était entrainé, jusqu’à plutôt bien se débrouiller, voire très bien. C’était de toute façon devenu essentiel à partir du moment même où il avait emménagé seul.



avatar
Avatar : Jeon Jungkookie
Pseudo : Boulet ~
Qui es-tu ? :
남 태오
Nam Tae Oh
Mannequin - 19 ans

Bunny Boy #Makoto !



• 14 décembre 2038 : Naissance à Kyul, Aikoyangi.
• décembre 2047 : Mort des parents de Tae Oh, son frère Nam Haruto s'occupe de lui et les deux enfants vivent seuls dans un appartement.
• 2048 - début 2054 : Période rebelle de Tae Oh. Il finit plusieurs fois au poste de police.
• 2053 : Tae Oh se met en couple avec le "chef" de leur bande.
• 2054 : Tae oh décroche un contrat dans une agence et devient mannequin grâce à Megumi, l'ancienne meilleure amie de sa mère. Il essaie de se reprendre en main, et abandonne son attitude rebelle, bien qu'il ne soit pas non plus des plus sérieux.
• 2054 - 2056 : Tae Oh alterne entre le lycée son travail en tant que mannequin.
• 2056: Tae Oh fait la rencontre de Yoo Hwan, qu'il avait déjà remarqué au lycée, mais à qui il n'avait jamais parlé. + Yoo Hwan finit par lui donner des cours, l'aider dans ses devoirs, en échange de conseil en mannequinat. Les deux qui ne s'appréciaient pas du tout au début, finissent par devenir bons amis. + Tae Oh finit le lycée, et décide d'emménager seul dans un appartement.
• 2057 : Tae Oh ne continue pas ses études et s'investit complètement dans sa carrière de mannequin, aux côtés de Yoo Hwan.


Il a la mauvaise habitude de se prendre les pieds dans les câbles sur les plateaux de photoshoot, ou lorsqu'il y en a qui traînent. - Il aime beaucoup tout ce qui touche aux États-Unis et rêverait d'y aller, mais il n'a jamais quitté l'île, pas même pour aller au Japon. - Il perd très très souvent son téléphone, dont l'écran s'est très souvent approché du sol violemment. - Il fait très attention à sa ligne, et pratique du sport dès qu'il peut. - Il lui arrive de se lever plus tôt pour courir, ou d'y aller tard dans la nuit.




- Il a toujours un peu cette mauvaise réputation de lorsqu'il était au collège et début du lycée qui le suit, bien qu'il ait complètement mit derrière ces histoires. - Il a un petit ami depuis maintenant 4 ans, mais il commence de plus en plus a se poser des questions sur ses sentiments à son égard. - Il ne mange pas beaucoup, mais assez pour rester en bonne santé. - Il lui arrive souvent de se réveiller en pleine nuit. - Il ne fait pas tant de cauchemars que ça, mais se rappelle très souvent de la mort de ses parents. - Il essaie de passer au moins une fois par mois sur leur tombe.


Les fifiches : Mon Histoire
Mes Liens
Mon journal des rps
Ma fiche de Personnage
Mon Téléphone
Instagram @Tae_Bas

Messages : 1473
Date d'inscription : 01/02/2017
Civilis - Level 3 - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: don't want a doctor, just need you (yoooh) Dim 26 Nov - 21:24

avatar
avatar
don't want a doctor, just need you

Yoo Hwan venait de se faire remonter les bretelles par le plus jeune, inversant alors les rôles habituels. Mais c’est qu’il avait raison, Tae Oh, ce n’est pas comme s’il avait fait exprès de tomber malade. Même s’il défie ouvertement mère nature en refusant de prendre quelconque vitamines en période d’automne et d’hiver. Les yeux du a.o.a s’illuminent, inconsciemment, à l’entente des derniers mots de son ami. Ces mots le touchent, lui font plaisir. Alors il esquisse un léger sourire, presqu’invisible. Yoo Hwan en fera de même, il fera comme s’il n’avait rien dit. Et les amis repassent au sujet initial ; que allaient-ils faire pour ne pas se tourner les pouces ce soir. Yoo Hwan avait évoqué un peu plus tôt de visionner un film, à quoi Tae Oh avait rebondit en faisant part qu’il avait quelques jeux en sa possession. Le jeune homme continue alors sur sa lancée, proposant plus précisément de jouer à Mario Kart. Un classique, indémodable, Yoo Hwan apprécie ce jeu, surtout en compagnie de son collègue mannequin. Les jeux auxquels il joue avec son amie Sun Hae sont d’un autre ordre, mais Yoo Hwan il est un peu touche à tout, toutes les sortes de jeux lui conviennent, peu importe la plateforme. « Débutant à vie, ça me plait, je ne devrais pas trop perdre, c’est bon pour mon égo. » plaisante-t-il.

Yoo Hwan c’est un habitué des manettes, un habitué des touches, un habitué des jeux vidéo, le temps qu’il passe à y jouer en compagnie de sa collègue y sont pour quelque chose. Les yeux rivés sur une moitié de l’écran, jetant parfois quelque regards sur la deuxième partie afin d’observer le jeu de son ami. De temps à autre un bout de langue qui dépasse d’entre ses lèvres dû à la concentration dont il fait preuve. Yoo Hwan il ne prend jamais les jeux à la légère, peu importe face à qui il se trouve. Tae Oh est débutant, et bien qu’il soit ce qui se rapproche le plus d’un meilleur ami à ses yeux, il ne lui fera pas de cadeau. Pour preuve, le bilan final montre la victoire écrasante de Yoo Hwan, bien que son ami se soit pas mal débrouillé sur certains circuits, dépassant même Yoo Hwan. Ils ne s’attardent pas plus sur les jeux vidéo, démarrant un film quelconque d’un commun accord.

Ses yeux brillants sont rivés sur l’écran devant lui, les images défilent et lui il les enregistre. Les images s’impriment dans sa mémoire, les images s’ancrent dans son esprit à tel point qu’il lui sera impossible de les oublier. C’est à ça que se résume sa vie, à enregistrer tout ce que ses sens captent et à ne jamais les oublier, pour le meilleur et pour le pire, jusqu’à ce que la mort les sépare. Don du ciel ou cadeau des enfers, nul ne sait, même pas lui. Il s’en sert à bon et mauvais escient, son chemin sinue entre les lumières et les ténèbres. Il ne se prononce pas, il passe par là où ça l’arrange le plus.

Il est blottit contre son ami, profitant de sa chaleur corporelle, bien que la sienne soit la plus élevée, couverture jusqu’au menton, son bras enroulé autour de celui de l’autre. Tableau parfait, presque romantique, reflète l’innocence du plus âgé. Il est pas tactile Yoo Hwan, juste avec Tae Oh. Juste quand il est malade. Juste quand la fièvre embrouille ses idées. Mais Yoo Hwan, il n’a pas d’excuse, parce que la fièvre elle a diminué, la fièvre c’est son alibi dans le crime qu’est de coller Tae Oh aux yeux de son cœur.

Il est pas tactile Yoo Hwan. Juste quand il en a besoin.







s a u v a g e i n n o c e n c e ☽
« ce fut un parfum endiablé de liberté, qui imprégna mes pores de sensualité, restant gravé à jamais dans l'inconscience, parfum passion aux effluves évanescence »
avatar
Avatar : taehyung
Pseudo : mimi ♡
Qui es-tu ? :

// a m o u r s a n s f i n //

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /



// d o u l e u r e x q u i s e //

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /



// c o e u r à l a d é r i v e //

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /

Ryo: Un gros caca e.e:
 


je parle en #99d5d8
Les fifiches : the story beginbest people are crazy ☽ contact
Messages : 650
Date d'inscription : 01/02/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: don't want a doctor, just need you (yoooh) Ven 1 Déc - 19:54

avatar
avatar
don't want a doctor, just need you

Il l’avait prévenu, Tae Oh. Il lui avait dit qu’il était débutant à vie quand il s’agissait de jouer aux jeux vidéo, et il n’avait pas menti. Même ses entrainements en compagnie de Makoto ne l’aidaient guère. Il était nul à tout ça, c’était un fait. Mais il aimait beaucoup y jouer quand même, c’était après tout un moment sympathique à chaque fois, quelle qu’en soit l’issue. Gagner ou Perdre, c’était secondaire. La preuve était que le bilan final des quelques parties de Mario Kart qu’ils venaient de faire annonçait l’ainé comme grand vainqueur. Bon, au moins, il pouvait avoir le mérite d’avoir dépassé plusieurs fois le kart de son voisin, et ce même jusque la ligne d’arrivée à un moment. Mais il y avait forcément une explication à tout ça, un manque d’inattention de la part de son ami, possiblement une certaine avance donnée … ? Quoi qu’il en soit, Tae Oh s’était bien amusé. Il n’avait plus compté le nombre de carapaces que son pauvre personnage avait pu se prendre, et encore moins les peaux de bananes dans lequel il était rentré. La console est éteinte, le lecteur dvd allumé. Ils lancent un film, à moitié au hasard, mais choisi par les deux. Yoo Hwan s’installe à côté de lui, s’enroule dans sa couverture, et s’accroche à son bras. Tae Oh ne bouge pas, il reste contre lui, et il en profite.

C'est calme. Seuls les sons émanant du téléviseur se font entendre dans la pièce, ainsi que leurs respirations mutuelles. Tae Oh ne sait pas ce qu'il lui prend, mais se concentrer sur le film face à eux devient une véritable épreuve : il n'y arrive pas. Toutes ses pensées se tournent et se retournent vers son ami à côté de lui. Même son cœur a décidé de n'en faire qu'à sa tête - chose que Tae Oh espérait passée inaperçue aux yeux de l'autre mannequin. De temps à autre, mais bien plus souvent qu'il ne pouvait le penser, le brun posait son regard sur Yoo Hwan, l'observant, alors qu'il semblait plongé dans le film. Le temps passe, lentement. Les minutes sont longues, Tae Oh n'y arrive vraiment pas. Mais il ne peut pas en parler à son camarade, que lui dirait-il ? Que pouvait-il bien lui dire ? Qu'il n'arrivait pas à regarder un film en l'ayant comme ça près de lui ? Que son cœur battait bizarrement la chamade en sa compagnie depuis quelques instants ? Non, ce n'était pas possible ... Alors il se forçait à ne plus détacher ses yeux de l'écran. Mais c'était chose impossible. Un moment calme dans le scénario, et voilà qu'il l'observait à nouveau du coin de l'œil. Est-ce qu'il allait mieux ? Il semblait, légèrement. S'était-il endormi ? Ses yeux étaient clos, mais il ne savait depuis combien de temps. Cela pouvait être l'histoire de quelques secondes, ou même de quelques minutes ... Tae Oh ne peut détourner son regard, et soudainement, il se penche vers lui. De quelques centimètres. Juste assez pour que son visage se retrouve à peu près face au sien. Il ne sait pas pourquoi, mais c'était quelque chose d'impulsif. Il avait pourtant fallu que son ami ouvre les yeux à ce moment-là. Tae Oh prit d'un seul coup conscience de son geste et repris sa place initiale, ses joues se colorant d'un rouge inhabituel. « J'ai cru que tu t'étais endormi ... » Première explication de secours utilisée, et il n'en aurait sûrement pas d'autres. Il balbutiait cette excuse à peine crédible, tandis que son cœur entamait une course infernale. Mais il avait envie d'aller plus loin, parce que Yoo Hwan l'attirait inlassablement, et encore plus quand il était près de lui. Dans tout cela, ce n'était pas tant sa présence qui le dérangeait, ou qui l'empêchait d'agir. C'était lui-même qui se bloquait. Qui avait peur de faire une bêtise. Mais il ne pouvait vraiment pas luter. Depuis l'incident qu'il avait eu avec son ex, qu'il s'était rendu directement chez son ami, qu'il avait passé un début de soirée avec lui, sans même se souvenir de la fin ... Depuis tout ce temps, au fur et à mesure, son cœur ne demandait que lui, et lui seul. N'était-ce pas ce pourquoi il avait absolument tenu à ce que ce week-end ait quand même lieu, qu'ils passent du temps ensemble, rien que tous les deux ? Il ferma les yeux et retint un soupir tandis qu'il pensait à tout cela. Il n'avait pas osé le regarder de nouveau et ne savait même pas quelle avait été sa réaction ... Ni même s'il avait cru à son excuse sortie pour ne pas trahir le fait qu'il ne souhaitait rien d'autre à part l'embrasser. Oui, l'embrasser. Malade ou non, ça ne changeait rien à cette envie soudaine. Cependant, Tae Oh n’était pas du genre à abandonner, ni même à ne pas avoir ce qu’il voulait. On pouvait toujours avoir ce qu’on voulait, à condition de se donner les moyens de ses ambitions. Alors il se mordait légèrement la lèvre inférieure, essayait de calmer les battements de son cœur, et attendait. Il attendait que cette petite phase de gêne lui passe, pour retenter sa chance. Bizarrement, il ne stressait pas tant que cela, parce qu’il avait l’impression que ce n’était pas la première fois. Que ses pensées, son corps, et son cœur, réclamaient depuis longtemps déjà ces lèvres tant désirées.

Le film arrive à sa fin, mais Tae Oh ne le suivait déjà plus depuis la moitié, au moins. Il ne se souvenait même plus du nom du héros, pour dire à quel point il n’avait pas assez capturé son attention. A un moment, Yoo Hwan finit par relever la tête vers lui, et s’en est trop pour Tae Oh qui ne peut plus tenir. Comme s’il avait déjà effectué ce mouvement dans le passé, il avait glissé sa main dans la nuque de son ami, et avait doucement approché son visage du sien. Doucement, mais tout était pourtant si rapide. Il ne réfléchissait plus, car il en avait marre de torturer son cerveau pour un détail de ce genre. Les yeux fermés, il avait déposé ses lèvres sur celles de Yoo Hwan. Peu importait sa réaction, au moins, il n’aurait aucun regret à l’avoir fait au moins une fois. Le baiser fut aussi long que court, il n’avait plus conscience du temps. Mais il ne voulait pas s’imposer, et l’avait rompu – à son avis – plutôt rapidement, enfouissant soudainement son visage, surement rouge, dans le cou de son ami. Malgré le fait qu'il ne regrette en aucun cas son geste, il avait pris la parole dans un murmure. « Désolé … »


Pourquoi s’excusait-il ? Il n’avait, en soit, pas fait quelque chose de mal, n’est-ce pas ? Pourtant, il avait en avait l’étrange impression. Bien qu’il ait désormais définitivement rompu avec son ex, c’était comme s’il le trompait quand même. En même temps, on n’oublie pas plusieurs années de couple en un instant ; tourner la page était plus difficile qu’il ne le pensait. C’était comme s’ils étaient encore ensemble. Comme s’il serait au courant de ce qu’il venait de se passer, qu’il viendrait lui en parler. Qu’il continuerait de trouver n’importe quel prétexte pour lui faire comprendre par tous les moyens possibles la soi-disant « erreur » qu’il avait fait en mettant fin à leur relation. Même bloquer son numéro c’était avéré inutile. Il réussissait quand même à le contacter, par le biais de nouveaux numéros. Tae Oh n’en pouvait plus. Tae Oh en avait assez.

Ce week-end tombait bien évidemment à pic pour lui, pour se changer les idées, et passer du temps avec son ami. Mais finalement, ça lui revenait toujours en tête.

Sa respiration cogne contre le cou de Yoo Hwan ; il ne veut pas relever la tête. Il ne bouge pas non plus sa main, et la garde glissée dans sa nuque. C’est un peu chaleureux, c’est rassurant. Tae Oh sent son cœur se serrer. Ses yeux sont toujours fermés, il repense aux paroles de son collègue, avant de reprendre la parole, toujours aussi bas. « Tu te souviens ... Quand j'étais venu chez toi, la dernière fois … Et que tu m'as dit : « Si jamais tu changes d’avis, je t’aiderais ». » Il marque une longue pause. Il appréhende. Son cœur se serre toujours plus, tandis qu’il se blottit un peu plus contre lui. « Alors aide-moi, Yoo Hwan. C’est fini. Je veux l'oublier. Complètement. »





i give him

everything

avatar
Avatar : Jeon Jungkookie
Pseudo : Boulet ~
Qui es-tu ? :
남 태오
Nam Tae Oh
Mannequin - 19 ans

Bunny Boy #Makoto !



• 14 décembre 2038 : Naissance à Kyul, Aikoyangi.
• décembre 2047 : Mort des parents de Tae Oh, son frère Nam Haruto s'occupe de lui et les deux enfants vivent seuls dans un appartement.
• 2048 - début 2054 : Période rebelle de Tae Oh. Il finit plusieurs fois au poste de police.
• 2053 : Tae Oh se met en couple avec le "chef" de leur bande.
• 2054 : Tae oh décroche un contrat dans une agence et devient mannequin grâce à Megumi, l'ancienne meilleure amie de sa mère. Il essaie de se reprendre en main, et abandonne son attitude rebelle, bien qu'il ne soit pas non plus des plus sérieux.
• 2054 - 2056 : Tae Oh alterne entre le lycée son travail en tant que mannequin.
• 2056: Tae Oh fait la rencontre de Yoo Hwan, qu'il avait déjà remarqué au lycée, mais à qui il n'avait jamais parlé. + Yoo Hwan finit par lui donner des cours, l'aider dans ses devoirs, en échange de conseil en mannequinat. Les deux qui ne s'appréciaient pas du tout au début, finissent par devenir bons amis. + Tae Oh finit le lycée, et décide d'emménager seul dans un appartement.
• 2057 : Tae Oh ne continue pas ses études et s'investit complètement dans sa carrière de mannequin, aux côtés de Yoo Hwan.


Il a la mauvaise habitude de se prendre les pieds dans les câbles sur les plateaux de photoshoot, ou lorsqu'il y en a qui traînent. - Il aime beaucoup tout ce qui touche aux États-Unis et rêverait d'y aller, mais il n'a jamais quitté l'île, pas même pour aller au Japon. - Il perd très très souvent son téléphone, dont l'écran s'est très souvent approché du sol violemment. - Il fait très attention à sa ligne, et pratique du sport dès qu'il peut. - Il lui arrive de se lever plus tôt pour courir, ou d'y aller tard dans la nuit.




- Il a toujours un peu cette mauvaise réputation de lorsqu'il était au collège et début du lycée qui le suit, bien qu'il ait complètement mit derrière ces histoires. - Il a un petit ami depuis maintenant 4 ans, mais il commence de plus en plus a se poser des questions sur ses sentiments à son égard. - Il ne mange pas beaucoup, mais assez pour rester en bonne santé. - Il lui arrive souvent de se réveiller en pleine nuit. - Il ne fait pas tant de cauchemars que ça, mais se rappelle très souvent de la mort de ses parents. - Il essaie de passer au moins une fois par mois sur leur tombe.


Les fifiches : Mon Histoire
Mes Liens
Mon journal des rps
Ma fiche de Personnage
Mon Téléphone
Instagram @Tae_Bas

Messages : 1473
Date d'inscription : 01/02/2017
Civilis - Level 3 - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: don't want a doctor, just need you (yoooh) Mer 24 Jan - 17:56

avatar
avatar
don't want a doctor, just need you

Le film capture son attention, bien plus que celle de son ami, bien que Yoo Hwan l’ignore. Il ne sent pas ses incessants petits regards sur lui, il n’y fait pas attention. Il ne sait pas que Tae Oh est en pleine bataille avec lui-même, avec ses propres pensées et envie. Non, il n’arrive qu’à se concentrer sur le film, c’est à cause de son état de maladie, qui l’empêche de se concentrer sur plusieurs choses en même temps. Parce qu’en temps normal, il l’aurait déjà sentit, le petite jeu de Tae Oh, et il l’aurait déjà taquiné à ce propos. Mais ce ne sera pas pour aujourd’hui, ce ne sera pas pour ce soir, ses yeux brillants ne se décolle pas de l’écran face à lui. Et puis il a ses yeux qui se ferment doucement, parce qu’il est fatigué de lutter contre ses microbes, parce que ses yeux sont fatigués par l’écran. Il ne s’endort pas vraiment Yoo Hwan, mais ça lui fait de bien d’avoir ses yeux clos quelques instants. Et il sent le visage de Tae Oh s’approcher du sien, il sent sont souffle cogner contre sa peau, alors il rouvre les yeux et ancre son regard dans celui de son ami. Son ami qui gêner par son geste, relève brusquement la tête en balbutiant une excuse au hasard, arrachant un sourire à son aîné. Yoo Hwan n’est pas certain des intentions de son collègue, mais une part de lui espère qu’il ne se trompe pas. Et Yoo Hwan il attendra qu’il ait le courage de le faire, que cela prenne du temps, ou non.

Et puis le film touche à sa fin, Yoo Hwan se redresse quelque peu, tourne son visage vers celui de Tae Oh. Il était prêt à commenter le long métrage, mais son ami n’était pas du même avis. Yoo Hwan il est coupé dans son élan, ses yeux qui s’écarquillent pour au final se fermer. Et leurs lèvres se touchent, se frôlent, s'effleurent. Elles meuvent l'une contre l'autre en harmonie. Ce contact l'électrise et le prend par les tripes, c'est comme si un million de papillons s'étaient logé dans son ventre. Tous ses sens sont en éveil, et Yoo Hwan il apprécie. Encore plus que la première fois, c'était mieux sans avoir d'alcool dans le sang. C'était mieux quand il était sobre. Parce que c'était sincère. C'était Tae Oh qui l'embrassait, et non l'alcool qui lui dictait ses actes. Puis leurs lippes se détachent, au grand désarroi du plus vieux. Il sent le souffle de Tae Oh dans son cou ; un frisson le parcours. Il s'excuse et lui il sourit. Innocente romance. Ses doigts fins viennent se loger dans la chevelure du plus jeune, les mèches venant s'enrouler autour de sa main. Yoo Hwan il veut le garder contre lui, balayer ses insécurités et ses hésitations. Et ses dernières paroles font battre son cœur encore plus, Tae Oh qui lui demande de l’aider à l’oublier. Yoo Hwan il ne comprend pas pourquoi ces mots lui font tant plaisir, le marque autant. Yoo Hwan trop candide, Yoo Hwan qui ignore la nature exacte de ses sentiments pour lui, mais il a l’impression que c’est bien plus. Bien plus que de l’amitié qu’il ressent pour lui. « Je t’aiderais. » Il serre un peu son étreinte autour de Tae Oh, qui lui se blottit un peu plus à mesure que les secondes défilent. « Je ne sais pas encore comment, avoue-t-il, mais je t’aiderais. Tu peux compter sur moi. » Et puis il le fait relevé la tête, le regarde dans les yeux un moment, ses orbes toujours brillantes et ses mains quelque peu tremblantes. Yoo Hwan il s’aventure dans ses sentiments inconnus. Il dépose ses lippes contre leur jumelle, chastement. Il a agi sur un coup de tête, mais c’est parce qu’elles lui font trop envie depuis bien trop longtemps. Et son regard ne se décroche pas du visage de son ami, dont il étudie chaque détail comme si le redécouvrait. Le regard amoureux, la lèvre pincée et l’estomac noué ; que de nouvelle sensation pour le plus âgé.







s a u v a g e i n n o c e n c e ☽
« ce fut un parfum endiablé de liberté, qui imprégna mes pores de sensualité, restant gravé à jamais dans l'inconscience, parfum passion aux effluves évanescence »
avatar
Avatar : taehyung
Pseudo : mimi ♡
Qui es-tu ? :

// a m o u r s a n s f i n //

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /



// d o u l e u r e x q u i s e //

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /



// c o e u r à l a d é r i v e //

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /

Ryo: Un gros caca e.e:
 


je parle en #99d5d8
Les fifiches : the story beginbest people are crazy ☽ contact
Messages : 650
Date d'inscription : 01/02/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: don't want a doctor, just need you (yoooh) Jeu 25 Jan - 15:09

avatar
avatar
don't want a doctor, just need you

Sans lui avoir laissé le temps de dire quoi que ce soit, le film à peine fini, il l'avait embrassé. Il avait fait ce qu'il se retenait de faire depuis le lancement du film, voire même plus tôt aussi. C'est un geste soudain qu'il ne regrette pas. Sentir les lèvres de Yoo Hwan contre les siennes, c'était fantastique. On lui aurait donné l'accord pour le faire sans s'arrêter qu'il ne s'en serait jamais décollé. Mais, Tae, il ne sait plus quoi faire. Son cœur lui joue des tours redoutables auquel il ne peut rien changer. C'est aussi agréable qu'insupportable. Puis, après tout, le mannequin, il est terriblement bien là où il est. Il ne s'est jamais senti aussi bien dans les bras de quelqu'un d'autre que dans ceux de son meilleur ami. ... Meilleur ami ... Était-ce le mot adéquate pour qualifier Yoo Hwan ? Non. Ça l'avait été, mais ça ne l'est désormais plus. C'était bien au-dessus de tout ça. Une simple requête murmurée, le jeune homme demande de l'aide, il en a besoin de ce soutien. De cette chose qu’on lui avait vendue quelques mois plus tôt. Il resserre l'étreinte, il ne veut pas le lâcher.

Son cœur s'apaise, c'est chaleureux. Yoo Hwan l'incite à redresser la tête vers lui, c'est ce qu'il fait. Il sourit faiblement, avec tendresse, sans le quitter des yeux. « Merci ... » Et encore, ce mot n'était pas assez pour décrire ce qu'il voulait lui dire sur le moment, mais rien n'avait voulu sortir de plus élaboré. Yoo Hwan, il avait toujours été là quand il en avait besoin. Et Tae Oh, il aurait aimé lui dire combien il était bien, lui avouer combien il tenait à lui ... Combien il l'aimait ... ?
Il aurait voulu rester plus longtemps, encore quelques minutes, ainsi, blottit contre son ami. Mais ce dernier avait, semblerait-il, eu une autre idée derrière la tête. Son esprit n'avait pas compris, mais son cœur, lui, semblait s'être arrêté, semblait lui laisser un moment de répit pour profiter de ce qu'il allait se passer. Son regard se plonge dans celui de son vis-à-vis. Il s'y perd, il s'y noit. L'avait-il embrassé en retour ? N'avait-il donc pas rêvé ?

Tae Oh le fixe, légèrement surpris par ce geste auquel il ne s'attendait finalement pas. Il le fixe, il l'observe. Son regard s'arrête sur ses lèvres pincées qu'il venait d'embrasser, et qui venait de faire la même chose. Le regard que Yoo Hwan lui porte, il l'aime, il l'apprécie, il lui devient soudainement vital. Il aimerait qu'il le regarde ainsi pour toujours ... Le brun essaie de se reprendre, il se devait de le lui dire. Il détourne le regard sur le côté, parce qu'il n'a pas envie de voir un possible changement dans celui de son ami. Tiens, le générique du film n’est toujours pas fini … Mais il sourit quand même, parce que c'est devenu pour lui une bonne nouvelle, une opportunité. « Je suis de nouveau célibataire, du coup. Je l'ai quitté. » Il aurait pu aussi parler du fait que son ex petit ami n’était pas du même avis. Qu’il continuait d’essayer de le faire, soi-disant, revenir à la raison. Lui dire qu’il était harcelé par cette personne qu’il avait aimée. Mais il n’y arrivait pas. Rapidement, Tae Oh se retourne vers Yoo Hwan et dépose un léger baiser sur sa joue avant de se lever. « Tu as faim ? Je devrais peut-être aller faire quelque chose ? Puis après, toi, direction ton lit ! » Oui, il fuyait. Il cherchait une échappatoire pour se calmer, au risque de ne plus pouvoir contrôler ses faits et gestes.



i give him

everything

avatar
Avatar : Jeon Jungkookie
Pseudo : Boulet ~
Qui es-tu ? :
남 태오
Nam Tae Oh
Mannequin - 19 ans

Bunny Boy #Makoto !



• 14 décembre 2038 : Naissance à Kyul, Aikoyangi.
• décembre 2047 : Mort des parents de Tae Oh, son frère Nam Haruto s'occupe de lui et les deux enfants vivent seuls dans un appartement.
• 2048 - début 2054 : Période rebelle de Tae Oh. Il finit plusieurs fois au poste de police.
• 2053 : Tae Oh se met en couple avec le "chef" de leur bande.
• 2054 : Tae oh décroche un contrat dans une agence et devient mannequin grâce à Megumi, l'ancienne meilleure amie de sa mère. Il essaie de se reprendre en main, et abandonne son attitude rebelle, bien qu'il ne soit pas non plus des plus sérieux.
• 2054 - 2056 : Tae Oh alterne entre le lycée son travail en tant que mannequin.
• 2056: Tae Oh fait la rencontre de Yoo Hwan, qu'il avait déjà remarqué au lycée, mais à qui il n'avait jamais parlé. + Yoo Hwan finit par lui donner des cours, l'aider dans ses devoirs, en échange de conseil en mannequinat. Les deux qui ne s'appréciaient pas du tout au début, finissent par devenir bons amis. + Tae Oh finit le lycée, et décide d'emménager seul dans un appartement.
• 2057 : Tae Oh ne continue pas ses études et s'investit complètement dans sa carrière de mannequin, aux côtés de Yoo Hwan.


Il a la mauvaise habitude de se prendre les pieds dans les câbles sur les plateaux de photoshoot, ou lorsqu'il y en a qui traînent. - Il aime beaucoup tout ce qui touche aux États-Unis et rêverait d'y aller, mais il n'a jamais quitté l'île, pas même pour aller au Japon. - Il perd très très souvent son téléphone, dont l'écran s'est très souvent approché du sol violemment. - Il fait très attention à sa ligne, et pratique du sport dès qu'il peut. - Il lui arrive de se lever plus tôt pour courir, ou d'y aller tard dans la nuit.




- Il a toujours un peu cette mauvaise réputation de lorsqu'il était au collège et début du lycée qui le suit, bien qu'il ait complètement mit derrière ces histoires. - Il a un petit ami depuis maintenant 4 ans, mais il commence de plus en plus a se poser des questions sur ses sentiments à son égard. - Il ne mange pas beaucoup, mais assez pour rester en bonne santé. - Il lui arrive souvent de se réveiller en pleine nuit. - Il ne fait pas tant de cauchemars que ça, mais se rappelle très souvent de la mort de ses parents. - Il essaie de passer au moins une fois par mois sur leur tombe.


Les fifiches : Mon Histoire
Mes Liens
Mon journal des rps
Ma fiche de Personnage
Mon Téléphone
Instagram @Tae_Bas

Messages : 1473
Date d'inscription : 01/02/2017
Civilis - Level 3 - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: don't want a doctor, just need you (yoooh)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

don't want a doctor, just need you (yoooh)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [EVENT] Witch Doctor give us the magic words ▬ pv Lilinn & Warren
» Kent Nelson - Doctor Fate
» paco&zélie ☇ i need a doctor.
» La lumière ne sera jamais faite sur cette affaire.
» doctor ork

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: L'île d'Aikoyangi :: Hanari-