N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en mai 2058 sur le forum heart
La MAJ 9 du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en mai, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !

 :: Kyul :: Iwamune :: Magasins de luxe Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Crime] I will be mad

MessageSujet: [Crime] I will be mad Lun 1 Jan - 16:15

I will be mad
[Crime + Souvenirs 3-4-5 & 6]

La douleur qui s'était emparée de son âme depuis plusieurs mois désormais le rendait plus fou qu'il ne l'avait jamais été. Les jours s'enchaînaient, semblables les uns aux autres, tout comme les nuits qu'il avait fini par confondre. Le postier de l'île n'était plus que l'ombre de lui-même, avec quelques élans de lucidité de temps en temps, se jurant que ce n'était plus possible qu'il continue à se saouler de la sorte. Car, à présent, c'était presque tous les jours qu'il se rendait au comptoir d'un bar, ou qu'il buvait chez lui. Il voulait oublier les horreurs qui l'avaient frappé en plein coeur, toute l'incompréhension qui lui enivrait les sens. Il n'en avait parlé qu'à très peu de personne ; et il savait désormais qu'il n'était pas tout seul à vivre ces... ces flashs ? Ces souvenirs du passé ? Qu'était-ce réellement ? Gregory n'en pouvait plus et, ce soir-là, alors qu'il zigzaguait dans les rues de la ville, une violente migraine s'empara de son esprit. Ah ! ça faisait longtemps, pensa-t-il en portant sa bouteille de bière à ses lèvres pour la terminer. Ces migraines l'avaient quitté, mais elles revenaient en force depuis quelques jours. Gregory se mit à grogner quand quelqu'un le bouscula, voulut répliquer, mais se retint de justesse à un banc, ses jambes loin d'être très sûres.
Il leva sa bouteille vide pour y jeter quand même un coup d’œil, reprit sa route, trébucha dans ses pieds et, cette fois-ci, il tomba à même le sol. La bouteille vola en éclats et ses mains en subir quelques inconfortables désagréments. « Bordel », jura-t-il en voyant du sang couler doucement le long de son poignet. Il parvint seulement à s'asseoir, un peu à l'écart de ses dégâts, pour reprendre ses esprits, mais ses tempes cognaient, encore, encore, encore. Assourdissantes jusqu'à ses oreilles. Il grogna encore, puis tapa sur ses maudites tempes, une fois, deux fois, trois fois. ça hurlait, il hurlait aussi, c'était insupportable.

« - Viens Gregory, on va monter un groupe de musique pour devenir célèbres !
Il sourit à trois garçons dont le visage est assez flou. Il ne distingue qu'à peine les formes, suivant ces enfants à travers les longs couloirs de l'orphelinat. Il se voit en train de chanter tandis que l'un des garçons tapent en rythme sur des boîtes de conserves et que les deux autres miment des guitares. Gregory sourit malgré le malheur qui s'est abattu sur sa famille, des mois plus tôt. Il fait semblant d'avoir un micro à son tour, apercevant ses mains couvertes de bleus, ses phalanges meurtries à cause des bagarres dans lesquelles il n'a pas peur de foncer quand on le cherche d'un peu trop prêt. L'adolescent devient peu à peu un homme avec des rêves, des désirs de vengeance. S'il se met à chanter, ce sera pour retrouver le meurtrier de sa famille.
Gregory a grandi, ses amis aussi. Ils ont quitté l'orphelinat pour vivre tous ensemble dans un appartement miteux qui leur sert de studio d'enregistrement. Falling Down, c'est le nom qu'ils ont choisi tous ensemble pour se faire connaître ; et ça fonctionne. Des contrats tombent dans leurs mains, ils commencent à se produire dans des salles de plus en plus grandes, à se faire repérer par des producteurs, à avoir un public fidèle qui les suit à chacune de leurs représentations. Gregory chante pour exprimer sa douleur, crier sa souffrance au reste du monde, mais cela n'arrive pas à lui suffir. Des cauchemars le hantent toutes les nuits, il n'a de cesse de revoir ses parents et son grand-frère ligôtés dans leur sous-sol, une balle dans la tête. Il pense qu'il aurait pu les sauver, il pense... qu'il n'aurait pas du vivre à leurs places.
Il commence à ne devenir plus que l'ombre de lui-même. Il ne se nourrit que très peu, fait des malaises sur scène, mais personne ne peut l'aider. Son passé revient le consummer petit à petit, un peu plus chaque jour jusqu'à ce qu'il essaie de fumer. ça soulage ses maux, un peu. L'alcool, ça aide aussi, mais le mieux, le mieux c'est cette drogue qu'il s'injecte dans les veines. Elle le tient en éveil, elle lui permet de chanter tous les soirs de la tournée, de ne plus dormir et voir ces cauchemars incessants. Il fout sa vie en l'air sans s'en apercevoir alors que la popularité du groupe va croissant.
- Greg', t'as besoin d'aide, laisse-moi t'aider.
Son batteur, son meilleur ami, celui qui a toujours tenté de l'épauler depuis qu'ils se sont rencontrés. Ce garçon l'a envoyé en cure de désintoxication. C'était ça, sa solution. Là-bas, Gregory lui en a longtemps voulu, n'acceptant pas sa présence quand il vient lui rendre visite avec les autres membres de son groupe. Il le déteste, lui et tout le reste du monde qui ne le comprenne pas. Il est en manque. Ses bras sont couverts de piqûres, les soignants tentent de le rassurer, de le contrôler, mais lui n'a de cesse de dégringoler ; toujours plus bas jour après jour. Contraint d'être sous perfusion pour manger, il se laisse mourir à petit feu.
Puis, il rencontre un homme, plus âgé, qui aurait pu être son père. Il est un ancien policier qui est tombé du mauvais côté, qui a sombré et a foutu en l'air sa carrière à cause de la drogue. Ils tissent un lien étrange, unit, et Gregory apprend qu'il est l'homme qui s'est occupé de son dossier, qu'il est l'homme qui a retrouvé les trois corps sans vie dans le sous-sol de leur maison.
- Bien sûr que je m'en rappelle, son nom c'est... »


Ses pupilles se rouvrirent et il se découvrit allongé par terre, en sueur, toujours empreint de cette horrible migraine. Il passa une main sur ses yeux; ils étaient humides à l'instar de ses joues. Sa gorge était nouée, enrouée, blessée comme s'il l'avait gratté à sang.
Il s'agrippa quelque part, courbaturé et sous le choc. Il demeura debout, sans bouger, tanquant légèrement à cause de l'alcool qui parcourait encore son sang, à ressasser ce qui venait d'arriver. Il n'avait pas encore vomi ; c'était une bonne chose -- peut-être que son corps commençait à s'habituer à ces flashs ? Ces flashs qui lui montraient un passé, une vie, totalement différent de celui qui était tracé ici, sur cette île maudite. L'orphelinat, le groupe de musique, la drogue, la cure de désintoxication et cet homme, ce policier... Y avait-il quelque chose que Gregory devait comprendre ? Tous ces flashs se reliaient entre eux, comme si... comme si... on lui avait volé ses souvenirs. Mais ce n'était pas possible, n'est-ce pas ?
« Tu es fou ! Complètement FOU ! » se hurla-t-il à lui-même, attisant les regards des curieux. Un homme s'approcha de lui, mais il ne le vit pas. Gregory sursauta, l'homme lui demanda si tout allait bien. « Si je vais bien ? Si je vais BIEN ? continuait-il de vociférer, JE DEVIENS TARÉ ! » Puis il partit en courant, tant bien que mal, s'arrêtant seulement devant une boutique quelconque à ses yeux où ses poings s'abattirent sur la vitrine. Il hurlait à s'en rendre malade, à en perdre la voix et la raison, puis visant un caillou il le balança contre la vitre, une fois, deux fois, et tapait de son autre poing, des larges de rage n'ayant de cesse de descendre sur ses joues salies. Un énième coup brisa la glace et le facteur se laissa glisser contre le mur le plus proche en prenant sa tête entre ses mains. Qu'est-ce qu'il venait de faire ? Qu'est-ce qu'il allait faire ? Son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine et, en entendant les sirènes des voitures de police au loin, il prit ses jambes à son cou.

Il avait été un homme brisé par son passé, et voilà que le schéma se répétait.


Die tomorrow
All this time, we only tried to find a way to runaway. Now everything must change. What if we could all just die tomorrow? When everything you see is a lie, all you have to do is close your eyes, listen to the voice inside cause our hearts must stay alive. It's time now.
avatar
Avatar : David Masato Hayakawa (Masato ; coldrain).
Pseudo : Subanaru.
Qui es-tu ? : 金子グレゴリー Greg, 30 ans, japonais et américain. ❅ Postier, il est plutôt souriant bien qu'inconstant dans le fond. ❅ A des maux de tête depuis quelques semaines sans comprendre pourquoi. ❅ Il a tué le meurtrier de sa famille avant d'arriver ici et de tout oublier. ❅ Il était chanteur dans son propre groupe de musique, "Falling Down", avant. Et drogué, aussi. ❅ A retrouvé deux souvenirs qu'il essaie de noyer dans l'alcool car il ne comprend pas.
Les fifiches : HistoireRelationsSujetsFiche personnage
Messages : 702
Date d'inscription : 19/10/2016
Wasure - Level 6
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

[Crime] I will be mad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: Kyul :: Iwamune :: Magasins de luxe-