AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en septembre 2057 sur le forum heart
La MAJ 5 du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en septembre, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !

Partagez| .

I need to talk with you || Ft Kosaku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: I need to talk with you || Ft Kosaku Ven 28 Avr - 16:04


I need to talk with you


Ses doigts tapaient rapidement sur le clavier alors que ses yeux furetaient à droite et à gauche comme si elle recherchait quelque chose. En vérité, si Yukari zieutait autant, c’était parce que, en ce moment, elle n’arrivait pas à se concentrer autrement. Elle devait faire autre chose pour faire les choses bien même si ce n’était pas forcément la meilleure solution pour elle. Finissant par soupirer, elle arrêta d’écrire pour poser ses coudes sur le bureau et poser son menton entre ses mains pour relire ce qu’elle venait de faire. En voyant que c’était plutôt pas mal, la jeune femme hocha la tête avant de se lever pour rejoindre la salle de repos pour se servir un café ou plutôt pour faire du café comme la cafetière était vide. Elle mit la machine en route et, pendant que la boisson se faisait, elle navigua sur internet pour voir les nouveautés qu’il pouvait y avoir, continuant de regarder alors qu’elle versait le liquide dans une tasse. Grave erreur. En effet, d’une main, elle continuait de faire défiler les actualités mais un article attira son attention. C’était un article sur la société familiale Kwon. En voyant cela, elle versa à côté et, en sentant quelque chose de chaud sur sa jambe, elle sursauta avant de se reprendre pour remettre la verseuse à sa place et prendre des mouchoirs pour essuyer son pantalon avant de s’occuper du plan de travail tout en pestant et en se traitant d’idiote. Il fallait vraiment qu’elle arrête de prendre autant à cœur cette histoire, se dire qu’il fallait qu’elle tourne la page mais c’était difficile parce que c’était sa famille.
Fermant les yeux, elle se mordit la lèvre inférieure avant de prendre la tasse ainsi que son téléphone pour s’assoir à la table. Inconsciemment, Yukari fixait l’écran éteint mais sans le voir, perdue dans ses pensées en se demandant pourquoi ils en étaient arrivés à renier leur propre fille. Tout ça pour l’argent. Ils avaient privilégié l’argent à elle.

Lorsqu’elle sentit comme une présence dans son dos, la jeune femme se mordit la lèvre inférieure avant de se tourner, légèrement stressée. Elle ne voulait pas que n’importe qui voit sa détresse et ce fut comme un soulagement quand elle vit la personne qui était là.

« Kosaku… Tu vas bien ? »

Le sourire qu’elle affichait était légèrement forcé mais elle finit par le laisser tomber parce qu’elle n’avait pas à faire semblant avec son collègue et, ce, même si leur relation restait cordiale au début.

« Dis… Ma question va te paraître idiote mais, est-ce que s’accrocher au passé est une bonne idée ? »

Quand elle voyait tous ces criminels perdre la mémoire, elle se demandait parfois si elle n’aimerait pas être à leur place pour oublier tout ce qu’elle avait pu vivre. D’un autre côté, elle savait que c’était ce passé qui lui avait permis de devenir celle qu’elle est devenue mais elle en avait parfois marre de souffrir.


DART
Pourquoi ne nous ennuyons-nous pas et devenons plus dangereux ? ▬ ©bat'phanie.
avatar
Avatar : Kim Hyuna
Qui es-tu ? :

Après avoir fait une bêtise, ses parents l’ont reniés et on même fait en sorte qu’elle galère à trouver un travail❅ Elle a en horreur le monde mondain. Cela lui rappelle de mauvais souvenirs • Yukari est une personne qui aime bien avoir le dessus sur ses adversaires • Très observatrice, une chose lui échappe rarement • Franche, on peut lui reprocher souvent de même que son côté naïf mais qui sait si ce n'est une astuce pour mieux vous attraper ? • Elle est très séductrice mais l’était surtout pour son métier de strip-teaseuse qu'elle n'appréciait franchement pas surtout que le patron lui réclamait des Show Privés. Cependant, elle refusait que d'autres en aient... Ce travail ne lui manque absolument pas • C’est une personne très souriante et qui va facilement vers les autres • Elle ne sait pas s’ouvrir, seulement intérioriser pour éviter qu’on voit ses faiblesse • La demoiselle peut manger des quantités de nourriture sans prendre un gramme, ça ne lui dessert absolument pas vu comme elle est gourmande • C’est une personne nocturne, souvent elle est plus en forme et productive une fois la nuit tombée • Elle a une peur panique des araignées ou encore des orages et des serpents • A plusieurs tatouages : à sa chute de rein, un sur le côté pas loin de sa poitrine, un derrière l'oreille, un sur chaque épaules et un sur chaque bras, un derrière son coude, un à son poignet… Peut-être que d'autres surviendront. • Elle a revu deux de ses anciens petits-amis : Sato Keisuke et Shin Ruki. Ce dernier est celui qui l'a escroqué mais il a complètement oublié à cause du sérum. • Elle s'occupe actuellement des dossiers de Fang Do Han et de Im Jin


Les fifiches : PrésentationLienJournal rpSMS
Messages : 1357
Date d'inscription : 16/03/2016
AOA - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I need to talk with you || Ft Kosaku Mar 2 Mai - 13:30



Aujourd'hui sera très certainement difficile pour Kosaku. Après ses six heures de travail quotidien à la clinique vétérinaire hier, un de ses contact avait laissé filtrer une information capitale concernant un accident récent, que Kosaku ne pouvais pas laissé de côter. S'en est alors suivi une interminable planque dans une des zones dites "sensibles" de Kyul (un simple 4 de dangerosité sur une échelle de 0 à 10 selon lui) qui avait durée toute la nuit et une partie de la matinée. Il se promis d'avoir une sérieuse conversation avec lui même plus tard car, une fois de plus, il avait perdu du temps; comme toujours a suivre les pistes les plus ténues, les plus improbable. Alors qu'il rentrait péniblement vers l'un des QG des AoA, il sentais clairement que la plupart de ses muscles du dos étaient encore endoloris a cause du froid de la nuit et de son inaction. Une fois rentré, il passait le porche métallique, récupérait ses affaires et grimpait nonchalamment les marches de l'escalier central menant au bureau de son supérieur.
Le rapport fut concis, les conclusions n'étaient pas brillantes mais il savait que sur l'île, la plupart des pistes finissent bien trop souvent par une "dead end". Il essayait de faire reculer sa frustration grandissante et c'est avec l'accord de son chef, qu'il pris congé. Avant de retourner à la clinique, il parti prendre une douche aux vestiaires afin de se réveiller un peu. Il ne manquais plus qu'un petit thermos de café et la journée pouvait reprendre son cours!
Il se sentait déjà un peu mieux, malgré une forte gêne au niveau des cervicales. Il passait sa main sur la nuque et entrepris de la masser doucement en entrant dans la salle de pause. Quand il ouvrit les yeux, il vit Yukari les yeux dans le vague, à regarder plus ou moins son écran de pc, des essuie-tout sur le sol et sa jambe droite. Sa tasse dans sa main gauche et la cafetière posée juste à côté du clavier de l'ordinateur.
Quand elle se tournait brusquement vers lui, il vit qu'elle était sérieusement stressée, quelque chose venait de la contrarier.

"Ça peut aller on va dire, merci. Toi en revanche ça n'a pas l'air d'aller fort..."

Le visage de Kosaku affichait un sourire bienveillant, bien que léger. Elle n'avait pas vraiment entendu sa phrase, et lui posa dans la foulée une question plutôt délicate.
Est-ce que s’accrocher au passé est une bonne idée ?
Décidément, elle lui ressemblait déjà beaucoup physiquement, mais elle posait aussi le même genre de questions complexes sur lesquelles il est possible de débattre des jours durant sans jamais en faire le tour.
Il se rapprocha, récupéra la la cafetière et la reposa sur son socle non sans s'en être versé un large mug au préalable.
Il pouvais sentir son regard posé sur lui à chaque pas qu'il faisait en se dirigeant vers la fenêtre pour l'entre-ouvrir un peu. A son tour, il regardais au loin sans vraiment rien observer de spécifique, ses yeux perdu entre les bâtiments, les échoppes et les parcs de la ville où la vie des habitants de l'ile fourmillait en tout sens.

"Tu sais, un jour un homme que j'ai appris à respecter m'a exposé un simple fait: La douleur forge ta vie et celles de tous les gens que tu rencontreras. A toi de t'en servir à bon escient, et sinon tu peut toujours fuir en priant pour que rien ne te rattrape. Il m'avait dit la fin de cette phrase avec un grand sourire empreint d'une légère tristesse. Je pense qu'on à tous essayé de fuir une fois, en tout cas assez pour comprendre ce sourire.
Après si tu me demande mon point de vue personnel là dessus..."


Il lui jeta un regard rapide avant de regarder à nouveau par la fenêtre, puis repris:

"S'accrocher au passé n'est pas vraiment une option."

Remarquant que sa phrase s'était éteinte dans un murmure pesant, il se retourna aussi vite que possible avec un grand sourire et repris d'un ton plus habituel:

"Cette question a-t-elle un rapport avec l'article ouvert sur ton écran? Si c'est le cas, et si tu me permet de te dire mon ressenti, tu devrais continuer à t'en nourrir de ce passé. Regarde qui tu es devenue et ce que tu as déjà accompli! Nan? Qu'en penses-tu collègue?" Il lui fit un clin d’œil comme pour appuyer se dernier mot, pour appuyer ce qu'il représente tant en honneur, en difficulté et en sacrifice personnels.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I need to talk with you || Ft Kosaku Jeu 11 Mai - 18:34


I need to talk with you


Dire que Yukari allait bien serait un doux euphémisme parce que, ces derniers temps, elle ne faisait que se remettre en question en ressassant le passé. C’était plus fort qu’elle, elle n’arrivait pas à se retirer Jae Sun de la tête, de même pour ce que ses parents avaient fait quand ils avaient appris qu’elle s’était fait escroquer. Dans ces moments où ses souvenirs se faisaient trop douloureux, la jeune femme devenait un bourreau de travail, enchaînant les heures et parfois les nuits blanches. Il lui arrivait aussi de faire des pauses pour se prendre un café tout en regardant les dernières actualités et, comme à chaque fois qu’elle voyait un article sur sa famille, elle n’avait qu’une envie : tout oublier. Elle en venait même à envier les criminels qui avaient reçu le sérum et ne souffrait plus. Pour elle, ils avaient eu droit à la seconde chance que ses parents ne lui avaient pas accordé et elle en venait à oublier que Tanaka lui avait accordé en lui permettant de devenir une agente. Elle était bien trop accrochée à son passé, elle ne voyait pas la chance qu’elle avait, elle n’arrivait pas à s’en rendre compte. De ce fait, lorsque Kosaku avait passé la porte de la salle de repos, la jeune femme n’avait pas tardé à lui demander si s’accrocher ainsi était une bonne idée.
La réponse qu’il lui donna, la fit légèrement sourire alors qu’elle hochait la tête mais, très vite, son sourire disparu et elle ne put que pencher la tête sur le côté. Yukari ne savait plus où elle en était, elle avait l’impression d’être revenu au point de départ sans avoir rien pu faire. Elle se retrouver, à nouveau, sans emploi ou plutôt dans l’attente d’une réponse pour l’hôtel d’Iwamune. Elle était perdue et ce que lui disait son ami ne l’aidait pas à y voir plus clair, est-ce qu’elle devait ou non continuer de s’accrocher.

Reposant son regard sur l’écran, elle posa sa tasse sur la table avant de sourire, amusée à sa remarque. Elle n’avait pas vraiment envie de sourire mais son ami savait comment faire pour la dérider et elle releva son regard vers lui avant de passer une main dans ses cheveux pour dégager son visage.

« C’est bien en rapport avec l’article qui est ouvert sur mon téléphone. Y a des jours où ce passé me rattrape sans que j’arrive à m’en défaire. J’ai l’impression que dans ces moments, la haine prend le dessus sur le reste… »

Elle ne le disait pas mais, dans ces moments, elle avait peur de ce qui pouvait se passer, surtout quand elle était seule. Heureusement, elle arrivait toujours à parler avec quelqu’un pour éviter de penser à ça mais la technique de l’évitement n’était peut-être pas si efficace que cela.

« Enfin, je pense que ça passera au bout d’un moment… Du moins je l’espère, sinon je t’autorise à me disputer pour me remettre sur le droit chemin mais seulement si je peux t’appeler papa. »

Yukari avait dit cela avec un sourire amusé ainsi qu’un clin d’œil pour montrer qu’elle plaisantait. Au moins, même si c’était pour de courte durée, elle avait réussi à se détendre un peu mais elle savait que son mal-être reviendrait au bout d’un moment. Elle n’était pas dupe.

« Tu t’en sors au fait dans le travail sinon ? »


DART
Pourquoi ne nous ennuyons-nous pas et devenons plus dangereux ? ▬ ©bat'phanie.
avatar
Avatar : Kim Hyuna
Qui es-tu ? :

Après avoir fait une bêtise, ses parents l’ont reniés et on même fait en sorte qu’elle galère à trouver un travail❅ Elle a en horreur le monde mondain. Cela lui rappelle de mauvais souvenirs • Yukari est une personne qui aime bien avoir le dessus sur ses adversaires • Très observatrice, une chose lui échappe rarement • Franche, on peut lui reprocher souvent de même que son côté naïf mais qui sait si ce n'est une astuce pour mieux vous attraper ? • Elle est très séductrice mais l’était surtout pour son métier de strip-teaseuse qu'elle n'appréciait franchement pas surtout que le patron lui réclamait des Show Privés. Cependant, elle refusait que d'autres en aient... Ce travail ne lui manque absolument pas • C’est une personne très souriante et qui va facilement vers les autres • Elle ne sait pas s’ouvrir, seulement intérioriser pour éviter qu’on voit ses faiblesse • La demoiselle peut manger des quantités de nourriture sans prendre un gramme, ça ne lui dessert absolument pas vu comme elle est gourmande • C’est une personne nocturne, souvent elle est plus en forme et productive une fois la nuit tombée • Elle a une peur panique des araignées ou encore des orages et des serpents • A plusieurs tatouages : à sa chute de rein, un sur le côté pas loin de sa poitrine, un derrière l'oreille, un sur chaque épaules et un sur chaque bras, un derrière son coude, un à son poignet… Peut-être que d'autres surviendront. • Elle a revu deux de ses anciens petits-amis : Sato Keisuke et Shin Ruki. Ce dernier est celui qui l'a escroqué mais il a complètement oublié à cause du sérum. • Elle s'occupe actuellement des dossiers de Fang Do Han et de Im Jin


Les fifiches : PrésentationLienJournal rpSMS
Messages : 1357
Date d'inscription : 16/03/2016
AOA - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I need to talk with you || Ft Kosaku

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

I need to talk with you || Ft Kosaku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» Blabla Dodo / Sleep Talk
» Thranduil - Do not talk to me of dragon fire. I have faced the great serpents of the North
» « I wanna talk tonight until the mornin' light » ► Ft. Cléanthe (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: Rps abandonnés-