N'hésitez pas à jeter un œil aux scénarios des membres heart
Nous sommes actuellement en août 2058 sur le forum heart
La MAJ anniversaire du forum est arrivée, rendez-vous par ici pour réagir heart
Nous venons de passer en août, n'oubliez pas de poster un nouveau message dans votre journal RP pour ce mois-ci siouplet !

 :: L'île d'Aikoyangi :: Actions :: Crimes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le dernier crime de Mariko

MessageSujet: Le dernier crime de Mariko Mar 6 Nov - 18:53

Le dernier Crime de Mariko
Mariko aurait voulu être une personne pouvant avoir une vie honnête, mais le destin ne lui avait pas laissé cette option là. Sookie&Riko était une boutique florissante. Seulement cela n’avait pas toujours été le cas. Les premiers mois avaient été désastreux. Personne ne connaissait la boutique, ni les produits. Alors Mariko avait été obligé de se tourné vers d’autres activités … Entre les cosmétiques et le lucratif, il n’y avait qu’un pas. Il n’était pas si compliqué de se faire de l’argent quand on avait connaissance des bases de la chimie. De fil en aiguilles un réseau, c’était monté. Un toxicomane en avait parlé à un autre devenant un étroit réseau pour la jeune femme. Mariko n’avait jamais vu autant d’argent défilé devant elle. Cependant cela devenait trop dangereux pour elle, beaucoup trop dangereux. Elle devait délégué. C’est pour cela qu’elle sortait ce soir. La blondinette avait rendez-vous. La voix de son cousin lui parvint en fermant la porte. Quelque chose comme soit prudente. Mariko souris une dernière fois à son cousin avant de fermer la porte. Il était temps d’y aller.

Le rendez-vous devait se dérouler dans un vieux hangar de la zone industrielle. Mariko poussa la porte avant d’entrer sans ménagement. On l’attendait. Un canapé et deux fauteuils avait été placé au milieu. L’homme se leva et elle lui sera la main avant de prendre place.

‘‘- Je vous voyais plus jeune, énonça-t-il.’’

Mariko s’attendait à cette remarque, mais elle n’en n’avait que faire. Elle était insoupçonnable. Ce n’était pas le cas du balafré devant elle. Avec un sourire, elle posa sa valise sur la table-basse avant de l’ouvrir devant l’homme. L’homme perdit sa moue moqueuse.

‘‘- On peut parler affaire maintenant, énonça Mariko.’’

L’homme hocha de la tête tentant de rassemblant sa fierté. Il n’avait pas pensé que cette gamine pouvait être autant productive.

‘‘- Je veux 80 % des bénéfices, commença Mariko’’
- 50 %, réfuta-t-il.
- 75 %, termina Mariko.’’

C’était le bénéfice qu’elle voulait.

‘‘- Je vois, souffla l’homme, il me faut plus d’infos’. Je prend des risques pour vous avec ce marché.
- Allez-y, vous voulez savoir quoi ? Demanda Mariko.
- Si je peux avoir confiance en une gamine …’’

Mariko haussa un sourcil.

‘‘- Ai-je fais la moindre chose pour faire douter votre confiance ? Demanda Riko.’’

Le mafieux eut un rire. Mariko n’eut pas le temps de répliquer. Des hommes entièrement habillé en noir furent interruption dans le hangar. Des lumières pointaient sur la poitrine de la blonde qui se leva automatiquement.  Tout aller trop vite devant ses yeux ahuris. Elle ne comprenait qu’une seule chose, un sentiment de déjà vu.

‘‘- Idiote, émit la voix de celui qui devait être un mafieux’’

Puis Mariko comprit. On lui avait tendu un piège.

‘‘- Maintenant tu vas bien gentiment te laisser menotter gamine. Ton cerveau peut nous être utile.’’

Cela ne pouvait pas se finir ainsi. Ses actions étaient parfaites. Elle avait réussi à rendre la justice sur cette île dictatoriale. Mariko était une héroïne, pas une criminelle.

‘‘- Ne vous approchez pas !’’

Mariko sortit un détonateur. Toute l’équipe recula surpris. Il aurait fallu être idiot pour penser qu’elle serait venu sans un plan de secours. Une bombe était placé là, quelque part.

‘‘- N’est-ce pas une menace en l’air chef ?

Les pieds de Mariko reculèrent pour atteindre la porte métallique du hangar. Le subalterne regarda un long moment son chef hésitait à prendre une action pour arrêter cette gamine continuant à s’éloigner, les laissant là, figé sur le sol.

‘‘- On ne peut pas prendre le risque.’’

Mariko ferma les yeux. Silencieusement, elle envoya un dernier message mentale à Min Sook, à Lily, à Yoo Mi, au sac à puce maudit de Lily, à ses gentilles clientes, à Tae Oh le vendeur de supermarché en CDI, à la gentille professeur de Littérature l’ayant aidé lors d’un malaise, à Young-Jae le gentil et mignon voisin sur lequel elle devait avoir avouer qu'elle avait un crush, à Ryosuke le requin de frère de Lily, à Hyun Su et Mikan avec qui elles devaient régler des comptes, à Min Ah sa cousine, à Reim le gentil libraire, Xander le tuteur que Mariko avait jamais pu avoir, et tellement d’autres.  Au revoir à tout ses moments passés sur l’île.

‘‘Maman, je suis désolée, je suis tellement désolée ...’’

Puis, ce fut une déflagration immense qui s'abattit sur l’hangar. Le lendemain, l’explosion d’un hangar de la zone industrielle de Kyul faisait le tour de la ville.  Mais ce qui fit le plus parler, ce fut surement le rideau restait baissé de la boutique de cosmétique Rookie&Siko.
Codage par Libella sur Graphiorum


La famille:
 

Nos chemin se sont unis un moment mais il est maintenant temps de nous séparer. Fais-moi confiance tout ira pour le mieux ▵
endlesslove.
avatar
Avatar : Son Wendy
Pseudo : Misuka
Qui es-tu ? :
伊藤まりこ
Itô Mariko
(19 ans)


Issu de l'union d'une mère coréenne et d'un père japonais, Mariko est bilingue dans ses deux langues. Elle a vécu avec ses parents jusqu'à l'âge de 15 ans dans la ville de Nara. Tout à changé quand ses parents ont choisis de déménager dans une nouvelle ville. Mariko a eu du mal à s'intégrer et a été très longtemps la cible de brimade de ses camarades de classes. La haine a fini par prendre possession de son corps. Jour après jour, le même plan revenait dans sa tête. Jour après jour, elle rêvait de le mettre en exécution.


Le 15 octobre 2055, la Kenpai tower, symbole de sa nouvelle ville, a explosé sous l'effet d'explosif posé à l'extrémité des points d'encrages du bâtiment. Le bilan final de l'accident était de 140 morts et de 230 blessés. Parmi ses personnes, 200 étaient élèves dans le lycée de Mariko. Mariko étant mineur, le gouvernement japonais n'a pu révéler qui était l'auteur de l'attentat. Les autorités ne pouvait prendre des mesures contre elle du fait de son âge, l'ont envoyés sur l'île d'Aikoyangi. Elle a reçu là-bas le célèbre sérum.


A partir de ce moment, elle a cru être une nouvelle élève ayant bénéficier d'une bourse pour ses études. Tout à changer à la fin du mois de novembre 2056. Sa classe a eu une activité dans un laboratoire avec des produits ayant des propriétés explosifs. En les manipulants, Mariko s'est souvenu de nombreuses choses. Par son inattention, elle les a mélangé et a à créer une explosion au sein de sa salle. Il n'y a eu heureusement aucun blessé mais Mariko a été suspendu de l'établissement et de l'internat. Elle se retrouve aujourd'hui à la rue.


Les fifiches :
Son histoireSa fiche de lienSa fiche de RPs • Fiche personnageSon téléphoneSon collierSon instagram


Si vous voulez soutenir l'économie de Kyul, passez donc dans sa petite boutique en plein coeur de Kona ! Située dans un petit local, cette boutique nommé en hommage à l'amitié qu'elle entretient avec son cousin 'Rookie&Siko' est remplie de tous les produits nécessaires à votre bien-être ! Si vous souhaitez des commandes plus obscures, merci de vous adresser par téléphone à la gérante.

Messages : 1022
Date d'inscription : 25/12/2016
Memoria - Level 6
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Le dernier crime de Mariko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jamaica struggles to fight crime
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès
» Le dernier Tavernier ou "la Louisiane"
» Creation d'une base de donnees sur le dernier recensement
» Choléra, dernier bilan: 305 morts et 4649 cas de contamination

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember You ... :: L'île d'Aikoyangi :: Actions :: Crimes-