AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en novembre 2057 sur le forum heart
La MAJ 6 du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en novembre, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !

Partagez| .

I just take a look.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: I just take a look. Dim 2 Juil - 20:39

I Just Take a Look

Un sourire sur les lèvres, Tae Oh  marchait dans les rues de Kyul. Il n’y avait aucune raison particulière à sa bonne humeur, mais il était content, « juste comme ça ». Enfin, si. Peut-être que son près-midi de libre le rendait tout sourire, aussi. Et quoi de mieux que de la passer à découvrir les nouvelles boutiques du quartier de Kona. Dernièrement, le jeune mannequin avait pris connaissance de l’ouverture d’un petit magasin, Rookie & Siko. L’une de ses amies lui avait fait part de la qualité des produits que pouvait proposer l’enseigne - produit qu’elle avait pu découvrir lors du dernier festival organisé par la ville. La propriétaire était, d’après elle, une jeune fille aussi mignonne physiquement, qu’adorable dans sa manière d’être. Tae Oh avait dès lors été vraiment impatient de pouvoir enfin découvrir cette demoiselle et ses produits. N’ayant pas eu l’occasion de se libérer plus tôt, ce fut la première chose qu’il programma pour sa journée.

Alors il marchait, et suivait le chemin qui lui indiquait le GPS de son smartphone. Il fixait l’écran de son téléphone, seulement quelques secondes. Le reste du temps, son regard se posait sur les multiples vitrines devant lesquelles il passait. Il avait même pu remarquer plusieurs articles qu’il se ferait un main plaisir à acheter plus tard.

Lorsqu’il arriva devant la façade du magasin, il s’occupa d’abord de jeter un coup d’oeil à travers la vitre. Il pouvait distinguer trois jeunes femmes. L’uniforme que portait deux d’entre elles lui indiquait clairement qu’il s’agissait de deux lycéennes. Il n’était pas des plus populaires de l’île, mais disons que son visage ne passait pas forcément inaperçu. (Ayant posé pour de nombreux magasines et pub, à ce jour, il n’était pas impossible de le reconnaitre.) De plus, la plupart des lycéens de Kyul connaissait son métier et avait tendance à le reconnaitre un peu plus facilement que les autres habitants. Alors s’il le pouvait, il préférait rester le plus discret possible. Ce ne serait pas la première fois qu’il tomberait sur des lycéennes qui n’arrêteraient pas de kyatter en l’apercevant. Certes cela n'arrivait pas tous les jours, mais c'était toujours mieux d'éviter cela. Le brun remit sa casquette en place, tout comme ses lunettes de soleil sur son nez, lorsqu’il se décida enfin à passer le seuil de la porte.

Un faible « bonjour » quitta ses lèvres, mais assez fort pour que les personnes présentes puissent l’entendre. Par chance, les deux demoiselles se dirigeaient vers la caisse, quelques produits de beauté en main. En attendant leur départ de la boutique, Tae Oh se balada dans la pièce, observant les différents articles présentés.



avatar
Avatar : Jeon Jungkookie
Qui es-tu ? :
남 태오
Nam Tae Oh
Mannequin - 18 ans

Bunny Boy #Makoto !



• 14 décembre 2038 : Naissance à Kyul, Aikoyangi.
• décembre 2047 : Mort des parents de Tae Oh, son frère Nam Haruto s'occupe de lui et les deux enfants vivent seuls dans un appartement.
• 2048 - début 2054 : Période rebelle de Tae Oh. Il finit plusieurs fois au poste de police.
• 2053 : Tae Oh se met en couple avec le "chef" de leur bande.
• 2054 : Tae oh décroche un contrat dans une agence et devient mannequin grâce à Megumi, l'ancienne meilleure amie de sa mère. Il essaie de se reprendre en main, et abandonne son attitude rebelle, bien qu'il ne soit pas non plus des plus sérieux.
• 2054 - 2056 : Tae Oh alterne entre le lycée son travail en tant que mannequin.
• 2056: Tae Oh fait la rencontre de Yoo Hwan, qu'il avait déjà remarqué au lycée, mais à qui il n'avait jamais parlé. + Yoo Hwan finit par lui donner des cours, l'aider dans ses devoirs, en échange de conseil en mannequinat. Les deux qui ne s'appréciaient pas du tout au début, finissent par devenir bons amis. + Tae Oh finit le lycée, et décide d'emménager seul dans un appartement.
• 2057 : Tae Oh ne continue pas ses études et s'investit complètement dans sa carrière de mannequin, aux côtés de Yoo Hwan.


Il a la mauvaise habitude de se prendre les pieds dans les câbles sur les plateaux de photoshoot, ou lorsqu'il y en a qui traînent. - Il aime beaucoup tout ce qui touche aux États-Unis et rêverait d'y aller, mais il n'a jamais quitté l'île, pas même pour aller au Japon. - Il perd très très souvent son téléphone, dont l'écran s'est très souvent approché du sol violemment. - Il fait très attention à sa ligne, et pratique du sport dès qu'il peut. - Il lui arrive de se lever plus tôt pour courir, ou d'y aller tard dans la nuit.




- Il a toujours un peu cette mauvaise réputation de lorsqu'il était au collège et début du lycée qui le suit, bien qu'il ait complètement mit derrière ces histoires. - Il a un petit ami depuis maintenant 4 ans, mais il commence de plus en plus a se poser des questions sur ses sentiments à son égard. - Il ne mange pas beaucoup, mais assez pour rester en bonne santé. - Il lui arrive souvent de se réveiller en pleine nuit. - Il ne fait pas tant de cauchemars que ça, mais se rappelle très souvent de la mort de ses parents. - Il essaie de passer au moins une fois par mois sur leur tombe.


Les fifiches : Mon Histoire
Mes Liens
Mon journal des rps
Ma fiche de Personnage
Mon Téléphone

Messages : 1055
Date d'inscription : 01/02/2017
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just take a look. Mer 12 Juil - 0:19

I Just Take a Look

La boutique de centre de Kona connaît un certain succès pour le plus grand bonheur de la jeune gérante. Le festival de février avait permis à la boutique de se faire connaître rapidement. Un Spa avait négocié un contrat avec la petite boutique pour quelques produits, mais pour l’instant, le public visitant la boutique était principalement composé d'adolescentes curieuses et d’anciens camarades de classes de Riko. La jeune femme était bien loin de pouvoir commencer à bâtir un empire financier.

Les lycéennes finirent de faire un dernier tout de la boutique de cosmétique alors que la porte de la petite boutique fut franchit par un homme à casquette. Des mèches brunes s'échappèrent de sa casquette, laissant supposer que c’était un brun qui se tenait dans la boutique. Mariko ne put s’empêcher d’être curieuse de ce nouveau arrivant. Les lycéennes rirent une dernière fois d’une blague que Riko ne comprit pas avant de payer bien gentiment leur achat. La blonde était maintenant seule avec ce mystérieux individus qui arpentaient les rayons de sa petite boutique.

‘‘- Bonjour ! s’écria la blonde. ’’

La caisse enregistreuse fut abandonné par la petite blonde. La radio diffusait doucement une musique sympathique pendant que les rayons furent revu par la gérante. Les lycéennes avaient touchés à tout et avaient mis un peu le bazar sur les comptoirs. Au moins, cela mettait un peu d'animation dans la boutique. Les après-midi étaient calme à Kona. Cela donnait aussi un excuse à Riko pour observer son client, en toute discrétion évidement ! Ce dernier ne sembla pas dupe. Le plan de la blonde dut être revu de toute urgence. On l’avait repéré. C'était le moment de faire une apparition triomphante. La grande adolescente tenta de prendre appuie sur le comptoir avant de se retourner mais sa main glissa au dernier moment, plombant un peu sa prestation et égrainant sa fierté. Au moins, sa main avait pris appuie un peu plus loin, lui donnant l’air d’une sauterelle faisant le grand écart. Pour la bonne impression, on repassera.

‘‘- Je peux vous aider ? Si je peux vous être de la moindre aide, n’hésitez pas ! Je serais ravi de vous aidez ! Parce que vous voyez, c’est un peu mon métier !

Ca, avec le fait d’exploser les poubelles des boutiques concurrentes. C’était son petit plaisir ses derniers temps.





La famille:
 

Nos chemin se sont unis un moment mais il est maintenant temps de nous séparer. Fais-moi confiance tout ira pour le mieux ▵
endlesslove.
avatar
Avatar : Son Wendy
Qui es-tu ? :
伊藤まりこ
Itô Mariko
(18 ans)


Issu de l'union d'une mère coréenne et d'un père japonais, Mariko est bilingue dans ses deux langues. Elle a vécu avec ses parents jusqu'à l'âge de 15 ans dans la ville de Nara. Tout à changé quand ses parents ont choisis de déménager dans une nouvelle ville. Mariko a eu du mal à s'intégrer et a été très longtemps la cible de brimade de ses camarades de classes. La haine a fini par prendre possession de son corps. Jour après jour, le même plan revenait dans sa tête. Jour après jour, elle rêvait de le mettre en exécution.


Le 15 octobre 2055, la Kenpai tower, symbole de sa nouvelle ville, a explosé sous l'effet d'explosif posé à l'extrémité des points d'encrages du bâtiment. Le bilan final de l'accident était de 140 morts et de 230 blessés. Parmi ses personnes, 200 étaient élèves dans le lycée de Mariko. Mariko étant mineur, le gouvernement japonais n'a pu révéler qui était l'auteur de l'attentat. Les autorités ne pouvait prendre des mesures contre elle du fait de son âge, l'ont envoyés sur l'île d'Aikoyangi. Elle a reçu là-bas le célèbre sérum.


A partir de ce moment, elle a cru être une nouvelle élève ayant bénéficier d'une bourse pour ses études. Tout à changer à la fin du mois de novembre 2056. Sa classe a eu une activité dans un laboratoire avec des produits ayant des propriétés explosifs. En les manipulants, Mariko s'est souvenu de nombreuses choses. Par son inattention, elle les a mélangé et a à créer une explosion au sein de sa salle. Il n'y a eu heureusement aucun blessé mais Mariko a été suspendu de l'établissement et de l'internat. Elle se retrouve aujourd'hui à la rue.


Les fifiches :
Son histoireSa fiche de lienSa fiche de RPs • Fiche personnageSon téléphoneSon collier


Si vous voulez soutenir l'économie de Kyul, passez donc dans sa petite boutique en plein coeur de Kona ! Située dans un petit local, cette boutique nommé en hommage à l'amitié qu'elle entretient avec son cousin 'Rookie&Siko' est remplie de tous les produits nécessaires à votre bien-être ! Si vous souhaitez des commandes plus obscures, merci de vous adresser par téléphone à la gérante.

Messages : 764
Date d'inscription : 25/12/2016
Memoria - Level 3
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just take a look. Ven 4 Aoû - 18:33

I Just Take a Look

Alors qu’il regardait les différents produits, en attendant que les lycéennes présentes quittent la boutique, et qu’il s’apprêtait à en prendre un dans les mains, Tae Oh fut surpris par la voix de la gérante, dont le « bonjour » en aurait surement déstabilisé plus d’un tant il était enjoué. Dans sa surprise, Tae oh avait sans faire exprès lâché la boite qu’il avait commencé à attraper, jonglant quelque peu avec pour éviter qu’elle ne rejoigne le sol. « B-bon-bonjour ! » Ce n’était pas facile de se concentrer sur deux choses à la fois. Surtout pas dans une telle situation … Ouf. Le pire avait été évité, il avait fini par la rattraper correctement. Il lâcha un inaudible soupir de soulagement et se redressa, inclinant légèrement la tête en signe d’excuse, avant de reposer la boite à son emplacement d’origine. Il avait certes salué la propriétaire à son arrivée, mais il s'était senti obligé de le refaire. Il sentait le regard de la jeune femme sur lui et se retourna finalement vers elle. D’ailleurs, voilà qu’elle aussi lui faisait un petit numéro. Il n’y en avait pas un pour rattraper l’autre, et Tae Oh lui sourit, tout en l’écoutant lui proposer son aide.

« Je ne cherche rien en particulier, je venais juste faire mon curieux. » Son regard passa de produits en produits, avant de tomber sur un semblant de miroir. « Ah … ! » Bah oui, c’est vrai, maintenant que les lycéennes étaient parties, il n’avait plus besoin de rester aussi couvert. « Excusez-moi. » Il retira sa casquette qu’il garda dans une main, ébouriffa ses cheveux avant de remonter ses lunettes de soleil sur le haut de son crâne. « Et donc tout est fait main ici ? Comment vous est venue l’idée d’ouvrir un tel magasin ? » Il se rapprocha de la jeune propriétaire tout en observant encore et toujours les produits proposés. « Une amie du lycée m’a parlé de votre boutique. » Il pencha la tête sur le côté en la fixant, maintenant devant elle. « Dis-moi, ça te dérange si je te tutoies ? » Non parce que bon, maintenant qu’il était plus proche d’elle, il était clair qu’elle était tout aussi jeune que lui – ce qui était plutôt impressionnant quand on savait qu’elle gérait à son âge une boutique. Ou bien peut-être qu’il se faisait tout simplement des idées sur la personne qu’il avait en face de lui. Peut-être que les produits de beauté qu’elle fournissait avaient un effet magique, et qu’elle les utilisait sur elle-même. Peut-être qu’en fait, c’était une vieille femme, la cinquantaine passée, qui paraissait très jeune grâce à tout ces produits ?





너는 내거야

나는 너의 것이다

avatar
Avatar : Jeon Jungkookie
Qui es-tu ? :
남 태오
Nam Tae Oh
Mannequin - 18 ans

Bunny Boy #Makoto !



• 14 décembre 2038 : Naissance à Kyul, Aikoyangi.
• décembre 2047 : Mort des parents de Tae Oh, son frère Nam Haruto s'occupe de lui et les deux enfants vivent seuls dans un appartement.
• 2048 - début 2054 : Période rebelle de Tae Oh. Il finit plusieurs fois au poste de police.
• 2053 : Tae Oh se met en couple avec le "chef" de leur bande.
• 2054 : Tae oh décroche un contrat dans une agence et devient mannequin grâce à Megumi, l'ancienne meilleure amie de sa mère. Il essaie de se reprendre en main, et abandonne son attitude rebelle, bien qu'il ne soit pas non plus des plus sérieux.
• 2054 - 2056 : Tae Oh alterne entre le lycée son travail en tant que mannequin.
• 2056: Tae Oh fait la rencontre de Yoo Hwan, qu'il avait déjà remarqué au lycée, mais à qui il n'avait jamais parlé. + Yoo Hwan finit par lui donner des cours, l'aider dans ses devoirs, en échange de conseil en mannequinat. Les deux qui ne s'appréciaient pas du tout au début, finissent par devenir bons amis. + Tae Oh finit le lycée, et décide d'emménager seul dans un appartement.
• 2057 : Tae Oh ne continue pas ses études et s'investit complètement dans sa carrière de mannequin, aux côtés de Yoo Hwan.


Il a la mauvaise habitude de se prendre les pieds dans les câbles sur les plateaux de photoshoot, ou lorsqu'il y en a qui traînent. - Il aime beaucoup tout ce qui touche aux États-Unis et rêverait d'y aller, mais il n'a jamais quitté l'île, pas même pour aller au Japon. - Il perd très très souvent son téléphone, dont l'écran s'est très souvent approché du sol violemment. - Il fait très attention à sa ligne, et pratique du sport dès qu'il peut. - Il lui arrive de se lever plus tôt pour courir, ou d'y aller tard dans la nuit.




- Il a toujours un peu cette mauvaise réputation de lorsqu'il était au collège et début du lycée qui le suit, bien qu'il ait complètement mit derrière ces histoires. - Il a un petit ami depuis maintenant 4 ans, mais il commence de plus en plus a se poser des questions sur ses sentiments à son égard. - Il ne mange pas beaucoup, mais assez pour rester en bonne santé. - Il lui arrive souvent de se réveiller en pleine nuit. - Il ne fait pas tant de cauchemars que ça, mais se rappelle très souvent de la mort de ses parents. - Il essaie de passer au moins une fois par mois sur leur tombe.


Les fifiches : Mon Histoire
Mes Liens
Mon journal des rps
Ma fiche de Personnage
Mon Téléphone

Messages : 1055
Date d'inscription : 01/02/2017
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just take a look. Jeu 31 Aoû - 22:26

I Just Take a Look

Le client sembla plus à l’aise et se permit d’enlever son masque et sa casquette. C’était bon signe. Rookie & Siko devait être un magasin où tout le monde se trouverait à l’aise. C’était en tout cas l’ambition de Mariko (avec le fait de garder les comptes positif). Cette dernière avait par ailleurs l’impression d' avoir vu son beau client quelque part. Ne serait-ce pas la personne faisant la publicité télévisé pour les nouilles que Sookie et elle mangaient presque tout les jours ? Ou bien le gentil vendeur qu’elle avait croisé aux rayons légumes du supermarché où elle fait régulièrement ses courses ? Une célébrité avait trouvé le chemin de sa boutique !

‘‘- C’est une production maison. J’essaye également de privilégier les produits de l’île mais parfois je suis obligé de faire importé.’’

Aikoyangi avait certaines ressources mais ce n’était pas parfois pas suffisant. Les huiles, les pigments, les beurres, les actifs, tout ses joyeux produits utiles à la création de cosmétique, il fallait pour la plus part les faire importer.

‘‘- Hum … pour la boutique. J'imagine que c’est venu un peu comme ça. Le lycée n’était pas fait pour moi.’’

A vrai dire, le lycée ne voulait plus d’elle. Nuance. Elle avait provoquer un petit accident ayant déclenché l'effondrement du laboratoire de physique-chimie de son lycée. L'équipe enseignante et le proviseur avaient réclamer son départ. Ces derniers devraient vraiment apprendre à relativiser.

‘‘- Je ne pouvais pas rester chez moi à ne rien faire, alors j’ai commencé à créer quelques produits pour m’occuper et pour économiser quelques sous. C’est fou comment les prix sont énorme dans les boutiques traditionnelles ! Et personne ne se rend compte de toutes les salopries qu’il y a à l’intérieur ! Je me demande ce que fait l'organisme de sécurité sanitaire … C’est une honte ! Mais j’irais leur dire ! Même si il me mette dehors, je continuerais à ...’’

Mariko s’était quelque que peu éloigné du sujet initial. A vrai dire, elle dérivait.

‘‘- Sauf que ça prenait trop de place dans l’appart de Sookie. Le pauvre, il me disait rien à ce sujet, mais je suis sûre que cela le gênait. Il est comme ça Sookie. Toujours est-il que j’ai finis par participer au festival de la St-Valentin. Là-bas, j’ai été surprise par la popularité de mon petit stand et je me suis aperçu qu’il y avait un peu de place sur l’île pour mon affaire. J’en ai parlé donc au conseiller de la mairie, enfin plus exactement, j’insultais la moitié des banques de l’île, refusant de financer mon projet, quand j’ai rencontrer le conseiller municipal au développement de l’entreprise. Il m’a proposer une aide contre l’implantation de mon commerce dans le centre-ville de Kona. J’ai accepté et j'ai pu ouvrir ma petite échoppe.’’

Ainsi, fut la grande et glorieuse histoire de l’ouverture de Rookie & Siko, plus communément appeler Rookie.

‘‘- En tout cas, c’est génial si vous avez entendu parler de ma boutique ! Ca veut dire que la vieille mégère d’Osanju avait tord en me disant que ma boutique était ‘‘simplement la marchande d'une gamine qui devrait être à l'école plutôt que dans la cour des grands". Merci d’être venu m’apporter un telle bonne nouvelle !.’’

Un peu dans son monde, la blondinette partit chercher des échantillons à offrir à son client porteur de bonnes nouvelles. Mariko n’avait jamais oublié la réplique de la vieille femme. Son interlocuteur lui demanda s’il pouvait la tutoyer et elle lui confirma qu’elle y voyait pas d'inconvénient.

‘‘- Je n’ai que 18 ans. Je ne vois pas pourquoi tout le monde se met soudainement à me vouvoyer et à me donner des politesses inutiles. Si j’étais resté une simple lycéenne, ils ne se seraient jamais embarrassé de tout ses mots. ’’

Le problème c’est qu’elle n’était pas une simple lycéenne. Elle était ITÔ Mariko, une adolescente terroriste à ses heures perdus, ayant tué ses camarades de classes. La blonde hausse des épaules. C'était un détail.

‘‘- Tu veux quelques échantillons ?’’

Son client avait réussi à enlever sa casquette, a la tutoyer, il pouvait bien prendre quelques échantillons !



Spoiler:
 


La famille:
 

Nos chemin se sont unis un moment mais il est maintenant temps de nous séparer. Fais-moi confiance tout ira pour le mieux ▵
endlesslove.
avatar
Avatar : Son Wendy
Qui es-tu ? :
伊藤まりこ
Itô Mariko
(18 ans)


Issu de l'union d'une mère coréenne et d'un père japonais, Mariko est bilingue dans ses deux langues. Elle a vécu avec ses parents jusqu'à l'âge de 15 ans dans la ville de Nara. Tout à changé quand ses parents ont choisis de déménager dans une nouvelle ville. Mariko a eu du mal à s'intégrer et a été très longtemps la cible de brimade de ses camarades de classes. La haine a fini par prendre possession de son corps. Jour après jour, le même plan revenait dans sa tête. Jour après jour, elle rêvait de le mettre en exécution.


Le 15 octobre 2055, la Kenpai tower, symbole de sa nouvelle ville, a explosé sous l'effet d'explosif posé à l'extrémité des points d'encrages du bâtiment. Le bilan final de l'accident était de 140 morts et de 230 blessés. Parmi ses personnes, 200 étaient élèves dans le lycée de Mariko. Mariko étant mineur, le gouvernement japonais n'a pu révéler qui était l'auteur de l'attentat. Les autorités ne pouvait prendre des mesures contre elle du fait de son âge, l'ont envoyés sur l'île d'Aikoyangi. Elle a reçu là-bas le célèbre sérum.


A partir de ce moment, elle a cru être une nouvelle élève ayant bénéficier d'une bourse pour ses études. Tout à changer à la fin du mois de novembre 2056. Sa classe a eu une activité dans un laboratoire avec des produits ayant des propriétés explosifs. En les manipulants, Mariko s'est souvenu de nombreuses choses. Par son inattention, elle les a mélangé et a à créer une explosion au sein de sa salle. Il n'y a eu heureusement aucun blessé mais Mariko a été suspendu de l'établissement et de l'internat. Elle se retrouve aujourd'hui à la rue.


Les fifiches :
Son histoireSa fiche de lienSa fiche de RPs • Fiche personnageSon téléphoneSon collier


Si vous voulez soutenir l'économie de Kyul, passez donc dans sa petite boutique en plein coeur de Kona ! Située dans un petit local, cette boutique nommé en hommage à l'amitié qu'elle entretient avec son cousin 'Rookie&Siko' est remplie de tous les produits nécessaires à votre bien-être ! Si vous souhaitez des commandes plus obscures, merci de vous adresser par téléphone à la gérante.

Messages : 764
Date d'inscription : 25/12/2016
Memoria - Level 3
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just take a look. Jeu 12 Oct - 16:25

I Just Take a Look

C'est qu'elle était bavarde, la jeune fille. Tae Oh écoutait sa longue réponse, amusé par la situation. C'était mignon, aussi, de la voir dériver de la sorte. Il n'était pas forcément pressé, et ne se voyait pas non plus l'interrompre dans ses propos. Il essayait de suivre ce qu'elle lui disait, se demandant qui pouvait bien être ce Sookie dont elle parlait - un membre de sa famille ? Son frère ? Un ami ? Ou son petit-ami, peut-être ? Il retrouva le fil de l'histoire quand elle évoqua le festival de la Saint Valentin. « Ah ! C'est là que mon amie a découvert votre stand ! » Lâcha-t-il  soudainement pour montrer qu'il suivait ce qu'elle lui disait, la surprenant possiblement. Elle ne s'arrêta pas pour autant, et continua son récit. De temps en temps, il hochait positivement la tête, signe qu'il comprenait, et restait concentré. Elle conclut - enfin - son histoire, et Tae Oh en ressortait impressionné du petit parcours qu'elle avait accompli en si peu de temps. « C'est cool que vous ayez réussi à ouvrir, du coup. » Il en avait profité pour se rapprocher d'elle tandis qu'elle lui racontait ses affaires, lui demandant, enfin, s'il pouvait la tutoyer en la remarquant si jeune aussi. Le mannequin se mit à réfléchir un court instant. « Hmm ... Je pense qu'à partir du moment où on rentre dans le monde des "adultes", et qu'on se met à travailler, et surtout à avoir des responsabilités, peu importe notre âge, notre statut est différent de celui d'un lycéen. » Il n'était peut-être pas clair dans ses propos, mais il savait parfaitement de quoi la jeune fille et lui parlaient. Lui-même était "victime" de ce changement dans son entourage depuis qu'il avait rejoint le milieu professionnel. « Tu es gérante d'une boutique, plus lycéenne. Si l'on veut te proposer un partenariat ou je ne sais quoi, on viendra forcément à te considérer comme une personne du milieu, au même titre que cette vieille mégère d'Osanju. » Finit-il en lui adressant un clin d'œil.

« Des échantillons ? Pourquoi pas. Je ne dis pas non ! » Il fallait bien qu'ils en reviennent à la boutique et à ses produits ~ « D'ailleurs ! Niveau allergie and co, tu as déjà eu des retours ? » Ce n’est pas qu’il était lui-même sujet à des allergies, mais on n’était jamais à l’abris d’éventuelles surprises. Puis de toute façon, il était bien obligé de se renseigner là-dessus s’il ne voulait pas avoir de possibles problèmes par la suite. C’est qu’il y tenait, quand même, à sa peau, s’il voulait par le plus grand des hasards acheter au sein même de cette boutique, ou encore accepter mes différents échantillons que la jeune gérante lui proposait. « Ce n'est pas que je n'ai pas confiance, hein ! Loin de là, même. Mais je préfère toujours demander. J'ai hérité de la peau de ma mère, qui n'a jamais eu de réactions allergique. À la différence de mon père. Mais du coup, ce serait bête d'avoir soudainement une mauvaise réaction à mon tour. » Il sourit, en se remémorant les quelques fois où son père avait essayé une nouvelle crème hydratante, et qu'il était devenu aussi rouge qu'une tomate, sa mère et Haruto se moquant particulièrement de son visage écrevisse.



avatar
Avatar : Jeon Jungkookie
Qui es-tu ? :
남 태오
Nam Tae Oh
Mannequin - 18 ans

Bunny Boy #Makoto !



• 14 décembre 2038 : Naissance à Kyul, Aikoyangi.
• décembre 2047 : Mort des parents de Tae Oh, son frère Nam Haruto s'occupe de lui et les deux enfants vivent seuls dans un appartement.
• 2048 - début 2054 : Période rebelle de Tae Oh. Il finit plusieurs fois au poste de police.
• 2053 : Tae Oh se met en couple avec le "chef" de leur bande.
• 2054 : Tae oh décroche un contrat dans une agence et devient mannequin grâce à Megumi, l'ancienne meilleure amie de sa mère. Il essaie de se reprendre en main, et abandonne son attitude rebelle, bien qu'il ne soit pas non plus des plus sérieux.
• 2054 - 2056 : Tae Oh alterne entre le lycée son travail en tant que mannequin.
• 2056: Tae Oh fait la rencontre de Yoo Hwan, qu'il avait déjà remarqué au lycée, mais à qui il n'avait jamais parlé. + Yoo Hwan finit par lui donner des cours, l'aider dans ses devoirs, en échange de conseil en mannequinat. Les deux qui ne s'appréciaient pas du tout au début, finissent par devenir bons amis. + Tae Oh finit le lycée, et décide d'emménager seul dans un appartement.
• 2057 : Tae Oh ne continue pas ses études et s'investit complètement dans sa carrière de mannequin, aux côtés de Yoo Hwan.


Il a la mauvaise habitude de se prendre les pieds dans les câbles sur les plateaux de photoshoot, ou lorsqu'il y en a qui traînent. - Il aime beaucoup tout ce qui touche aux États-Unis et rêverait d'y aller, mais il n'a jamais quitté l'île, pas même pour aller au Japon. - Il perd très très souvent son téléphone, dont l'écran s'est très souvent approché du sol violemment. - Il fait très attention à sa ligne, et pratique du sport dès qu'il peut. - Il lui arrive de se lever plus tôt pour courir, ou d'y aller tard dans la nuit.




- Il a toujours un peu cette mauvaise réputation de lorsqu'il était au collège et début du lycée qui le suit, bien qu'il ait complètement mit derrière ces histoires. - Il a un petit ami depuis maintenant 4 ans, mais il commence de plus en plus a se poser des questions sur ses sentiments à son égard. - Il ne mange pas beaucoup, mais assez pour rester en bonne santé. - Il lui arrive souvent de se réveiller en pleine nuit. - Il ne fait pas tant de cauchemars que ça, mais se rappelle très souvent de la mort de ses parents. - Il essaie de passer au moins une fois par mois sur leur tombe.


Les fifiches : Mon Histoire
Mes Liens
Mon journal des rps
Ma fiche de Personnage
Mon Téléphone

Messages : 1055
Date d'inscription : 01/02/2017
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just take a look. Dim 29 Oct - 23:59

I Just Take a Look

Son interlocuteur sembla suivre son fil de pensée ce qui était plutôt un soulagement pour la blondinette. On ne la comprenait que rarement, et cela l'agaçait fortement. La personne tenant devant elle lui fit remarquer qu’une de ses amies étaient passé par son stand. Il la comprenait. La communication pouvait s'opérer.

‘‘- Hum c’est pas faux, avoua pensive la blondinette. Mais derrière leurs politesses apparentes, leurs sourires narquois semblent cacher tellement de méchanceté que ...’’

Au fond si elle était encore une lycéenne lambda, cela changerait quoi ? On le regarderait toujours de la même façon. Elle était une gamine, adorable la plupart du temps, mais elle restait une simple gamine.

‘‘- Hum, je dois être vraiment fatiguer pour me prendre la tête sur de tels détails. Désolé.’’

Il fallait vraiment qu’elle se repose si elle commençait à parler de ce genre de détails sans importances avec ses clients. A ce rythme, le sujet passionnant de l’élevage de crevette en Amérique latine serait facilement atteint. C’était mauvais signe. Peut être devrait-elle se prendre une journée de repas à la mer ? Ce serait une bonne idée.

Quittant ses espoirs de vacances, Mariko prit l'initiative d’ouvrir ses placard et divers comptoirs à la recherche d’échantillons à donner. A côté de jolies fioles et divers autres produits consacrés au réapprovisionnement des rayons, des produits bien moins soigné et présentable que leurs voisins.

‘‘- Les fioles sont pas bien jolies mais ce qui compte c’est ce qu’elles contiennent. C’est que disait toujours mon professeur de Physique quand on manipulait.’’

Le cyclohexane ressemblait à de l’eau, mais ce n’était pas de l’eau, et il vaudrait ne pas essayer de le sentir. C’est ce qui fit pourtant un élève. Sa vie fut changer au tout à tout, et c’était bien fait pour lui.

‘‘- J’ai mis un échantillon de shampoing, trois de gels douches et quelques bricoles de rien du tout.’’

Mariko fut prit de cours par les questions au sujet des allergies. C’était plutôt rare qu’on arrive à la faire taire. Son sourire se fissura immédiatement. C’était mauvais signe. La question des allergies n’était pas simple. Pourtant on venait la voir comme une fleur en lui demandant si ses produits comportaient un risque ou pas. Comment pouvait-elle le savoir ? Le problème n’était pas le produit, mais la réaction entre la peau du client et le produit. Il y’avait une grande différence entre ses deux faits. Un produit totalement sain pouvait réagir sur une peau particulière ou sur une personne ayant une faible résistance avec un produit actif inoffensif la plupart du temps. Comment au juste Mariko pouvait deviner ce genre de chose si on lui précisait pas plus de chose ? Ce n’était pas de sa faute ! Elle n’y était pour rien !

‘‘- Es-tu sensible à l’acide hydraluronique ? Ou bien à l’acide Salicylique ? Et l’Allantoïne, quelle réaction cet actif procure à ta peau ? Des picotements ? Des brulures ? L'impression d'avoir sa peau transpercé par une multitude de lames ? Quelle micro-explosion se déroule sur ton corps actuellement ? Je suis curieuse. ’’

Le corps de Mariko se tendit. Explosion, explosion, explosion partout. Les mains de la blondinette abandonnèrent le sac en papier où elle avait placé les divers échantillons, sur le comptoir, pour se tenir étrangement bien droite.

‘‘ - Me poser cette question sur les allergies, c’est comme si je te posais ses questions. Je n’ai pas de boules de cristal pour dire si oui ou non le produit que je m'apprête à vendre est sans risque. De ce fait, je ne peux pas déclarer qu’il y a un risque zéro sur ce produit, comme je ne peux pas te garantir par les temps qui cours que tu rentreras vivant chez toi.’’

La blonde se rapprocha doucement, à pas de velours, vers son interlocuteur.

‘‘- Il se passe tellement de chose dehors. Il y’a des gens qui se font découper vivant par un psychopathe, d’autres qui sortent de la ville souterraine sur des brancards. Que penses-tu de toutes ses adolescentes qui se suicident avec l’aide d’une mystérieuse personne ? De ses disparitions ne laissant rien derrière eux ? De ses incendies se déclarant mystérieusement ? Ou bien de toutes ses explosions ? BOUM ! Il ne reste plus rien de toi. ’’

Mariko s’arrêta à quelques centimètres du délicat visage du brun. Qu’il la prenne au sérieux ou pas, elle ne lui laissait pas le choix. Un nouveau sourire vint se plaquer sur le visage de la blondinette qui reprit sa joie de vivre habituelle.

‘‘- N’est ce pas ? s’écria l'adolescente joyeusement. C’est la même chose ! C’est pour ça que tu fais bien de me poser la question ! As-tu déjà remarquer une faiblesse d’un produit par rapport à ta peau ? Dans ce cas, il faut aller immédiatement consulter pour trouver quel produit pose problème ! Il ne faut vraiment pas négliger cela … les allergies peuvent mal se terminer et c’est tragique ! Par exemple, ma meilleure amie est allergique au noix. Cela serait tout simplement tragique si elle avait la bêtise de manger un gâteau aux noix !’’

Et avant même que Tae Oh ne puisse cligner des yeux, Mariko était partit sur une tirade passionnante sur les dangers des allergies non-diagnostiqués.



Spoiler:
 



La famille:
 

Nos chemin se sont unis un moment mais il est maintenant temps de nous séparer. Fais-moi confiance tout ira pour le mieux ▵
endlesslove.
avatar
Avatar : Son Wendy
Qui es-tu ? :
伊藤まりこ
Itô Mariko
(18 ans)


Issu de l'union d'une mère coréenne et d'un père japonais, Mariko est bilingue dans ses deux langues. Elle a vécu avec ses parents jusqu'à l'âge de 15 ans dans la ville de Nara. Tout à changé quand ses parents ont choisis de déménager dans une nouvelle ville. Mariko a eu du mal à s'intégrer et a été très longtemps la cible de brimade de ses camarades de classes. La haine a fini par prendre possession de son corps. Jour après jour, le même plan revenait dans sa tête. Jour après jour, elle rêvait de le mettre en exécution.


Le 15 octobre 2055, la Kenpai tower, symbole de sa nouvelle ville, a explosé sous l'effet d'explosif posé à l'extrémité des points d'encrages du bâtiment. Le bilan final de l'accident était de 140 morts et de 230 blessés. Parmi ses personnes, 200 étaient élèves dans le lycée de Mariko. Mariko étant mineur, le gouvernement japonais n'a pu révéler qui était l'auteur de l'attentat. Les autorités ne pouvait prendre des mesures contre elle du fait de son âge, l'ont envoyés sur l'île d'Aikoyangi. Elle a reçu là-bas le célèbre sérum.


A partir de ce moment, elle a cru être une nouvelle élève ayant bénéficier d'une bourse pour ses études. Tout à changer à la fin du mois de novembre 2056. Sa classe a eu une activité dans un laboratoire avec des produits ayant des propriétés explosifs. En les manipulants, Mariko s'est souvenu de nombreuses choses. Par son inattention, elle les a mélangé et a à créer une explosion au sein de sa salle. Il n'y a eu heureusement aucun blessé mais Mariko a été suspendu de l'établissement et de l'internat. Elle se retrouve aujourd'hui à la rue.


Les fifiches :
Son histoireSa fiche de lienSa fiche de RPs • Fiche personnageSon téléphoneSon collier


Si vous voulez soutenir l'économie de Kyul, passez donc dans sa petite boutique en plein coeur de Kona ! Située dans un petit local, cette boutique nommé en hommage à l'amitié qu'elle entretient avec son cousin 'Rookie&Siko' est remplie de tous les produits nécessaires à votre bien-être ! Si vous souhaitez des commandes plus obscures, merci de vous adresser par téléphone à la gérante.

Messages : 764
Date d'inscription : 25/12/2016
Memoria - Level 3
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just take a look. Mar 7 Nov - 20:12

I Just Take a Look

Ce n'était pas avec lui qu'elle allait pouvoir parler physique ou chimie, il n'avait jamais aimé cette matière, et n'en avait jamais rien retenu. Au lycée, seule la littérature avait bien pu réellement l'intéresser, et encore ... Alors bien évidemment qu'il ne reconnaissait aucun des composants chimiques que pouvait citer la jeune femme. Il pouvait en connaître certains, de nom, mais ne saurait en dire plus. D'ailleurs, c'était perturbant. Très perturbant. La jeune blonde était partie dans un monologue que Tae Oh essayait tant bien que mal de suivre. Chose devenue bien difficile après avoir essayé de suivre la première partie de son histoire. C'était perturbant, parce qu'il avait beau comprendre ce qu'elle disait, il ne comprenait quand même pas. Pourtant ce n'était pas sorcier, elle parlait forcément de tous ces derniers événements qui avaient marqué la capitale sans pour autant que les gens n'aient que cela sur le bout des lèvres. Sans pouvoir répondre quoi que ce soit, Tae Oh observait la gérante de la boutique se reprocher de lui, sans fléchir. C'était perturbant, mais il ne se laisserait pas déstabiliser. Il ne manquerait plus que ça.

Sans soulever une quelconque information particulière, Tae Oh eut un léger sourire en coin. Technique d’intimidation réussie, si elle voulait faire peur à quelqu’un, elle était sur la bonne voie. Dommage pour elle que le jeune mannequin ait déjà eu affaire à beaucoup plus effrayant et déstabilisant pour se laisser prendre au jeu. Dans ses souvenirs, son petit-ami aurait pu passer maître en la matière. Mais comme la gérante, il passa outre cet aparté, retrouvant son chaleureux sourire aussi et faisant comme s’il ne s’était rien passé. « Tu as peut-être raison, je devrai certainement aller consulter le plus rapidement possible. Mais je ne me souviens pas d'avoir jamais été allergique à quoi que ce soit. Évidemment il y a cette période, au printemps, où le pollen me fait éternuer comme beaucoup, mais je ne pense pas que cette sorte d'allergie me soit mortelle. » Ou alors, le pauvre garçon serait mort depuis quelques années déjà, peut-être même avant que ses parents ne quittent ce monde eux aussi. « Merci pour ces conseils et pour les échantillons … » Et bien voilà, il n’avait pas son prénom, et ne pouvait donc la remercier en la nommant. Pensif, il se mit à se mordre légèrement la lèvre. Est-ce que lui demander son prénom serait déplacé … ? Normalement non … Il n’y avait aucune raison pour que cela le soit. En espérant, aussi, qu’elle ne voit pas une quelconque technique de drague, ce n’était pas son intention, mais alors pas du tout. « Je pense qu’on sera surement amené à se revoir, n’est-ce pas ? Je viendrais au moins donner mon avis sur tes échantillons, ou même te rendre tes fioles, si tu en as encore besoin ... ? » Parce que disparaître de la circulation après avoir profité de la gentillesse de la jeune fille, non merci, ce n’était pas son style non plus. Son sourire s’agrandit légèrement. « Je peux au moins te demander ton prénom ? Moi c’est Tae Oh ! Ça m’évitera de parler de toi en utilisant le terme de « la jeune gérante de Rookie&Siko » ~ ! » C’est vrai que s’il devait possiblement parler de la boutique à son manager ou encore aux stylistes et maquilleurs, ce serait mieux de connaître au moins le prénom, ou même juste le nom, de la gérante de la boutique.





너는 내거야

나는 너의 것이다

avatar
Avatar : Jeon Jungkookie
Qui es-tu ? :
남 태오
Nam Tae Oh
Mannequin - 18 ans

Bunny Boy #Makoto !



• 14 décembre 2038 : Naissance à Kyul, Aikoyangi.
• décembre 2047 : Mort des parents de Tae Oh, son frère Nam Haruto s'occupe de lui et les deux enfants vivent seuls dans un appartement.
• 2048 - début 2054 : Période rebelle de Tae Oh. Il finit plusieurs fois au poste de police.
• 2053 : Tae Oh se met en couple avec le "chef" de leur bande.
• 2054 : Tae oh décroche un contrat dans une agence et devient mannequin grâce à Megumi, l'ancienne meilleure amie de sa mère. Il essaie de se reprendre en main, et abandonne son attitude rebelle, bien qu'il ne soit pas non plus des plus sérieux.
• 2054 - 2056 : Tae Oh alterne entre le lycée son travail en tant que mannequin.
• 2056: Tae Oh fait la rencontre de Yoo Hwan, qu'il avait déjà remarqué au lycée, mais à qui il n'avait jamais parlé. + Yoo Hwan finit par lui donner des cours, l'aider dans ses devoirs, en échange de conseil en mannequinat. Les deux qui ne s'appréciaient pas du tout au début, finissent par devenir bons amis. + Tae Oh finit le lycée, et décide d'emménager seul dans un appartement.
• 2057 : Tae Oh ne continue pas ses études et s'investit complètement dans sa carrière de mannequin, aux côtés de Yoo Hwan.


Il a la mauvaise habitude de se prendre les pieds dans les câbles sur les plateaux de photoshoot, ou lorsqu'il y en a qui traînent. - Il aime beaucoup tout ce qui touche aux États-Unis et rêverait d'y aller, mais il n'a jamais quitté l'île, pas même pour aller au Japon. - Il perd très très souvent son téléphone, dont l'écran s'est très souvent approché du sol violemment. - Il fait très attention à sa ligne, et pratique du sport dès qu'il peut. - Il lui arrive de se lever plus tôt pour courir, ou d'y aller tard dans la nuit.




- Il a toujours un peu cette mauvaise réputation de lorsqu'il était au collège et début du lycée qui le suit, bien qu'il ait complètement mit derrière ces histoires. - Il a un petit ami depuis maintenant 4 ans, mais il commence de plus en plus a se poser des questions sur ses sentiments à son égard. - Il ne mange pas beaucoup, mais assez pour rester en bonne santé. - Il lui arrive souvent de se réveiller en pleine nuit. - Il ne fait pas tant de cauchemars que ça, mais se rappelle très souvent de la mort de ses parents. - Il essaie de passer au moins une fois par mois sur leur tombe.


Les fifiches : Mon Histoire
Mes Liens
Mon journal des rps
Ma fiche de Personnage
Mon Téléphone

Messages : 1055
Date d'inscription : 01/02/2017
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just take a look. Mer 15 Nov - 23:32

I Just Take a Look

Mariko retourna en direction du sac en papier qu’elle avait posé quelques minutes plus tôt sur son comptoir, comptant quelques échantillons qu’elle tendit au brun avec un sourire. Il sembla l’acceptait plutôt heureux. A vrai dire, c’est rare que quelqu’un refuse des enchantions grtauit, principalement parce qu’ils sont gratuit.

‘‘- C’est un plaisir,’’ trouva utile de placer la blonde pour faire bonne figure.

Son interlocuteur lui confia ses doutes par rapport à son allergie au Pollen, un grand classique du genre. Mariko pourrait essayer de lui concocter une pommade apaisante ? Pas sûr qu’il en veuille et elle le comprenait. Pourquoi  s’était-elle comporté ainsi avec lui quelques minutes plus tôt ? C’était surement la fatigue, il faudrait qu’elle fasse attention à partir de maintenant. Cela ne la ressemblait pas de se comporter ainsi.

‘‘- Je suis ITÔ Mariko, comme mito mais sans le m et Mariko comme Haricot avec un m !’’

Mariko avait presque toujours l’occasion d’utiliser cette sympathique présentation lors de ses rencontres, et cette rencontre ne dérogeait pas à la tradition !

‘‘- Oh ! Mais je dois avoir une carte professionnelle quelque part !’’

La blondinette partit en direction de sa caisse enregistreuse pour inspecter le comptoir mais ne trouva rien. Les tiroirs du meuble ne donnèrent pas grand-chose. Finalement, une carte un peu plié sur le côté fut trouvé dans son sac. Immédiatement, elle fut tendu à Tae Oh avec un jolie sourire. Il pourrait y trouver toutes les informations qu’il voudrait et même son numéro de téléphone !

‘‘-Ca serrait sympa pour les fiole, le recyclage, les économies, tout ça, tout ça …

Chaque fiole lui coutait une centaine de yens. C’était cinq cent pour les pots de crèmes. A force de donner des échantillons à tout le monde, Mariko allait finir sur la paille ! Et puis, si elle pouvait faire en plus un petit geste de la planète, ça valait autant le coup de revoir ce futur client sympathique !

‘‘- Au plaisir de vo...te revoir~ !’’

Mariko espérait qu’il allait quand même se trouver un meilleur travail que celui de vendeur de nouilles dans les supermarchés ! Il ne semblait pas mériter ce difficile sort. C’est avec un longs soupirs que la blonde, maintenant plus calme, s’effondra sur la caisse prête à rattraper quelques heures de sommeils sous la douce musique de la radio allumé par inadvertance.  

Spoiler:
 


La famille:
 

Nos chemin se sont unis un moment mais il est maintenant temps de nous séparer. Fais-moi confiance tout ira pour le mieux ▵
endlesslove.
avatar
Avatar : Son Wendy
Qui es-tu ? :
伊藤まりこ
Itô Mariko
(18 ans)


Issu de l'union d'une mère coréenne et d'un père japonais, Mariko est bilingue dans ses deux langues. Elle a vécu avec ses parents jusqu'à l'âge de 15 ans dans la ville de Nara. Tout à changé quand ses parents ont choisis de déménager dans une nouvelle ville. Mariko a eu du mal à s'intégrer et a été très longtemps la cible de brimade de ses camarades de classes. La haine a fini par prendre possession de son corps. Jour après jour, le même plan revenait dans sa tête. Jour après jour, elle rêvait de le mettre en exécution.


Le 15 octobre 2055, la Kenpai tower, symbole de sa nouvelle ville, a explosé sous l'effet d'explosif posé à l'extrémité des points d'encrages du bâtiment. Le bilan final de l'accident était de 140 morts et de 230 blessés. Parmi ses personnes, 200 étaient élèves dans le lycée de Mariko. Mariko étant mineur, le gouvernement japonais n'a pu révéler qui était l'auteur de l'attentat. Les autorités ne pouvait prendre des mesures contre elle du fait de son âge, l'ont envoyés sur l'île d'Aikoyangi. Elle a reçu là-bas le célèbre sérum.


A partir de ce moment, elle a cru être une nouvelle élève ayant bénéficier d'une bourse pour ses études. Tout à changer à la fin du mois de novembre 2056. Sa classe a eu une activité dans un laboratoire avec des produits ayant des propriétés explosifs. En les manipulants, Mariko s'est souvenu de nombreuses choses. Par son inattention, elle les a mélangé et a à créer une explosion au sein de sa salle. Il n'y a eu heureusement aucun blessé mais Mariko a été suspendu de l'établissement et de l'internat. Elle se retrouve aujourd'hui à la rue.


Les fifiches :
Son histoireSa fiche de lienSa fiche de RPs • Fiche personnageSon téléphoneSon collier


Si vous voulez soutenir l'économie de Kyul, passez donc dans sa petite boutique en plein coeur de Kona ! Située dans un petit local, cette boutique nommé en hommage à l'amitié qu'elle entretient avec son cousin 'Rookie&Siko' est remplie de tous les produits nécessaires à votre bien-être ! Si vous souhaitez des commandes plus obscures, merci de vous adresser par téléphone à la gérante.

Messages : 764
Date d'inscription : 25/12/2016
Memoria - Level 3
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just take a look. Jeu 16 Nov - 22:30

I Just Take a Look

La jeune femme avait une façon de se présenter aussi originale qu’adorable. Il ne pouvait qu'en sourire. Au moins, avec ça, il était sûr et certain de ne pas oublier son prénom, surtout qu’il lui disait vaguement quelque chose ... Ce n’était pas tous les jours qu’on se présentait de la sorte, et encore moins avec des jeux de mots (ou du moins, jeux de lettres). « Mariko, je m’en souviendrais ! » D’ailleurs, lorsqu’elle évoqua le fait de lui donner une carte professionnelle, Tae Oh ne put s’empêcher de chercher à son tour une carte de visite dans sa veste. Il regarda dans ses poches extérieur, dans celles à l’intérieur ; il fouilla même les poches de son pantalon, mais ne trouvait rien : il n’en avait pas sur lui. Ce n’était pas non plus quelque chose qu’il aimait vraiment apporter avec lui H24. Il en gardait quelques-unes dans un porte carte qu’il gardait toujours dans son sac, mais ne l’avait pas pris aujourd’hui. Mariko fit un aller-retour entre son bureau et lui, pour en revenir, l’objet qu’elle cherchait en main. Tae Oh l’attrapa et l’observa l’espace de quelques secondes avant de la ranger dans la poche intérieur de sa veste. « Merci bien ! Je n’en ai pas sur moi, désolé, mais j’y penserai la prochaine fois que je viendrai ! » Il lui fit un clin d’œil tout en finissant sa phrase. C’est qu’elle était vraiment agréable quand même. Ça changeait de toutes ses lycéennes niaises à en mourir qu’il avait pu rencontrer au lycée. … Tiens. En parlant de lycée ... Il avait déjà entendu son prénom et son nom quelque part, et savait désormais d’où. La jeune femme et lui avait été dans le même lycée. S’il s’en souvient bien, il s’agissait d’une étudiante en échange … Il ne fit aucune remarque de plus, n’étant pas sûr qu’il s’agissait là de la même personne – même s’il se souvenait avoir entendu parler, particulièrement d’une Ito Mariko pour une certaine histoire qui l’avait fait quitter le lycée un peu précipitamment. Il essaierait d’en parler à Makoto en rentrant, surement. « Compte sur moi pour te les ramener alors, je n’y manquerai pas. Merci encore. » Le sac qu’elle lui avait donné contenant les échantillons en main, le mannequin s’était dirigé vers la sortie de la boutique. Un sourire aux lèvres, il fit un signe de la main à la blonde « A plus ! » Il remit correctement sa casquette sur la tête, ainsi que son masque et ses lunettes ; il n’était pas question de sortir telle une fleur dans les rues animées de Kona. Il n’avait pas eu tort de faire ce petit détour par la boutique. Son amie avait eu raison de le lui en parler, tout comme dans ses paroles. Mariko était effectivement très mignonne, autant physiquement que dans sa façon d’agir quelque peu maladroite. Un peu comme lui, d’ailleurs.

Spoiler:
 





너는 내거야

나는 너의 것이다

avatar
Avatar : Jeon Jungkookie
Qui es-tu ? :
남 태오
Nam Tae Oh
Mannequin - 18 ans

Bunny Boy #Makoto !



• 14 décembre 2038 : Naissance à Kyul, Aikoyangi.
• décembre 2047 : Mort des parents de Tae Oh, son frère Nam Haruto s'occupe de lui et les deux enfants vivent seuls dans un appartement.
• 2048 - début 2054 : Période rebelle de Tae Oh. Il finit plusieurs fois au poste de police.
• 2053 : Tae Oh se met en couple avec le "chef" de leur bande.
• 2054 : Tae oh décroche un contrat dans une agence et devient mannequin grâce à Megumi, l'ancienne meilleure amie de sa mère. Il essaie de se reprendre en main, et abandonne son attitude rebelle, bien qu'il ne soit pas non plus des plus sérieux.
• 2054 - 2056 : Tae Oh alterne entre le lycée son travail en tant que mannequin.
• 2056: Tae Oh fait la rencontre de Yoo Hwan, qu'il avait déjà remarqué au lycée, mais à qui il n'avait jamais parlé. + Yoo Hwan finit par lui donner des cours, l'aider dans ses devoirs, en échange de conseil en mannequinat. Les deux qui ne s'appréciaient pas du tout au début, finissent par devenir bons amis. + Tae Oh finit le lycée, et décide d'emménager seul dans un appartement.
• 2057 : Tae Oh ne continue pas ses études et s'investit complètement dans sa carrière de mannequin, aux côtés de Yoo Hwan.


Il a la mauvaise habitude de se prendre les pieds dans les câbles sur les plateaux de photoshoot, ou lorsqu'il y en a qui traînent. - Il aime beaucoup tout ce qui touche aux États-Unis et rêverait d'y aller, mais il n'a jamais quitté l'île, pas même pour aller au Japon. - Il perd très très souvent son téléphone, dont l'écran s'est très souvent approché du sol violemment. - Il fait très attention à sa ligne, et pratique du sport dès qu'il peut. - Il lui arrive de se lever plus tôt pour courir, ou d'y aller tard dans la nuit.




- Il a toujours un peu cette mauvaise réputation de lorsqu'il était au collège et début du lycée qui le suit, bien qu'il ait complètement mit derrière ces histoires. - Il a un petit ami depuis maintenant 4 ans, mais il commence de plus en plus a se poser des questions sur ses sentiments à son égard. - Il ne mange pas beaucoup, mais assez pour rester en bonne santé. - Il lui arrive souvent de se réveiller en pleine nuit. - Il ne fait pas tant de cauchemars que ça, mais se rappelle très souvent de la mort de ses parents. - Il essaie de passer au moins une fois par mois sur leur tombe.


Les fifiches : Mon Histoire
Mes Liens
Mon journal des rps
Ma fiche de Personnage
Mon Téléphone

Messages : 1055
Date d'inscription : 01/02/2017
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just take a look.

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

I just take a look.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: Kyul :: Kona :: Rookie & Siko-