AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en novembre 2057 sur le forum heart
La MAJ 6 du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en novembre, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !

Partagez| .

forget it for tonight (yoooh)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: forget it for tonight (yoooh) Mer 12 Juil - 23:03

forget it for tonight

tenue | Tae Oh et toi étiez descendus au garage, là où se trouvait ta moto. Aucun de tes déplacements ne se faisaient sans elle. Tu tendis un casque noir –habituellement porté par ta jumelle lorsqu’elle est avec toi- à Tae Oh. Tu connaissais ta tendance à avoir la main légère sur l’accélérateur quand tu roules, alors tu préférais qu’il soit bien équipé. Ton prend ensuite ton casque et l’enfilas. Tu passes une de tes jambes par-dessus ta bécane avant de poser tes fesses dessus. Tes yeux se posent sur ton ami, dévisageant alors le casque que tu lui as donné plus tôt. « Tu viens ? » lui lâches-tu alors, en même temps que de tapoter sur derrière toi, sur le siège, afin qu’il t’y rejoigne. Une fois fait, tu prends soin d’enclencher la fermeture du garage avant de démarrer. Tu démarrage soudain fit grincer les pneus sur bitume, risquant alors de réveiller quelque voisins. Sauf que c’était le cadet de tes soucis.

Comme tu l’avais assuré à Tae Oh, vous êtes arrivés dans les cinq minutes qui suivirent votre départ. Tu garas alors rapidement ta moto juste devant la maison de ton ami avant de descendre de l’engin et en prenant soin d’éteindre le moteur. Suivis de ton ami, tu vas sonner à la porte, lâchant un simple « C’est Yoo Hwan. » lorsque le garçon à l’intérieur répondit à l’interphone. Un jeune homme de plus ou moins ta taille t’ouvre la porte et vous laisse entrer. De la fumée envahi tes narines ainsi que toute les différentes pièces. Tu te doutais bien que cette fumée provenait des substances qui brûlaient dans une des pièces un peu plus loin, pièce vers laquelle tu te dirigeas naturellement. Cela devait être la deuxième ou troisième fois que tu participais à ce genre de soirée, mais la première fois que tu arrivais si tard. Lorsque que tu arrivas dans le salon, tu pris place dans le canapé libre, laissant un espace pour que Tae Oh puisse te suivre et s’installer près de toi. Tu laissas tes yeux promener dans la pièce, observant alors les personnes s’y trouvant. Certains étaient pas mal éméché, tandis que d’autres avait l’air d’être encore conscient de ce qu’ils faisaient et disaient. Tu sors de ta poche ton paquet de cigarette, avant d’en porter une à tes lèvres avant de l’allumer à l’aide de ton briquet. Tu n’avais aucune dépendance à la nicotine, tu fumais de temps à autre. Tu tends alors ton paquet à ton collègue, afin de lui proposer un bâton de tabac. « Prends-en une si tu veux. Tu veux boire quelque chose ? »







f*ckboy ☽
« les gendarmes ne peuvent nous protéger efficacement que le lendemain de l'évènement, il faut être en état de se protéger soi-même la veille »
avatar
Avatar : kim tae hyung
Qui es-tu ? :

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /



information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /

Ryo: Un gros caca e.e:
 


je parle en #99d5d8
Les fifiches : the story beginbest people are crazy ☽ contact
Messages : 531
Date d'inscription : 01/02/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: forget it for tonight (yoooh) Dim 6 Aoû - 14:21

avatar
avatar
forget it for tonight

Une fois changés, Yoo Hwan t’avait emmené dans son garage. Tu l’avais suivi sans un mot, et lorsqu’il t’avait tendu un casque – que tu devais sans aucun doute enfiler – tu n’avais pas réagi. Tu regardais juste cette chose entre tes mains pendant de longues secondes, comme complètement absorbé. La voix de ton ami de sortie de tes -non-pensées, et tu enfilas le casque sur ta tête sans te poser plus de questions. C’était la première fois que tu montais sur la moto de Yoo Hwan, tu ne savais absolument pas comment était sa conduite … Tu n’aimais pas trop monter dans une voiture, ou encore sur une moto. En même temps, l’accident qu’avaient eu tes parents n’aidait pas. Mais tu avais presque une confiance aveugle en Yoo Hwan, parfois, alors tu t’étais installé derrière lui, passant inconsciemment tes bras autour de sa taille. Tu ajoutas un inaudible « Fais attention, hein. » au jeune homme avant que celui-ci ne démarre son enfin et ne quitte le garage.

Vous étiez arrivés assez rapidement, en effet. Tu n’avais pas regardé l’heure, mais tu étais sûr et certain que le trajet n’avait pas duré plus de cinq minutes, comme il avait pu te le dire plus tôt. Tu étais descendu de la moto, avait retiré ton casque, et avait suivi Yoo Hwan qui était parti sonner. Bien vite, vous voilà à l’intérieur de la maison. Tu ne savais pas du tout où aller. Après tout, tu étais un peu chez une personne que tu ne connaissais ni d’Adam ni d’Eve, le tout au beau milieu de parfaits inconnus aussi, tous plus bourrés les uns que les autres – même si certains semblaient, à vue d’œil, encore un peu conscient. Tant mieux pour eux.

En suivant Yoo Hwan, tu observais par la même occasion les personnes présentes, t’assurant de n’y trouver aucune réelle connaissance. Tu évitais parfois les gestes un peu brusques de ceux qui se laissaient aller au rythme de la musique assourdissante pour toi qui venait tout juste de quitter un endroit plutôt silencieux. Tu t’installas à côté de lui, et tourna la tête de son côté lorsqu’il te proposa une cigarette. Tu réfléchis un instant. Tu ne fumais pas, tu n’avais jamais essayé, mais avais-tu vraiment envie d’essayer ? « Hmm … Non merci, je ne fume pas. » Tu marquas une légère pause, te retenant une remarque qu’il pourrait ne pas apprécier. Tu gardas alors pour toi le fait qu’il ne devrait pas fumer non plus, et continua. « Je veux bien. Mais attends bouge pas de là, je vais nous chercher quelque chose. » Tu te levas et te dirigeas vers ce qui devait être une sorte de bar improvisé sur une table. De nombreuse boissons étaient présentes. Tu attrapas un premier verre pour toi, que tu remplis d’un alcool que tu avais pris au hasard, et tu bus le tout cul sec. Une légère grimace apparue sur tes lèvres. C’est que c’était fort cette connerie ! Mais tu avais besoin de te réveiller un peu. Tu te servis un deuxième verre de la vodka que tu avais attrapé, que tu bus tout aussi rapidement que le premier, avant de servir deux verres et de retrouver Yoo Hwan. Tu t’assis de nouveau à côté de lui, lui tendant son verre. Tu commençais déjà à te sentir beaucoup mieux que précédemment. « Santé ! » Tu cognas doucement ton verre contre celui de ton voisin, et tu bus une nouvelle fois le contenu d’une traite, avant de t’affaler dans le canapé, laissant l’alcool faire effet. Un sourire sur les lèvres, tu fixais Yoo Hwan, avant de déposer ton regard sur les gens autour de vous. « T'en connais beaucoup ? »



avatar
Avatar : Jeon Jungkookie
Qui es-tu ? :
남 태오
Nam Tae Oh
Mannequin - 18 ans

Bunny Boy #Makoto !



• 14 décembre 2038 : Naissance à Kyul, Aikoyangi.
• décembre 2047 : Mort des parents de Tae Oh, son frère Nam Haruto s'occupe de lui et les deux enfants vivent seuls dans un appartement.
• 2048 - début 2054 : Période rebelle de Tae Oh. Il finit plusieurs fois au poste de police.
• 2053 : Tae Oh se met en couple avec le "chef" de leur bande.
• 2054 : Tae oh décroche un contrat dans une agence et devient mannequin grâce à Megumi, l'ancienne meilleure amie de sa mère. Il essaie de se reprendre en main, et abandonne son attitude rebelle, bien qu'il ne soit pas non plus des plus sérieux.
• 2054 - 2056 : Tae Oh alterne entre le lycée son travail en tant que mannequin.
• 2056: Tae Oh fait la rencontre de Yoo Hwan, qu'il avait déjà remarqué au lycée, mais à qui il n'avait jamais parlé. + Yoo Hwan finit par lui donner des cours, l'aider dans ses devoirs, en échange de conseil en mannequinat. Les deux qui ne s'appréciaient pas du tout au début, finissent par devenir bons amis. + Tae Oh finit le lycée, et décide d'emménager seul dans un appartement.
• 2057 : Tae Oh ne continue pas ses études et s'investit complètement dans sa carrière de mannequin, aux côtés de Yoo Hwan.


Il a la mauvaise habitude de se prendre les pieds dans les câbles sur les plateaux de photoshoot, ou lorsqu'il y en a qui traînent. - Il aime beaucoup tout ce qui touche aux États-Unis et rêverait d'y aller, mais il n'a jamais quitté l'île, pas même pour aller au Japon. - Il perd très très souvent son téléphone, dont l'écran s'est très souvent approché du sol violemment. - Il fait très attention à sa ligne, et pratique du sport dès qu'il peut. - Il lui arrive de se lever plus tôt pour courir, ou d'y aller tard dans la nuit.




- Il a toujours un peu cette mauvaise réputation de lorsqu'il était au collège et début du lycée qui le suit, bien qu'il ait complètement mit derrière ces histoires. - Il a un petit ami depuis maintenant 4 ans, mais il commence de plus en plus a se poser des questions sur ses sentiments à son égard. - Il ne mange pas beaucoup, mais assez pour rester en bonne santé. - Il lui arrive souvent de se réveiller en pleine nuit. - Il ne fait pas tant de cauchemars que ça, mais se rappelle très souvent de la mort de ses parents. - Il essaie de passer au moins une fois par mois sur leur tombe.


Les fifiches : Mon Histoire
Mes Liens
Mon journal des rps
Ma fiche de Personnage
Mon Téléphone

Messages : 1055
Date d'inscription : 01/02/2017
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: forget it for tonight (yoooh) Dim 6 Aoû - 20:48

forget it for tonight

tenue | La fête battait son plein lorsque vous arrivez : la musique à haut volume et les personnes présentes déjà bien amoché par l'alcool qu'ils ont ingurgité. Ce genre de soirées n'étaient pas tes préférées, tu aurais bien passé ton tour comme c'était prévu à la base. Mais c'était sans compter sur Tae Oh et ses problèmes sentimentaux. Sa présence ne te dérangeait absolument pas, et qu'il vienne se confier à toi t'avais plutôt fait plaisir. Tu sentais que tu comptais pour lui grâce à sa venue chez toi. Ton ami avait refusé ta proposition de fumer, ce qui ne t'étonne pas venant de lui, et ça te rassure un minimum : il ne tombera pas de le tabagisme, et c'était mieux pour sa santé. Néanmoins tu ne voulais pas le privé non plus de cette détente et la sensation de bien-être que peut provoquer la nicotine lorsqu'elle se balade dans le sang. Tu ranges alors ton paquet de cigarettes, continuant de tirer sur celle que tu as en mains et faisant bien attention de ne pas recracher la fumée dans le visage de ton collègue. Tu lui proposes quelque chose à boire, mais il décide de faire le service lui-même. Tu le regarde se lever et se diriger vers ce qu'on devrait appeler certainement un bar. Tu en profites pour rapidement aller chercher un cendrier que tu déposes sur l'accoudoir du canapé où tes fesses étaient posées. Histoire de ne pas salir la pièce, où même pour éviter de mettre le feu à la maison avec les cendres brulantes sur la moquette. Tae Oh reviens avec deux verres à la main dont un t'était bien entendu destiné. Il se rassoit et cogne légèrement les verres entre eux, il te décroche un sourire. « Santé ! » Tu le suis dans son mouvement et bois le contenu du verre cul sec. L'alcool de brûle la gorge, comme à chaque premier verre. Tu sens le liquide descendre jusqu'à ton estomac, sans que ce soit une sensation désagréable à tes yeux. Tu termines ensuite ton bâton de tabac, écrase le mégot dans le cendrier à côté de toi, recraches une dernière fois cette fumée grisâtre. Tu vois les lippes de ton ami s’animer, par automatisme tes oreilles se tendent et perçoivent alors sa voix au travers de la musique qui résonnait dans la pièce. Si tu en connaissais beaucoup ? Bien entendu, pour les avoir croisé un minimum une fois dans ta vie, tu reconnaissais les visages de ces derniers, tout ça grâce à ta mémoire absolue. « Je connais des têtes, après je les connais pas personnellement. » Tu marques une pause avant de reprendre, baladant tes yeux dans la pièce, observant en détails chaque visage. « Ce sont des amis d’un ami, tu vois le genre ? » Tu scrutes ensuite le visage de ton collègue, en contemple chaque partie comme tu ne l’avais jamais fait auparavant, n’en ayant pas vraiment l’occasion. « Ce sont beaucoup des étudiants de fac, qui décompresse des études en faisant une soirée entre potes. C’est loin d’être le même genre de fréquentation que lui a. » Tu sous-entendais bien évidemment son petit-ami. Cela sera ton dernier commentaire à son propos, conscient que le but de cette soirée était que Tae Oh ne pense plus à ce dernier. Et bizarrement, tu voulais qu’il pense à toi. Et uniquement à toi. Parce que tu es égoïste lorsque qu’il s’agit de lui, égoïste et possessif. Tu prends le verre vide de Tae Oh, te lève du canapé et te dirige à ton tour vers le bar où se trouve toute sorte d’alcool. Tu resserres la même chose que précédemment et revient ensuite sur tes pas. Tu répètes le même geste que ton ami un peu plus tôt et cogne les verres entre eux après lui avoir donné le sien. « Profite de ce soir, personne n’est là pour te dire ce que tu dois faire » Tu lui adresses un sourire sincère après ces quelques paroles.







f*ckboy ☽
« les gendarmes ne peuvent nous protéger efficacement que le lendemain de l'évènement, il faut être en état de se protéger soi-même la veille »
avatar
Avatar : kim tae hyung
Qui es-tu ? :

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /



information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /

Ryo: Un gros caca e.e:
 


je parle en #99d5d8
Les fifiches : the story beginbest people are crazy ☽ contact
Messages : 531
Date d'inscription : 01/02/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: forget it for tonight (yoooh) Lun 7 Aoû - 23:14

avatar
avatar
forget it for tonight

Vous étiez arrivés en pleine nuit à cette soirée qui devait avoir commencé depuis belle lurette quand on voyait l’état de certaines des personnes déjà présentes. Yoo Hwan était parti s’installer sur le canapé du salon, et tu l’avais suivi, découvrant les lieux, et les nouveaux visages – que tu ne reverrais sûrement jamais non plus. Une fois assis, ton ami t’avait proposé une cigarette, que tu avais refusée. Tu ne fumais pas, et même si tu te doutais de l’effet que cela pouvait donner, en ayant côtoyé plus d’un fumeur (et autant dire que ce n’était parfois, voire même souvent, pas de simples cigarettes), tu ne voulais pas essayer, ne serait-ce qu’une seule fois, de peur de ne pas pouvoir résister à une seconde, et ainsi de suite, jusqu’à en devenir accro. Tu étais par la suite parti chercher de quoi boire, pour vous deux. Tu avais pris, avant de revenir, deux verres cul sec, pour te réveiller un maximum. En même temps, vu l’heure qu’il était, tu avais surement besoin de ce genre de chose pour ne pas sombrer de sommeil plus vite que prévu. Tu reviens vers Yoo Hwan, vous trinquez, buvez cul sec, et il finit sa cigarette.

Rien de bien intéressant, pour le moment. Tu lui demandes s’il en connait beaucoup, mais il te répond que ce ne sont que des amis d’un ami, et tu souris. Oui, tu voyais le genre. « Je vois … » Tu lui souris encore, car tu n’as pas grand-chose à ajouter, mais il continue d’en parler, alors tu l’écoutes. Tu fronces légèrement les sourcils quand il insinue quelque chose, possiblement par rapport à ton petit ami, mais tu n’étais pas sûr d’avoir compris, alors tu n’ajoutas rien non plus. Tu ne sais pas quoi dire de plus, et tu ne fais que regarder autour de toi. Yoo Hwan finit par prendre par surprise ton verre, et se lever de sa place. Tu l’observes jusqu’à comprendre qu’il part vous chercher de nouveau de quoi vous « désaltérer ». Tu n’avais qu’à l’attendre.

Tu osas sortir ton téléphone, histoire de voir si, par le plus grand des hasards, ton frère n’aurait pas essayé de te joindre. Du moins, c’est l’excuse que tu te donnais pour vérifier qu’il ne t’avait pas, lui, contacté. Mais si. Un nombre impressionnant d’appels manqués s’affichait sur ton écran d’accueil, tout comme une bonne centaine de messages. Tous en provenance de la même et unique personne. Tu déglutis. Tu déverrouilles ton smartphone. Tu regardes rapidement les messages. Ton cœur se serre.

Cet imbécile.

L’évolution de ses paroles t’énerve. Les premiers messages dataient du moment où tu avais quitté son appartement. Des menaces. Encore des menaces. Puis des excuses. Tu ne lui as pas répondu … Des menaces. Des excuses et des regrets. Toujours des regrets. Il s’excuse. Tu serres les dents. Son dernier sms, tu l’as reçu il y a quelques secondes. Mais tu n’as pas le temps de faire quoi que ce soit que Yoo Hwan revient avec deux verres, tu ranges aussitôt ton téléphone sous tes fesses, et tu lui souris. Pour le coup, ton sourire est un peu faux, mais tu essaies de faire comme si tu n’avais rien lu. En lisant tout ça, tu avais repensé, finalement, à ce à quoi tu ne voulais pas du tout repenser. Ta joue te relançait, mais c’était psychologique.

Tu voulais oublier.

Tu voulais tout oublier, pour ce soir.

Tu attrapes le verre que Yoo Hwan t’a gentiment ramené, et trinque avec lui. Malgré la musique, tu arrivais à entendre ses paroles … Et elles te firent réellement chaud au cœur. Ça te faisait un effet bizarre qu’il te dise ça. Etait-ce cette simple phrase … ? Ou bien justement, le fait que ce soit Yoo Hwan qui te la sorte ? Le fait que ce soit Yoo Hwan qui soit en ce moment avec toi, seulement avec toi. Tu lui souris de nouveau sincèrement. Décidément, il savait comme te consoler et te changer les idées. Un « Merci. » à peine prononcé glissa sur tes lèvres avant que tu ne boives d’une traite le nouveau verre qu’il t’avait amené. Le premier verre que tu avais pris commençait déjà à faire effet. Tu avais de plus en plus chaud, et tu commençais à te sentir vraiment … bien. Tu n’en avais rien à faire de ce que ton frère pourrait penser de toi, s’il savait où tu étais en ce moment, s’il savait ce que tu faisais, s’il savait ce que tu fuyais. Tu n’en avais strictement rien à foutre. Tu voulais juste t’amuser, désormais.

Tu soupirais presque de bien être après avoir fini ton verre, alors que tu sentais l’alcool te brûler la gorge, mais tu t’en fichais. Tu fermas un instant les yeux, et lorsque tu les rouvris, tu posas ton regard sur les gens face à toi qui dansaient, et tu te levas, te penchant vers Yoo Hwan, ton visage proche du sien comme il l’était rarement. Tu rapprochas tes lèvres de son oreille pour lui parler, et être ainsi sûr qu’il t’entende. « J’ai besoin d’évacuer un peu, je crois que faut que je bouge un peu. Je ne sais pas si tu veux venir aussi, mais je reviens vite sinon. » Tu te redressas et lui offrit un sourire avant de te diriger vers le centre du salon, où plusieurs personnes se déhanchaient au rythme de la musique. Tu fis bientôt pareil qu’eux, un nouveau verre que tu t’étais, au passage, servis, dans les mains. Tu ne pensais plus à rien, les yeux fermés, tu te laissais juste aller, parmi tous inconnus. Tu ne sais pas combien de temps tu y as passé, ni combien de temps tu t’étais mis à danser avec cette fille. De toute façon, tu n’avais rien à craindre, elle ne t’intéressait pas plus que ça. Tes cheveux commençaient à coller sur ton front, tu avais vraiment chaud, et tu avais soif, aussi. Peut-être allais-tu faire une pause, mais la jeune femme ne semblait pas vouloir te lâcher, et tu étais désormais trop éméché pour la repousser, tu ne voulais pas lui faire de la peine. Tu lui indiquas alors le coin ou tu te rendrais après avoir récupéré un autre verre. Tu lui avais indiqué le canapé où Yoo Hwan devait toujours être. Elle s’y rendit.

Toi, tu étais retourné près des boissons, et avait cette fois ci juste cherché de l’eau. Tu n’en avais trouvé qu’après avoir été en chercher au robinet de la cuisine. Puis tu étais revenu près du canapé. Tu avais vu la blonde de tout à l’heure, beaucoup trop proche à ton goût de Yoo Hwan. Tu ne savais pas si lui aussi avait bougé entre temps, mais tu savais que la main de la demoiselle se posait à ce moment-là sur la jambe du mannequin, puis voilà qu’elle commençait à s’asseoir presque sur lui. Tu fronças les sourcils. Sans réfléchir, tu intervins en retirant brusquement sa main de Yoo Hwan, et en l’éloignant de lui. Tu lui lanças par la même occasion un regard noir. Pour qui elle se prenait sérieusement. Tu ne savais pas pourquoi – surement l’alcool – mais ça t’énervait tellement. Elle ne semblait pas vouloir comprendre qu’elle ne tirerait rien de Yoo Hwan, car elle se mit de nouveau à le coller. Ce soir, Yoo Hwan était tien, et tu n’arrivais pas à te faire à l’idée que cette pauvre pimbêche soit aussi proche de lui, et non toi. Pour le lui faire comprendre, tu te penchas vers Yoo Hwan, passas ta main dans sa nuque, et, après avoir fermé les yeux, tu l’avais tout simplement embrassé. Longuement embrassé.



avatar
Avatar : Jeon Jungkookie
Qui es-tu ? :
남 태오
Nam Tae Oh
Mannequin - 18 ans

Bunny Boy #Makoto !



• 14 décembre 2038 : Naissance à Kyul, Aikoyangi.
• décembre 2047 : Mort des parents de Tae Oh, son frère Nam Haruto s'occupe de lui et les deux enfants vivent seuls dans un appartement.
• 2048 - début 2054 : Période rebelle de Tae Oh. Il finit plusieurs fois au poste de police.
• 2053 : Tae Oh se met en couple avec le "chef" de leur bande.
• 2054 : Tae oh décroche un contrat dans une agence et devient mannequin grâce à Megumi, l'ancienne meilleure amie de sa mère. Il essaie de se reprendre en main, et abandonne son attitude rebelle, bien qu'il ne soit pas non plus des plus sérieux.
• 2054 - 2056 : Tae Oh alterne entre le lycée son travail en tant que mannequin.
• 2056: Tae Oh fait la rencontre de Yoo Hwan, qu'il avait déjà remarqué au lycée, mais à qui il n'avait jamais parlé. + Yoo Hwan finit par lui donner des cours, l'aider dans ses devoirs, en échange de conseil en mannequinat. Les deux qui ne s'appréciaient pas du tout au début, finissent par devenir bons amis. + Tae Oh finit le lycée, et décide d'emménager seul dans un appartement.
• 2057 : Tae Oh ne continue pas ses études et s'investit complètement dans sa carrière de mannequin, aux côtés de Yoo Hwan.


Il a la mauvaise habitude de se prendre les pieds dans les câbles sur les plateaux de photoshoot, ou lorsqu'il y en a qui traînent. - Il aime beaucoup tout ce qui touche aux États-Unis et rêverait d'y aller, mais il n'a jamais quitté l'île, pas même pour aller au Japon. - Il perd très très souvent son téléphone, dont l'écran s'est très souvent approché du sol violemment. - Il fait très attention à sa ligne, et pratique du sport dès qu'il peut. - Il lui arrive de se lever plus tôt pour courir, ou d'y aller tard dans la nuit.




- Il a toujours un peu cette mauvaise réputation de lorsqu'il était au collège et début du lycée qui le suit, bien qu'il ait complètement mit derrière ces histoires. - Il a un petit ami depuis maintenant 4 ans, mais il commence de plus en plus a se poser des questions sur ses sentiments à son égard. - Il ne mange pas beaucoup, mais assez pour rester en bonne santé. - Il lui arrive souvent de se réveiller en pleine nuit. - Il ne fait pas tant de cauchemars que ça, mais se rappelle très souvent de la mort de ses parents. - Il essaie de passer au moins une fois par mois sur leur tombe.


Les fifiches : Mon Histoire
Mes Liens
Mon journal des rps
Ma fiche de Personnage
Mon Téléphone

Messages : 1055
Date d'inscription : 01/02/2017
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: forget it for tonight (yoooh) Mar 8 Aoû - 2:17

forget it for tonight

tenue | Tae Oh répondait à tes sourires, il t’écoutait parler. Cela pourrait paraître idiot, stupide, guimauve même, mais tu aimais ça. Tu aimais interagir avec lui, de plus quand le bonheur était partagé. Cela se lisait dans son regard, il prenait du plaisir à te parler, à être avec toi. Il fronça les sourcils lorsque tu évoques son petit-ami ; tu ne lui en tiens pas rigueur. Tu n’en ajoutes pas plus ; il devait l’oublier pour ce soir. Tu te lèves afin d’aller remplir vos verres une deuxième fois et vins pour te rassoir près de lui. A ton retour, il venait de ranger son portable dans sa poche. Loin d’être idiot, et même plutôt perspicace, tu devines aisément ce qu’il venait de se passer ; il devait lui avoir envoyé des messages depuis le départ de Tae Oh, depuis qu’il lui a ouvert la joue. Tu ignores simplement, conscient que tu ne pouvais pas lui interdire l’accès à son téléphone. Tu fais alors semblant de ne rien avoir remarqué et t’installes simplement à côté de lui et lui rend son verre que tu lui avais pris par surprise un peu plus tôt. Une nouvelle fois, tu le bois cul sec, sentant une nouvelle fois l’alcool brûler ta gorge, bien que moins que la première fois. Après quelque verre, tu n’auras plus cette sensation et tu pourras boire aisément, autant que tu le souhaites.

Il décide de se lever, d’aller danser. Il a besoin de bouger, de décompresser, d’oublier. Et il était là pour ça, tu l’as emmené ici pour cette raison. Alors tu ne le retiens pas, le laissant aller. Tu hoches la tête et luis souris. « Vas-y seulement, je reste ici pour admirer le spectacle ! » plaisantes-tu. Les pistes de danse ne sont pas vraiment tes amies, peut-être feras tu un effort pour lui ? Tu ne le lâches pas des yeux tandis qu’il se dirige au milieu des corps mouvant sur le rythme de la musique qui résonnait certainement dans toute la maison. Tu le regardes danser à son tour, profitant pleinement de cette opportunité de se changer les idées. Il avait eu de trop fortes émotions en peu de temps, alors il avait le droit de décompresser. L’alcool commençant à faire le tour de ton sang, il fait donc doucement effet, te rendant alors presque sociable. Ton ami était venu te voir, accompagné de d’autres types. Tu prenais pleinement parti de la conversation, gardant bien entendu un œil sur Tae Oh. Et ton sourire disparu bien rapidement, laissant place à un regard glacial, noir, haineux. Une blonde, plus que bien roulée, s’était mise à danser aux côtés de ton ami. Tu n’apprécias pas du tout que quelqu’un d’autre que toi soit proche de lui à ce point, encore moins lorsque ce sont des filles. Comme Makoto par exemple, bien que dans ce cas-ci, tu aurais préféré que ce soit elle, et non une parfaite inconnue. Parce que l’air de rien, tu sentais qu’entre elle et Tae Oh, ce n’était que de la « simple » amitié, très forte due aux nombres d’années qu’ils se fréquentent. Tu les surveille de loin, tout en continuant à parler et à boire avec les personnes près de toi.

Tu aperçois ses yeux regarder en ta direction, tu détournes alors les tiens. Ton ami et les autres s’en vont à leur tour au milieu de la pièce afin d’y profiter de la musique. Et tu vois la fille qui accompagnait Tae Oh sur la piste se diriger vers toi. Tu la dévisages, la fixes, la méprises. Mais elle est trop loin pour s’en rendre compte, elle doit avoir bu bien plus qu’un verre. Toi aussi, bien que tu restais encore un minimum conscient de ce que tu faisais. Elle s’installe presque sur toi. Tu n’aimes pas. Sa main se balade sur ta cuisse. Tu n’aimes pas. Son visage s’approche du tien, tandis qu’elle te regarde avec un regard qui se voulait charmeur. Il n’aime pas, il déteste. Il s’approche de vous rapidement, son verre d’eau à la main. Il la pousse, et se penche vers toi. Tu le regardes faire, tu l’observes. T’attendais-tu à ce qu’il allait faire ? Absolument pas. Sa main se loge dans ta nuque, te provoquant alors un frisson dû à son geste. Ses lèvres contre les tiennes. Ses yeux sont fermés, les tiens restent ouverts dans un premier temps. Mais ils ne tardent pas à se fermer à leur tour, alors que ta pression sur ses lippes se fait plus forte à chaque seconde. Tes yeux son clos afin de profiter davantage des sensations qu’il te procure. Tes mains, tes bras viennent s’enrouler autour de sa taille, le forçant à s’installer sur tes genoux. Tu le garde contre toi, tu ne veux pas t’en décrocher. Tu n’étais pas sûr que ce soit l’alcool qui agissait à ta place. Non, tu avais réellement envie de tout cela, mais il devait surement t’aider à agir de la sorte. Ton rythme cardiaque s’accélère alors tes lèvres commencent à mouvoir contre celles de Tae Oh. Tu ignores les regards qui se posent sur vous ; te rends-tu seulement compte qu’ils existent, ces regards ? Non, tu ne t’en rends pas compte. Tout ce qui existe en ce moment, ce sont Tae Oh et ses lèvres fines collées aux tiennes. Sensation encore inconnue à ce jour, c’est une totale découverte pour toi. Et elle te plaisait, tu l’aimais. Ce baiser venait de créer une addiction à ton être sans que tu ne puisses t’en rendre compte.







f*ckboy ☽
« les gendarmes ne peuvent nous protéger efficacement que le lendemain de l'évènement, il faut être en état de se protéger soi-même la veille »
avatar
Avatar : kim tae hyung
Qui es-tu ? :

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /



information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /

Ryo: Un gros caca e.e:
 


je parle en #99d5d8
Les fifiches : the story beginbest people are crazy ☽ contact
Messages : 531
Date d'inscription : 01/02/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: forget it for tonight (yoooh) Jeu 10 Aoû - 0:00

avatar
avatar
forget it for tonight

Tu avais déjà bien bu, les quelques verres que tu avais pu prendre d’affilée faisaient effet. Tu étais bien, et n'avait presque plus conscience de quoi que ce soit. Malgré tout, tu n’avais pas pu t'empêcher de sortir ton téléphone une fois Yoo Hwan parti vous chercher autre chose à boire. Et tu n'avais pas pu t’empêcher de lire les messages qu'il t'avait envoyé. Ça t'en donnerait presque l'envie de vomir. Yoo Hwan revient, tu le rangé automatiquement, et lui sourit. Vous trinquez de nouveau, buvez d'une traite, et tu lui souris encore, parce que c’est quelque chose que tu ne peux jamais contrôler quand tu le vois. Vous discutez un peu avant que tu ne te décides à aller danser, pour te changer encore les idées. Le mannequin t'assure qu'il restera ici, « à regarder le spectacle ». Tu esquisses un sourire en coin. « Prends en de la graine alors. » Tu n'avais pas plus de mérite en danse qu’un autre, mais tu n’avais pas forcément de problème à danser au beau milieu des gens, tu pouvais te mêler à la foule quand il était question de bouger ton corps en rythme.

Tu étais donc parti danser, te servant un verre, le buvant au fur et à mesure. Tu dansais sans te soucier de quoi que ce soit. Pas même de la jeune blonde, sûrement étudiante aussi, qui s’était mise à danser avec toi, contre toi. Tu t'en fichais, tu continuais avec elle. Vint finalement le moment où tu veux retourner t'asseoir, ou tu veux rejoindre ton ami. La fille ne veut pas te lâcher, tu lui dis de te rejoindre la bas, tu veux d’abord aller te chercher un verre d'eau. Tu croises l’espace d'une milliseconde le regard de ton Hyung, ton cœur rate un battement. Au moment de revenir, ton verre d'eau récupéré, tu vois quelque chose qui te faire voir rouge. Tu vois cette nana coller Yoo Hwan, passer sa main sur lui, se rapprocher … Tu ne le supportes. Mais alors pas du tout. Tu la repousses, l’éloigne de lui, et pour lui faire comprendre qu'avec lui, c’était peine perdue, tu embrasses Yoo Hwan. Pour la première fois de ta vie, tu plaques tes lèvres sur les siennes.

Tu ne savais pas pourquoi tu avais fait ça, c'était un réflexe, quelque chose d'automatique. Mais tu étais loin de le regretter. Qu'importe le fait que tu sois normalement encore en couple ou non, tu avais juste voulu montrer à cette fille que Yoo Hwan t'appartenait. Tu avais sans réfléchir posé tes lèvres sur les siennes, fermé les yeux, après avoir délicatement glissé ta main de libre dans sa nuque. Ton bas ventre commençait déjà à te chatouiller, l'excitation d'un tel geste de ta part te surprenait aussi, mais tu étais déjà bien trop dans le flou pour y repenser. BAM, en plein dans sa face à cette pétasse. Tu ne pus d'ailleurs t'empêcher de lui verser le contenu de ton verre sur la tête. Elle l'avait mérité pour simplement avoir osé poser la main sur ce qui lui était interdit. La jeune femme soudainement trempée, n'eut comme réflexe que de courir vers la salle de bain, pestant contre toi à propos de son maquillage qui coulait. Bien fait pour elle. Pff.

En attendant, tu gardais juste tes lèvres collées contre celle de ton ami, finissant par sourire légèrement contre ces dernières quand Yoo Hwan t'attira à lui, te faisant ainsi t'asseoir sur ses genoux. Tu aurais pu rompre le baiser dès l’instant où l’inconnue avait quitté votre entourage, tu aurais pu te relever et reprendre ta place initiale, mais il faut croire que tu n’avais aucunement l’envie de faire ni l’un, ni l’autre. Ton autre main avait lâché le verre vide sur le canapé, et alla se poser sur l’épaule de ton hyung. Ton cœur avait accéléré sa cadence à l’instant même où tes lèvres avaient touché les siennes. Et il était désormais impossible d’en arrêter les insupportables battements. Il répondait à ton baiser, et ne te repoussait pas. Qu’aurais-tu pu demander de mieux … ? Rien. Absolument rien. Tu n’avais même pas imaginé à un seul moment qu’il puisse y répondre. Alors pour rien au monde tu ne mettrais fin à ce moment par toi-même.

Pourtant, il fallait bien que cela arrive à un moment ou à un autre. Parce qu’il allait bien falloir que vous retrouviez votre respiration, vous ne pouviez pas rester collé l’un à l’autre indéfiniment, malheureusement. Et cela arriva. Tu n'avais pas envie de rouvrir les yeux, parce que tu avais juste l'impression qu'il s'agissait d'un rêve, et tu avais peur quand les ouvrant, tout ne soit plus qu'un simple mirage. Tu finis quand bien même par le faire, essayant de retrouver par la même occasion un rythme respiratoire plutôt normal, car ta respiration était désormais saccadée.



avatar
Avatar : Jeon Jungkookie
Qui es-tu ? :
남 태오
Nam Tae Oh
Mannequin - 18 ans

Bunny Boy #Makoto !



• 14 décembre 2038 : Naissance à Kyul, Aikoyangi.
• décembre 2047 : Mort des parents de Tae Oh, son frère Nam Haruto s'occupe de lui et les deux enfants vivent seuls dans un appartement.
• 2048 - début 2054 : Période rebelle de Tae Oh. Il finit plusieurs fois au poste de police.
• 2053 : Tae Oh se met en couple avec le "chef" de leur bande.
• 2054 : Tae oh décroche un contrat dans une agence et devient mannequin grâce à Megumi, l'ancienne meilleure amie de sa mère. Il essaie de se reprendre en main, et abandonne son attitude rebelle, bien qu'il ne soit pas non plus des plus sérieux.
• 2054 - 2056 : Tae Oh alterne entre le lycée son travail en tant que mannequin.
• 2056: Tae Oh fait la rencontre de Yoo Hwan, qu'il avait déjà remarqué au lycée, mais à qui il n'avait jamais parlé. + Yoo Hwan finit par lui donner des cours, l'aider dans ses devoirs, en échange de conseil en mannequinat. Les deux qui ne s'appréciaient pas du tout au début, finissent par devenir bons amis. + Tae Oh finit le lycée, et décide d'emménager seul dans un appartement.
• 2057 : Tae Oh ne continue pas ses études et s'investit complètement dans sa carrière de mannequin, aux côtés de Yoo Hwan.


Il a la mauvaise habitude de se prendre les pieds dans les câbles sur les plateaux de photoshoot, ou lorsqu'il y en a qui traînent. - Il aime beaucoup tout ce qui touche aux États-Unis et rêverait d'y aller, mais il n'a jamais quitté l'île, pas même pour aller au Japon. - Il perd très très souvent son téléphone, dont l'écran s'est très souvent approché du sol violemment. - Il fait très attention à sa ligne, et pratique du sport dès qu'il peut. - Il lui arrive de se lever plus tôt pour courir, ou d'y aller tard dans la nuit.




- Il a toujours un peu cette mauvaise réputation de lorsqu'il était au collège et début du lycée qui le suit, bien qu'il ait complètement mit derrière ces histoires. - Il a un petit ami depuis maintenant 4 ans, mais il commence de plus en plus a se poser des questions sur ses sentiments à son égard. - Il ne mange pas beaucoup, mais assez pour rester en bonne santé. - Il lui arrive souvent de se réveiller en pleine nuit. - Il ne fait pas tant de cauchemars que ça, mais se rappelle très souvent de la mort de ses parents. - Il essaie de passer au moins une fois par mois sur leur tombe.


Les fifiches : Mon Histoire
Mes Liens
Mon journal des rps
Ma fiche de Personnage
Mon Téléphone

Messages : 1055
Date d'inscription : 01/02/2017
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: forget it for tonight (yoooh) Jeu 10 Aoû - 1:02

forget it for tonight

tenue | Tu ne pensais pas que la soirée prendrait cette tournure. Tu n’aurais pas cru, en partant de chez toi, que Tae Oh allait t’embrasser une fois là-bas. Tu n’aurais pas voulu croire non plus qu’une bimbo blonde allait s’approcher un peu trop de ce qui t’appartenait, ou du moins ce qui t’appartenait ce soir. Tu n’appréciais guère la présence de cette garce, ni sa proximité avec ton ami, et cela se lisait dans ton regard. Ton visage n’était pas des plus expressifs, contrairement à tes iris qui ne peuvent jamais mentir ou taire tes émotions. Trop ivre pour se rendre compte de la haine dans tes yeux, la jeune femme s’était approchée de toi, elle t’avait trouvé grâce aux indications de Tae Oh, qui lui avait alors sûrement demandé de l’attendre là-bas le temps qu’il aille se chercher un verre d’eau. Sa main était venue se promener sur ta jambe, sur ta cuisse, elle te faisait du charme. Absolument pas réceptif à ses avances, tu ne la remarques même pas, et tu ne dû pas la repousser. Non, ton collègue s’en était chargé pour toi ; tu avais une dette envers lui. Ce fut la dernière chose à laquelle tu eu le temps de penser, avant que les lèvres de Tae Oh viennent s’écraser sur les tiennes. Le verre alors rempli d’eau se vide sur la tête de la garce, détruisant son maquillage au passe. Tu sens Tae Oh esquisser un sourire contre tes lippes, et tu ne tarde pas à le suivre, avant de le faire s’assoir sur toi, et de répondre pleinement à son baiser. Sauf que bientôt votre échange ne te suffit plus, l’alcool faisant sûrement monter le désir en toi plus vite qu’à la normale. Sans un mot, tu embarque Tae Oh avec toi à l’étage, l’allongeant sur le premier lit que tu aperçu. Tu te contentes dans un premier temps de ses deux croissants de chair et de son cou, y laissant des premières marques, attendant sa réaction pour aller plus loin.








f*ckboy ☽
« les gendarmes ne peuvent nous protéger efficacement que le lendemain de l'évènement, il faut être en état de se protéger soi-même la veille »
avatar
Avatar : kim tae hyung
Qui es-tu ? :

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /



information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /

Ryo: Un gros caca e.e:
 


je parle en #99d5d8
Les fifiches : the story beginbest people are crazy ☽ contact
Messages : 531
Date d'inscription : 01/02/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Réponse Tae Oh Mar 3 Oct - 18:46

avatar
avatar
forget it for tonight


avatar
Avatar : Jeon Jungkookie
Qui es-tu ? :
남 태오
Nam Tae Oh
Mannequin - 18 ans

Bunny Boy #Makoto !



• 14 décembre 2038 : Naissance à Kyul, Aikoyangi.
• décembre 2047 : Mort des parents de Tae Oh, son frère Nam Haruto s'occupe de lui et les deux enfants vivent seuls dans un appartement.
• 2048 - début 2054 : Période rebelle de Tae Oh. Il finit plusieurs fois au poste de police.
• 2053 : Tae Oh se met en couple avec le "chef" de leur bande.
• 2054 : Tae oh décroche un contrat dans une agence et devient mannequin grâce à Megumi, l'ancienne meilleure amie de sa mère. Il essaie de se reprendre en main, et abandonne son attitude rebelle, bien qu'il ne soit pas non plus des plus sérieux.
• 2054 - 2056 : Tae Oh alterne entre le lycée son travail en tant que mannequin.
• 2056: Tae Oh fait la rencontre de Yoo Hwan, qu'il avait déjà remarqué au lycée, mais à qui il n'avait jamais parlé. + Yoo Hwan finit par lui donner des cours, l'aider dans ses devoirs, en échange de conseil en mannequinat. Les deux qui ne s'appréciaient pas du tout au début, finissent par devenir bons amis. + Tae Oh finit le lycée, et décide d'emménager seul dans un appartement.
• 2057 : Tae Oh ne continue pas ses études et s'investit complètement dans sa carrière de mannequin, aux côtés de Yoo Hwan.


Il a la mauvaise habitude de se prendre les pieds dans les câbles sur les plateaux de photoshoot, ou lorsqu'il y en a qui traînent. - Il aime beaucoup tout ce qui touche aux États-Unis et rêverait d'y aller, mais il n'a jamais quitté l'île, pas même pour aller au Japon. - Il perd très très souvent son téléphone, dont l'écran s'est très souvent approché du sol violemment. - Il fait très attention à sa ligne, et pratique du sport dès qu'il peut. - Il lui arrive de se lever plus tôt pour courir, ou d'y aller tard dans la nuit.




- Il a toujours un peu cette mauvaise réputation de lorsqu'il était au collège et début du lycée qui le suit, bien qu'il ait complètement mit derrière ces histoires. - Il a un petit ami depuis maintenant 4 ans, mais il commence de plus en plus a se poser des questions sur ses sentiments à son égard. - Il ne mange pas beaucoup, mais assez pour rester en bonne santé. - Il lui arrive souvent de se réveiller en pleine nuit. - Il ne fait pas tant de cauchemars que ça, mais se rappelle très souvent de la mort de ses parents. - Il essaie de passer au moins une fois par mois sur leur tombe.


Les fifiches : Mon Histoire
Mes Liens
Mon journal des rps
Ma fiche de Personnage
Mon Téléphone

Messages : 1055
Date d'inscription : 01/02/2017
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: forget it for tonight (yoooh) Sam 14 Oct - 23:40

forget it for tonight

Et tu te souviens que Tae Oh est ivre. Tae Oh n’est pas déchiré, mais il agit sous l’emprise de l’alcool. Et Tae Oh ne t’appartient pas totalement ; malgré que tu essayes de te prouver le contraire. Tu déposes tes lèvres dans son cou pendant qu’il murmure encore à ton oreille. Tu déposes un, deux, trois, même quatre baiser sur sa peau. Ils se font tendre, moins fiévreux. Tes mains se posent sur sa taille, puis l’une d’elle replace son visage en face du tien. Ton désir de son corps ne disparait pas, mais c’est une facette affectueuse que tu accordes, que tu lui permets de voir, que tu lui dévoile. Tes yeux brillent, mais plus de désir. Tes yeux brillent d’un amour incertain, celui que tu portes à Tae Oh sans en connaître l’ampleur, ni les limites. Tu te redresses, le fait s’assoir presque sur tes genoux. Tu parcours une dernière fois son torse du bout de tes doigts fins. Et face à son incompréhension, tu lui souris faiblement. Tes bras viennent entourer sa taille, le rapprochant de toi, le forçant à se mettre sur les genoux. Il est contre toi, tu relèves la tête pour le regarder dans les yeux. « Tu m’appartiendras, Tae Oh. » et ta main vient prendre la sienne, tes doigts s’entremêlent aux siens avec douceur. « J’arriverais à t’avoir rien que pour moi. Et ce jour-là, j’aurais accès à ton corps autant de fois que je le voudrais. Mais pas avant. » C’est un défi que tu te lance, pendant un moment que tu souhaites tendre. Peut-être que tu t’amourache du minus au visage parfait.








f*ckboy ☽
« les gendarmes ne peuvent nous protéger efficacement que le lendemain de l'évènement, il faut être en état de se protéger soi-même la veille »
avatar
Avatar : kim tae hyung
Qui es-tu ? :

information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /



information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici / information ici /

Ryo: Un gros caca e.e:
 


je parle en #99d5d8
Les fifiches : the story beginbest people are crazy ☽ contact
Messages : 531
Date d'inscription : 01/02/2017
A.O.A
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: forget it for tonight (yoooh) Dim 15 Oct - 2:20

avatar
avatar
forget it for tonight

Tu ne comprends pas. T’y prenais-tu mal ? Pourquoi ? Juste, pourquoi ? Ton cœur se serre tandis que tu fixes Yoo Hwan, complètement dépassé par la situation. Son regard a changé, mais il te plaît pourtant tout autant. Tu le fixes dans les yeux, vos visages encore près l’un de l’autre. Tu ne sais plus quoi faire. Tu es perdu. Est-ce qu’il te repousse ? Il ne veut donc pas de toi ? Tu n’es peut-être pas assez à la hauteur … ? Tu t’inquiètes. Vous êtes assis l’un en face de l’autre. Tu ne le quittes pas des yeux. Ses doigts glissent doucement sur ton torse, tu frissonnes, mais tu ne comprends toujours pas. Tu baisses la tête pour le regarder faire, puis il te prend subitement dans ses bras. La tendresse de l’instant est tellement différente de la sensualité précédente que tu en es déstabilisé, et que ton cœur en bat beaucoup plus fort. Ses paroles ne font que renforcer ton envie soudaine d’être avec lui, mais tu ne réponds rien. Tu restes silencieux, et tu écoutes. Tu restes silencieux, et tu serres sa main dans la tienne. Tu as envie de rester ainsi pour toujours. Parce que tu es bien, dans ses bras. Tu as toujours été bien avec lui, depuis que vous avez passé cette mauvaise période de mésentente. Tu déposes un baiser sur sa joue, et tu fermes les yeux. Tu sombres …

--------------------------------------------------------------------------------------------

Tu ouvres les yeux, tu as mal à la tête, et cette horrible envie de vomir qui te prend d’un coup. Tu essaies de te lever, de quitter ton lit. Mais, est-ce que c’est le tien ? Tu ouvres les yeux, tu tâtes les alentours, jusqu’à trouver l’interrupteur de ta lampe de chevet. C’est donc bel et bien dans ton appartement que tu te trouves, et heureusement pour toi, d’ailleurs. Tu soupires et te redresses. Mais ça te reprend, c’est insupportable. Ton aller vers la salle de bain se fait rapide, direct. Tes nausées se calment tandis que tu te penches au-dessus des toilettes. Tu attends quelques minutes, jusqu’à être sûr que le moindre nouveau mouvement ne te fera pas rendre ce que tu n’as pas dans l’estomac. De nouveau droit, tu aperçois ton reflet dans le miroir. Ce pansement sur ta joue, que tu sais déposé par Yoo Hwan dans la nuit. Tu ne sais même pas quelle heure il est, mais tu t’en fiches. Tu fixes ce pansement dont tu avais complètement oublié l’existence. Puis, c’est là que tu les remarques. Tu penches légèrement la tête sur le côté et te rapproches du miroir. Ces différentes marques, çà et là, dans ton cou, tu ne sais pas d’où elles proviennent. Tu ne t’en souviens plus. Tes yeux s’écarquillent au fur et à mesure que l’information monte à ton cerveau. Tu te demandes ce que tu as fait, cette nuit. Tu te souviens avoir quitté l’appartement de Yoo Hwan en sa compagnie pour se rendre à la fête d’un de ces amis. Tu te souviens d’avoir pris quelques verres, et même d’être allé danser … Avec cette blonde … Puis après … Plus rien. Trou noir. Le néant total. Est-ce que tu avais réellement fini la nuit avec cette fille ? Tu soupires d’exaspération, et frappe même de ton poing le bord du meuble de l’évier. Tu détestais cette sensation de ne plus te souvenir de tes actions. Et encore plus quand tu te réveillais ainsi. Le seul point positif que tu pouvais tirer de tout ça, c’est que tu étais rentré entièrement chez toi, et que personne ne semblait avoir dormi ici non plus. Ça te préoccupait d’ailleurs tellement que tu en oubliais tes histoires de cœur. Tes mains attrapent ta tête, elle te lance horriblement. Tu quittes la salle d’eau, un doliprane en main, que tu te dépêches d’avaler avec un verre d’eau. Tu te demandes si tout va bien pour Yoo Hwan, aussi. Tu ne sais même pas si tu as pu le remercier de s’être occuper de toi … Ni même si lui pourrait t’éclairer ou non sur ta soirée arrosée. Mais tant pis, tu le remercieras plus tard, au pire. Tu te poses dans ton canapé et ferme les yeux. Tu te laisses tomber sur le côté, et profite du silence de ton salon, en parfait contraste avec celui que tu avais rejoint en pleine nuit. La douleur est trop importante pour que tu te permettes d’essayer de te remémorer ta soirée. Alors tu abandonnes, tout simplement. Tu glisses tes doigts sur les différentes marques, et bizarrement, tu souris. Tu sais que malgré tout, tu as passé un bon moment. Soudainement, tes joues commencent à te chauffer, ton visage devient de plus en plus rouge. Tu ne te souviens que d’une seule chose. Une phrase, aussi courte soit-elle, qui ne te laissait absolument pas indifférent.

« Tu m’appartiendras, Tae Oh. »


avatar
Avatar : Jeon Jungkookie
Qui es-tu ? :
남 태오
Nam Tae Oh
Mannequin - 18 ans

Bunny Boy #Makoto !



• 14 décembre 2038 : Naissance à Kyul, Aikoyangi.
• décembre 2047 : Mort des parents de Tae Oh, son frère Nam Haruto s'occupe de lui et les deux enfants vivent seuls dans un appartement.
• 2048 - début 2054 : Période rebelle de Tae Oh. Il finit plusieurs fois au poste de police.
• 2053 : Tae Oh se met en couple avec le "chef" de leur bande.
• 2054 : Tae oh décroche un contrat dans une agence et devient mannequin grâce à Megumi, l'ancienne meilleure amie de sa mère. Il essaie de se reprendre en main, et abandonne son attitude rebelle, bien qu'il ne soit pas non plus des plus sérieux.
• 2054 - 2056 : Tae Oh alterne entre le lycée son travail en tant que mannequin.
• 2056: Tae Oh fait la rencontre de Yoo Hwan, qu'il avait déjà remarqué au lycée, mais à qui il n'avait jamais parlé. + Yoo Hwan finit par lui donner des cours, l'aider dans ses devoirs, en échange de conseil en mannequinat. Les deux qui ne s'appréciaient pas du tout au début, finissent par devenir bons amis. + Tae Oh finit le lycée, et décide d'emménager seul dans un appartement.
• 2057 : Tae Oh ne continue pas ses études et s'investit complètement dans sa carrière de mannequin, aux côtés de Yoo Hwan.


Il a la mauvaise habitude de se prendre les pieds dans les câbles sur les plateaux de photoshoot, ou lorsqu'il y en a qui traînent. - Il aime beaucoup tout ce qui touche aux États-Unis et rêverait d'y aller, mais il n'a jamais quitté l'île, pas même pour aller au Japon. - Il perd très très souvent son téléphone, dont l'écran s'est très souvent approché du sol violemment. - Il fait très attention à sa ligne, et pratique du sport dès qu'il peut. - Il lui arrive de se lever plus tôt pour courir, ou d'y aller tard dans la nuit.




- Il a toujours un peu cette mauvaise réputation de lorsqu'il était au collège et début du lycée qui le suit, bien qu'il ait complètement mit derrière ces histoires. - Il a un petit ami depuis maintenant 4 ans, mais il commence de plus en plus a se poser des questions sur ses sentiments à son égard. - Il ne mange pas beaucoup, mais assez pour rester en bonne santé. - Il lui arrive souvent de se réveiller en pleine nuit. - Il ne fait pas tant de cauchemars que ça, mais se rappelle très souvent de la mort de ses parents. - Il essaie de passer au moins une fois par mois sur leur tombe.


Les fifiches : Mon Histoire
Mes Liens
Mon journal des rps
Ma fiche de Personnage
Mon Téléphone

Messages : 1055
Date d'inscription : 01/02/2017
Civilis - Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: forget it for tonight (yoooh)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

forget it for tonight (yoooh)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» How do you rate President Obama's speech tonight?
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]
» ENEYA • « never forget where you came from »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: Rps terminés-